Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Réunion sur la coopération numérique à Genève

Publié

,

le

Ce matin va se tenir à Genève une réunion du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique.

Un nom un peu compliqué… mais ça n’en reste pas moins une réunion très importante. C’est le secrétaire général de l’ONU qui a créé ce groupe en juillet dernier. Antonio Guterres est parti du constat qu’il n’y avait pratiquement aucune coopération internationale dans le domaine du numérique. Et il a voulu palier à ce problème. Il faut dire que les changements qu’apportent les évolutions technologiques dans nos vies sont colossaux mais sans coopération entre les Etats ou les entreprises, leur développement peut devenir chaotique.
Le Secrétaire général a voulu marquer le coup en désignant deux personnalités très connues pour présider ce groupe : Jack Ma, le PDG du groupe chinois Alibaba et Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Concrètement que fait ce groupe de haut niveau ?

Il a pour tâche de sensibiliser le public aux effets des nouvelles technologies sur la société et l’économie. Il doit aussi permettre de nourrir le débat sur les moyens de garantir un avenir numérique qui respecte les droits de l’homme. On pense évidemment ici à toutes les questions liées aux données, à la liberté d’expression et les discours de haine sur Internet.

Pour y arriver, les membres du groupe se sont déjà réunis à NY une première fois en septembre dernier. Et il y a cette deuxième réunion à Genève. Ça c’est pour les deux grandes conférences formelles au niveau mondial. Mais il y a aussi des consultations organisées en Asie et en Afrique. L’objectif est de recueillir tous les points de vue, de lancer des débats d’idées pour aboutir à l’élaboration d’un rapport final. Dans ce document, le groupe de travail devra présenter des moyens pour renforcer la coopération internationale dans le domaine du numérique.

Qui compose ce groupe, en plus de Jack Ma et Melinda Gates ?

Il a une composition tout à fait inédite car la volonté est de faire participer tous les acteurs qui jouent un rôle dans les technologies numériques. C’est pour cette raison que l’on retrouve des membres de Gouvernements, des représentants du secteur privé, de la société civile, des organisations internationales ou des universités. On retrouve aussi une Suisse qui n’est autre que l’ancienne conseillère fédérale, Doris Leuthard. Antonio Guterres participera lui à cette réunion par vidéoconférence.

Pourquoi Genève a-t-elle été choisie pour cette réunion ?

Genève est évidemment une ville qui se prête à l’organisation de ce type de réunions. Il y a une multitude d’organisations internationales qui ont un rôle à jouer dans le développement du numérique et dans le domaine des droits de l’homme. On pense évidemment au Haut-Commissariat aux droits de l’homme. Mais Le Haut-Commissariat pour les réfugiés peut lui aussi apporter son expertise sur les problèmes liés au recueil des données et de la protection des migrants et des réfugiés. L’Organisation mondiale du commerce peut-elle s’engager à travailler sur des normes internationales dans le domaine du commerce électronique. Ou encore il y a l’Union internationale des télécommunications qui gère toutes les questions de la gouvernance sur Internet.
Tous ces acteurs vont être mobilisés aujourd’hui et demain au bord du lac Léman. Et Les résultats concrets de ce groupe sont attendus pour juin 2019.

https://www.radiolac.ch/podcasts/radio-lac-matin-21012019-091505/

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Le WEF s’ouvre sous le signe du climat

Publié

le

Le Forum Économique Mondial ouvre ses portes, ce mardi, à Davos. Parmi les invités de prestige de la station grisonne, le président américain, Donald Trump ou encore la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen. L’activiste suédoise, Greta Thunberg, fera, également, le déplacement. L’environnement qui sera d’ailleurs au cœur du WEF, cette année, comme l’a expliqué son directeur Olivier Schwab. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin. 

 

Continuer la lecture

Environnement

Quatre fois plus d’antennes actives 5G, en un mois, à Genève

Publié

le

Le député Boris Calame a déposé une question écrite sur la 5G. Malgré le moratoire, le nombre d’antennes actives, émettant de la 5G, a été multiplié par quatre en un mois.

28 antennes émettaient de la 5G,  en décembre dernier… elles sont passées à 120, mi-janvier. Une augmentation qui interroge alors même que le Conseil d’Etat genevois a renouvelé son moratoire sur la 5G, en décembre. Rien d’illégal, néanmoins, car il s’agît  d’antennes actives : en clair, ce sont des antennes, déjà existantes, qui émettaient de la 4G et qui produisent, à présent, de la 5G. Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Des antennes 5G qui ont fleuri dans tout le canton, y compris sur des bâtiments publics ou parapublics :  l’EMS du Bout du Monde, le Service des autos, le Bâtiment de l’Etat de Sainte-Clotilde, l’Hôtel de Police du Chemin de la Gravière, les Ports-Francs de Genève, l’Hôpital des Trois-Chênes, ou encore le Terminal de l’Aéroport International de Genève en sont équipés. Une disposition qui a surpris Boris Calame.

Boris Calame Député Vert

Il est néanmoins possible de limiter ces ondes, en faisant émettre uniquement de la 4G par ces antennes.  Cette mesure pose aussi la question de la pertinence de ce moratoire…

Boris Calame Député Vert

Boris Calame attend une position claire de la part du Conseil d’Etat.

Boris Calame Député Vert

La question écrite de Boris Calame sera traitée, lors de la prochaine séance du Grand Conseil.

Interview à retrouver en intégralité :

 

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Rémy Pagani, Conseiller administratif en Ville de Genève

Publié

le

La Ville de Genève a décidé de mandater des avocats français pour s’opposer à l’autoroute qui doit désenclaver le Chablais français. Rémy Pagani. conseiller administratif en charge du dossier, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Reichen, auteur du Vertige du Pouvoir

Publié

le

Le livre, Le Vertige du Pouvoir, de Philippe Reichen, sort ce jeudi, en français, aux éditions Cabédita. Il dresse le portrait du Conseiller d’Etat genevois, Pierre Maudet, de ses débuts en politique, jusqu’à l’affaire de son voyage à Abu Dhabi qui lui vaut d’être poursuivi pour l’acceptation d’un avantage. Philippe Reichen était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Cédric Destraz, responsable du programme bénévoles des JOJ 2020

Publié

le

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020 s’ouvrent à Lausanne, ce jeudi.  Ils vont rassembler les espoirs du sport de 15 à 18 ans, avec une importante délégation suisse de plus de 112 athlètes. Une compétition internationale dont le cœur sera à Lausanne mais dont les épreuves se dérouleront dans tout le canton de Vaud, en Valais mais aussi dans le Jura français. Cédric Destraz, responsable du programme bénévoles de Lausanne JOJ 2020, était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour faire un tour de l’événement à seulement trois jours de son ouverture.

 

Continuer la lecture