Rejoignez-nous

6 minutes avec Nathalie Hardyn, directrice du département politique de la CCIG

Publié

le

Le grand “oui” des patrons genevois et vaudois à l’élargissement de l’A1, entre Nyon et le Vengeron. La CCIG, la FER Genève, le Centre Patronal, la CVCI et la Fédération vaudoise des entrepreneurs. Un projet urgent pour désengorger cet axe, selon les faîtières. Ce passage à trois voies, d’un coût de 900 millions de francs, est soumis à référendum le 24 novembre prochain. Nathalie Hardyn, la directrice du département politique de la CCIG était invitée de Béatrice Rul, à 7h30, sur Radio Lac.

Les milieux patronaux genevois et vaudois partent en croisade contre le référendum qui s’oppose à l’élargissement 2x3 voies du tronçon Nyon / Le Vengeron. Il ne faut surtout pas toucher à la voiture!

"Les milieux économiques veulent aussi un développement du ferroviaire mais l'on ne peut pas reporter tout le trafic sur le rail, raison pour laquelle on a besoin d'élargir ce tronçon de 19 kilomètres. Depuis l'inauguration de l'A1, en 1964, la population suisse est passée de 5,3 millions à 9 millions. Les besoins augmentent et le Conseil fédéral et le parlement ont décidé d'élargir plusieurs tronçons autoroutiers. Il faut aussi désengorger le réseau secondaire".

"Il faut élargir les autoroutes mais aussi développer l'offre ferroviaire"

Les opposants estiment que cet élargissement sera rapidement saturé:

"L'augmentation se fera vraiment à la marge car le trafic des routes secondaires va se reporter sur l'autoroute. Les gens se déplacent parce qu'ils en ont besoin. Les 2/3 du trafic de marchandises passent par les routes, en Suisse. Il faut donc élargir les autoroutes mais aussi développer l'offre ferroviaire, mais les échéances ne sont pas les mêmes: 2050 / 2060 pour le ferroviaire, c'est très long. Pour l'autoroute, c'est 2035 / 2040, il faut les deux projets".

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces vidéos peuvent vous intéresser