Rejoignez-nous

Football

Samuel Eto'o candidat à la présidence de la fédération

Publié

,

le

Samuel Eto'o est prêt à postuler à la présidence de la fédération camerounaise. (© KEYSTONE/AP/DMITRY LOVETSKY)

L'ex-international camerounais Samuel Eto'o, 40ans, a annoncé sa candidature à la présidence de la fédération camerounaise de football (Fecafoot).

"J'ai le plaisir et l'honneur de vous annoncer ma candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football", a écrit sur son compte Twitter l'ex-attaquant star de Barcelone passé aussi par l'Inter Milan, Chelsea et le Real Madrid entre autres.

"Après mûre réflexion, j'ai pris cette liberté par amour du Cameroun et par passion pour notre football", a expliqué Eto'o, ajoutant: "il est temps de lancer le chantier de la reconstruction de notre football".

L'annonce de la candidature du jeune retraité du football intervient alors que la Fecafoot est en crise depuis plusieurs mois.

L'actuel président, Seidou Mbombo Njoya, avait été élu en 2018, mais son élection, contestée par plusieurs acteurs de football camerounais, avait été annulée à la mi-janvier par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Malgré tout, il est resté en poste avec pour mission de travailler à l'organisation de nouvelles élections.

Ce maintien en poste a été mal accueilli par une frange d'acteurs sportifs qui avaient alors décidé de nommer un autre président à la tête de la Fecafoot. Celui-ci n'a pas cependant bénéficié du soutien des autorités, de la Confédération africaine de football (CAF) et de la FIFA.

En 2018, Samuel Eto'o avait soutenu la candidature de M. Mbombo Njoya mais il exprime aujourd'hui sa "déception". Les promesses faites il y a trois ans par l'actuel président "me paraissaient digne d'intérêt pour l'avenir de notre pays", s'est-il justifié. "A l'heure du bilan, je n'ai pas de regrets même si les fruits n'ont pas tenu la promesse des fleurs", a-t-il constaté.

L'élection du nouveau président est prévue en décembre.

Le Cameroun accueillera du 9 janvier au 7 février 2022 la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Super League: les Young Boys ont sué face au LS

Publié

le

Fassnacht exulte après son but décisif (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Les Young Boys ont battu Lausanne-Sport 3-2 en ouverture de la 11e journée de Super League. Au Wankdorf, les Vaudois ont donné une bonne réplique au champion. Ils auraient pu repartir avec un point.

Les visiteurs ont montré de belles qualités et un moral d'acier, qui leur a permis de revenir deux fois à égalité. Mais le 3-2 signé Fassnacht (82e), après un centre de Ngamaleu renvoyé par le poteau, leur a été fatal.

But chanceux

YB a été loin de se promener. L'équipe ne tourne pas à plein régime ces temps, comme déjà vu face à Lucerne (1-1) et Villarreal (1-4). L'ouverture du score chanceuse de Hefti (13e) n'a pas placé les hommes de David Wagner sur les bons rails. Lausanne a égalisé par Amdouni (32e) et dominé jusqu'à la pause.

En seconde période, YB a mis plus d'intensité dans ses actions. Entré à la 46e pour un Siebatcheu décevant, Kanga n'a pas saisi l'occasion. Il a raté deux grosses opportunités (52e/59e).

Rieder marque puis provoque un penalty

Les Bernois ont repris l'avantage sur un coup franc excentré de Rieder (76e). Le même joueur provoquait peu après un penalty que Kukuruzovic transformait imparablement (80e). Mais la joie des Vaudois ne durait que deux minutes...

Derby zurichois spectaculaire

Au Letzigrund, le derby de la Limmat entre Grasshopper et le FC Zurich s'est conclu sur un nul 3-3 au terme d'un affrontement spectaculaire, surtout en première mi-temps. Le FCZ a pris un départ fulgurant pour mener 2-0 après dix minutes grâce à Pollero (3e) et Dzemaili (10e), mais GC a réagi avec vigueur pour mener 3-2 au repos après des buts de Bonatini (17e/penalty), Margreitter (27e) et Herc (35e).

La partie s'est un peu calmée ensuite. Zurich a réussi à égaliser grâce à une tête de Pollero (67e). Aucune équipe n'est parvenue à arracher la victoire malgré des occasions de part et d'autre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Bundesliga: les leaders s'imposent

Publié

le

Robert Lewandowski a marqué un nouveau but (© KEYSTONE/AP/Matthias Schrader)

C'est le statu quo en tête de la Bundesliga au terme de la 9e journée. Le Bayern Munich reste leader avec une longueur d'avance sur Borussia Dortmund.

Les Bavarois ont gagné à domicile 4-0 contre Hoffenheim, grâce à des réussites de Gnabry (16e), Lewandowski (30e), Choupo-Moting (82e) et Coman (87e). Pour sa part, le BVB, avec Gregor Kobel et Manuel Akanji, l'a emporté 3-1 sur la pelouse d'Arminia Bielefeld. Les buts des visiteurs ont été inscrits par Can (31e/penalty), Hummels (45e) et Bellingham (72e).

Seul club invaincu cette saison en championnat, le SC Fribourg occupe le troisième rang à trois points du leader. La formation du sud de l'Allemagne s'est imposée 2-0 à Wolfsburg, pour qui Kevin Mbabu et Renato Steffen ont tous deux été avertis.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Chelsea corrige Norwich et bétonne la 1e place

Publié

le

Mason Mount est à la fête. Il a réussi un triplé contre Norwich. (© KEYSTONE/AP/Ian Walton)

Même sans Romelu Lukaku et Timo Werner, blessés en Ligue des Champions, Chelsea a corrigé le dernier du championnat d'Angleterre, Norwich (7-0), samedi, avec un triplé de Mason Mount.

Les Londoniens sont assurés de garder la tête du classement au terme de la 9e journée.

Les Londoniens pouvaient redouter de perdre en puissance offensive avec les blessures de leur paire d'attaquants à près de 150 M EUR, face à Malmö (4-0).

Mais Norwich, qui n'a pas gagné un match en neuf journées et totalise déjà 23 buts encaissés, n'était pas vraiment de taille.

Avec des "minots" du centre de formation, Mason Mount (1-0, 8e), Callum Hudson-Odoï (2-0, 18e) et Reece James (3-0, 42e), les hommes de Thomas Tuchel ont plié le match dès la première période.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Un 3e succès en 3 matches pour la Suisse

Publié

le

Ana-Maria Crnogorcevic (9) a signé un doublé face à la Roumanie (© KEYSTONE/WALTER BIERI)

L'équipe de Suisse dames a cueilli vendredi son troisième succès en trois matches dans les qualifications au Mondial 2023.

Mais la sélection de Nils Nielsen s'est contentée du service minimum face à la Roumanie, battue 2-0 à Zurich.

Les Suissesses, qui avaient largement battu la Lituanie (4-1) et la Moldavie (6-0) en septembre, ne sont donc pas parvenues à soigner leur différence de buts. Elles sont désormais à égalité parfaite avec l'Italie, favorite de ce groupe G, qui affiche un "goal average" de 11-0 après avoir vaincu la Croatie 3-0 vendredi.

La capitaine Lia Wälti et ses équipières ont pourtant largement dominé les débats face à la Roumanie, qu'elles avaient battue 6-0 et 2-0 dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2022. Elles sont ainsi créditées de 13 tirs cadrés au final, contre un seul pour leurs adversaires.

Un doublé de Crnogorcevic

Le but inscrit à la 48e par Ana-Maria Crnogorcevic, qui a repris de la tête un ballon repoussé par la gardienne roumaine Andrea Paraluta après un centre-tir de Ramona Bachmann, est longtemps resté sans écho. Les occasions nettes se sont pourtant enchaînées après l'ouverture du score.

Les Suissesses ont manqué d'efficacité, comme Crnogorcevic sur sa reprise de volée à bout portant de la 79e. Mais aussi de chance, comme sur ces deux coup-francs de Bachmann sur la transversale (39e et 55e) ou cette frappe de Sandy Mändli qui a touché deux fois les montants (80e).

C'est un penalty transformé par Crnogorcevic (90e) qui a permis aux Suissesses de doubler la mise. Mais ce manque de tranchant pourrait s'avérer fatal au décompte final. Seuls les vainqueurs de groupe seront directement qualifiés pour la phase finale prévue en Océanie, les deuxièmes étant contraints de passer par la case barrages.

Enchaîner mardi

Les protégées de Nils Nielsen tenteront de poursuivre leur parcours sans faute mardi, à 19h sur cette même pelouse du Letzigrund qu'elles ont découverte vendredi. Elles retrouveront la Croatie, qu'elles ont également affrontée lors des qualifications pour l'Euro 2022 (victoire 2-0 à Thoune, nul 1-1 en Croatie).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Fin du procès, Benzema fixé sur son sort le 24 novembre

Publié

le

Benzema sera fixé sur son sort le 24 novembre dans l'affaire de la sextape (© KEYSTONE/AP/Efrem Lukatsky)

Karim Benzema devra attendre un mois pour savoir si le tribunal le juge coupable de complicité de tentative de chantage.

Le procès de "l'affaire de la sextape" a pris fin vendredi et le jugement a été mis en délibéré au 24 novembre.

Le parquet avait requis jeudi dix mois de prison avec sursis contre Benzema, star du Real Madrid et ex-coéquipier en équipe de France de Mathieu Valbuena, victime présumée d'un chantage autour d'une vidéo intime et dont le "ressenti" a été au centre des plaidoiries des avocats de la défense.

Une "enquête à charge"

L'un des avocats de Benzema, Me Antoine Vey, a critiqué une "enquête à charge" contre son client et demandé sa relaxe. "L'élément intentionnel de l'infraction" reprochée à l'attaquant de 33 ans n'est pas caractérisé, a-t-il martelé.

Le dossier a été construit sur le "ressenti" du plaignant Mathieu Valbuena, a-t-il argué, dénonçant les "hypothèses et les spéculations" avancées par l'accusation. "Il n'est jamais trop tard pour faire du droit, c'est vous le dernier rempart", a demandé au tribunal l'autre avocat de Benzema, Me Sylvain Cormier.

Même argument pour Me Tewfik Bouzenoune, conseil de l'intermédiaire Younes Houass, qui a également regretté que ce soit "le ressenti de la victime qui conditionne les poursuites pénales".

"Cirque médiatico-judiciaire"

De manière générale, tous les avocats de la défense ont stigmatisé un dossier faible, qui ne méritait pas à leurs yeux un tel traitement de la part de l'accusation et un tel écho dans la presse. "On peut se demander ce qui intéresse vraiment les Français dans cette affaire. Le sexe ? L'argent ? Le football ? Pas la chose judiciaire en tout cas", s'est demandé Antoine Vey.

Autre avocat de l'attaquant du Real Madrid, Me Cormier a, lui, tonné contre un "cirque médiatico-judiciaire" au cours duquel "on a infligé à Karim Benzema une sorte de +marche de la honte+ à l'américaine" lors de son passage devant la juge d'instruction en 2015. "Si on est dans l'orthodoxie du droit, la relaxe doit être générale", a assené Me Serge Money, avocat de Mustapha Zouaoui, la "cheville ouvrière" du projet.

Benzema "s'inclut dans cette équipe"

"On n'aurait pas passé autant de temps sur ce dossier s'il n'y avait pas eu Karim Benzema", avait reconnu jeudi lors des réquisitions le procureur Julien Eyraud. A ses côtés, l'autre procureure, Ségolène Marés, avait estimé que les écoutes prouvaient que la star du Real Madrid "s'inclut dans cette équipe et s'associe dans ce projet" de tentative de chantage autour d'une vidéo intime.

En plus des dix mois de prison avec sursis, l'accusation a requis une amende de 75'000 euros contre l'attaquant de l'équipe de France, candidat au Ballon d'or et absent du procès. Contre les quatre autres prévenus de cette affaire, qui gravitent dans le milieu du football et constituent "une vraie brochette de comédiens" selon les mots du procureur Julien Eyraud, le ministère public a requis des peines allant de 18 mois avec sursis à quatre ans de prison.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture