Rejoignez-nous

Sport

Football: Servette à deux doigts d'une égalisation inespérée

Publié

,

le

Battus (0-1) par le Lausanne-Sport, les Grenats sont passés à côté de leur première mi-temps, avant de se saborder au début de la seconde période. Réduits à neuf pour la dernière demi-heure, ils ont pourtant frôlé l’égalisation à plusieurs reprises.

Drôle de match vendredi soir à la Praille! D'abord 45 premières minutes où les leaders lausannois ont joué dans la peau d'une Super League. Maîtres du jeudi d'un bout à l'autre du terrain, ils n'ont laissé que des miettes aux Servettiens. Seul le but de leur nouvel attaquant Koro Kone, annulé pour un hors-jeu contesté (impossible de trancher d'après les images TV), aurait pu remettre en cause leur indiscutable supériorité. Les joueurs d'Alain Geiger semblaient mal préparés et mal organisés. L’énorme déchet à la construction (que de passes ratées!) n'a évidemment rien arrangé.

Coup de theâtre!

Changement de décor au retour des vestiaires! Emmenés par le vétéran Alexandre Alphonse, les Grenats ont immédiatement leurs adversaires sous pression. Deux occasions coup sur coup, annihilées par un arrêt-réflexe du gardien Castella, puis un sauvetage sur la ligne des 5 mètres par l'auteur de l'ouverture du score Loosli.

Mais cette excellente phase n'allait durer que dix minutes, Alexandre Alphonse réussissant à se faire expulser pour deux avertissements suite à autant de fautes totalement inutiles (tacle par derrière aux bords du rond central, puis un pied en avant à une quarantaine de mètres des buts adverses).

Et ce n'est pas tout! Christopher MFuyi étant allé dire son fait à l'arbitre, il a lui aussi ecopé d'un carton rouge! Il conteste vivement avoir insulté le directeur de jeu.

Christopher MFuyiDéfenseur central du Servette FC

 

Aucune occasion à 11 contre 9

On aurait alors pu s'attendre à Servette s’écroule complètement. Il n'en a rien eté! Nantis d'une double supériorité numérique, les visiteurs ont été incapables de se créer la moindre de but franche, se contentant de tirer des corners à répétition. Un manque de percussion que Maxime Dominguez, le meneur de jeu genevois du LS, peinait à expliquer.

Maxime DominguezMeneur de jeu du Lausanne-Sport

 

La latte tremble encore

Les Servettiens, eux, se créés d'autres occasions suscitant l'enthousiasme des 7'200 spectateurs présents dans l'enceinte du Stade. La plubelle: un coup-franc magistralement botté par Miroslav Stevanovic qui s'est écrasé la barre transversale des buts lausannois, alors que Castella était archibattu! Rageant pour une équipe locale fort combative et pétrie de qualités, mais manquant de maturité et de sang-froid lors des moments-clés de la rencontre.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Une issue malheureuse pour Servette qui s'incline en fin de compte par la marge la plus étroite (0-1) contre son rival lémanique comme en d'autres circonstances malgré une multitude d'occasions. Le mentor grenat en ressort avec un sentiment d'impuissance.

Alain GeigerEntraîneur du Servette FC

 

Un air de déjà-vu

En fin de compte, ce revers n'est pas sans rappeler celui subi sur le même score lors de la dernière saison de Super League (26.09.12) ou l'année suivante en seizièmes de finale de la Coupe de Suisse (15.09.13). A une différence près et elle de taille: la double infériorité numérique des Servettiens durant plus d'une demi-heure.

 

 

 

Photo: © Bastien Gallay

Sport

Super League: pas de droit à l'erreur pour Servette à Bâle

Publié

le

Dereck Kutesa et Servette: il faut gagner à Bâle (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Servette n'aura pas le droit à l'erreur cet après-midi dès 14h15 à Bâle lors de la 32e journée de Super League. Après trois défaites de suite, les Grenat doivent se reprendre.

Contre un FC Bâle (10e/36 points) loin de sa gloire passée, Servette (2e/54 pts) se doit de l'emporter s'il veut encore pouvoir espérer lutter pour le titre de champion. Un succès mettrait aussi un peu de pression sur les Young Boys (1er/59 pts) qui recevront Lucerne (7e/43 pts) dès 16h30. Les Bernois devront se méfier, car les visiteurs sont à la lutte pour figurer du bon côté de la barre.

Lanterne rouge, le Stade Lausanne-Ouchy (12e/23 pts) accueillera pour sa part l'étonnant Winterthour (5e/46 pts), qui voudra cimenter sa place dans le Championship Group.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Basketball

Play-offs: les Lions battus à Fribourg par Olympic

Publié

le

Kazadi (à droite) a brillé samedi face aux Lions (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Les favoris ont imposé leur loi à domicile samedi dans l'acte I des demi-finales de SBL messieurs. Olympic, face aux Lions de Genève (95-61), et Massagno, face à Union Neuchâtel (93-72) ont tous deux signé leur quatrième succès en autant de matches dans ces play-off.

Quintuple tenant du titre et vainqueur de la phase préliminaire, Fribourg a écrasé les Lions de Genève 95-61 à St-Léonard. Deuxième du tour qualificatif, Massagno s'est pour sa part imposé 93-72 devant l'invité-surprise du dernier carré, Union Neuchâtel.

Olympic a fait la différence d'entrée face aux Lions, qui ont eu besoin de cinq matches pour mater Monthey en quart de finale. Les hommes du coach Thibaut Petit ont inscrit les 15 premiers points du match, prenant jusqu'à 24 longueurs d'avance (31-7) après quelques secondes de jeu dans le deuxième quart.

Un partiel de 11-0 a alors permis aux Lions de Genève de se relancer. Porté par Jonathan Kazadi (17 points, 6 rebonds), Olympic n'a cependant pas desserré son étreinte, remportant le troisième quart sur le score de 20-10 pour entamer l'ultime période avec une marge de 27 unités (68-41).

Massagno n'a pas non plus tremblé face à Union, qui a créé la surprise en sortant Vevey Riviera en quart. Keith Clanton (17 points, 13 rebonds, 6 assists) et ses équipiers ont rapidement pris les commandes, menant 25-16 après 10' de jeu. Les Tessinois ont enfoncé définitivement le clou dans le troisième quart en s'offrant un matelas de 18 points (69-51 après 29'16).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: Grasshopper sous pression

Publié

le

Marco Schällibaum: un premier match avec GC ce soir contre Lugano (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Marco Schällibaum prendra place pour la première fois ce soir dès 18h30 sur le banc de Grasshopper lors de la 32e journée de Super League. Il affrontera Lugano, club qu'il a dirigé par le passé.

GC (11e/30 points), qui reste sur une série de deux points pris en sept matches, est sous pression. Mais affronter Lugano (3e/53 pts) ne constitue pas une tâche facile: les Tessinois suivent une tendance très favorable avec six succès et un nul. Ils sont assurés de figurer du bon côté de la barre après la 33e journée.

A 18h30 aussi, le Lausanne-Sport (8e/37 pts) accueillera le FC Zurich (4e/48 pts). Les Vaudois voudront confirmer leurs récents bons résultats contre un FCZ qui est bien placé pour lui aussi basculer dans le Championship Group.

La soirée sera conclue par la rencontre entre Saint-Gall (6e/44 pts) et Yverdon (9e/37 pts). L'enjeu sera surtout important pour les Brodeurs, qui n'ont qu'un point d'avance sur Lucerne dans la lutte pour la 6e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Les cantons préparent l'introduction de billets personnalisés contre les hooligans

Publié

le

Pour la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le billet personnalisé constitue un instrument supplémentaire important dans la poursuite des auteurs d'infractions. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Pour contrer la violence des supporters, les cantons veulent introduire des billets personnalisés par le biais d'une révision du "Concordat sur le hooliganisme". La Conférence des directeurs des départements cantonaux a décidé vendredi de lancer le projet.

Pour la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le billet personnalisé constitue un instrument supplémentaire important dans la poursuite des auteurs d'infractions.

Pour l'introduction "non volontaire" de billets personnalisés pour les manifestations sportives, une révision du "Concordat sur le hooliganisme" est nécessaire. La CCDJP a donné le mandat d'élaborer une proposition dans ce sens.

Mais ce sont finalement les autorités chargées de délivrer les autorisations qui décideront de l'introduction effective de billets personnalisés, même sur la base d'un concordat révisé. La CCDJP est en outre toujours prête à discuter de nouvelles propositions visant à prévenir la violence, lit-on dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Formule 1: la saison 2025 commencera en Australie

Publié

le

24 Grands Prix en 2025 aussi pour la F1 (© KEYSTONE/EPA/ALI HAIDER)

Le calendrier 2025 de la F1 est déjà dévoilé ! La saison comportera 24 Grands Prix, les mêmes qu'en 2024, mais débutera mi-mars en Australie, ont indiqué les organisateurs du championnat.

Melbourne accueillera la manche inaugurale de la 76e édition du championnat du monde de Formule 1 du 14 au 16 mars, puis le paddock se rendra en Chine la semaine suivante, avant de faire étape à Suzuka (Japon) début avril. Bahreïn, théâtre du lancement de la saison depuis plusieurs années, a été décalé à mi-avril, une semaine avant la course en Arabie saoudite. Ce changement est motivé par le ramadan, qui aura lieu en mars l'an prochain.

Contrairement à cette année, ces deux manches retrouveront le format habituel d'un week-end de F1 avec la course le dimanche. Seul le GP de Las Vegas en fin de saison aura lieu un samedi. Le reste du calendrier 2025 sera très semblable à celui de 2024, avec quelques dates légèrement modifiées comme le Grand Prix d'Espagne à Barcelone avancé à début juin ou celui de Hongrie repoussé après la course en Belgique, juste avant la trêve estivale.

Trois "triple headers" (trois week-ends de course consécutifs) seront au programme avec les enchaînements Japon, Bahreïn, Arabie saoudite en avril, puis Imola, Monaco, Barcelone fin mai-début juin, enfin Las Vegas, Qatar, Abu Dhabi pour conclure la saison fin novembre-début décembre.

La F1 n'a en revanche pas encore dévoilé le nombre de sprints ni les circuits qui les organiseront. Les dates et le lieu des tests de pré-saison sont également inconnus, même s'ils auront probablement lieu à Bahreïn comme ces dernières années.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture