Rejoignez-nous

Mobilité

La ligne TGV Genève-Paris perturbée jusqu'à jeudi

Publié

,

le

(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

La ligne de TGV Genève-Paris est perturbée depuis dimanche matin par un éboulement survenu près de Nantua (Ain), a-t-on appris auprès de la SNCF et de la préfecture. Les retards ne dépassent pas 20 minutes.

"Suite à un éboulement rocheux à Nantua cette nuit, la RD74 a été coupée et des déviations mises en place", a tweeté le préfet de l'Ain. "Les TGV sont détournés afin d'emprunter un autre itinéraire. Des retards n'excédant pas les 20 minutes sont à prévoir", a précisé la SNCF sur son site. L'incident devrait prendre fin jeudi prochain.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Léman Express: trafic perturbé mercredi dû à un mouvement social

Publié

le

(© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le trafic ferroviaire du Léman Express sera perturbé mercredi. Un mouvement social national des personnels de plusieurs sociétés du groupe SCNF aura lieu de mardi soir à jeudi matin en France.

Si le mouvement commence mardi à 19h00, le trafic pourra être assuré normalement ce soir-là, indique la société Lémanis lundi soir dans un communiqué. Entre 05h00 et 08h00 jeudi matin, quelques perturbations résiduelles pourraient encore subsister.

C'est surtout mercredi que le trafic sera fortement perturbé, avertit Lémanis. La majorité des trains Léman Express et tous les RegioExpress des CFF circuleront normalement entre Coppet (VD) et Annemasse (F) de 05h00 à 10h00, puis de 15h00 à 20h00.

En revanche, entre 10h00 et 15h00 et après 20h00, les trains Léman Express s'arrêteront à Chêne-Bourg (GE) et les RegioExpress à Genève. Les voyageurs pourront alors prendre la ligne 17 des tpg à destination ou en provenance d'Annemasse.

En France, le trafic sera partiellement maintenu entre 05h00 et 10h00, puis entre 15h00 et 20h00. Il sera interrompu entre 10h00 et 15h00 puis dès 20h00; des bus de substitution seront mis en place.

La gare d'Annemasse sera fermée dès 21h00. Il est recommandé aux voyageurs qui le peuvent d'annuler ou de reporter leurs déplacements prévus mercredi et de privilégier si possible le télétravail, note Lémanis.

Continuer la lecture

Genève

Meyrin inaugure sa gare modernisée

Publié

le

Quelque 140 trains passent quotidiennement par la gare de Meryin, dont les rames des lignes L5 et L6 du Léman Express (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La gare modernisée de Meyrin (GE) a été inaugurée ce vendredi. Ses quais ont été rallongés pour accueillir des convois plus longs et ils permettent l'accès de plain-pied aux trains. 

La gare de Meyrin entièrement remise à neuf. Ces travaux s’inscrivent dans la modernisation de la ligne Genève-La Plaine. 140 trains y circulent chaque jour et notamment les lignes L5 et L6 du Léman Express empruntée quotidiennement par 6000 usagers. Parmi les nouvelles installations, des voies de garage ont été mises en service dans la perspective des futurs travaux d'extension de la gare Genève-Cornavin. Elles seront utilisées pour le nettoyage des véhicules. Le détail des modifications avec Mathieu Fleury, directeur général de Lemanis.

Mathieu FleuryDirecteur général de Lemanis

Les travaux de la gare de Meyrin, qui ont commencé en février 2019, ont coûté à eux seuls 20 millions de francs. En plus des quais, des abris et des marquises ont été construits, ainsi qu'un passage inférieur pour les vélos. Présent lors de la cérémonie, écoutez la réaction du maire de Meyrin, Laurent Tremblet.

Laurent TrembletMaire de Meyrin

Les gares de Zimeysa, Satigny, Russin et La Plaine ont déjà été transformées. Reste celle de Vernier d'ici 2024, pour un budget total de 67 millions de francs.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

Genève

Les effets du Léman Express sur la mobilité dans le Grand Genève

Publié

le

La mobilité dans le Grand Genève à l’heure d’un 1er bilan. Une enquête menée entre 2019 et 2021 met en lumière les changements de comportements depuis la mise en service du Léman Express et du tram d’Annemasse. 

L’enquête s’est déroulée en 2 temps, d’abord en 2019, l’ère avant le Léman Express et puis en 2021, 2 ans après sa mise en service.  Premier constat:  le RER transfrontalier a rapidement été adopté malgré les grèves et la pandémie, au point même que l’objectif de 50’000 voyageurs/jours a été atteint dès 2021, avec 2 ans d’avance sur les prévisions.

