Rejoignez-nous

Basketball

Fribourg se rebiffe contre les Lions de Genève

Publié

,

le

CREDIT: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Fribourg Olympic a remis les pendules à l'heure. Après leur défaite de samedi contre les Lions de Genève (62-63), les Fribourgeois ont survolé l'Acte II des demi-finales des play-off de SBL (81-53).

Les hommes de Petar Aleksic reviennent ainsi à 1-1 dans la série. A domicile mardi, ils ont su surmonter la blessure de Davonta Jordan. En délicatesse avec un mollet, l'arrière américain n'a pu jouer qu'une minute et demie avant de jeter l'éponge, boitillant.

Ses coéquipiers ont parfaitement pris le relais. Dans la foulée de Miljanic (19 pts), Cotture, Natan Jurkovitz et Zinn ont enquillé respectivement 16, 11 et 11 points. Les 5 rebonds défensifs de Jankovic ont aussi été précieux.

Olympic a su resserrer les boulons après sa défaite du premier match. L'équipe s'est appliquée au tir et a fait preuve de créativité pour déjouer la défense de zone des Lions. Ceux-ci tenteront de rugir vendredi lors du troisième match, le premier dans leur salle des Pommiers dans cette demi-finale.

Valentin Danzi de Radio Fribourg a rencontré le capitaine des Lions, Thomas Jurkovitz, juste après le match.

Thomas JurkovitzCapitaine des Lions de Genève

 

Union gagne à Massagno

Dans l'autre demi-finale, Union Neuchâtel a créé une petite surprise en égalisant à 1-1 dans sa série contre Massagno grâce à sa victoire au Tessin (87-91). La partie a été serrée de bout en bout. A 27 secondes du terme, Dusan Mladjan (Massagno) a manqué deux lancers francs alors que le score était de 87-88. Ce fut fatal pour les Tessinois.

Côté neuchâtelois, trois artilleurs ont fait la différence: Fofana, Morris et Colon, tous auteurs de plus de 20 points. Plus constant, Union s'est détaché lors du 3e quart (30-22) pour résister jusqu'au bout.

 

1 commentaire

1 commentaire

  1. Julian Meneberger

    7 septembre 2022 à 11 h 44 min

    La mobilité électrique Neuchâtel est particulièrement développée. J’ai eu l’occasion avec ma femme d’en profiter un week-end ensoleillé, et quel plaisir ce fut ! Cette mobilité douce s’est répandue à travers toute la Suisse et c’est un véritable progrès social. https://www.mobilec.ch/mobilite-douce-neuchatel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basketball

Les Lions retrouvent leur mordant et un public face à Union 79-64

Publié

le

Les frères Jurkovitz ont connu des fortunes diverses samedi. Thomas - en blanc - a remporté la victoire avec les Lions de Genève face à Union Neuchâtel, alors que Natan - en bleu - a connu la défaite avec Fribourg Olympic à Monthey 83-93 après prolongation (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Les Lions de Genève ont battu Union Neuchâtel (79-64) samedi à la Salle du Pommier devant 1'620 spectateurs ravis.

Les meilleurs marqueurs ont été les étrangers James Karnik - pourtant blessé durant la préparation - (vingt points) et Jeremiah Paige (vingt-huit). La défense a constitué la clé du succès pour les joueurs d'Alain Attalah, ceux-ci ont réussi à "fermer la raquette" contraignant les visiteurs à tirer de loin, tout en lançant des contre-attaques fulgurantes pour la plus grande joie des mille six cents vingt personnes présentes.

Alain AttalahEntraîneur des Lions de Genève

 

Le nouveau président Ognjen Kapetanovic peut avoir le sourire: non seulement les Lions ont gagné, mais le public a été nombreux et enthousiaste (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Au milieu du deuxième quart temps, les basketteurs du Grand-Saconnex ont compté jusqu'à dix-neuf points d'avance. Bryan Colon a également tenu son rang avec quatorze points. Sorti en fin de match pour cinq fautes à l'instar de J. Karnik, il s'est également fait l'auteur de nombreuses passes décisives. Comme son coach, le nouveau capitaine Bryan Colon estime qu'il s'agit avant tout d'un point de départ.

Bryan ColonCapitaine des Lions de Genève

Quant aux Unionistes (vingt-deux ans de moyenne d'âge), leur inexpérience et leur naïveté leur a coûté cher en début de match, mais ils ont eu le mérite de ne jamais baisser les bras. Ils ont cependant su réagir faisant jeu égal ou presque avec les basketteurs du Grand-Saconnex lors des vingt-cinq dernières minutes. Ceux-ci n’ont pas toujours maîtrisé leur sujet. Que faut-il améliorer pour les prochains matches ?

