Rejoignez-nous

Sport

Imhof/Marguet décevants 10es de la Madison

Publié

,

le

Claudio Imhof n'a guère brillé dans la Madison en compagnie de Tristan Marguet (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

La Suisse a conclu "ses" championnats d'Europe sur piste sur une déception.

Claudio Imhof et Tristan Marguet, qui faisaient partie des candidats aux médailles dans la Madison, ont dû se contenter d'une obscure 10e place samedi soir à Granges.

Le Thurgovien, peut-être fatigué par les efforts consentis en pousuite tant par équipe (2e) qu'en individuel (3e) durant la semaine, et le Valaisan n'ont jamais été en mesure de jouer les premiers rôles. Ils n'ont marqué que 6 points.

Quatrièmes des Européens 2017, les deux compères ont terminé bien loin d'un podium dont la troisième marche est occupée par les Portugais Iuri Leitão/Rui Oliveira (49 points). Le titre est revenu aux Néerlandais Yoeri Havik/Jan Willem van Schip, l'argent aux Belges Kenny de Ketele/Lindsay de Vylder.

Mettraux/Andres 4es

Excellente performance helvétique en revanche dans la Madison féminine, où Léna Mettraux et Michelle Andres ont accroché une belle 4e place. Les 20 points conquis en reprenant un tour au peloton leur ont permis d'effectuer une belle progression au classement.

Toutefois, la Vaudoise et l'Argovienne ne sont jamais parvenues à se mêler à la bataille pour les médailles. Les Britanniques avec la double championne olympique Katie Archibald et sa nouvelle partenaire Neah Evans ont raflé l'or devant le Danemark et la France.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Les fédérations sportives génèrent toujours plus d'argent en Suisse

Publié

le

Le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba, à gauche, et le syndic de Lausanne Grégoire Junod ont présenté mardi les résultats d'une étude sur l'impact économique des organisations sportives basées en Suisse. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les organisations sportives internationales rapportent toujours plus à la Suisse. Entre 2014 et 2019, leur impact économique a été évalué à 1,68 milliard de francs par an, en hausse de 57% par rapport à la précédente période (2008-2013).

Le canton de Vaud, siège de nombreuses fédérations sportives, capte à lui seul 873 millions de francs (+58%), dont 550 millions pour le district de Lausanne (+120%). "L'impact économique est énorme et ne cesse de croître", s'est réjoui mardi le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba, en présentant une étude menée par l'Académie internationale des sciences et techniques du sport (AISTS).

Cette croissance provient notamment de la hausse du nombre d'organisations sur sol suisse, ce qui engendre davantage de dépenses et de salaires versés. Parmi les autres explications figure le bond des droits TV versés aux différentes fédérations, des sommes qui finissent par "dégouliner sur l'économie locale", a relevé Philippe Leuba.

"Ce sont des retombées très concrètes", a continué le ministre de l'économie et des sports. De nombreux secteurs en profitent, comme le tourisme d'affaires avec notamment 44'600 nuitées par an en Suisse. C'est le cas aussi de la construction, grâce à d'importants chantiers comme l'a été par exemple le nouveau siège du CIO à Lausanne.

Carte de visite

En matière d'emploi, le sport international occupe plus de 3300 personnes en Suisse. Elles sont 1840 à travailler dans ce domaine dans le canton de Vaud, où cela génère chaque année environ 57 millions de francs d'impôt sur le revenu.

Sur le plan fiscal justement, Philippe Leuba a rappelé que les fédérations étaient elles-mêmes exonérées d'impôt. "Cela se passe comme ça partout dans le monde, ce n'est pas une spécificité vaudoise", a-t-il souligné.

Syndic de Lausanne, Grégoire Junod a aussi mentionné l'importance de l'écosystème bâti autour de l'économie du sport, notamment ses liens avec le secteur de la santé et les hautes écoles. Il a également insisté sur le titre de capitale olympique pour Lausanne, "une carte de visite" précieuse pour faire rayonner la ville.

