Rejoignez-nous

Football

Lionel Messi dit au revoir au Barça et se rapproche du PSG

Publié

,

le

Lionel Messi en larmes au début de sa conférence de presse (© KEYSTONE/EPA/ANDREU DALMAU)

En larmes, Lionel Messi a fait dimanche ses adieux au FC Barcelone, où il a passé plus de 20 ans. L'Argentin a reconnu que s'engager au PSG était une "possibilité" même si rien n'était signé.

Convoquée trois jours après l'annonce de son départ du Barça, cette première prise de parole de Messi au Camp Nou, le stade où il a bâti sa légende, était très attendue sur la planète football. A peine arrivé sur la scène, vêtu d'un costume, la "Pulga" (la Puce en espagnol), a fondu en larmes avant même de pouvoir prononcer un mot, devant de nombreux joueurs, de l'effectif actuel comme Jordi Alba, Gerard Piqué, Antoine Griezmann ou Ansu Fati, mais aussi passé comme Xavi ou Carles Puyol.

Très difficile

"C'est très difficile pour moi, après ces si nombreuses années, après toute une vie passée ici", a dit le sextuple Ballon d'or. "Je n'avais jamais imaginé mes adieux, car la vérité est que je n'y pensais pas. J'aurais aimé le faire avec du monde, sur le terrain", a-t-il ajouté. Mais désormais, la seule question qui compte est de savoir où "Leo" va poursuivre sa gigantesque carrière.

Tous les chemins semblent mener au Parc des Princes pour Messi, arrivé à 13 ans à Barcelone où il est devenu l'un des meilleurs joueurs de l'histoire. "C'est une possibilité", mais "je n'ai rien signé avec personne", a déclaré le joueur, en reconnaissant avoir reçu "de nombreux appels" de clubs intéressés.

Contrat record

Le journal L'Equipe évoque dimanche une arrivée à Paris de l'Argentin dans la soirée et parle d'un "contrat record" de trois années, "assorties d'un salaire net annuel de 40 millions d'euros". Messi pourrait signer pour deux saisons, plus une en option.

Mettre la main sur Messi serait un énorme coup pour le PSG, propriété des Qatariens qui n'ont pour l'instant pas réussi à emmener le club parisien au sommet de la Ligue des Champions malgré toutes les superstars achetées depuis leur arrivée.

En terrain connu

Dans le vestiaire parisien, Messi arriverait en terrain connu. Il retrouverait son ancien compère barcelonais Neymar, qu'il a récemment vu lors de leurs vacances à Ibiza et qui n'a jamais caché son désir de rejouer avec "Leo", ou son compatriote Angel Di Maria avec qui il vient de remporter la Copa America. Il connaît bien aussi l'entraîneur Mauricio Pochettino, Argentin comme lui.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette FC: un 3e rang réjouissant

Publié

le

Steve Rouiller en grenat, tente de ralentir l'action d'Ebrima Colley, en jaune et noir, malgré les trombes d'eau qui s'abattent sur la gazon de la Praille (KEYSTONE/Valentin Flauraud).

Les Servettiens terminent le présent championnat sur le podium après leur défaite dimanche à la Praille contre les Young Boys (0-1). Un 3e rang qui les satisfait pleinement malgré quelques regrets.

Servette s’est incliné par la marge la plus étroite (0-1) face aux Young Boys lundi à la Praille. Un résultat frustrant pour les joueurs de René Weiler qui ont joué leur dernier match de la saison à domicile devant un public nombreux: plus de treize mille spectateurs. Ecoutez le défenseur central servettien Steve Rouiller.

 

 

Tout est dit dans le présent championnat. Les Young Boys conservent leur titre de champions de Suisse ; les "jaunes et noirs" de la capitale fédérale remportent ainsi leur dix-septième titre national égalant au passage le SFC au palmarès. Le FC Lugano est deuxième, alors que les joueurs de René Weiler terminent au troisième rang. Ecoutez l'arrière latéral genevois Théo Magnin...

 

Depuis qu'on est monté en Super League, on n'a fait que des bonnes saisons. Steve Rouiller

Arrivé au club voilà six ans bientôt, le défenseur central Steve Rouiller se réjouit de la constance dont a fait le SFC tout au long de ces années.

 

L'Europe en mars, la finale de Coupe et un 3e rang: c'est une très belle saison. René Weiler

Quant au coach René Weiler, il est plus que satisfait de cette saison. A l'entendre, ça aurait extrêmement difficile de faire mieux.

 

L'équipe alignée lundi face aux champions de Suisse était quelque peu inhabituelle. Avec T. Magnin comme latéral droit en première mi-temps, demi défensif en seconde période, Tsunemoto sur le banc durant les quarante-cinq premières minutes de jeu. Cognat sur le côté gauche et M. Stevanovic comme deuxième attaquant. Le technicien zurichois nous explique ces choix dictés par un effectif plutôt restreint en cette fin de saison...

 

Continuer la lecture

Football

Super League: Servette perd la 2e place

Publié

le

Timothé Cognat (à gauche) et Albert Vallci, les deux buteurs du match. CREDIT: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Le Servette FC n'a pas profité de la défaite des Young Boys pour revenir à cinq points de la première place en Super League. Dimanche, les Grenat ont été tenus en échec à Saint-Gall (1-1).

