Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Genève-Servette lance 2023 avec une défaite aux tirs au but

Publié

,

le

(KEYSTONE/Juergen Staiger)

Pour son premier match de 2023, le GSHC se déplaçait mardi à Davos avec plusieurs joueurs absents. Au terme d'un match plaisant, les Grenat ramènent un point des montagnes grisonnes, défaite 4-3 après tirs au but. 

Quel Genève-Servette allait se présenter sur la glace grisonne en ce début d'année 2023. Le GSHC conquérant du début de saison ou le GSHC plus hésitant et en quête de sérénité de la fin d'année ? La réponse ne sera pas donnée mardi. Avec plusieurs joueurs absents, dont des cadres, les Grenat ont fait avec les moyens à disposition face à Davos. Des lignes remaniées

Pour donner une liste exhaustive des absents: Hartikainen, Smirnovs, Jacquemet, Völlmin, Auvitu (la nouvelle recrue du GSHC), Vatanen et même Jan Cadieux n'étaient pas du voyage dans les Grisons soit pour une blessure (Hartikainen, Smirnovs, Jacquemet, Völlmin, Vatanen), soit pour une maladie (Auvitu et Cadieux).

Match débridé

Le match commença de la plus belle des facons avec l'ouverture du score tombée après 13 secondes pour le GSHC grâce à Daniel Winnik parfaitement servi par Valtteri Filppula. Mais dans un premier tiers débridé plus assimilé à la Coupe Spengler - terminée 4 jours plus tôt dans la même patinoire de Davos - qu'au championnat suisse, c'est Davos qui égalisa avec un homme de plus sur la glace.

Le début du deuxième tiers fut, comme au premier, en faveur des Servettiens. Dominants et vaillants, les Genevois n'ont toutefois jamais réussi à faire trembler les filets davosiens. C'est à l'inverse le HCD qui put prendre l'avantage sur une contre-attaque conclue grâce à un rebond exploité par Julian Schmutz.

Aeschlimann impérial

La tendance s'inversa nettement, les Grisons semblant prendre l'ascendant physique et mental. Mais c'est encore une fois l'équipe dominée qui fit la différence grâce à Vincent Praplan exploitant un caviar de Valtteri Filppula. Quelques instant plus tard, c'est Marco Miranda qui donna une longueur d'avance aux hommes de Rikard Franzen (head coach en l'absence de Jan Cadieux), bien placé devant les buts grisons.

Le rythme des 40 minutes semblait trop beau pour durer, confirmation avec un troisième tiers toujours plaisant à suivre mais beaucoup plus brouillon. A l'image de l'égalisation grisonne tombée au terme d'une situation née d'un rebond capricieux contre la bande. La suite de la rencontre n'amena rien. Ce sont les tirs au but qui permit à Davos de s'imposer, un succès qui ne souffre d'aucune discussion mais le point obtenu par Genève n'est pas démérité non plus.

A noter la performance XXL de Sandro Aeschlimann dans les buts grisons qui a su dégouter à plusieurs reprises les joueurs genevois.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

La Suisse s'impose en prolongation

Publié

le

Valentin Nussbaumer arme son lancer face au gardien Sebastian Yloenen. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Second match de préparation contre la France et seconde victoire en moins de 24 heures pour l'équipe de Suisse. Les hommes de Patrick Fischer l'ont emporté 3-2 après prolongation.

A trois semaines du Mondial de Prague et d'Ostrava, les Helvètes n'ont pas confiné au génie, manquant, notamment, d'efficacité dans le dernier geste. Ils auront toutefois eu le mérite de retourner une situation mal emmanchée après le premier tiers (0-2).

Choisi pour défendre la cage helvétique, Sandro Aeschlimann a trébuché sur un dégagement, permettant à Ritz d'ouvrir le score à la 13e. Moins de 2'15'' plus tard, les Tricolores doublaient la mise sur un 2 contre 1 par Farnier, consécutif à une erreur du Genevois Simon Le Coultre.

Réaction au deuxième tiers

Piqués dans leur amour-propre, les Helvètes ont haussé le ton après la première pause. Calvin Thürkauf (24e) a été le premier à battre Sébastian Ylönen. Déjà buteur vendredi et en Slovaquie une semaine auparavant, Tyler Moy a, lui, égalisé, juste après la mi-match (31e), profitant, au passage, d'une seconde pénalité quasi consécutive contre la France.

Dominatrice sans parvenir à scorer dans la troisième période (15 tirs à 2), la Suisse a fini par l'emporter sur une rupture de Tobias Geisser, le Zougois marquant quelques secondes après un petit miracle d'Aeschlimann.