Cette "notoriété" et cette "fierté" sont partagées au sein de la population, a affirmé Grégoire Junod. Il a cité un sondage, réalisé dans le cadre de l'étude de l'AISTS, et qui montre notamment que 77% des personnes interrogées résidant en Suisse romande accordent de l'importance à la présence du sport international en Suisse.

Concurrence

Cette concentration d'organisations sportives, "unique au monde", et son impact économique suscitent "l'envie" d'autres pays, a reconnu Philippe Leuba. Il a cité par exemple Singapour et Dubaï, qui cherchent à "draguer" les fédérations basées en Suisse.

"Ces pays sont prêts à déployer des moyens financiers considérables, contre lesquels nous ne pouvons pas rivaliser. Nous avons toutefois de nombreux autres atouts", a-t-il relevé, citant la qualité de vie en Suisse, la stabilité de l'ordre juridique ou encore la proximité avec les autorités politiques.

Alors que des rumeurs sur un départ de la FIFA de Zurich ressurgissent, après les récentes révélations du déménagement de son président Gianni Infantino au Qatar, Philippe Leuba a reconnu "un risque réel" de voir des organisations sportives quitter la Suisse. "Rien n'est acquis et nous devons nous battre pour conserver ces fédérations", a-t-il dit.

Le conseiller d'Etat a ajouté que les autorités vaudoises et lausannoises ne faisaient pas que se défendre face à la concurrence. "Il y a aussi, de notre côté, une volonté à attirer de nouvelles fédérations. Nous y travaillons", a-t-il relevé.

53 organisations sondées

L'AISTS a mené son étude auprès de 53 organisations sportives localisées en Suisse, dont 46 dans le canton de Vaud. Son questionnaire a permis de mettre en évidence les dépenses opérationnelles et d'investissement des institutions sportives, ainsi que les dépenses des visiteurs et flux d'argent en résultant. Il en découle des impacts directs (salaires et charges), indirects (achat de biens et services) et induits (effet économique du revenu injecté dans l'économie régionale).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Sarah Atcho au repos forcé

Publié

le

Sarah Atcho souffre d'une péricardite (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Sarah Atcho est à nouveau au repos forcé. La Vaudoise a annoncé sur Instagram souffrir d'une péricardite, une inflammation de la membrane recouvrant le coeur.

La sprinteuse de 26 ans explique avoir ressenti notamment de premières douleurs dans la poitrine le 27 décembre, soit cinq jours après avoir reçu sa troisième dose de vaccin contre le Covid-19. Les symptômes ayant persisté, elle s'est rendue chez un cardiologue qui a diagnostiqué une péricardite.

"Frustrée" d'être confrontée à de tels effets secondaires, Sarah Atcho doit éviter les efforts trop intenses au cours des prochaines semaines afin de soigner l'inflammation. Il s'agit d'un nouveau coup dur pour la Vaudoise, qui cherche à retrouver son meilleur niveau après deux saisons marquées par les blessures et une dépression.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Equipe de Suisse

Les "Rouges" iront défier l'Angleterre le 26 mars

Publié

le

La Suisse de Murat Yakin ira se frotter à l'Angleterre le 26 mars (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

L'équipe de Suisse disputera son premier match de l'année à Wembley.

La sélection de Murat Yakin se frottera à l'Angleterre le 26 mars dans le mythique stade londonien, avec un coup d'envoi à 18h30 heure suisse. Elle accueillera trois jours plus tard le Kosovo au Letzigrund, à un horaire qui reste déterminer.

Les Helvètes prépareront leurs deux premiers matches de l'année à l'occasion d'un camp dans le Sud de l'Espagne, à Marbella plus précisément, pour autant que la situation sanitaire le permette. Elle connaîtra ses adversaires du Mondial au Qatar dans la foulée de ce rassemblement, le tirage des groupes étant prévu le 1er avril.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Lacoste entend faire le point après l'affaire Djokovic

Publié

le

Lacoste entend faire le point avec Novak Djokovic (© KEYSTONE/EPA/DEAN LEWINS)

Lacoste, équipementier textile de Novak Djokovic en mains suisses, va discuter "dès que possible" avec le no 1 mondial.

La marque entend "faire le point sur les événements qui ont accompagné sa présence sur le territoire australien".

Novak Djokovic est arrivé à Belgrade lundi après avoir été expulsé d'Australie, épilogue d'une longue saga autour de son statut vaccinal qui le prive de la possibilité de briguer un 21e trophée majeur, synonyme de record en Grand Chelem. "Les autorités australiennes ont annulé le visa de Novak Djokovic. En conséquence, il ne lui sera pas possible de participer à l'Open d'Australie", a rappelé dans un communiqué la marque au crocodile.

"Dès que possible, nous échangerons avec Novak Djokovic pour faire le point sur les événements qui ont accompagné sa présence sur le territoire australien", a ajouté Lacoste, qui habille le no 1 mondial depuis 2017.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

La passe de trois pour Lausanne

Publié

le

Lausanne - Ambri-Piotta: duel entre le Léventin Hietanen et le Vaudois Bertschy. (© KEYSTONE/PostFinance/LAURENT GILLIERON)

En National League, Lausanne a pris le meilleur 3-2 sur Ambri-Piotta tandis que Bienne s'est imposé sur le même score sur la glace de Lugano.

Pour la première fois de la saison, les Vaudois ont aligné une série de trois victoires. Ils ont profité de la venue des Léventins pour poursuivre une collection entamée contre Genève-Servette et Berne. Les joueurs de John Fust ont pris la rencontre par le bon bout. La première pénalité infligée à Ambri-Piotta a été exploitée par Jiri Sekak (6e). 90'' plus tard, Ken Jäger avait doublé la mise et précipité la sortie de Damiano Ciaccio, remplacé par Benjamin Conz devant la cage tessinoise. Superbement lancé par Lukas Frick, Benjamin Baumgartner a crucifié les Léventins (34e). Le but du revenant Steve Moses, prêté aux Léventins par Rapperswil-Jona, n'a pas liquéfié le collectif lausannois devant la cage de Tobias Stephan (51e).

Grâce à ce succès, Lausanne repasse septième devant Genève-Servette, son prochain adversaire mardi aux Vernets.

Un but seulement entre Zurich et Zoug

Bienne marche bien sans faire trop de bruit. Les Seelandais se sont imposés 3-2 sur la glace de Lugano pour enchaîner une série de cinq victoires. Hormis, les quinze premières minutes de jeu où Lugano a dominé, les joueurs de Antti Törmänen ont mieux joué. Deux réussites en supériorité numérique par Yakovenko et Rajala en troisième période ont permis aux Seelandais de s'imposer. Triste week-end pour Lugano, battu deux fois dans le week-end (0-5 à Zoug samedi).

Entre deux favoris du Championnat, les Zurich Lions et Zoug, il a fallu aller en prolongation après un étonnant 0-0. C'est finalement les tenants du titre qui se sont imposés sur une réussite de Lino Martschini. Quelques secondes auparavant, Denis Malgin avait ajusté les deux poteaux sur le même tir ! Cette victoire zougoise met fin à une série de sept succès consécutifs des Zurichois.

Classement: 1. Fribourg-Gottéron 34/71 (115-84). 2. Zoug 35/70 (111-79). 3. Rapperswil-Jona Lakers 37/70 (120-93). 4. Bienne 37/69 (115-92). 5. Zurich Lions 38/68 (125-100). 6. Davos 37/65 (107-91). 7. Genève-Servette 36/53 (97-101). 8. Lausanne 35/52 (95-99). 9. Lugano 37/51 (103-109). 10. Berne 36/46 (104-106). 11. Ambri-Piotta 38/43 (93-106). 12. Langnau Tigers 37/32 (103-136). 13. Ajoie 35/18 (62-154).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture