Rejoignez-nous

Sport

Jonas Lenherr blessé au genou

Publié

,

le

Jonas Lenherr espère être guéri pour le début de la saison. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le spécialiste de skicross Jonas Lenherr, deuxième du classement général de la Coupe du monde, a subi une déchirure au ligament croisé au genou gauche après une chute à l’entraînement à Saas-Fee.

La semaine passée, Jonas Lenherr s’est blessé au genou gauche à la suite d’un choc violent lors d’une réception pendant l’entraînement. Un premier examen médical a montré que le Saint-Gallois avait subi une déchirure au ligament croisé.

Jonas Lenherr se veut confiant: "Heureusement, la déchirure peut être soignée sans intervention chirurgicale. Il s’agit maintenant d’effectuer une bonne rééducation et, si tout se passe comme prévu, j’espère pouvoir entamer la saison avec un léger retard", précise-t-il dans un communiqué de Swiss-Ski.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

La consommation sera à nouveau autorisée à la patinoire des Vernets

Publié

le

Les spectateurs de la patinoire des Vernets auront à nouveau le droit de consommer à leur place dès le match du 26 février [KEYSTONE]

Depuis le 7 janvier, premier match de l'année 2022 à Genève, la consommation à l'intérieur de la patinoire des Vernets était strictement interdite lors des matchs du GSHC. Une mesure qui sera levée dès le 1er février, selon une information que nous a confirmée le Département cantonal de la santé.

Comme dans les 12 autres patinoires de National League, la consommation devra se faire assis à sa place. La consommation debout restant interdite.

Le GSHC en a été informé ce mercredi, cette mesure ne s'applique donc pas pour la venue des ZSC Lions le vendredi 28 janvier.

Le premier match aux Vernets avec l'autorisation de consommer assis aura lieu le 26 février avec la venue de Berne. En vigueur uniquement à Genève, la fermeture des buvettes à l'intérieur de la patinoire entraînait une perte située entre 32'000 et 35'000 francs par match au GSHC.

Développement suit...

Continuer la lecture

Actualité

Le Conseil fédéral n'ira pas aux JO d'hiver

Publié

le

Des activistes de la cause tibétaine ont protesté mi-janvier contre la tenue des Jeux. Ils ont demandé au Conseil fédéral de n'envoyer aucun représentant en Chine (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Conseil fédéral ne se rendra pas à Pékin pour les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver. Il renonce à sa présence en raison de la situation sanitaire, indique-t-il mercredi.

La situation sanitaire est toujours tendue en Suisse. De plus, les restrictions sanitaires appliquées en Chine empêcheraient des rencontres bilatérales substantielles ou de réels contacts avec les athlètes suisses, précise le gouvernement.

Le Conseil fédéral encouragera les athlètes depuis la Suisse. Il sera représenté par l'ambassadeur sur place, a précisé devant les médias André Simonazzi, porte-parole du gouvernement.

Les 24e Jeux d'hiver doivent se dérouler du 4 février au 13 mars 2022 dans la capitale. Les participantes et participants évolueront uniquement dans une "bulle" sanitaire, afin d'éviter toute importation du virus.

Appels au boycott

Plusieurs voix critiques appellent au boycott des Jeux au niveau diplomatique et de représentation des gouvernements. Les Etats-Unis ont demandé au CIO de repousser les Jeux, en raison de la situation actuelle des droits humains en Chine. Les discriminations et les attaques contre la minorité musulmane des Ouïghours, qualifiées par certains pays de génocide, sont notamment pointées du doigt.

L'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Grande-Bretagne, le Canada et le Japon ont suivi la décision états-unienne de n'envoyer aucun représentant diplomatique à Pékin. La Chine a annoncé des représailles. En Suisse aussi, certaines voix se sont élevées pour appeler à un boycott.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

La politique de prévention de la violence dans le sport s'affirme

Publié

le

Le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz avait déjà présenté, en octobre dernier, une série de mesures de prévention de la violence dans le football amateur (archives) (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le canton de Genève cherche une personne dont la mission sera de coordonner la politique de prévention de la violence et des abus dans le sport. La fonction est prévue pour démarrer au printemps, annoncent mercredi le département de la cohésion sociale (DCS), la Ville de Genève et l'Association genevoise des sports (AGS).

Il s'agit d'une première dans le canton de Genève, relève le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, cité dans le communiqué. Aux yeux du magistrat, la violence et les menaces n'ont pas leur place dans le sport. Ce dernier doit rester "un vecteur de cohésion sociale et non de fracture".

Thierry ApotéhlozConseiller d'Etat en charge de la Cohésion sociale

 

Le ou la chargée de prévention devra dans un premier temps "établir une cartographie de l'existant et des besoins", puis définir un plan d'action et les interventions prioritaires. La fonction a en outre vocation d'endosser le rôle de référent auprès des collectivités publiques et des associations sportives en matière de prévention.

Le poste sera cofinancé par le canton de Genève, la Ville de Genève et le programme fédéral de prévention "Cool and clean". Le mandat porte sur 2 ans renouvelables. Une évaluation sera faite au terme de la période.

Le problème de la violence dans le sport est devenu un thème brûlant, à Genève, après la terrible bagarre qui avait éclaté entre des footballeurs d'un match de quatrième ligue, en 2018. Certains protagonistes de la rixe ont dû répondre de leurs actes devant la justice. L'un d'eux était poursuivi pour tentative de meurtre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Genève maladroit face à Berne

Publié

le

Ramon Untersander inscrit le 3-0 à Dominic Nyffeler (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Dominer n'est pas gagner. Genève-Servette a essuyé un revers à Berne. Les Aigles se sont inclinés 3-1 dans la capitale.

Les dieux du hockey n'étaient pas favorables aux Genevois en cette soirée de janvier. Malgré 48 tirs au but et trois poteaux, les Servettiens sont repartis avec une coche dans la colonne défaites. Parce que rien n'a tourné en faveur des joueurs de Jan Cadieux. A la 6e, n'ont-ils pas encaissé l'ouverture du score alors qu'ils bénéficiaient d'un power-play? Mais un cafouillage de Karrer à la ligne bleue a permis aux Bernois de prendre les devants.

Les hommes de Johan Lundskog ont doublé la mise à la 26e grâce à Praplan qui a mis fin à 17 matches sans but. Il faut dire que les Genevois devaient composer sans Henrik Tömmernes, malade. Et sans le meilleur joueur du championnat, les autres Genevois ont dû prendre leurs responsabilités.

Dommage que Daniel Winnik ait pété un plomb à la 52e en administrant un violent coup de canne à deux mains sur un joueur bernois. Le Canadien a été logiquement renvoyé au vestiaire. Juste avant que Vermin n'inscrive la seule réussite des siens à la 54e.

Ajoie s'est offert un triste record en National League

Battu 7-3 par Rapperswil, le club jurassien a subi sa 16e défaite consécutive.

A Porrentruy, c'est une page de l'histoire du hockey suisse qui s'est écrite. Et malheureusement pas une page reluisante pour les Jurassiens. A égalité avec le LHC de la saison 95/96 et le HCC de l'exercice 00/01, les Ajoulots sont désormais seuls détenteurs de cette marque.

Et tout avait pourtant bien commencé pour eux avec deux réussites dans le tiers initial grâce à Schmutz (15e) et Bogdanoff (17e). Seulement le pauvre portier Nicola Aeberhard a vécu la furia saint-galloise en encaissant quatre buts en 14 minutes. Tim Wolf n'a pas été plus en veine puisqu'il a été battu par David Aebischer (36e) moins de deux minutes après son entrée sur la glace.

Frossard a redonné un léger espoir aux siens à la 41e, mais Cervenka a inscrit le 3-6 25 secondes plus tard, avant que Forrer ne boucle l'affaire à la 54e.

Zoug perd un point

Ce succès, couplé à la défaite d'Ambri à Zurich (5-2), replace les Bernois à la 10e place qualificative pour les pré-playoff. L'autre formation heureuse de ce revers genevois s'appelle Lausanne. Au chômage technique en raison de cas de covid dans le vestiaire de Langnau, le club vaudois conforte sa septième place.

La dernière partie de la soirée entre Zoug et Lugano a souri aux Zougois (5-4 ap). Mais le champion en titre peut tout de même regretter de ne pas avoir engrangé les trois points. A la 51e, Klingberg a marqué le 4-2 et la troupe de Dan Tangnes avait les cartes en mains. Mais Carr puis Loeffel à 6 contre 4 à la 58e ont rétabli la situation pour les Tessinois. Ceci avant que Hansson ne termine le travail en prolongation après seulement 14 secondes. Ces deux points ne permettent pas à Zoug de passer devant Fribourg qui demeure leader.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette FC: le latéral Moritz Bauer, 2ème recrue hivernale

Publié

le

Retour en Suisse pour Moritz Bauer !

Le latéral droit de 30 ans, formé à Winterthour, a un CV bien rempli: il a fait ses débuts en Super League avec Grasshopper avant de sillonner l’Europe au Rubin Kazan, Stoke City, le Celtic Glasgow et Ufa en Russie.

Binational helvético-autrichien, il comptabilise plus de 250 matches en professionnel dont 15 matches de Premier League et 6 sélections avec l’équipe nationale autrichienne.

Philippe Senderos, Directeur Sportif du SFC, se dit "heureux de l’arrivée de Moritz au club. Il revient en Suisse avec l’expérience de grandes ligues et de grands clubs. Nous nous réjouissons de l’accueillir à Genève".

Mortiz Bauer a signé un contrat jusqu’en 2023 avec le Servette FC. Il portera le numéro 26.

 

Continuer la lecture