Noé AnabirAilier des Lions de Genève

 

Les supporters des Lions sont nombreux sont venus nombreux samedi à la Salle du Pommier.

 

Quant à la forte affluence, elle constitue une satisfaction supplémentaire pour les dirigeants des Lions qui ne s'attendaient pas vraiment pareille fête.

Ognjen KapetanovicPrésident des Lions de Genève

Continuer la lecture

Basketball

Les blessures freinent les ambitions des Lions de Genève

Publié

le

Avec l'arrivée d'un nouveau président, d'un nouvel entraîneur et de neuf nouveaux joueurs, les Lions ont vécu une véritable métamorphose durant l'intersaison. Thomas Jurkovitz, deuxième depuis la gauche, cède son brassard de capitaine à Bryan Colon, deuxième depuis la droite (DR).

La préparation des basketteurs du Grand-Saconnex a été fortement perturbées par les blessures, mais ils veulent y faire face en accélérant le développement des jeunes.

La reprise du championnat approche à grand pas. A cinq jours de leur premier match, les Lions de Genève ont présenté leur nouvelle équipe à la presse. Une équipe qui se veut ambitieuse. Avec un effectif renouvelé aux trois quarts grâce à l'arrivée de neuf nouveaux joueurs. Parmi eux, Bryan Colon, transfuge d’Union Neuchâtel. Un meneur de jeu qui endosse d'entrée le costume de capitaine. Et la pression ne lui fait pas peur.

Bryan ColonCapitaine des Lions de Genève

 

Mais la préparation des Lions a été sérieusement perturbée par la blessure de quatre d’entre eux. Un handicap certain, mais les basketteurs du Grand-Saconnex ont les moyens d’y faire face, comme le souligne Alain Attalah, leur entraîneur gréco-égyptien.

Alain AttalahEntraîneur des Lions de Genève

 

 

Continuer la lecture

Basketball

Alain Attallah à la barre des Lions de Genève

Publié

le

Nouveau défi pour Alain Attallah avec les Lions de Genève. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Nouvelle ère pour les Lions de Genève. Après le nouveau président et le nouveau directeur sportif, le club de basket a aussi un nouveau coach: c'est Alain Attallah qui a été nommé. 

Déjà beaucoup de changement en coulisses pour les Lions de Genève. Après le départ du Président Imad Fattal, l’arrivée du nouveau directeur sportif Robert Margot, c’est le coach croate Andrej Stimac qui quitte le banc des Lions.

Les contrats de Stimac et de son assistant Ivan Stanisak, arrivés à leur terme, n'ont pas été reconduits, après deux ans. Sous leur conduite, les Lions ont gagné une Coupe de Suisse et une Coupe de la Ligue. Cette saison, en Championnat, ils ont été éliminés en demi-finale des play-off par Fribourg Olympic.

Pour le remplacer, le club genevois a officialisé ce matin l’engagement d’Alain Attallah. Il a notamment été joueur de la sélection nationale égyptienne dans les années 1980, il a aussi été l'artisan de la remontée du BBC Nyon en SBL lors de la saison 2018-2019 avec un titre de LNB.

Le technicien égyptien de 57 ans a visiblement séduit par ses qualités humaines.

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

Alain Attallah s'est engagé pour une saison, avec un contrat reconductible pour une année supplémentaire avec des objectifs ambitieux à remplir...

Robert MargotDirecteur sportif des Lions de Genève

Pour l’assister ainsi que pour assurer le lien avec la relève, des contacts ont déjà été pris pour trouver un assistant.

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Basketball

Olympic battu à domicile par les Lions

Publié

le

La hargne d'Eric Adams, auteur de panier décisif pour les Lions, et de Thomas Jurkovitz son capitaine (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON).

Les Lions de Genève ont créé une immense surprise en ouverture des demi-finales des play-off de SBL messieurs en gagnant à Fribourg (63-62).

Les joueurs d'Andrej Stimac sont allés gagner sur le parquet de Fribourg Olympic (63-62). Certes, les Lions doivent encore remporter deux matches pour décrocher leur ticket pour la finale et priver Olympic d'un triplé après ses sacres en Coupe de la Ligue et en Coupe de Suisse. N'empêche que la formation genevoise a frappé fort samedi en mettant fin à la série de... vingt-huit victoires consécutives des Fribourgeois.

Invaincu depuis le 5 décembre et une défaite subie à Massagno, Olympic pensait peut-être avoir fait le plus dur lorsqu'un panier primé de Robert Zinn lui a permis d'égaliser à 61-61 à 55'' de la fin du match. Le champion en titre venait d'infliger un 5-0 aux Lions, après avoir lui-même concédé sept points de suite au préalable.

