Rejoignez-nous

Non classé

«L’initiative anti-burqa est purement islamophobe»

Publié

,

le

La conseillère nationale Lisa Mazzone (Verts/GE) était l’invitée d’Olivier Francey. Elle a commenté les résultats des votations fédérales mais aussi ce résultat à Saint-Gall: le deuxième canton de Suisse à interdire la burqa. Rappelons qu’une initiative fédérale du comité d’Egerkingen «Oui à l’interdiction de se dissimuler le visage» attend toujours la fin de la mise en consultation du contre-projet du Conseil fédéral.

Lisa Mazzone, conseillère nationale (Verts/GE) et vice-président de l'ATE suisse

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

La Suisse dégringole dans un classement sur le climat

Publié

le

L'objectif de réduction des émissions nationales de 30% d'ici 2030 est "tout à fait insuffisant", critique le WWF (archives). (©KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La Suisse perd sept places dans le classement climatique annuel par pays « Climate Change Performance Index (CCPI) », pour s’établir au 16e rang mondial. La faiblesse de la politique climatique de la Confédération est pointée du doigt.

La Suède, le Danemark, la Grande-Bretagne, mais aussi le Maroc et l’Inde devancent la Suisse dans ce classement. Le rapport, relayé mardi par les organisations écologistes WWF et Greenpeace suisses, critique le manque d’ambition de la politique climatique de la Confédération.

« En août, le Conseil fédéral a certes annoncé un objectif net zéro émission d’ici 2050, mais il n’existe toujours pas de stratégie de mise en oeuvre, ni de plan contraignant de réduction », critique Patrick Hofstetter, spécialiste de la protection du climat au WWF Suisse.

Selon lui, l’objectif de réduction des émissions nationales de 30% d’ici 2030 est en outre « tout à fait insuffisant ». La Suisse devrait au moins doubler ses ambitions pour tenir ses engagements internationaux, souligne le spécialiste.

« En tant que pays riche, la Suisse peut et doit augmenter ses ambitions en matière de protection du climat. « Nous avons la technologie et nous avons l’argent. Il nous manque juste la volonté politique », critique-t-il.

La Suède en tête

Le CCPI compare chaque année les performances des 61 pays qui, ensemble, sont responsables de plus de 90% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La dernière édition de ce classement est présentée mardi à Madrid, dans le cadre de la conférence de l’ONU sur le changement climatique.

Le classement climatique par pays est réalisé par le Climate Action Network (CAN) Europe, le New Climate Institute et Germanwatch. Comme les années précédentes, les rangs un à trois n’ont pas été attribués parce qu’aucun pays n’en fait assez pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

Cette année, la Suède obtient à nouveau le meilleur résultat. Le pays s’est fixé pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2045. De plus, il dispose de la taxe CO2 la plus élevée au monde et vise une part de 100% d’énergies renouvelables d’ici à 2040.

La Chine se glisse cette année au 30e rang. Les Etats-Unis se retrouvent derniers du classement, juste derrière l’Arabie Saoudite.

Source ATS

Continuer la lecture

Actualité

Super League: Servette a encore frappé!

Publié

le

Alain Geiger: une magnifique victoire au Letzigrund. (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Une semaine après sa défaite au Tessin face au FC Lugano (0-1), le Servette FC est à nouveau sur orbite. Les néo-promus ont réussi une véritable démonstration au Letzigrund face au FC Zurich (5-0).

Contre un adversaire qui restait sur une très belle série de cinq victoires, les joueurs d’Alain Geiger se sont imposés 5-0 grâce notamment à trois buts de Park Jung-Bin. L’ailier sud-coréen a été intenable sur son flanc gauche comme l’a été Miroslav Stevanovic sur le flanc droit.

En l’absence de son capitaine Anthony Sauthier et du pilier de la défense centrale, Steve Rouiller, le mentor valaisan de la Praille avait opté pour un dispositif audacieux avec deux attaquants axiaux – Koro Kone et Alex Schalk – entre ces deux joueurs de couloir qui ont fait si mal au FCZ de Ludovic Magnin. L’entraîneur vaudois lequel ne s’attendait peut-être pas à un retour sur terre aussi brutal même si son discours demeurait avant ce match empreint d’une très grande prudence.

 

Statu quo en tête

Le FC Bâle, vainqueur du FC Sion (4-0), et Saint-Gall, victorieux à Thoune (4-1), restent au contact des Young Boys, vainqueurs de Lucerne par la marge la plus étroite (1-0) samedi soir suite à un autogoal de Schürpf. Rhénans et Saint-Gallois restent respectivement à un et à deux points des champions de Suisse en titre. Cela fait bien longtemps que la lutte pour le titre n’a pas été aussi indécise. Passionnante aussi grâce au retour de flamme du FC Bâle et au fantastique parcours du Saint-Gall de Peter Zeidler.

 

 

Source: ATS

Continuer la lecture

Non classé

Le cyclone Belna menace l’île de Mayotte

Publié

le

L'île de Mayotte a été placée en alerte rouge avant l'arrivée dimanche soir de l'ouragan Belna (cliché symbolique/Keystone archives). (©KEYSTONE/EPA/JONNEL MARIBOJOC)

L’île française de Mayotte, située dans l’océan Indien et placée en alerte rouge, se préparait dimanche à faire face au passage du cyclone Belna attendu dans la soirée. L’ouragan pourrait ensuite frapper lundi les Comores et Madagascar.

Selon les dernières prévisions de Météo France, Belna passera au plus près de Mayotte vers 21h00 locales (19h00 en Suisse).

L’archipel voisin des Comores et l’île de Madagascar ont été de leur côté placés en alerte cyclonique orange et jaune respectivement à l’approche du cyclone qui pourrait frapper les deux pays lundi, ont annoncé les autorités.

A Mayotte, les prévisionnistes « constatent une légère intensification du système cyclonique », qui se trouvait à 15h00 locales à 160 km à l’est-nord-est de l’archipel, continuant de déplacer à la vitesse de 11km/h en direction du sud-sud-ouest.

« Les mesures de confinement sont effectives, soyez très prudents », a tweeté le préfet de ce département français.

Evacuations

Les forces de l’ordre et les services municipaux ont commencé dimanche matin à contacter les habitants pour les convaincre d’évacuer les zones les plus menacées, a-t-il expliqué.

La préfecture a notamment décidé dimanche matin la fermeture de l’aéroport. Les habitants ont été invités à faire des réserves d’eau, dont la distribution a été coupée à l’heure du déclenchement de l’alerte rouge « pour préserver notre réseau de distribution pour les jours à venir », précise la préfecture dans un communiqué.

Toute circulation est « formellement interdite pour quelque raison que ce soit à compter de 16h00 ».

Le phénomène Belna est « exceptionnel pour Mayotte », selon le préfet: « Depuis 50 ans, ce sera la troisième fois que Mayotte passera aussi près des effets d’un cyclone ».

Aux Comores, l’île d’Anjouan, située à moins de 70 km de Mayotte, est en alerte orange, tandis que les deux autres îles de l’archipel, Mohéli et Grande-Comore, ont été placées en alerte jaune.

Les Comores avaient été frappées en avril par le cyclone Kenneth, qui avait fait au moins trois morts et d’importants dégâts.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Fin difficile pour l’expédition de Mike Horn

Publié

le

Les deux guides partis à leur rencontre, Aleksander Gamme et Bengt Rotmo, en rouge, entourent Borge Ousland et Mike Horn sur cette photo postée dimanche matin sur le compte Instagram de l'explorateur. (©Instagram/Mike Horn)

Mike Horn et son compagnon Børge Ousland ont bouclé leur expédition dans des conditions très difficiles dimanche vers 01h00 du matin. Après trois mois d’expédition, ils ont quitté la banquise arctique et rejoint le navire Lance.

Les deux hommes ont été récupérés en bonne santé malgré quelques gelures sur les pieds, les mains et le nez, peut-on lire dimanche dans un communiqué de presse de l’expédition. Ils ont gagné le navire Lance parti une semaine plus tôt pour les embarquer sur la glace.

Un périple de 1400 kilomètres

L’aventurier de Châteaux-d’Oex (VD) et son compagnon norvégien ont parcouru une distance totale de plus de 1400 km durant leur périple. Initialement planifiée pour une durée de deux mois, cette expédition a été beaucoup plus longue que prévu et a finalement duré 87 jours.

« Après presque trois mois sur la glace, j’ai du mal à croire que cette expédition soit terminée », explique Mike Horn. « Mère Nature nous a mis à l’épreuve sur le plan physique et mental. Nous savions que ce serait une expérience difficile dès le début, mais ce que nous avons vécu là-bas a été bien au-delà de notre imagination. »

Le 25 novembre, un plan de rapatriement est mis sur pied par les équipes des explorateurs. Le brise-glace Lance est mandaté pour aller les récupérer. Quatre jours plus tard, le navire quitte Longyearbyen, en Norvège, avec à son bord les deux autres explorateurs, les Norvégiens Aleksander Gamme et Bengt Rotmo.

Mike Horn et Børge Ousland se situent à la latitude N83°41′ E18°14′. Après deux heures de route en ski de randonnée, ils doivent s’arrêter à cause de températures qui descendent jusqu’à -40°C.

Navire bloqué dans les glaces

Lundi dernier, le navire Lance est bloqué dans la glace et doit rebrousser chemin à la latitude N81°51.7 E20°51.4. Mike Horn et Børge Ousland, qui se situent à la latitude N83°10′ E18°25′, espèrent arriver au plus vite à la latitude N82°.

Mardi en fin de journée, Alexander Gamme et Bengt Rotmo débarquent sur la glace avec leur matériel: traîneau, skis, fusil à pompe et raft gonflable. Ils décident de partir à pied rejoindre Mike Horn et son compagnon.

Jeudi, les quatre aventuriers sont séparés par une grande étendue d’eau. Les conditions météorologiques les empêchent de progresser des deux côtés. Vendredi vers 23h00, les quatre explorateurs se retrouvent à environ 17,5 km du navire.

Chute dans l’eau glacée

Juste avant leur rencontre, à 150 m de distance les uns des autres, Mike Horn chute accidentellement dans l’eau glacée. Quatre heures plus tard, avec l’aide de son compagnon, il a réussi à sécher la plupart de ses vêtements et a enfilé des sous-vêtements secs pour repartir et retrouver les Norvégiens aux alentours de minuit.

Compte tenu de la proximité du bateau, Mike Horn et Børge Ousland décident de ne pas utiliser les vivres amenés par les deux Norvégiens afin de terminer leur expédition sans assistance.

Dans la nuit de samedi à dimanche, Mike Horn et Børge Ousland rejoignent le Lance à 1h00 du matin. La prochaine étape qui bouclera cette expédition polaire consiste à rejoindre le voilier Pangaea.

Une fois à bord de leur voilier, Mike Horn et Børge Ousland vont naviguer en direction de Trømso (Norvège). Portail de l’Arctique, ce lieu est le point de départ historique des expéditions vers le Grand Nord.

Cette expédition a débuté le 28 août avec le départ du voilier Pangaea de Nôme, en Alaska, en direction du Pôle Nord. Après deux semaines, le 11 septembre, Mike Horn et Børge Ousland sont déposés sur la glace à la latitude N85°34’ E136°53’.

Un mois plus tard, le 17 octobre, les deux hommes atteignent le Pôle Nord. A partir du 20 novembre, ils rencontrent des difficultés sur la glace. La situation est inédite car beaucoup de glace a fondu.

Les explorateurs ne peuvent pas avancer aussi vite qu’ils l’avaient imaginé. Comme le voyage se révèle beaucoup plus long que prévu, les deux hommes sont bientôt à court de nourriture. Cinq jours plus tard suite à ces difficultés, le plan de rapatriement est mis sur pied.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Le Téléthon récolte plus de 2,1 millions

Publié

le

Dimanche à minuit, le compteur final du Téléthon suisse affichait 2'175'834 francs. (©telethon.ch)

Plus de 2,1 millions de francs de dons ont été promis en faveur des personnes atteintes de maladies génétiques rares en Suisse lors du 32e Téléthon. Dimanche à 00h01, le compteur final affichait 2’175’834 francs, indiquent les organisateurs dans la foulée.

Des milliers de bénévoles tels que sapeurs-pompiers, jeunesses campagnardes, bénévoles et familles se sont mobilisés depuis vendredi à midi afin de collecter des fonds lors de plus de 350 événements organisés. Il s’agit d' »une magnifique 32ème édition où la météo a été clémente, la solidarité et la générosité ont été au rendez-vous », se félicitent les organisateurs dans un communiqué.

Baisse significative en France

En France, le Téléthon a atteint 74,6 millions d’euros. Les promesses de dons sont en hausse par rapport à l’édition 2018 où l’événement caritatif avait été bousculé par la mobilisation des « gilets jaunes ».

« Le compteur est plus élevé que l’année dernière mais c’est difficilement comparable car c’était une édition particulièrement troublée », avait déclaré à l’AFP Laurence Tiennot-Herment en début de soirée, présidente de l’Association française contre les myopathies (AFM), qui organise l’événement.

Source: ATS

Continuer la lecture