Rejoignez-nous

Hockey

Genève-Servette renoue enfin avec la victoire

Publié

,

le

L'attaquant grenat Joël Vermin exulte après avoir inscrit le but égalisateur au milieu du deuxième tiers temps (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Genève-Servette a renoué avec la victoire en battant les Rapperswil-Jona Lakers (4-1) samedi soir Vernets.

Laborieux mais précieux. Genève-Servette a mis fin à une série de cinq défaites consécutives pour fêter son deuxième succès à domicile et son deuxième succès à trois points de la saison. Le retour du capitaine Noah Rod a été couronné de succès, quelle charge sur le Suédois Djuse en début de partie ! Mais la première période des joueurs de Patrick Emond a été assez consternante. Un brouillis de mauvais choix qui a été sanctionné par l'ouverture du score des Lakers en infériorité numérique grâce à Wetter (14e). Il a fallu attendre la mi-match pour voir les Servettiens mettre de l'ordre dans leur jeu: Joël Vermin "remonté" aux côtés de Jooris et de Moy a égalisé d'une spectaculaire reprise de volée (33e). La délivrance est venue d'une action confuse où un défenseur de Rapperswil-Jona a trompé son propre gardien après un tir de Vatanen (41e). Les Aigles ont pu assurer leur victoire sur un power-play - si défaillant la veille à Fribourg - grâce à un but de Jooris (54e). Rod a scellé le score dans la cage vide.

Les Lions de Malley inconstants

Le Lausanne Hockey Club manque toujours de constance. Au lendemain de leur succès probant à Bienne, les joueurs de John Fust ont subi la loi des Langnau Tigers (4-1), toujours aussi déroutants. Le match fut assez enlevé. Quelques belles parades de Tobias Stephan ont permis aux Lausannois de rester dans le match. Les Emmentalois ont ouvert le score par Alexandre Grenier, un ancien pensionnaire de Malley. Après l'égalisation de Glauser à 5 contre 4, Schweri et Olofsson (son 12e but déjà) ont assuré le succès bernois.

Les Dragons égalent un record

Grâce à son neuvième succès consécutif sans concéder le moindre point, Fribourg-Gottéron a donc égalé la meilleure performance du club qui datait de la saison 91-92 quand Slava Bykov et Andrei Khomutov faisaient la pluie et le beau temps à St-Léonard. Le record absolu est détenu par Lugano qui avait fêté quinze victoires "pleines" de suite lors de la saison 88-89.

A Porrentruy, les joueurs de Christian Dubé ont agi comme un leader au lendemain d'un autre derby romand assez épuisant. Dans le contrôle, les Fribourgeois ont ouvert le score grâce à David Desharnais qui a mystifié le portier Vikton Östlund d'un tir pris de derrière la cage (12e). Des déviations de Walser sur un tir de Sutter (25e) et de Spunger sur un envoi de Diaz (38e) ont consolidé ce neuvième succès de rang et une place de leader bien méritée. La défense est au point avec un deuxième blanchissage de suite et surtout que deux buts encaissés au cours des quatre derniers matches. De leur côté, les Ajoulots sont dans le dur avec un cinquième revers de rang.

Bienne bat les Lions de Zurich

Bienne, grâce à des doublés de Damien Brunner et Luca Cunti, est revenu victorieux de son déplacement au Hallenstadion face aux Zurich Lions. Les Seelandais restent ainsi dans le sillage de Fribourg-Gottéron. Les Zurichois inquiètent avec un troisième revers de suite.

Mené 2-0 par Ambri-Piotta, Berne est parvenu à retourner le score pour s'imposer 3-2. A noter que le premier but léventin a été inscrit par Matt D'Agostini. Le Canadien, qui avait retrouvé la glace en National League la veille, n'avait plus joué depuis le 27 octobre 2020 après une grave blessure. Davos s'est imposé 3-1 sur la glace de Lugano.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Zurich Lions prend sa revanche sur Fribourg-Gottéron

Publié

le

Le Fribourgeois David Desharnais ne rechigne pas à entrer en contact avec le portier des Zurich Lions, son ancien coéquipier Ludovic Waeber. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Fribourg-Gottéron est toujours leader de National League, malgré une défaite 3-4 aux tirs au but face aux Zurich Lions. A Lugano, Genève-Servette s'est incliné sèchement 3-0.