Rapidement privé d'Enzo Crivelli, qui s'est blessé tout seul à la jambe gauche et a été remplacé par Jérémy Guillemenot (21e), Servette a pu compter sur une inspiration de Timothé Cognat pour ouvrir le score. A la 25e minute, le milieu de terrain servettien a parfaitement enroulé une frappe du pied droit hors de portée du portier adverse Lawrence Ati-Zigi.

Mais son homologue Jérémy Frick a lui aussi été un peu court pour détourner une frappe à ras de terre d'Albert Vallci sur coup-franc (31e). En deuxième mi-temps, les hommes de René Weiler ont manqué de précision dans leurs envois, et seul Cognat a réussi à se créer une autre occasion franche, bien renvoyée par Ati-Zigi (77e).

Ce match nul fait les affaires des Bernois, qui conservent six longueurs d'avance sur Lugano, l'autre vainqueur du week-end. La victoire des Tessinois samedi dans la capitale (1-0) leur a permis de relancer quelque peu la course au titre et surtout de récupérer la deuxième place du classement, au détriment de Servette.

 

Continuer la lecture

Football

Etoile Carouge promu en Challenge League

Publié

le

Le capitaine Aurélien Chappuis, au centre, a montré la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score samedi à la Fontenette (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Vainqueurs des Young Boys M21 (2-1), les Stelliens retrouvent la Swiss Football League 12 ans après l'avoir quittée. 

Etoile Carouge va faire son retour en Challenge League. Le club genevois a assuré samedi sa promotion lors de l'avant-dernière journée de Promotion League, grâce à sa victoire 2-1 contre les Moins de vingt-et-un ans des Young Boys samedi après-midi au Stade de la Fontenette grâce à des buts marqués en première mi-temps par le capitaine Aurélien Chappuis et Matheus Vieira.

Les Stelliens, qui ne peuvent plus être délogés de la tête du classement par Rapperswil-Jona, retrouveront l'antichambre de l'élite du football suisse pour la première fois depuis 2012. L'équipe entraînée par Adrian Ursea devrait y remplacer Schaffhouse la saison prochaine.

Le neuvième de Challenge League a pourtant assuré son maintien sur le terrain, mais la SFL ne lui a pas accordé de licence pour des motifs financiers, au contraire de la lanterne rouge Baden. Le FC Schaffhouse a toutefois fait appel à l'instance de recours, qui devrait rendre sa décision le 17 mai au plus tard.

Continuer la lecture

Football

Un sursis inespéré pour le SLO

Publié

le

Le buteur égalisateur d'Adrian Grbic, au premier plan, permet au SLO d'espérer encore se maintenir en Super League; auteur de l'ouverture du score, le Japonais Seko, en noir, est consterné (© KEYSTONE/URS FLUEELER).

L’aventure en Super League pour Stade Lausanne-Ouchy n’est pas encore terminée. Le néo-promu a obtenu un sursis presque inespéré grâce à Adrian Grbic.

Prêté par Lorient, l’Autrichien a, en effet, arraché l’égalisation (1-1) à la 89e pour le FC Lucerne face aux Grasshoppers. Les Zurichois, qui avaient ouvert le score par le Japonais Ayumo Seko peu avant l’heure de jeu, ne sont pas encore mathématiquement sauvés avec onze points d’avance sur le SLO qui doit encore jouer quatre matches. Le premier le verra accueillir Yverdon ce samedi à la Pontaise.

Dans l’autre match de la soirée, Lausanne n’est pas devenu la première équipe à battre à quatre reprises le FC Bâle dans une même saison de Super League. Les Vaudois ont partagé l’enjeu (0-0) devant les Rhénans. Même si Fabian Frei a trouvé à deux reprises le poteau, Lausanne ne méritait pas de concéder une troisième défaite de rang après ses revers à Lugano et à Yverdon. Les Vaudois ont eu l’initiative, mais ont manqué de discernement dans la surface de vérité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette remonte au 2e rang de Super League

Publié

le

A l'image du match, Miroslav Stevanovic, en grenat, devance Silvan Sidler, en blanc, de peu; grâce à cette courte victoire sur Winterthour, les Servettiens remonte au 2e rang (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Vainqueur de Winterthour (2-1) pour la 2e fois en une semaine samedi à la Praille, le Servette FC remporte sa 3e victoire de suite. Les joueurs de René Weiler remontent à la 2e place du classement de Super League. 

Servette est bien parti dans le tour final pour le titre de champion de Suisse. Victorieux par la marge la plus étroite - pour la deuxième en moins d'une semaine - face à Winterthour (2-1) samedi à la Praille, le onze grenat remporte sa troisième victoire de suite. Tout ça, grâce aux changements tactiques voulus par l’entraîneur René René Weiler. Des changements qui nécessitent des facultés d'adaptation mais que les joueurs apprécient. Ecoutez le meneur de jeu genevois Alexis Antunes.

 

Mais avant ces trois succès consécutifs, les Servettiens restaient sur quatre revers de suite. Mais victoire ou défaite, il n'y avait qu'un seul but d’écart lors de chacun de ces matches. Ecoutez le demi défensif David Douline.

 

Grâce à la victoire de Saint-Gall au Tessin face au FC Lugano (1-0), Servette remonte à la deuxième place du classement toujours avec huit points de retard sur les Young Boys qui sont allés battre le FC Zurich dimanche au Stade du Letzigrund (2-0).

Continuer la lecture