On note aussi que les usagers en sont globalement satisfaits, essentiellement ceux qui l’utilisent pour le travail et les études. Principaux points de satisfaction: Le confort des véhicules, la rapidité des trajets, les itinéraires et  l’infrastructure. A l’inverse, les tarifs et l’information digitale sont pointés du doigt. 

Autre indicateur de l’évolution des comportements: l’usage régulier du train a largement progressé dans les secteurs d’Annemasse et du Chablais français, passant de 0% à 7%. Conséquence: 44% des automobilistes qui ont déjà utilisé Léman Express ont réduit leur usage de la voiture. Et 7% des sondés se sont même séparés d’un véhicule, principalement en France voisine. 

 

Continuer la lecture

Genève

Marqué par la crise sanitaire, l'exercice 2021 des TPG déficitaire

Publié

le

Malgré la crise sanitaire, les Transports publics genevois (TPG) ont poursuivi le développement de leur offre en 2021, en prolongeant notamment la ligne du tram 14 vers Bernex-Vailly (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Les Transports publics genevois (TPG) ont clôturé l’année 2021 sur un résultat net de moins 6,9 millions de francs. Ce chiffre est conforme au budget prévu. Le soutien financier des autorités, en particulier de l’Etat de Genève, pour compenser le manque à gagner dû à la crise sanitaire a contribué à atteindre cet objectif.

Au cours d’un exercice marqué à nouveau par la crise sanitaire, les TPG ont assuré l’offre convenue avec le canton de Genève. Les clients ont repris graduellement place à bord des transports publics, écrivent-ils jeudi dans un communiqué.

Mesures liées à la crise sanitaire, révision temporaire de l’offre, sommet Etats-Unis – Russie, travaux d’envergure sur le pont du Mont-Blanc : ces événements ont impacté à différentes reprises le réseau des TPG qui ont continué à assurer au quotidien leur rôle.

Dans ce contexte particulier, les TPG sont parvenus à la fois à maintenir leur offre et à poursuivre leur développement. Et de citer entre autres l’extension de la ligne de tram 14 jusqu’à Bernex-Vailly inaugurée en juillet 2021.

Inférieur aux attentes

Au niveau financier, les revenus de transport s’élèvent à 121,8 millions de francs en 2021 (TPG uniquement). Ce résultat s’inscrit en hausse de + 5,1% par rapport à l’année précédente. Il s’avère cependant inférieur aux attentes, reflétant les conséquences de la crise sanitaire.

Les rebonds épidémiques vécus ont empêché une pleine reprise des transports publics, entraînant un manque à gagner conséquent. Malgré une hausse de +10,3% à 162,7 millions de voyages en 2021 par rapport à 2020 (147,8 millions de voyages), la fréquentation reste inférieure à la période pré Covid-19.

Les états financiers consolidés et le rapport de gestion des tpg pour l’année 2021 ont été acceptés par le Conseil d’administration des TPG début avril, puis validés par le Conseil d’Etat le 28 avril. Ils sont en cours d’approbation auprès du Grand Conseil. Le rapport annuel 2021 publié jeudi est disponible sur le site des TPG.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Levée de boucliers pour défendre un aménagement cyclable

Publié

le

Au cours du printemps 2020, plusieurs aménagements cyclables avaient fleuri sur les routes genevoises, à l'initiative du gouvernement cantonal (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

A Genève, une dizaine d'associations se sont regroupées pour défendre les bandes cyclables qui relient Plainpalais à la gare de Cornavin et qui avaient vu le jour au printemps 2020, en pleine crise sanitaire liée au Covid-19. Saisi par le TCS, le Tribunal administratif de 1ère instance a jugé ces aménagements non-conformes. Un recours associatif sera déposé contre cette décision.

Les associations, emmenées par actif-trafiC, ont exprimé lundi leur incompréhension face à ce jugement. Selon eux, le tribunal a fait une application "totalement erronée et biaisée" du principe de complémentarité et de liberté de choix des transports qui figure dans la Constitution genevoise et la législation.

Caroline MartiPrésidente de l’Association Transports et Environnement

Aux yeux des associations, les arguments de la juridiction d'après lesquels ces aménagements n'obéiraient à aucune vision globale de la mobilité "sont tout aussi indéfendables". Les recourants estiment que le tribunal, dans son jugement, a ignoré l'existence de la stratégie multimodale "Mobilités 2030", adoptée par le gouvernement genevois, en 2013.

Thibault SchneebergerCo-secrétaire de l’association Actif-trafic

Avec ATS KEYSTONE

Continuer la lecture