En vingt-quatre heures, Fribourgeois et Zurichois ont livré deux "gros" matches. Même si la partie retour au Hallenstadion a été un peu moins dense que la première lundi soir, les deux équipes se sont engagées totalement. Pour la deuxième fois en deux jours, les deux équipes ont fini par se départager aux tirs au but. Si la série de penalties avait été grandiose lundi, cette fois-ci seul le Canadien Justin Azevedo fut dans la capacité à tromper le gardien adverse.

Ce deuxième point acquis par les Lions n'est pas usurpé. Ils avaient nettement dominé la deuxième période, mais n'étaient parvenus qu'à tromper à une seule reprise le portier Reto Berra. Fribourg a enregistré avec satisfaction le retour d'Andreï Bykov, qui n'avait plus joué depuis le 19 octobre. Il s'est fait l'auteur d'un but et d'un assist, mais a manqué son tir au but.

Genève-Servette sans power-play

Incapable de profiter de ses supériorités numériques, Genève-Servette a dû trouver long le chemin retour. Faute d'avoir su poser un power-play digne de ce nom, les Genevois ont laissé passer une bonne chance de marquer des points pour la quatrième fois de suite. Dans un match longtemps fermé, c'est le Canadien Daniel Carr qui a débloqué la situation. Alors que Josh Jooris avait manqué une occasion en or en début de troisième période, Carr ne manquait pas sa chance sur un contre initié par Luca Fazzini. L'attaquant luganais éliminait Arnaud Jacquemet avec classe avant de ne laisser aucune chance à Gauthier Descloux (48e). Quatre minutes tard, Carr transperçait le portier genevois d'une reprise directe sur l'un des rares 5 contre 4 luganais de la soirée. Le réalisme avait parlé.

Battus samedi par Zoug après avoir mené 4-0, Ambri-Piotta a pris sa revanche cette fois-ci (4-2). Les Léventins ont mené 2-0 grâce à des réussites de Grassi et Incir en première période. Mais les champions en titre sont revenus à 2-2 en deuxième période par Hansson et Kovar. Les joueurs de Luca Cereda n'ont pas perdu leurs nerfs pour finalement passer l'épaule grâce à Hietanen et D'Agostini.

Les Langnau Tigers se sont baladés sur les hauteurs de Davos (6-1). Un triplé de l'inévitable Jesper Olofsson a placé les Emmentalois sur la voie du succès. Pour les Grisons, il s'agit de la troisième défaite au cours des quatre derniers matches.

Classement: 1. Fribourg-Gottéron 27/56 (87-66). 2. Zoug 27/54 (90-65). 3. Rapperswil-Jona Lakers 28/54 (89-69). 4. Davos 26/52 (85-62). 5. Bienne 28/52 (85-68). 6. Zurich Lions 25/42 (76-68). 7. Berne 26/37 (77-72). 8. Lausanne 26/36 (70-73). 9. Lugano 28/36 (77-86). 10. Ambri-Piotta 28/35 (69-76). 11. Genève-Servette 27/29 (66-90). 12. Langnau Tigers 28/27 (87-97). 13. Ajoie 28/18 (52-118).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Minimaliste, Lausanne se défait d'Ajoie

Publié

le

L'attaquant lausannois Tim Bozon entre en contact avec le portier ajoulot Tim Wolf sous les yeux de Jordan Hauert. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Lausanne a enchaîné un deuxième succès de rang lors de cette soirée de National League. Les Lions ont dominé Ajoie 2-0 dans leur antre.

La dernière visite des Jurassiens dans l'enceinte lausannoise s'était soldée par une magnifique victoire en Coupe de Suisse en février 2020, juste avant que la pandémie ne vienne chambouler le monde.