Les Fribourgeois ont même pris une longueur d'avance sur un lancer-franc réussi par Natan Jurkovitz à huit secondes du "buzzer". Et ils ont vu le meneur genevois Scott Suggs manquer le tir de la victoire dans la foulée. Mais dans la fraction de seconde qui a suivi, le pivot des Lions Eric Adams a surgi pour capter le rebond et offrir une victoire inattendue à son équipe.

Au terme de ce match riche en rebondissements, Valentin Danzi de Radio Fribourg a rencontré Thomas Jurkovitz, capitaine des Lions.

Thomas JurkovitzCapitaine des Lions de Genève

 

L'ailier fort Brandon Kuba, en noir et rouge, et les Lions ont su faire valoir leur esprit de corps face à Slobodan Miljanic, en blanc, et Olympic Basket (© KEYSTONE/Laurent Gilliéron).

 

Union a bien résisté à Massagno

Massagno a en revanche fait honneur à son rang face à Union Neuchâtel. Dauphin d'Olympic dans la phase préliminaire, Massagno s'est pour sa part imposé 81-70 face à Union Neuchâtel, qui a pourtant compté neuf points d'avance à la 15e minute (29-38). Revenus à une longueur à la mi-temps, les Tessinois ont forcé la décision dans un troisième quart-temps remporté 20-13.

Massagno a enfoncé le clou grâce à un partiel de 12-1 réalisé à l'entame de l'ultime quarter. Marko Mladjan a brillé dans le camp tessinois, inscrivant 21 points (à 9/10 au tir). Mais l'homme du match fut bien le meneur d'Union Bryan Colon, auteur de 21 points, 12 rebonds et 5 assists.

Cet article a été publié automatiquement, mis à jour ultérieurement. Source : ats/vd/bb

 

Texte: Keystone/ATS/sports

Interview: Valentin Danzi

 

Continuer la lecture

Basketball

Les Lions de Genève débuteront les play-offs à domicile

Publié

le

Eric Adams, à terre, Justin Solioz (n° 88) et les Lions ont su se relever après une série de résultats en dents de scie pour obtenir l'avantage de recevoir une fois de plus en quarts de finale des play-off (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi/archives).

Bonne opération pour les Lions de Genève qui terminent finalement quatrièmes de SBL à l'issue de la saison régulière après leur victoire sur Boncourt samedi au Grand-Saconnex.

Les Lions de Genève (4es) qui se frotteront à Swiss Central (5e) auront l'avantage du parquet lors des quarts de finale des play-off qui démarreront le week-end prochain. Les joueurs d'Andrej Stimac recevront les Lucernois lors du premier match grâce leur victoire sur la Red Team de Boncourt (95-77) à la Salle du Pommier. De son côté, le BBC Nyon (6e) de Jeremy Jaunin défiera Union Neuchâtel (3e).

Starwings et Monthey en play-off, Boncourt en vacances

Pour le reste, la phase préliminaire de Swiss Basketball League a livré son verdict: les Starwings et Monthey-Chablais ont décroché les deux derniers tickets disponibles pour les play-off, alors que la Red Team de Boncourt est en vacances.

Battu à domicile par Monthey mercredi, Boncourt a donc tout perdu en trois jours. La Red Team, à qui une victoire au cours des deux dernières journées suffisait pour faire partie du top 8, a également connu la défaite samedi sur le terrain des Lions de Genève (95-77). La troupe du coach Vladimir Ruzicic a résisté en première mi-temps (45-42), avant de lâcher prise dans un troisième quart perdu 29-15.

Et le scénario tant redouté par Boncourt s'est bien produit: les Starwings ont logiquement été battus 88-64 à domicile par Fribourg Olympic, alors que Monthey-Chablais a dominé les Tigres de Lugano (90-65). Rhénans, Valaisans et Jurassiens terminent donc avec le même nombre de points (36), mais Boncourt passe à la trappe en raison d'un plus mauvais bilan dans les confrontations directes...

 

Branislav Kostic (à gauche) et les Starwings joueront les play-off, mais pas Boncourt (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS).

 

Monthey-Chablais aura donc le redoutable honneur de défier en quart de finale Fribourg Olympic, qui n'a perdu qu'un seul match cette saison sur la scène nationale. Les Starwings (7es) se frotteront quant à eux à Massagno, qui n'a fait qu'une bouchée de Swiss Central (102-69) samedi grâce aux 24 points et 22 rebonds d'Uros Nikolic.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Mis à jour manuellement: bb

Continuer la lecture