Le bilan de l'équipe de Suisse est désormais de deux victoires pour onze défaites depuis le début de la saison. Elle poursuivra sa préparation avec deux matches contre la Lettonie, le week-end prochain: vendredi à Lausanne et samedi à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette: Hartikainen et Manninen rempilent

Publié

le

(KEYSTONE/Anthony Anex)
Le Genève-Servette HC annonce la reconduction du contrat pour la saison 2024/2025 de ses deux attaquants finlandais Teemu Hartikainen (33 ansI et Sakari Manninen (32 ans). 
Réuni à Genève l’an dernier, ce duo a pris sa part dans la conquête de la Ligue des Champions. Brillants sur la scène européenne, Teemu Hartikainen et Sakari Manninen ont livré une saison plus laborieuse en National League avec une élimination au premier tour des play-in face à Bienne qui a sanctionné un rendement offensif moindre.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette engage Michael Špaček pour deux ans

Publié

le

L'aventure de Michael Špaček avec Ambri a pris fin le 13 mars dernier après l'élimination en play-in par le HC Bienne. (© POSTFINANCE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

La nouvelle était dans l'air depuis quelques temps, c'est désormais officiel. Michael Špaček rejoint le GSHC. L'international tchèque de 26 ans rejoint les Vernets pour deux saisons, annonce mardi le club. 

Le droitier arrive en provenance d'Ambri-Piottà où il a disputé les deux dernières saisons, clôturant à chaque fois l'exercice avec le maillot de top-scorer. Il arrive aux Vernets avec un bilan de 100 points en 102 matchs dans l'élite du hockey suisse (31 buts - 69 passes décisives).

Formé à Pardubice en République Tchèque, Michael Špaček est ensuite passé par l'Amérique du Nord en WHL (une ligue juniore majeure) avant de jouer en AHL, l'antichambre de la NHL. Avant d'atterrir au Tessin, il a aussi joué en République Tchèque, en Suède et en Finlande.

Son contrat porte jusqu'à la fin de la saison 2025-2026.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette contraint au nul par Bienne et envoyé en vacances

Publié

le

(KEYSTONE/Peter Schneider)

Genève-Servette est vacances. Contraints au nul 2-2 face à Bienne samedi, les Genevois sont éliminés dès les play-in.

La donne est claire avant cette rencontre. Si Genève ne mène pas au tableau d'affichage à la fin du temps réglementaire, les Grenat sont éliminés. En cas de succès de succès dans les 60 minutes, le match va, qu'importe le score, en prolongations et la première équipe à marquer se qualifie pour la suite. Voilà le tableau de cette rencontre qui se joue donc avec une tension certaine.

Pour ce match, un seul changement est apporté dans l'alignement genevois: Robert Mayer est entre les poteaux alors que Gauthier Descloux est remplacant. Un choix qui étonne, Descloux reste sur deux bonnes prestations alors que Mayer n'a plus joué depuis le 16 février. Coté seelandais, aucun changement n'est à signaler comparé à la victoire 3-2 jeudi aux Vernets.

1-0 après 36 secondes

Le match débute sur les chapeaux de roue avec le premier but servettien marqué après seulement 36 secondes de jeu. En face, Robert Mayer fait les arrêts nécessaires, heureusement car les Biennois semblent piqués au vif par l'ouverture du score. Ce sont toutefois eux qui vont se retrouver en double infériorité numérique (5 contre 3) peu après la moitié du tiers. Une occasion saisie par le GSHC pour inscrire le 2-0. On aurait pu en rester là mais les Biennois vont revenir au score à 21 secondes du tiers. Un but qui relance tout

Le deuxième tiers est dominé par des Seelandais qui n'ont besoin que d'un but (et donc d'un match nul) pour se qualifier. Le but tombera à la 28e minute en powerplay. On est à égalité alors que les Grenat se sont crée les plus grosses occasions du tiers, à chaque fois presque en contre-attaque. C'est donc sur le score de 2-2 que les 40 minutes s'achèvent, de quoi promettre un troisième tiers chaud bouillant.

Les Genevois vont évidemment multiplier les tentatives sur les buts biennois mais sont frustrés par le gardien biennois ou par les montants seelandais.

Le 3-2 genevois ne tombera pas. Ce 2-2 qualifie Bienne. Genève, déchu, est en vacances.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Genève-Servette - Bienne, de destin lié à destin croisé

Publié

le

En avril 2023, Genève-Servette avait jubilé au détriment des Biennois. Quel sera le résultat de ces play-in ? Résultat samedi 9 mars. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

L'affiche est connue depuis lundi soir, le Genève-Servette HC et le HC Bienne s'affronteront en Play-In de National League pour espérer accrocher une place en playoffs. Deux équipes qui depuis quelques saisons ont souvent eu leur destin croisé jusqu'à la saison dernière et leur première confrontation en séries finales dans l'élite du hockey.

Saison 2019-2020, première manquée

Grande première pour les deux équipes, elles doivent s'affronter en quart de finale des playoffs. Genève-Servette a terminé 4e avec 89 points (pour la première saison de Pat Emond à la bande) alors que Bienne termine à la 5e place avec 78 points.

Le Covid a toutefois raison des séries finales...

Saison 2020-2021, 5 buts en 1 minute 12

Il y a tout d'abord ce 26 mars 2021 où le match entre Bienne et le GSHC est annulé à la dernière minute. Il est 18h12, tout le monde est déjà présent à Bienne (dont les commentateurs de Radio Lac...) lorsque la quarantaine des Seelandais est annoncée, le report du match avec. Ce dernier sera finalement annulé.

Retrouvailles le 3 avril 2021, avant-dernière journée du championnat de National League fortement perturbé par la pandémie de Covid-19. Le GSHC et le HC Bienne sont au coude à coude pour la 6e place directement qualificative pour les playoffs. En ce début avril, le GSHC reçoit Bienne. Un succès validerait la place des Grenat. Ces derniers mènent 1-0 dès la fin du premier tiers et tiennent le score jusqu'à la 57e minute. Les Seelandais vont alors inscrire 5 buts en 112 secondes, s'imposer 5-1 et repasser devant le GSHC au classement (établi au point par match).

La dernière journée est déterminante, Genève-Servette reçoit Lugano, et porte un maillot noir avec le nom de ses abonnés, alors que Bienne se déplace à Zoug. Il faut 1 point de plus aux Genevois pour passer à la sixième place. Genève-Servette fait le job, mène 3-0 après 6 minutes et s'impose 5-2 alors que Bienne perd 3-1.

En pré-playoffs, les Biennois sont éliminés par Rapperswil. Le GSHC atteint la finale et perd contre Zoug.

Saison 2021-2022, avantage Bienne

Dans un classement toujours établi au point par match, il en faut peu pour que le GSHC termine devant Bienne. Les Grenat sont 8e et ont un point de plus que les Biennois qui terminent 6e mais ont joué 52 matchs contre 51 pour l'EHCB. Un quotient de point par match qui permet aux Seelandais de passer devant le LHC et le GSHC.

Cette saison 21-22 (débutée par un catastrophique 23 points en 23 matchs pour les Grenat), Genève a remporté 5 duels sur 6 face à Bienne. Le sec 6-0 infligé par les Biennois en début de saison s'est donc payé cash lors du décompte final.

En pré-playoff, Genève-Servette est éliminé par Lugano alors que Bienne s'incline contre Zurich en quart de finale.

Saison 2022-2023, l'apogée

Encore une fois, il faut attendre la dernière journée pour connaître la position des deux équipes en fin de saison. Auteurs d'une fin de saison tonitruante, les Biennois ont rattrapé le GSHC en tête du classement et sont repassés devant lors de l'avant-dernière journée après leur victoire 8-1 face à Lausanne tandis que le GSHC s'est incliné 6-1 face à Zoug.

Au soir du 4 mars 2023, il faut que Genève fasse 1 point de plus que Bienne pour terminer en tête. Genève bat Ajoie 3-2 alors que Bienne, pourtant mené 5-2 par Lugano à 8 minutes de la fin du temps réglementaire, s'impose aux tirs au but. Genève et Bienne ont le même nombre de points mais l'avantage va au GSHC, meilleur dans les confrontations directes.

Cette même saison, pour la première fois de l'élite du hockey, GSHC et EHCB s'affrontent en finale des playoffs. Le classement a un impact pour la finale. Les Grenat jouent l'acte 7 à domicile face à Bienne et s'imposent devant une foule en délire et des Vernets en fusion. Cette finale est le point culminant, et pourrait le rester longtemps, des affrontements face à Bienne.

Saison 2023-2024, en fond de classement

La dernière journée de championnat oppose Genève-Servette à Bienne. Genève est déjà qualifié pour les play-in alors que les Seelandais peuvent terminer 11e. Pour cela, Il faut que dans le match Zurich - Langnau, les Emmentalois fassent un point de plus que les Biennois face à Genève. Mais les Seelandais s'imposent finalement 2-1, terminent 9e et affronteront le GSHC, 10e, en play-in.

Match aller: jeudi 7 mars - 20h00 - GSHC - HC Bienne

Match retour: samedi 9 mars - 20h00 - HC Bienne - GSHC

 

Continuer la lecture