Mais point de 7-3 et de fête pour les joueurs de Gary Sheehan cette fois-ci, même si le retrait du numéro 61 de Florian Conz, ancien junior d'Ajoie, a fait de ce match un petit événement.

Fait rare cette saison, Gary Sheehan a pu aligner quatre étrangers sur la glace. Il a ainsi choisi de faire confiance au quatuor Devos-Asselin-Fortier-Wannström. Mais ce carré d'as n'a pas su prendre en défaut la défense vaudoise.

Ajoie a d'ailleurs clairement loupé le coche entre la fin de la première et le début de la deuxième période lorsque Michael Frolik s'est fait chasser pour cinq minutes à la suite d'une mise en échec contre la bande. Surtout que Cody Almond a écopé de deux minutes alors que le Tchèque avait encore 2'30 à purger. Mais durant cette double supériorité numérique, les Jurassiens n'ont jamais été en mesure de mettre les trois Lausannois hors de position.

Et dès que les Vaudois ont pu retrouver un bloc complet sur la glace, Ajoie n'a plus eu voix au chapitre. Mais les joueurs de John Fust n'ont pas su concrétiser cette domination territoriale. Alléchante sur le papier, la ligne Bertschy-Fuchs-Riat a mis du temps à se trouver. Très certainement talentueuse, elle n'a pas semblé se comprendre, hormis sur une action dans le tiers médian.

C'est pourtant le talent qui a permis au LHC d'ouvrir la marque après quatre secondes en supériorité numérique. Bien servi, Martin Gernat a transpercé Tim Wolf (7e). Le 2-0 est tombé à la 29e des suites d'une pataugée en défense de la part des Ajoulots. Si le staff vaudois avait entouré cette partie pour prouver que le club était sur la bonne voie, il s'agira de recommencer vendredi pour la venue d'un Davos humilié chez lui par Langnau.

John Fust pourra se satisfaire en se disant que les situations spéciales ont été bien négociées et pour le blanchissage de Luca Boltshauser.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg et Bienne par les poils, Lausanne battu à Berne

Publié

le

Gregory Sciaroni a inscrit le 3-2 pour Berne (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Fribourg est à nouveau seul en tête de la National League. Les Dragons ont dominé Lugano 4-3 ap grâce à un but de Marchon en prolongation.

Mais Fribourg a tremblé. Parce que Fribourg a peut-être cru trop tôt que la partie était gagnée. Il faut dire qu'après le premier tiers, les Dragons menaient 3-0 grâce à Jecker, Brodin et Jörg. Mais les Tessinois n'ont pas abdiqué et leur chance a tourné. Loeffel a ouvert les vannes bianconeri à la 29e. Puis Arcobello a réduit le score à la 34e. Et enfin à la 45e, c'est Fazzini qui a égalisé en jeu de puissance.

C'est d'ailleurs dans ces moments que l'on repense aux mots des joueurs fribourgeois disant que les parties durent 60 minutes et pas seulement un ou deux tiers. Par chance, Berra & Cie ont pu aller en prolongation. Une prolongation qui aurait sans doute dû tourner à l'avantage des hommes de McSorley qui ont bénéficié d'un jeu de puissance à la 63e pour un surnombre fribourgeois. Mais en contre, les Dragons ont pu aller battre Schlegel une quatrième fois et repartir du Tessin avec deux points et la place de leader.

Lausanne s'enfonce

En visite dans la capitale, le LHC a essuyé son quatrième revers de rang. Les Vaudois se sont inclinés 3-2 alors qu'ils menaient 2-1 au terme de la période initiale. Seulement cela n'a pas suffi à juguler les assauts bernois. Mais ce qui a le plus déçu dans les rangs vaudois, c'est l'absence de fond de jeu. Comme une impression de voir un ensemble qui ne joue pas la même partition

Au niveau des situations spéciales dans les rangs lausannois, c'est un peu deux salles deux ambiances. A savoir que le box-play tient la route et a su déjouer l'avantage numérique bernois. Mais le power-play a plongé les supporters dans une morosité folle tant l'exécution a manqué de tranchant.

Les hommes de John Fust auront l'occasion d'effacer cette défaite en recevant Berne samedi soir pour une revanche espérée dans les esprits vaudois.

Bienne oui, Ajoie non

Bienne est passé par tous les états d'âme à domicile contre Ambri. Les Seelandais l'ont emporté 3-2, mais il y a eu plusieurs moments. Les joueurs de Törmänen ont rapidement pris l'ascendant avec deux buts inscrits avant la 8e minute. Seulement cet avantage est traître en hockey et les Léventins sont revenus à égalité juste avant la deuxième pause. Heureusement toutefois, Fabio Hofer a su trouver la faille à la 57e tandis que deux Tessinois étaient sur le banc des pénalités.

Ajoie a espéré signer une septième victoire en accueillant Rapperswil. Mais au final, les Saint-Gallois ont eu le dernier mot pour un succès 5-2. Menés 2-1 à la 33e après une réussite d'Asselin, les Lakers ont montré les muscles et adressé 32 tirs lors des deux dernières périodes. Les pénalités ont coûté cher aux Jurassiens. Alors qu'il y avait encore 2-2, les joueurs de Gary Sheehan ont écopé de deux punitions et Rapperswil ne s'est pas privé d'en profiter. Quelle séquence pour les Lakers qui pointent au 3e rang au classement.

Zoug s'impose chichement. Le champion a lui aussi dû recourir au temps supplémentaire pour se débarrasser de Langnau. Un succès 3-2 ap obtenu grâce à une réussite de Lino Martschini.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Huit matches de suspension contre Barberio

Publié

le

Barberio (à gauche) a écopé de 8 matches de suspension (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le défenseur du Lausanne HC, Mark Barberio a écopé d'une suspension de huit matches pour sa charge avec la crosse à la hauteur de la tête de l'attaquant des Zurich Lions, Garrett Roe.

Le Canadien, capitaine de l'équipe vaudoise, devra en outre s'acquitter d'une amende de 11'170 francs. Il s'était rendu coupable dimanche d'une faute grave à l'entrée du camp zurichois. Il avait chargé Roe à la hauteur de la nuque. L'attaquant américain a dû être hospitalisé et a subi une fracture de la mâchoire.

Barberio n'en était pas à son coup d'essai. Il avait déjà eu affaire avec les Zurich Lions la saison dernière en play-off. Pour avoir propulsé Sven Andrighetto contre la bande, le Canadien avait déjà reçu une sanction de six matches de suspension.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Bienne se rit d'Ajoie

Publié

le

Bienne s'est amusé contre Ajoie (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Bienne n'a pas manqué l'occasion d'inscrire trois points lors d'une petite soirée de National League. Les Seelandais ont écrasé Ajoie 8-1 à domicile.

Battus 8-2 par Langnau le week-end dernier, les Jurassiens ont cette fois subi le courroux de Biennois sans doute vexés d'avoir perdu quatre de leurs cinq derniers matches.

Künzle a ouvert les feux à la 2e, puis Grossmann (13e) et Haas (15e) ont bien fait sentir aux Ajoulots que l'égalisation d'Asselin à la 12e n'était qu'une péripétie. Les joueurs de Gary Sheehan ont ensuite vu les Seelandais dérouler leur jeu sans pouvoir freiner un EHCB façon rouleau-compresseur. Les quatre lignes biennoises ont participé à une fête de tir où sept Bernois ont pu trouver la faille.

Gary Sheehan a préféré préserver son gardien titulaire Tim Wolf en le remplaçant après 40 minutes. C'est alors Nicola Aeberhard, prêté par La Chaux-de-Fonds, qui a pris place dans les buts jurassiens.

Dans l'autre match de la soirée, Rapperswil s'est défait de Langnau 4-1. A noter dans cette rencontre le doublé de Nico Dünner. Comme les Seelandais, les St-Gallois sont revenus à trois points du leader Fribourg.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture