Rejoignez-nous

Sport

Genève-Servette en finale, Rapperswil encore en vie

Publié

,

le

Mathieu Vouillamoz inscrit le 3-1 pour Genève qui file en finale de National League (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Genève-Servette est en finale des play-off de National League. Les Aigles ont écarté les Zurich Lions 3-0 dans la série après un troisième succès 4-1 au Hallenstadion.

Magicien des patinoires, Linus Omark avait laissé un joli souvenir à Zoug lors de son premier passage en Suisse. Mais le Suédois aux mains d’or avait aussi quitté la Suisse sur un goût d’inachevé avec 6 points en 12 matches de play-off.

Dans ce troisième acte des demi-finales, le numéro 67 a joué les distributeurs de bonbons comme il a su le faire durant la saison régulière. Sur sa ligne avec Daniel Winnik et Mathieu Vouillamoz, le Scandinave a régalé. Sa passe sur le 2-1 de Winnik valait à elle seule le déplacement.

Avec de telles locomotives en attaque, les Genevois ont géré. Même si Zurich a chèrement vendu sa peau, les Lions n’ont jamais trouvé la recette face à ces Servettiens « en mission ». Les Andrighetto, Roe et autre Hollenstein n’ont pas joué leur rôle de leader. Alors que dans les rangs des Aigles, tout le monde a semblé tirer à la même corde.

Daniel Manzato a certes encaissé son goal « réglementaire », mais le Broyard a une fois de plus été exemplaire. Le futur portier de Berne sait que l’envoi de Trutmann à la 12e n’était de loin pas inarrêtable, mais c’est l’unique rondelle qui a franchi sa ligne. Fort pour celui qui a dû remplacer Gauthier Descloux lors du quart contre Fribourg. Cette victoire est la septième de rang pour des Aigles pour qui tout plane en ce moment.

Rappi entretient le suspense

Mieux, ces derniers auront même des jours de congé puisque Zoug n’a pas réussi à boucler sa série contre Rapperswil. Car oui, les St-Gallois vivent encore. Ils ont arraché une victoire à Zoug 2-1 pour revenir à 2-1 dans la série au meilleur des cinq matches.

Rapperswil n’avait visiblement pas envie que la finale de National League puisse éventuellement se disputer au meilleur des sept matches. Alors les St-Gallois ont été cherchés la victoire à Zoug. Un succès qui ne remet rien en cause, mais qui rappelle que Rappi n’est pas là par hasard.

Dans le jeu, les Zougois ont été dominateurs avec notamment 31 lancers sur Nyffeler, tandis que les Lakers n’ont allumé que 16 fois Genoni. Seulement les tombeurs de Lugano en quarts de finale ont été d’un opportunisme à toute épreuve. Daniel Vukovic a ouvert le score à la 10e et Nando Eggenberger a répondu à l’égalisation de Hofmann avec un deuxième but, décisif pour le coup, à la 20e.

Le quatrième duel se tiendra samedi sur les bords du lac de Zurich.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ?

Publié

le

Le sacre de Chenois Volley / La joie des joueuses du Servette FC Chenois féminin / La belle aventure en playoff du Genève-Servette HC [Keystone / Salvatore Di Nolfi/ Salvatore Di Nolfi / Anthony Anex]

La saison 2020-2021 fut faste pour le sport genevois avec plusieurs titres acquis par les clubs du bout du Lac. Si le sport genevois gagne, qu’a à y gagner le sport genevois en terme de pratiquant ?

1 – Les grands événements internationaux

Le Genève-Servette Hockey Club vice-champion de Suisse, les Lions de Genève vainqueurs de la Coupe de Suisse de Basket, le Servette FC Chenois féminin qui brille au plan national, le sport genevois n’en finit pas de multiplier les belles performances en cette fin de saison 2020/2021. Mais est-ce que, comme on l’entend souvent, ces résultats positifs impactent réellement la fréquentation des clubs genevois ? Ou est-ce que ce sont plutôt les grands événements internationaux, comme la Coupe du monde de foot ou les Jeux olympiques, qui poussent les nouveaux licenciés à s’inscrire dans un club ? Ou finalement aucun des deux ?

Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 1 / 4
Sébastien Telley
Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 1 / 4Sébastien Telley

 

2 – Les résultats des clubs genevois

Le Genève-Servette Hockey Club est vice-champion de Suisse. Le Servette FC Chênois Féminin est en bonne position pour décrocher un titre national et s’apprête à disputer pour la 2e saison consécutive la ligue des championnes. En volleyball, Chênois Volley est champion chez les hommes bref le sport genevois connaît une saison 2020-2021 pleine de succès. Des victoires et des trophées qui amènent une visibilité supplémentaire, mais suscitent-ils de nouvelles vocations?

Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 2 / 4
Sébastien Telley
Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 2 / 4Sébastien Telley

 

3 – Le bouche à oreille

On le sait, les grands événements internationaux ne font pas énormément évoluer le nombre de licenciés des sports concernés à Genève. Et les résultats des clubs genevois influent sur les effectifs dès l’instant où ils profitent d’une médiatisation. Mais au-delà de ces considérations, c’est le bouche à oreille qui permet au sport genevois de renouveler ses effectifs à tous les échelons.

Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 3 / 4
Sébastien Telley
Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 3 / 4Sébastien Telley

 

4 – Le manque d’infrastructures

Le sport genevois se porte bien à en croire les résultats des différentes équipes phares du canton comme le Genève-Servette Hockey Club ou le Servette FC Chênois Féminin. Un succès dû à un bon travail de formation et d’intégration des jeunes du canton dans les équipes premières mais qui pourrait bien connaître un coup d’arrêt dû à un manque d’infrastructures.

Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 4 / 4
Sébastien Telley
Les succès genevois d’aujourd’hui font-ils naître les sportifs de demain ? 4 / 4Sébastien Telley

Continuer la lecture

Athlétisme

Mujinga Kambundji de retour sur la piste jeudi

Publié

le

Mujinga Kambundji: retour sur les pistes jeudi (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Mujinga Kambundji (28 ans) va retrouver la compétition après neuf mois d'absence. La Bernoise s'alignera disputera un 300 m à Langenthal jeudi lors du meeting de l'Ascension.

Ce sera sa première course depuis août 2020, quand elle avait dû mettre un terme à sa saison en raison d'une blessure à une cuisse. Ensuite, la recordwoman suisse du 100 et du 200 m avait fait l'impasse sur la saison indoor à cause d'une fracture du métatarse.

Après Langenthal, Mujinga Kambundji s'aligner sur 200 m à Ostrava, puis trois jours plus tard à Weinheim sur 100 m cette fois. Son entrée en Diamond League est prévu le 10 juin à Florence.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette et Saint-Gall battus par leurs adversaires directs

Publié

le

L'attaquant français Grejohn Kyei, en blanc, et Servette sont restés muets face à l'espoir lucernois Marco Burch, en bleu, et ses coéquipiers (© KEYSTONE/Urs Flüeler).

Adversaires en demi-finales de la Coupe de Suisse mercredi, tant Servette que Saint-Gall se sont nettement inclinés sur le même score (0-3). Une contre-performance qui fait le bonheur de Lucerne qui revient à deux points des Servettiens, toujours troisièmes, et du FC Sion qui reste en course pour le maintien.

Lucerne est en pleine bourre actuellement. Qualifiés pour la finale de la Coupe de Suisse, les Lucernois ont pris le meilleur sur le Servette FC (3-0) dimanche en Suisse centrale. Les joueurs de Fabio Celestini surfent sur la vague avec quatre succès de rang en championnat. Comme le FC Sion, ils ont fait la différence en seconde période grâce à Ugrinic (59e), Sorgic (78e) et Ndiaye (85e).

Le LS refait son retard

Dans le troisième match, Lausanne a dû remonter la pente pour arracher un point contre Zurich (2-2). Menés rapidement 2-0, les Vaudois ont refait leur retard par Kukuruzovic (52e) et Guessand (75e). Il s'agit du troisième nul de suite pour les Lausannois, toujours cinquièmes avec 43 points.

Hoarau décisif

Trois buts de l'attaquant français a offert trois points extrêmement importants au FC Sion, victorieux à Saint-Gall (3-0) dans l'optique du maintien en Super League. Merci Guillaume. En inscrivant trois buts capitaux, l'attaquant tricolore du FC Sion a donné à son club des raisons d'y croire encore. En dominant St-Gall, Sion est revenu à deux points du barragiste Vaduz et à trois longueurs du finaliste de la Coupe. Ce match, les Valaisans l'ont naturellement gagné en deuxième mi-temps après avoir eté attentistes au cours des quarante-cinq premières minutes.

"Panne de cerveau"

A la 52, les Brodeurs ont eu une "panne de cerveau". Sur un dégagement de Fickentscher, Khasa a pu disposer d'un boulevard sur la droite. Un centre parfait pour Hoarau plus tard et voilà Sion qui a pris les devants. La tâche des joueurs de Marco Walker a été facilitée à la 55e lorsque Fazliji a irrégulièrement stoppé Karlen qui filait au but. Carton rouge pour le défenseur et des espaces ouverts pour les Sédunois. Ces espaces, les pensionnaires de Tourbillon vont les exploiter à la 62e sur un nouveau but d'Hoarau. L'ancien buteur d'YB a cette fois profité d'un très bon centre de Grgic. Une fois encore de la droite. Dans un fauteuil, les Valaisans ont choisi de gérer la fin de rencontre en laissant le jeu à leur adversaire. Ils ont fini le travail à la 89e grâce à leur buteur providentiel.

SFC - LS mercredi

La prochaine journée s'annonce épique mercredi: le Servette attend la venue du Lausanne-Sport (18h15) le FC Sion reçoit Lucerne et Vaduz a le redoutable honneur d'accueillir aux Young Boys, champions de Suisse pour la quatrième fois consécutive.

 

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats ; corrigé ultérieurement. Texte: ats/bb

 

Continuer la lecture

Basketball

Genève Elite tombe dans un traquenard

Publié

le

Souriantes et ravies d'être arrivées là: les joueuses de Genève Elite avec leurs médailles et trophée de finalistes. De gauche à droite, en bas, Gloria Loosa (30), Clémentine Morateur (24), Mathilde Amoos au centre, Cheyma Bennour, Margot Vidal-Genève (n°9). En haut, Jean-Blaise Claivaz, président, Emma Chardon, deuxième depuis la gauche, Indira Dos Santos (12), Amelia Puijalon et Anissa-Celia. Tout à droite, le coach Antoine Mantey et son assistant Alexandre Lefranc (© KEYSTONE/Anthony Anex).

Attendues au tournant par une équipe d'Elfic Fribourg très aguerrie, les joueuses d'Antoine Mantey s'inclinent lourdement (51-94) en finale de la Coupe de Suisse. Les dix premières semblaient pourtant prometteuses.

Cette fin de saison en apothéose s'est terminée par une déconvenue. Une issue décevante. Mais  face à une équipe déterminée et aguerrie, Genève Elite n'était pas en mesure de faire beaucoup mieux. Finalement, une fois surmontée la déception de cette défaite, la joie d'être présentes au dernier stade de la compétition devant les cameras de la télévision de service public nationale, avec une belle médaille d'argent autour du cou, a pris le dessus.

Gloria Loosa
Ailière de Genève Elite
Gloria LoosaAilière de Genève Elite

 

Pourtant, la partie avait plutôt bien commencé pour les basketteuses de Plan-les-Ouates. Leur retard n'excédait pas cinq points après les dix premières minutes de jeu (19-24). Mais les très rugueuses Elfes allait irrémédiablement creuser l'écart au fil des minutes. D'ailleurs, elles ont d'entrée de jeu ciblé la topscoreuse américaine Kirsten Spolyar et lui ont réservé un traitement de choc... La raison en est simple. Sur ce même parquet de Saint-Léonard, l'ailière US avait à la veille de Pâques inscrit quarante (excusez du peu!) des soixante-huit points de son équipe qui a quand même accusé vingt-sept unités de retard au terme de la partie. Hors de question, toutefois, que cela se reproduise. Mission accomplie: elles ont limité la tireuse d'élite venue d'Outre-Atlantique a douze points.

 

Le "tacle" de Nancy Fora

D'autres joueuses ont souffert de la dureté des protégées de Romain Gaspoz. Dès le premier quart, Clémentine Morateur a montré des signes d'agacement évident face à cet étouffant pressing, Pour tuer dans l'œuf une percée genevoise, Nancy Fora a quelques minutes plus tard effectué un "tacle" à faire pâlir de jalousie les meilleurs défenseurs de Super League. Battues par Winterthour à deux reprises par deux points d'écart ces dernières années en finale de Coupe de Suisse, les championnes de Suisse n'entendaient pas laisser la plus petite ouverture au hasard. Peu après, une faute antisportive est venu sanctionner l'une de ces ruades sur Gloria Loosa. Celle-ci s'étant permis de "chiper" l'une des rares balles perdues par Elfic Fribourg. Ensuite, les mains genevoises ont trop souvent tremblé lors des lancers francs accordés par les arbitres.

 

Pressée par Taylor Koenen, la topscoreuse américaine des "Elfes", en bleu marine, Clémentine Morateur, en banc, la meneuse lyonnaise de Genève Elite n'a guère apprécié le marquage stricte dont elle et ses coequipières ont fait l'objet samedi à Saint-Léonard (© KEYSTONE/Anthony Anex)

 

Genève Elite : un manque de compétition fatal

Mais ce sont surtout les ballons perdus et le manque de présence sous les paniers qui ont coulé les basketteuses de Plan-les-Ouates. Leur manque d'expérience (inévitable) - et de rythme due à une absence de matches officiels (le coronavirus est passé par là) durant plus d'un mois a achevé de creuser le fossé qui les sépare des quarts de finaliste de l'EuroCup.

Gloria Loosa
Ailière de Genève Elite
Gloria LoosaAilière de Genève Elite

 

Antoine Mantey : "une défaite inévitable"

Cette déconvenue constitue une issue malheureuse pour les joueuses. Quant à leur coach, il était habité par un sentiment d'impuissance au terme de la partie. Il a bien tenté de regonfler le moral de ses joueuses, notamment au deuxième et troisième quart temps, très nettement perdu (8-29), mais ses exhortations n'ont eu que peu d'influence sur la tableau d'affichage. Ce n'est qu'au quatrième quart, quand Elfic Fribourg a quelque peu levé le pied que les pensionnaires du Sapay ont pu à nouveau inscrire plus de dix points (13-21).

Antoine Mantey
Entraîneur de Genève Elite
Antoine ManteyEntraîneur de Genève Elite

 

Tout le désespoir d'Antoine Mantey : son plan de match a tourné court et malgré tous leurs efforts, ses joueuses s'inclinent lourdement face aux Elfes (© KEYSTONE/Anthony Anex).

Continuer la lecture

Football

Vaduz se donne de l’air et complique la tâche de Sion

Publié

le

Tunahan Cicek heureux d'avoir ouvert le score (© KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari)

Vaduz s'accroche. Les joueurs de la Principauté sont allés chercher un précieux succès à Lugano (2-0) et mettent la pression sur le FC Sion dans la lutte pour le maintien.

Une lourde frappe du gauche de Cicek (16e) et un but de raccroc de Schmied en fin de match (80e) ont apporté ces trois points vitaux pour Vaduz. Cette victoire obtenue au Tessin leur offre un bon bol d'air en leur redonnant provisoirement cinq points d'avance sur les Valaisans et une seule unité de retard sur St-Gall, huitième.

Autant dire que le Saint-Gall-Sion de dimanche (16h) revêt un caractère encore plus important. En cas de succès, les Brodeurs pourraient prendre leurs distances par rapport à cette neuvième place synonyme de match de barrage avec le deuxième de Challenge League.

Quant au FC Sion, tout autre résultat qu'une victoire signifierait probablement la fin des espoirs de maintien en Super League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture