Rejoignez-nous

Football

Xherdan Shaqiri "à Lyon pour gagner des titres

Publié

,

le

Xherdan Shaqiri est à Lyon "pour gagner des titres" (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

"J'ai toujours aussi faim ! Je suis venu à Lyon pour gagner des titres": Xherdan Shaqiri ne s'est pas dérobé lors de sa présentation officielle avec son nouveau club.

"Il y a eu un premier contact avec Lyon il y a plus d'une année. Lorsque les dirigeants sont revenus à la charge, tout était clair dans ma tête, explique le nouveau numéro 29 de l'OL. Il y a devant moi un beau projet et aussi la présence d'un nouvel entraîneur, Peter Bosz, que j'apprécie beaucoup. Le fait de me rapprocher de la Suisse a également compté. Les négociations avec Liverpool n'ont pas été simples. Mais elles ont abouti et c'est l'essentiel."

"Une complexité colossale"

"Si Shaq n'avait pas voulu absolument venir à Lyon, tout aurait encore été plus compliqué avec Liverpool. Ces négociations furent d'une complexité colossale, souligne le président lyonnais Jean-Michel Aulas. J'étais à Bucarest lors du 8e de finale de l'Euro entre la Suisse et la France. Ce soir-là, Shaq nous a fait très mal. Nous croyons en ses qualités. Et son palmarès magnifique nous fait, je dois le dire, un peu rougir. Il a gagné des titres presque partout où il est passé."

Le double vainqueur de la Ligue des Champions a été recruté également pour son état d'esprit. "Il doit nous inculquer sa mentalité de vainqueur, glisse le directeur sportif Juninho. On connait aussi sa patte gauche, sa puissance et sa vista".

A bientôt 30 ans - il les fêtera le 10 octobre prochain - Xherdan Shaqiri mesure pleinement les attentes de ses nouveaux dirigeants. Il doit amener son expérience pour, dit-il, "faire grandir à nouveau ce club". La non-qualificiation pour la Ligue des Champions a été ressentie comme un véritable traumatisme par un club qui avait disputé dans la bulle de Lisbonne les demi-finales de l'édition 2019/2020.

Trop juste pour vendredi ?

Il semble improbable que Xherdan Shaqiri découvre la Ligue 1 ce vendredi lors du déplacement à Nantes. "Cela risque d'être un peu juste, reconnaît-il avec une certaine honnêteté. J'ai besoin d'enchaîner les séances collectives pour mieux apprendre à connaître mes nouveaux coéquipiers".

Selon Peter Bosz, il n'est pas impossible que le Bâlois évolue en 9,5 comme en équipe de Suisse. Le technicien néerlandais souhaite le voir évoluer entre les lignes. "Je peux tenir plusieurs postes c'est vrai, mais je ne revendique rien", glisse Xherdan Shaqiri.

Après la Bundesliga avec le Bayern Munich, la Serie A avec l'Inter et la Premier League avec Stoke City et Liverpool, Xherdan Shaqiri découvrira un quatrième grand championnat. "La Ligue 1 s'avance comme un très grand championnat avec la présence de Lionel Messi, dit-il. Je me réjouis de l'affronter." Le premier rendez-vous va tomber très vite entre le Bâlois et l'Argentin, le 19 septembre au Parc des Princes.

"Intéressant" avec Yakin

Entre-temps, Xherdan Shaqiri retrouvera l'équipe de Suisse avec les trois rencontres contre la Grèce, l'Italie et l'Irlande du Nord. Avec un nouveau sélectionneur, Murat Yakin, qu'il connaît très bien. "Nous nous sommes parlés mardi. Murat Yakin est un entraîneur plus jeune que Vladimir Petkovic, explique Xherdan Shaqiri. Cela va être intéressant." Le Bâlois n'oublie cependant pas tout ce que Vladimir Petkovic a apporté en sept ans. "Il a choisi de tenter l'aventure à Bordeaux. Je lui souhaite le meilleur", conclut-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Super League: Elargissement à 12 équipes et play-off

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Révolution dans le football suisse. La SFL a décidé de porter de 10 à 12 le nombre d'équipes en Super League dès la saison 2023-24, avec un championnat en trois phases conclu par des play-off.

Selon la réforme adoptée vendredi à une large majorité en assemblée générale extraordinaire de la Swiss Football League (SFL) à Ittigen, chaque équipe jouera d'abord deux fois l'une contre l'autre, en mode aller-retour (vingt-deux matches).

Le Championnat sera ensuite divisé en deux groupes: un "Championship Group" réunissant les six premiers et un "Qualification Group" pour les équipes classées entre la 7e et la 12e place. Soit 32 matches à ce stade.

Puis viendra la phase finale - la plus contestée initialement -, qui déterminera le champion, les places européennes et la relégation.

Dans le détail, les deux premiers du "Championship Group" se disputeront le titre de champion dans une série au meilleur des trois rencontres. Le leader bénéficiera du droit de jouer à domicile lors des matches un et trois. Il devra y avoir un gagnant à chaque match, au besoin par des prolongations et des tirs au but.

Les huit clubs classés entre la troisième et la sixième place du "Championship Group" et dans les quatre premiers du "Qualification Group" s'affronteront dans des "play-off pour l'Europe".

Trois tours (quart de finale, demi-finale, finale) permettront de déterminer les places à attribuer à ce moment-là dans les compétitions européennes. Les tours un et deux se dérouleront en matches aller-retour selon le modèle européen, le troisième se jouera en une seule finale. Le classement de la deuxième phase fera foi pour déterminer les duels (le club le mieux classé contre le club le moins bien classé, etc.).

L'équipe classée dernière du "Qualification Group" sera directement reléguée en Challenge League (ChL). L'avant-dernière jouera un match promotion-relégation (en aller-retour) contre la deuxième de ChL.

La SFL sera ainsi à l'avenir composée de vingt-deux membres au lieu de vingt actuellement, une modification qui nécessite encore l'approbation du Conseil de l'Association de l’ASF.

Saison de transition en 22-23

La saison 2022-23 de Super League sera de transition et se déroulera selon la formule classique, mais sans relégation directe. Le dernier de Super League la saison prochaine disputera un barrage contre le 3e de Challenge League.

Il n'y aura pas non plus de relégation directe en Promotion League (PL): le 10e de Challenge League disputera un barrage contre le 3e de la PL. En outre, deux clubs de ChL et de PL seront directement promus, pour autant qu'ils obtiennent la licence nécessaire.

5 changements de joueurs

Les clubs ont par ailleurs approuvé une proposition visant à donner aux autorités disciplinaires la possibilité réglementaire de réagir plus rapidement en cas d'incidents de sécurité graves et d'ordonner des mesures préventives.

Les délégués ont également suivi la proposition de l'International Football Association Board (IFAB) donnant la possibilité d'effectuer cinq changements de joueurs pour les deux championnats.

Enfin, les clubs ont annulé une réduction, introduite il y a un an, du nombre de joueurs non formés localement sur la liste des contingents pour les matches de Super League. Ainsi, 17 joueurs non formés localement sont toujours autorisés.

Continuer la lecture

Football

Super League : Servette assure son maintien

Publié

le

Chris Bedia, en grenat, n'a pas trouvé grâce face à Strahinja Pavlovic, en blanc. Tout un symbole; les attaquants servettiens n'ont pas trouvé la faille face à la défense baloise jeudi soir (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Servette est mathématiquement assuré de jouer en Super League la saison prochaine grâce au match nul obtenu face au FC Bâle (0-0) jeudi soir.

Mission accomplie pour Servette. Grâce à un match nul sans but (0-0) face au FC Bâle, les Servettiens sont mathématiquement assuré d’évoluer en Super League la saison prochaine. Après une première mi-temps avare en actions d’éclat, les joueurs d’Alain Geiger ont résolument pris la direction des opérations. Ils se sont ménagé plusieurs occasions de but nettes. Sans trouver le chemin des filets ; mais le fait de n'avoir encaissé aucun but et de n'avoir concédé que très peu d'occasions de but est une satisfaction majeure.

David DoulineDemi défensif du Servette FC

 

Le travail de filtrage à mi-terrain effectué par David Douline, en grenat, et ses coéquipiers, a porté ses fruits face à Darian Males, en blanc, et aux attaquants bâlois (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

 

Le SFC a donc assuré l’essentiel en obtenant ce point synonyme de maintien. Un soulagement pour les joueurs, la direction du club et l’entraîneur servettien qui revient sur les difficultés rencontrées par son équipe au second tour.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Un attaquant et vite!

Reste bien des problèmes à régler, notamment dans le compartiment offensif: l'inefficacité offensive des Servettiens les a empêché de défendre leurs chances de lutter jusqu'au bout pour une qualification pour la Coupe d'Europe. Pour le mentor valaisan de la Praille, l'arrivée d'un attaquant est une priorité absolue.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Football

Super League: précieux succès pour Sion à Lausanne

Publié

le

Grgic transforme son deuxième penalty (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le FC Sion a fait un pas vers le maintien en gagnant 2-1 à Lausanne lors de la 35e journée de Super League. Les Valaisans comptent trois points d'avance sur Lucerne, tenu en échec 2-2 par Young Boys.

Les Grasshoppers sont virtuellement tirés d'affaire grâce à leur victoire sur Saint-Gall (3-2). Les Sauterelles ont quarante points, comme Sion, mais une bien meilleure différence de buts. Le FC Lugano a surfé sur la vague de sa victoire en Coupe en s'imposant 2-1 contre le champion Zurich. Servette et Bâle en sont restés à 0-0.

Deux buts sur penalty

Sion n'a pas été malheureux à la Tuilière, où il a empoché les trois points grâce à deux penalties transformés par Grgic (31e/93e). Les Valaisans ont failli payer cher leur passivité en deuxième période, où ils se sont contentés d'attendre.

Le LS a ainsi pu égaliser grâce à un autogoal de Fickentscher, sur qui le ballon rebondissait après une frappe de Grippo sur la barre (82e). Sion sera sauvé quoi qu'il arrive s'il ne perd pas dimanche à Tourbillon face au Servette.

Le moral des Lucernois

Mais en cas de défaite, il y aura danger. Lucerne pourrait passer devant en gagnant au Letzigrund chez le champion Zurich. Les joueurs de Suisse centrale font preuve d'un grand moral. Face à YB, ils ont été menés 2-0 après sept minutes de jeu et des réussites de Kanga (3e) et Fernandes (7e). Sorgic (23e) et Ugrinic (69e) leur ont permis de revenir et de prendre un point qui pourrait être précieux.

GC n'a plus de souci de relégation après son succès 3-2 contre Saint-Gall, acquis grâce à des réussites de Loosli, Morandi et Momoh. Pour le promu, l'objectif de la saison est atteint.

Au Cornaredo, un rare doublé du capitaine Sabbatini (4e/28e) a permis aux bianconeri d'obtenir un succès de prestige contre Zurich. Les visiteurs avaient frappé les premiers par Gogia (3e).

Enfin, Servette et Bâle ont livré une partie globalement décevante, surtout en première mi-temps, conclue par un match sans but (0-0). Une partie aux relents de fin de saison.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Près de 30'000 supporters de football défilent à Berne

Publié

le

L'itinéraire des supporters saint-gallois partait de la gare de Berne. En chemin, des supporters ont allumé quelques pétards. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Environ 30'000 supporters de Saint-Gall et de Lugano ont déferlé sur la ville de Berne dimanche à l'occasion de la finale de la coupe de Suisse de football. Vert et blanc et blanc et noir étaient pour une fois les couleurs dominantes dans la capitale.

L'ambiance avant la finale était bon enfant, selon un journaliste de l'agence d'information Keystone-ATS. Les supporters se sont mis dans l'ambiance du match en chantant sous un soleil radieux. Les Saint-Gallois semblaient être en plus nombreux.

Les supporters des deux équipes ont été acheminés au stade par des itinéraires différents. Les trains spéciaux en provenance du Tessin sont arrivés à la gare d'Ostermundigen. La police a guidé les supporters en direction du stade. L'itinéraire des supporters saint-gallois partait de la gare de Berne. En chemin, certains ont allumé quelques pétards.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette Chênois en demi-finales des play-offs sans souffrir

Publié

le

Natalia Padilla marque le deuxième but de Servette Chênois malgré l'intervention de l'arrière argovienne Svenja von Felten, n°23 (KEYSTONE/Martial Trezzini).

Grâce à une victoire nette et sans bavure sur Aarau (4-0), les Servettiennes accèdent aux demi-finales des play-offs grâce à deux réussites de Natalia Padilla et deux de la revenante Marta Peiró Gimenez.

La Fontenette vécu une douce victoire remplie d'émotions de ses joueuses favorites sur Aarau grâce à deux réussites magnifiques signées Natalie Padilla sur des passes décisives d'anthologie que Sandy Maendly (qui tient décidément à terminer sa carrière en beauté) a fournies à l'attaquante hispano-polonaise. Les deux autres réalisations portent la griffe d'une autre Espagnole Marta Peiró Gimenez: écartée des surfaces de jeu à cause d'un mal sournois qui ne lui laissait aucun répit, la revenante a trouvé la faille à deux reprises en moins de quatre minutes. Une joie partagée par toutes ses coéquipières qui l'ont chaleureusement félicitée.

Thaïs HürniArrière centrale de Servette Chênois

 

En demi-finales, l'opposition sera plus marquée puisque les Servettiennes affronteront Bâle une nouvelle fois en match aller-retour ces deux prochaines semaines.

Continuer la lecture