Rejoignez-nous

L'invité

Sami Kanaan, conseiller administratif réélu de la Ville de Genève

Publié

,

le

Le conseil administratif de la Ville de Genève reste à gauche. Sami Kanaan est réélu, en compagnie de la socialiste Christina Kitsos, des deux Verts, Frédérique Perler et Alfonso Gomez et de la PDC Marie Barbey Chappuis. Un nouveau conseil administratif qui va devoir se mettre au travail, dans un contexte de crise sanitaire, comme l’expliquait Sami Kanaan invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Laurent Nicolet,co-producteur de la Revue

Publié

le

La Ville de Genève a rendu public l’audit des comptes de l’association qui gère la Revue, suite à des soupçons dans sa gestion. Pas de malversation ou détournements de fonds mais un manque de rigueur dans le contrôle interne. La Ville a néanmoins décidé de remettre au concours, l’organisation du spectacle. Laurent Nicolet co-producteur de la Revue était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans #RLMatin.

 

Crédit photo: Stéphane Gros.

Continuer la lecture

L'invité

Micheline Calmy-Rey, ancienne Conseillère fédérale

Publié

le

L’initative « pour des multinationales responsables » entend instaurer un devoir de diligence pour les entreprises qui ont leur siège en Suisse En clair, faire qu’elles soient responsables des actes de leurs filiales à l’étranger. L’ancienne Conseillère fédérale, Micheline Calmy-Rey, qui soutient cette initiative, était l’invitée de Béatrice Rul, dans Radio Lac Matin

 

Continuer la lecture

L'invité

Nicolas Walder, Conseiller national Vert

Publié

le

L’initiative de limitation est un couperet. Pour le Conseiller national Vert, Nicolas Walder, l’enjeu est clair lors des votations du 27 septembre prochain. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Clément, journaliste spécialiste automobile

Publié

le

Philippe Clément

Quel avenir pour le salon international de l’auto de Genève? Après l’annulation de l’édition de 2020 pour cause de Covid-19, la plus grande incertitude plane au-dessus de la grand’messe genevoise. Eclairage avec Philippe Clément, journaliste spécialiste de l’automobile, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, ce vendredi à 7H35, dans Radio Lac Matin.

Philippe Clément
Journaliste automobile
Philippe Clément Journaliste automobile

Continuer la lecture

L'invité

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Publié

le

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Retour gagnant pour le Servette FC en coupe d’Europe. 8 ans après son dernier match européen, les grenat se sont imposés 3-0 jeudi soir contre les slovaques de Ruzomberok au premier tour qualificatif pour l’Europa League. Retour sur le match et les ambitions du club avec Felipe Ortiz, le vice-président du SFC, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

Felipe Ortiz
Vice-président du Servette FC
Felipe Ortiz  Vice-président du Servette FC

Continuer la lecture

Sami Kanaan, conseiller administratif réélu de la Ville de Genève

Publié

,

le

 

Le conseil administratif de la Ville de Genève reste à gauche. Sami Kanaan est réélu, en compagnie de la socialiste Christina Kitsos, des deux Verts, Frédérique Perler et Alfonso Gomez et de la PDC Marie Barbey Chappuis. Un nouveau conseil administratif qui va devoir se mettre au travail, dans un contexte de crise sanitaire, comme l’expliquait Sami Kanaan invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Genève devient un centre pour l’éducation en situation d’urgence

Publié

le

KEYSTONE/EPA/MONIRUL ALAM

La Suisse veut améliorer l’éducation dans les situations d’urgence. Conformément à son engagement en 2019 lors du Forum mondial sur les réfugiés, elle a lancé lundi à Genève un centre mondial sur cette question.

Plus de 120 millions d’enfants ne sont pas scolarisés en raison de crises humanitaires ou de conflits. Plus de la moitié des enfants réfugiés n’ont pas accès à l’éducation et la pandémie a provoqué la fermeture de milliers d’écoles. Lors du lancement en ligne, une réfugiée a elle souhaité que cette nouvelle entité puisse changer la situation de nombreux enfants.

Le nouveau centre doit rassembler les acteurs de la Genève internationale autour d’un engagement politique et d’une action opérationnelle pour l’éducation des enfants affectés par les conflits, la violence, les catastrophes, les migrations et les déplacements. Neuf institutions multilatérales, internationales et universitaires le soutiennent, dont le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ou le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

Les Etats membres de l’ONU et d’autres organisations établies à Genève doivent collaborer avec ce nouveau mécanisme. Le centre veut pousser tous les acteurs à s’engager à davantage prendre en considération l’éducation des enfants dans les efforts humanitaires ou de développement.

Source: ATS

Continuer la lecture

Actualité

Test négatif à la frontière genevoise? la proposition passe mal

Publié

le

La proposition des Présidents des grands partis de Suisse est irréaliste selon le Groupement transfrontalier européen (GTE). Comment exiger un test négatif aux nombreux frontaliers qui passent la frontière à Genève? Une idée accueillie fraîchement par l’association.

La proposition peut surprendre…un test Covid négatif demandé à toute personne qui entre en Suisse, y compris aux frontaliers. C’est ce que proposent plusieurs Présidents de partis politiques suisses dans une lettre au  président de la Confédération Guy Parmelin envoyée ce week-end. Exiger un test de moins de 48 heures à l’entrée en Suisse y compris aux travailleurs frontaliers…c’est complètement irréaliste pour Guylaine Riondel-Besson, docteur en droit chargée des recherches juridiques au Groupement transfrontalier européen.

Guylaine Riondel-Besson
Docteur en droit en charges des recherches juridiques au GTE
Guylaine Riondel-Besson Docteur en droit en charges des recherches juridiques au GTE

La Docteur en droit s’interroge sur la méthodologie. Guylaine Riondel-Besson.

Guylaine Riondel-Besson
Docteur en droit en charges des recherches juridiques au GTE
Guylaine Riondel-Besson Docteur en droit en charges des recherches juridiques au GTE

Si le coût des tests revient aux entreprises, une telle proposition pourrait coûter très très cher, estime la juriste. Elle rappelle que le personnel soignant des HUG est en grande majorité frontalier.

Guylaine Riondel-Besson
Docteur en droit en charges des recherches juridiques au GTE
Guylaine Riondel-Besson Docteur en droit en charges des recherches juridiques au GTE

Les présidents des grands partis proposent également d’introduire des tests rapides dans les hôtels pour les voyageurs d’affaires. Ces propositions n’ont de loin pas fait l’unanimité. De nombreux élus ont réagi sur les réseaux sociaux.

Continuer la lecture

Actualité

Une classe en quarantaine à Genève à cause du variant britannique

Publié

le

Photo illustration Keystone

Une classe de primaire du groupe scolaire de Cressy, dans le canton de Genève, a été placée en quarantaine.

Au moins un des élèves a en effet été testé positif au nouveau variant britannique du Covid-19. L’information, révélée dimanche par la RTS, a été confirmée lundi par les autorités genevoises.

Avec le nouveau variant, plus contagieux, les mesures de précaution sont plus strictes. Le but est d’éviter une propagation du virus mutant dans l’école, avec au final, l’obligation de devoir fermer l’ensemble de l’établissement, a expliqué le porte-parole du département de la santé Laurent Paoliello.

Plusieurs classes en Suisse alémanique ont déjà été placées en quarantaine en raison du virus mutant. En Suisse romande, cette classe genevoise est la première à subir ce sort.

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture

Actualité

Vernier lance un projet pilote d’extinction partielle de l’éclairage public

Publié

le

La Ville de Vernier lance aujourd’hui et pour les six prochains mois un projet pilote d’extinction de l’éclairage public. Un enjeu écologique dont l’objectif est d’améliorer la qualité de vie des habitants. Le concept est inédit dans le canton de Genève. 8000 Verniolans sont concernés et auront un rôle à jouer.

« Vernier rallume les étoiles » ! C’est le nom du projet pilote d’extinction partielle de l’éclairage public lancé aujourd’hui par la Ville de Vernier. Le projet répond à une motion votée par le Conseil municipal le 9 avril 2019. Durant les six prochains mois, l’éclairage public de quatre secteurs de Vernier sera éteint entre 1h et 5h du matin. Les secteurs concernés ont été soigneusement sélectionnés, de concert avec la police municipale et les Correspondants de Nuit. Il s’agit de chemins situés dans les quartiers de Châtelaine-Balexert-Concorde, Aïre et Canada ainsi que dans la zone industrielle du Lignon. Près de 8000 Verniolans sont concernés. Détail des objectifs avec Mathias Buschbeck, conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie. 

Mathias Buschbeck
Conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie
Mathias Buschbeck  Conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie

La période d’extinction des réverbères ne s’est pas décidée au hasard. Elle correspond à l’arrêt de la desserte des Transports publics genevois. Des heures où l’activité humaine diminue fortement, surtout dans les zones résidentielles et industrielles.

Peur pour la sécurité

Bien que le projet permette des économies d’énergie, l’aspect sécuritaire est remis en question. Pour certains, l’absence d’éclairage public fait craindre une hausse des agressions. Un argument que réfute Mathias Buschbeck

Mathias Buschbeck
Conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie
Mathias Buschbeck Conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie

 

Population partie prenante

Une fois cette phase de test de 6 mois passée, la population sera invitée à participer à son bilan afin de déterminer de la suite à donner à ce projet novateur. Intégrer les Verniolans au projet est essentiel comme l’explique Mathias Buschbeck.

Mathias Buschbeck
Conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie
Mathias Buschbeck Conseiller administratif de la Ville de Vernier en charge de l’énergie

Continuer la lecture

Ski alpin

Crans-Montana : Lara Gut en démonstration

Publié

le

Lara Gut Behrami fonce vers la victoire lors du super-G à Crans Montana (© Keystone/AP Photo/Marco Tacca).

Malgré des doleurs dorsales handicapantes, Lara Gut Behrami remporté avec la manière le Super-G de Crans-Montana. La Tessinoise a écrasé la concurrence pour remporter sa vingt-neuvième victoire en Coupe du monde, la quatorzième dans cette discipline où l’instinct fait merveille.

Quand Lara Gut Behrami skie au maximum de ses capacités, personne ne peut prétendre s’approcher d’elle. Dans un décor de carte postale et sur une piste extrêmement bien préparée en dépit des vingt centimètres de neige tombés pendant la nuit, la skieuse de Comano a livré une performance majuscule. De celles dont elle gratifie le Cirque blanc de temps en temps. Comme par exemple sur l’une des deux descentes de Crans-Montana l’an dernier.
Lignes taillés au cordeau, angles complètement fous, pièges déjoués avec maestria, cette Lara Gut Behrami-là peut tout à fait décrocher le titre mondial dans un peu plus de deux semaines à Cortina.
Et dire que samedi face à la presse, la Tessinoise affichait une mine déconfite malgré une magnifique deuxième place en descente. Parce que son corps ne la laissait pas tranquille, notamment son dos et son bassin. Le physio a dû trouver un remède miracle pendant la nuit pour que l’épouse de Valon Behrami puisse exprimer tout son potentiel.
« La neige était facile à skier, a expliqué la gagnante du jour. J’ai un peu trop resserré les lignes après un départ moyen. Je pensais que ça irait plus vite. Physiquement, ça n’allait pas trop mal ce matin. J’ai pu skier libérée, même si j’ai dû prendre des anti-douleurs. Par rapport à samedi, c’était nettement mieux. »

Bonne performance des Suissesses

Après avoir vu la course de la Tessinoise, on ne voyait que Sofia Goggia pour remettre en cause le meilleur temps. En retard à tous les pointages, la Bergamasque a manqué l’avant-dernière porte pour un zéro pointé. Sur le podium, Tamara Tippler se retrouve à 0 »93 et Federica Brignone à 1 »02.
La Tessinoise fait une excellente opération au classement de la spécialité puisqu’Ester Ledecka n’a pas pu se glisser dans le top 10. Avec 245 points, Lara Gut Behrami creuse l’écart dans la course au globe de cristal.
Les Suissesses ont réussi un solide bilan avec la cinquième place de Priska Nufer, la 8e de Corinne Suter et la 10e de Joana Hählen. Michelle Gisin a été trop prudente pour terminer 19e, alors que Wendy Holdener et Jasmine Flury n’ont pas rallié l’arrivée.
Partie avec le dossard numéro 2, Michelle Gisin a « payé » le fait que Petra Vlhova manque une porte juste avant son passage. Trop respectueuse de la piste, l’Obwaldienne a préféré assurer plutôt que de risquer la sortie de route.

Continuer la lecture