Rejoignez-nous

Sport

Genève égalise, Lausanne sèchement battu

Publié

,

le

Genève est revenu à 1-1 dans sa série de quarts de finale contre Fribourg (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Genève a égalisé à 1-1 dans sa série de quarts de finale contre Fribourg. Les Aigles se sont imposés 3-1 aux Vernets, alors que toutes les séries en sont à 1-1.

Le hockey n'aime pas mettre en avant les individualités. On préfère largement chérir le jeu d'équipe. Mais force est de constater que le retour de Noah Rod a redonné de l'énergie aux Genevois. Le capitaine grenat n'a pas marqué, mais il a amené cet impact qui avait cruellement manqué lors de l'acte initial mardi.

Deniss Smirnovs a ouvert le score à la 4e, mais le numéro 96 n'était pas loin. Et à la 52e, sur le but décisif de Tömmernes, c'est à nouveau le capitaine servettien qui a masqué Reto Berra. Le 3-1 est tombé de la crosse de Vermin à la 60e dans la cage vide.

Selon les statistiques de la Ligue, les Genevois ont fait un gros effort en bloquant 28 lancers. Mais les joueurs de Patrick Emond peuvent s'estimer heureux de quitter la glace avec ce point dans la poche. Lors du tiers médian, les Fribourgeois auraient sans doute dû prendre l'avantage. En laissant les Genevois dans le match, la troupe de Christian Dubé ne peut s'en prendre qu'à elle-même. Les deux équipes se retrouveront samedi à Fribourg pour le troisième acte.

Soirée de surprises sur les deux patinoires alémaniques de Berne et Rapperswil. Dans la capitale, les Ours ont réussi un match plein face à Zoug. Le score final de 6-2 a de quoi surprendre, mais les Bernois ont su trouver la faille, notamment sur le power-play. A noter les 27 minutes de punition pour le Zougois Justin Abdelkader.

Dans le canton de St-Gall, Lugano a peut-être cru que les Lakers seraient bons à prendre après le 6-2 du premier match. Mais les joueurs de Jeff Tomlinson ont parfaitement réagi en infligeant un sec 4-1 aux Tessinois. Et dire que les Bianconeri ont mené 42-17 (!) au chapitre des tirs.

Dans le dernier match de la soirée, Zurich a confirmé la supériorité des équipes à domicile avec un 4/4 et un succès 5-0 pour égaliser dans la série. Si la fin de rencontre fut détestable avec des mauvais gestes et une kyrielle de pénalités, tout s'est joué bien avant. Le tournant eut lieu à la 35e. Checké par Christian Marti, le top scorer lausannois Denis Malgin a dû rentrer prématurément au vestiaire avec une suspection de commotion. Sauf que dans l'enchaînement de l'action et pendant que le Vaudois était au sol, les Zurichois ont pu inscrire le 2-0 décisif grâce à...Christian Marti venu soutenir l'attaque.

Les Lions lausannois ont perdu pied et Zurich s'est engouffré dans la brèche. Le LHC va devoir faire un reset et oublier cette partie. Tout en espérant pouvoir compter sur Denis Malgin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Matteo Berrettini dompte Stefanos Tsitsipas

Publié

le

Une troisième finale déjà pour Matteo Berrettini à Gstaad. (© KEYSTONE/EPA/PETER KLAUNZER)

La finale du Swiss Open de Gstaad opposera Matteo Berrettini (ATP 82) au qualifié français Quentin Halys (ATP 192). Elle n’était pas celle attendue.

Comme Quentin Halys plus tôt dans la journée face à Jan-Lennard Struff (ATP 37), Matteo Berrettini a déjoué les pronostics. Le Romain s’est imposé 7-6 (8/6) 7-5 devant Stefanos Tsitsipas (ATP 12) pour s’ouvrir les portes d’une troisième finale dans l’Oberland.

Titré en 2018 mais battu il y a deux ans par Casper Ruud, Matteo Berrettini abordera le rendez-vous de dimanche à 11h30 dans la peau du favori. Face à Tsitsipas, il a livré une performance de choix pour rappeler combien les conditions de jeu en altitude pouvaient lui convenir.

Matteo Berrettini n’a, ainsi, pas concédé la moindre balle de break face à Stefanos Tsitsipas. Parfaitement protégé par son service, il a su attendre son heure pour forcer la décision. Souvent fort brillant, le Grec a manqué de poigne dans le jeu décisif du premier set et sur son service à 6-5 dans le second.

Victorieux désormais de douze des treize matches qu’il a disputés à ce jour à Gstaad, il restera toutefois sur ses gardes face à Quentin Halys qui l’avait battu il y a... neuf ans lors d’un tournoi ITF en Italie. A deux points de l'élimination au premier tour des qualifications, le Français de 27 ans a témoigné d'une très grande maitrise dans sa demi-finale contre Struff. Cette finale n'est pas gagnée d'avance pour l'Italien.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Quentin Halys en finale

Publié

le

Quentin Halys en finale à Gstaad. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Une surprise de taille a scellé l’issue de la première demi-finale du Swiss Open. Issu des qualifications, Quentin Halys (ATP 192) s’est imposé 6-3 7-6 (7/2) devant Jan-Lennard Struff (ATP 37).

Auteur de 16 aces, le Français a eu l’immense mérite de "sauver" son premier jeu de service. Il fut mené 0-40 avant d’écarter une quatrième balle de break pour ne pas laisser l’Allemand prendre le score. Quentin Halys a signé l’unique break de la rencontre au huitième jeu du premier set. Dans le jeu décisif du second, il a très vite forcé la décision.

Dimanche pour sa première finale sur le Circuit, Quentin Halys affrontera le vainqueur du choc entre Stefanos Tsitsipas (ATP 12) et Matteo Berretini (ATP 82). Le Parisien est le premier qualifié à se hisser en finale à Gstaad depuis l’Allemand Yannick Hanfmann en 2017.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Vacances en Espagne pour des joueurs de l'équipe suisse de football

Publié

le

Plusieurs joueurs suisses de foot de léquipe suisse passent leurs vacances en Espagne, comme l'entraîneur Murat Yakin. (© KEYSTONE/dpa/Federico Gambarini)

Plusieurs joueurs de l'équipe nationale suisse de football passent leurs vacances d'été en Espagne. Noah Okafor et Ruben Vargas ont choisi Ibiza, apprend-on dans un post Instagram de Noah Okafor.

Dan Ndoye est lui aussi à Ibiza. "Profite simplement", a écrit le joueur de 23 ans de Bologne sur Instagram. L'entraîneur de l'équipe nationale Murat Yakin s'est lui aussi rendu au pays du nouveau champion d'Europe de football - également aux Baléares. Murat Yakin a décidé de passer ses vacances à Majorque avec sa femme et ses deux filles.

D'autres joueurs de l'équipe nationale de football se détendent également au bord de la mer : Silvan Widmer séjourne avec sa famille sur la côte adriatique italienne. Le goal Gregor Kobel, Fabian Rieder, Ardon Jashari, Manuel Akanji ou Zeki Amdouni se reposent également au bord de l'eau, sans toutefois révéler où exactement. Le "Blick" a été le premier à en parler.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: c'est déjà la reprise

Publié

le

Le stade d'Yverdon bénéficie d'une nouvelle tribune secondaire (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Six jours seulement après la finale de l'Euro, la Super League reprend déjà ses droits. Trois matches auront en effet lieu dès ce soir.

Les premiers à fouler la pelouse seront d'une part les joueurs d'Yverdon et du FC Zurich, et de l'autre ceux de Lugano et de Grasshopper. Ces deux rencontres débuteront à 18h00. La soirée se poursuivra dès 20h30 avec l'affrontement entre Winterthour et Saint-Gall.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette confiant avant la reprise du championnat

Publié

le

Enzo Crivelli, en grenat, qui tire malgré l'opposition du défenseur d'Etoile Carouge Mathis Magnin, en blanc, a marqué le seul but servettien lors du match amical perdu à Frontenex le samedi précédent la reprise (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

L'heure de la reprise a sonné pour Servette. Les joueurs de Thomas Haeberli commencent leur nouveau championnat par une semaine anglaise. Premier duel dimanche (16h30) à Lucerne.

L’heure de la reprise a sonné pour Servette. Les «grenats» reprennent la compétition dimanche après quatre semaines de préparation. Avec trois matches amicaux. Le dernier en date s’est soldé par une courte défaite (1-2) face à Etoile Carouge, néo-promu en Challenge League, au Stade de Frontenex le samedi précédant la reprise. Mais le résultat de ces rencontres de préparation est à relativiser: les joueurs ont souvent les jambes lourdes après une période d’entraînement intense.

Steve RouillerDéfenseur central du Servette FC

Les Servettiens joueront leur premier du nouveau championnat dimanche (16h30). Et ils auront fort à faire, puisqu’ils iront défier Lucerne en Suisse centrale. Un adversaire redoutable. Mais le défenseur axial bas-valaisan se montre confiant: l'équipe qui a peu changé est compétitive avec l'arrivée de nouveaux renforts, notamment mais pas seulement Julian von Moos (ex-Saint-Gall). De quoi viser haut une fois de plus.

Steve RouillerDéfenseur central du Servette FC

 

Si l'effectif a subi peu de modifications par rapport à la saison dernière, l'entraîneur Thomas Haeberli n'est là que depuis la reprise des entraînements. Loin de vouloir bouleverser ce qui a bien fonctionné ces dernières saisons, le nouveau coach grenat compte poursuivre le travail de ses prédécesseurs. Il pourrait toutefois intégrer davantage de jeunes joueurs.

Thomas HaeberliEntraîneur du Servette FC

 

Septante-deux heures après leur rendez-vous lucernois, les joueurs de Thomas Haeberli défieront les Young Boys mercredi (20h30), avant de recevoir Yverdon le dimanche suivant (14h15). Et en Challenge League, les néo-promus d'Etoile Carouge se rendent à Schaffhouse vendredi (19h30).

Continuer la lecture