Rejoignez-nous

L'invité

Pascal Sciarini, politologue

Publié

,

le

L’épidémie de Covid-19 a eu une conséquence plus inattendue: la mainmise du Conseil fédéral sur les décisions politiques. Depuis la mise en place de l’état d’urgence, le 16 mars dernier, Berne se retrouve à orchestrer tout le fonctionnement du pays. Une situation qui commence à peser à certains cantons, comme Genève, qui réclame plus d’autonomie. Le politologue Pascal Sciarini était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour analyser les conséquences politiques de cette pandémie.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'invité

Laurent Nicolet,co-producteur de la Revue

Publié

le

La Ville de Genève a rendu public l’audit des comptes de l’association qui gère la Revue, suite à des soupçons dans sa gestion. Pas de malversation ou détournements de fonds mais un manque de rigueur dans le contrôle interne. La Ville a néanmoins décidé de remettre au concours, l’organisation du spectacle. Laurent Nicolet co-producteur de la Revue était invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans #RLMatin.

 

Crédit photo: Stéphane Gros.

Continuer la lecture

L'invité

Micheline Calmy-Rey, ancienne Conseillère fédérale

Publié

le

L’initative « pour des multinationales responsables » entend instaurer un devoir de diligence pour les entreprises qui ont leur siège en Suisse En clair, faire qu’elles soient responsables des actes de leurs filiales à l’étranger. L’ancienne Conseillère fédérale, Micheline Calmy-Rey, qui soutient cette initiative, était l’invitée de Béatrice Rul, dans Radio Lac Matin

 

Continuer la lecture

L'invité

Nicolas Walder, Conseiller national Vert

Publié

le

L’initiative de limitation est un couperet. Pour le Conseiller national Vert, Nicolas Walder, l’enjeu est clair lors des votations du 27 septembre prochain. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Philippe Clément, journaliste spécialiste automobile

Publié

le

Philippe Clément

Quel avenir pour le salon international de l’auto de Genève? Après l’annulation de l’édition de 2020 pour cause de Covid-19, la plus grande incertitude plane au-dessus de la grand’messe genevoise. Eclairage avec Philippe Clément, journaliste spécialiste de l’automobile, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, ce vendredi à 7H35, dans Radio Lac Matin.

Philippe Clément
Journaliste automobile
Philippe Clément Journaliste automobile

Continuer la lecture

L'invité

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Publié

le

Felipe Ortiz, vice-président du Servette FC

Retour gagnant pour le Servette FC en coupe d’Europe. 8 ans après son dernier match européen, les grenat se sont imposés 3-0 jeudi soir contre les slovaques de Ruzomberok au premier tour qualificatif pour l’Europa League. Retour sur le match et les ambitions du club avec Felipe Ortiz, le vice-président du SFC, qui était l’invité de Benoît Rouchaleau, à 7h35, dans Radio Lac Matin.

Felipe Ortiz
Vice-président du Servette FC
Felipe Ortiz  Vice-président du Servette FC

Continuer la lecture

Pascal Sciarini, politologue

Publié

,

le

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ski alpin

Kitzbühel: Beat Feuz a vaincu le signe indien

Publié

le

Beat Feuz exulte: il a enfin dompté la Streif (© Keystone/EPA/CHRISTIAN BRUNA).

Cette fois, la Streif n’a pas résisté à Beat Feuz. Après avoir terminé quatre fois deuxième, le Bernois a remporté la première descente de Kitzbühel vendredi.

2016. 2018. 2019. 2020. Et 2021? Non, la malédiction est finie: Beat Feuz s’est enfin imposé à Kitzbühel, qui lui échappait depuis tant d’années pour quelques centièmes. Mais ce vendredi, ceux-ci ont été avec le Suisse, qui a devancé de seize centièmes Mathias Mayer, lequel lui avait soufflé la victoire l’année dernière.

Manière de se venger du passé. Tout cela est désormais derrière. A bientôt 34 ans, Beat Feuz fait partie de ceux qui ont dompté la Streif. Il fallait peut-être attendre qu’il s’agisse d’une descente de « substitution », venue remplacer celle du Lauberhorn, son jardin, qui était prévue la semaine dernière. Ce Wengen « déplacé » à Kitzbühel lui a donc souri comme s’il avait été à la maison.

Neuf ans après Didier Cuche

Il est le premier représentant helvétique à s’y imposer depuis Didier Cuche, maître incontesté des lieux avec ses cinq victoires, la dernière voilà neuf ans. Et voilà Feuz délesté de la pression avant la seconde course (la « vraie », cette fois) prévue samedi. L’hypothèse d’un incroyable doublé a déjà de quoi le faire rêver.

Et cela est légitime. Vendredi, le Bernois, parti avec le dossard numéro 5, a couru avec la maîtrise dont il s’est fait l’habitude, rendant minimes les quelques erreurs inhérentes à un tracé de cette exigence. Sur le haut de l’Hahnenkamm, il est surtout parvenu à emmagasiner assez de vitesse pour créer des écarts. Mais sans être pour autant le plus rapide, contesté par Mayer, Paris (3e à 0 »56) ou encore Johan Clarey (quatrième à 0 »89). Mais Feuz est puissant, résistant et, pour la première fois donc sur la Streif, intraitable.

Capable de gérer une vitesse parfois très élevée en arrivant sur les sauts puis de corriger légèrement sa trajectoire à la réception, le triple tenant du titre du globe de la discipline a cette fois eu la « chance » d’être imbattable. Au contraire des années précédentes, il n’a vu personne descendre sur un nuage. Cela change la donne. La régularité du Kugelblitz a finalement été récompensée. Il était temps.

Lourde chute de Kryenbühl

Mais cette victoire n’aura sans doute pas la saveur qu’elle devrait avoir dans le camp suisse. Car si Carlo Janka a pris une bonne 6e place, Urs Kyrenbühl a en effet été victime d’une énorme chute sur le saut final. Déséquilibré vers l’avant à plus de 140 km/h, le Schwytzois, conscient, est resté de très longues minutes allongé juste avant l’aire d’arrivée et entouré de plusieurs représentants du corps médical. Il a ensuite été évacué par hélicoptère, sans que plus d’informations sur son état de santé n’aient été communiquées.

Ce dernier saut a souvent été l’objet de fortes critiques, en raison de sa dangerosité. C’est notamment là que Daniel Albrecht était parti à la faute en 2009, avant de devoir être plongé dans un coma artificiel durant trois semaines et de connaître de sérieuses complications. A noter que jeudi, lors du second entraînement, le Français Johan Clarey avait déjà chuté au même endroit.

La course, lancée à 11h30, a été interrompue à plusieurs reprises après les chutes de Ryan Cochran-Siegle (également évacué par hélicoptère pour des douleurs à l’épaule), Kryenbühl, mais également en raison d’un vent qui s’est levé. Au point de faire croire à une non-homologation de la course. Cela aurait été le cas si le nombre des trente partants n’avait pas été atteint. Il a fallu attendre 14h15 pour que la délivrance intervienne enfin. Et que l’organisation décide d’en finir. Heureusement pour Feuz.

Continuer la lecture

Actualité

Genève: Alain Berset visite le nouveau centre de vaccination des HUG

Publié

le

ATS/Keystone

Le Conseiller fédéral chargé de la santé Alain Berset a visité le futur centre de vaccination des Hôpitaux universitaires de Genève en compagnie des autorités cantonales et des autorités sanitaires genevoises. Il a également visité le centre des maladies virales émergentes. 

Alain Berset était en visite aux HUG aujourd’hui. Il a rappelé l’importance des contacts et des rencontres sur le terrain avec l’ensemble des acteurs, privés et publics et aussi de la santé.

Le Conseiller fédéral a profité de sa visite à Genève pour voir le directeur de l’OMS. Il a rappelé l’importance de l’organisation onusienne pour notre pays. La Suisse s’est investie dans l’initiative Covax pour que l’ensemble des pays aient accès aux vaccins. Elle collabore activement avec Singapour. Alain Berset s’est réjoui du retour en force des USA au sein de l’OMS.

Le Conseiller fédéral n’avait pas visité les HUG depuis le 24 mars 2020. Il a rendu hommage aux familles touchées par le virus qui ont connu des décès. Il a remercié le personnel hospitalier pour son fort engagement et salué la capacité d’adaptation de l’hôpital cantonal pour faire face à la pandémie.

Apparition de variants

Il a regretté l’apparition de nouveaux variants plus contagieux tout en rappelant l’importance des HUG pour le séquençage des modifications du virus. Il s’est réjoui de l’apparition de nouveaux vaccins dans des temps records. La Suisse serait dans une très bonne position de départ grâce à la réservation et l’achat de bons produits de vaccination. 500’000 doses de vaccins sont arrivées dans le pays. Alain Berset a visité le nouveau centre de vaccination des HUG ainsi que le centre des maladies émergentes dirigées par le Pr Laurent Kaiser.

Le Conseiller fédéral a félicité les Suisses pour leur bon comportement durant les fêtes. Sur deux semaines, l’incidence est de 360 cas par 100’000 habitants. Il a conclu en soulignant que la campagne de vaccination doit monter en puissance.

« la Suisse pas à la traîne en matière de vaccination »

« La Suisse n’est pas à la traîne en matière de vaccination », selon Alain Berset. Les situations des cantons sont très différentes. Les capacités de vaccinations attendues sont de 525 par jour et par 100’000 habitants en février.  A Genève, pour une population d’un demi-million d’habitants, la capacité doit donc être de 2625 par jour, cela multiplié par 7 jours. Ecoutez le Conseiller fédéral chargé de la santé, Alain Berset.

Alain Berset
Conseiller fédéral chargé de la santé
Alain Berset Conseiller fédéral chargé de la santé

Retard de livraison

Le prix payé par la Confédération n’aurait rien à voir avec les délais de livraisons des vaccins, la Suisse n’a pas lésiné sur le prix selon Alain Berset.

Alain Berset
Conseiller fédéral chargé de la santé
Alain Berset Conseiller fédéral chargé de la santé

Pfizer BionTech serait en train d’améliorer son outil de production pour pouvoir monter en puissance. La deuxième dose de vaccin devrait être livrée à temps aux cantons selon le Conseiller fédéral.

Test négatif pour entrer en France

La France a annoncé qu’un test négatif serait demandé dès dimanche à toutes les personnes étrangères entrant en France. Les Suisses seraient concernés mais la décision exclu à priori les frontaliers qui travaillent à Genève. Ecoutez la réaction du Conseiller d’Etat gnevoise chargé de la santé, Mauro Poggia.

Mauro Poggia
Conseiller d'Etat genevois chargé de la santé
Mauro Poggia Conseiller d'Etat genevois chargé de la santé

Selon Alain Berset, la Confédération songerait également à réclamer des tests aux ressortissants étrangers.

Le taux de reproduction en Suisse serait de 0,8. Il a été calculé entre le 8 et le 20 janvier.

 

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Premier accident mortel de la circulation sur les routes genevoises en 2021

Publié

le

Image Archives Keystone

Un piéton de 83 ans décède après avoir été renversé par une moto

Un piéton de 83 ans a perdu la vie, jeudi soir, après avoir été renversé par un motocycliste qui circulait sur la route Blanche, en direction de la douane de Thônex-Vallard (GE). L’accident s’est produit à la hauteur de l’arrêt de bus « Sous-Moulin ». La police genevoise a lancé vendredi un appel à témoins.

L’octogénaire se trouvait sur la chaussée au moment du choc, mais l’enquête devra notamment déterminer s’il était sur un passage pour piétons et s’il pouvait, le cas échéant, traverser cet axe très fréquenté.

Le pilote du deux-roues, âgé de 34 ans, s’est grièvement blessé en chutant. Sa vie n’est cependant pas en danger, a fait savoir la porte-parole de la police genevoise Joanna Matta.

Avec ATS Keystone

Continuer la lecture

Actualité

VIDEO – Les nuits genevoises illuminées par des oeuvres poétiques

Publié

le

KEYSTONE / Martial Trezzini

Art urbain et lumineux à Genève

Dès vendredi et jusqu’au 31 janvier, le festival Geneva Lux déploie 21 oeuvres lumineuses au centre-ville de Genève. Ces installations en plein air amènent un peu de gaieté et de poésie pendant cette crise sanitaire.

Dès la tombée de la nuit, une trentaine d’étranges araignées font frissonner les badauds sur la rotonde du Mont Blanc. Un peu plus loin, sur l’Île Rousseau, une baleine et son baleineau cherchent à se frayer un chemin dans l’obscurité de la rade. Les coquelicots qui poussent sur les arbres près de la gare sont toujours spectaculaires.

Cette 7e édition du Geneva Lux, organisée par la Ville de Genève, propose 21 oeuvres à découvrir en plein centre ainsi qu’aux Pâquis, aux Eaux-Vives et à Plainpalais. Des parcours sont suggérés sur le site internet de la manifestation, mais chacun est invité à se laisser guider par ses envies de flânerie.

https://evenements.geneve.ch/genevalux-oeuvres/

Avec ATS Keystone.

Continuer la lecture

Actualité

Tests exigés avant l’arrivée en France

Publié

le

Dès dimanche, les voyageurs européens devront se soumettre à un test PCR pour pouvoir entrer en France (image d'illustration - KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA)

La France exigera, à partir de dimanche à 00h00, un test PCR réalisé 72 heures avant le départ pour la plupart des voyageurs européens voulant entrer sur son territoire, a annoncé le président Emmanuel Macron au Conseil européen, a rapporté l’Elysée tard jeudi soir.

Cette obligation s’appliquera « hors voyages essentiels », a précisé l’Elysée : « Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront en particulier exemptés ».

Paris avait déjà décidé le 14 janvier de soumettre à cette règle les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne (UE). Les travailleurs transfrontaliers et les travailleurs « essentiels » en étaient déjà exemptés.

L’Elysée a précisé que l’approche choisie par le chef de l’Etat était également celle de « beaucoup de ses homologues européens ».

A Stockholm, l’agence européenne chargée des épidémies a invité de son côté les Européens à « se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures (pour contrer le virus) dans les semaines à venir afin de préserver les capacités de soins, ainsi qu’à accélérer les campagnes de vaccination ».

En France, où le bilan frôle désormais les 72’000 morts, le nombre de contaminations enregistrées a de nouveau dépassé jeudi le chiffre de 20.000, et le spectre d’un troisième confinement semble se profiler.

La décision d’Emmanuel Macron intervient à l’issue d’un sommet en visioconférence des 27 Etats membres lors duquel Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a sonné l’alarme sur « la situation sanitaire très grave » causée dans toute l’Europe par la pandémie de Covid-19.

Jugeant que « tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés », la dirigeante a cependant affirmé qu’il était « de la plus haute importance de continuer à faire fonctionner le marché unique », c’est-à-dire de continuer à permettre le transport « fluide des travailleurs essentiels et des marchandises à travers les frontières » des pays de l’UE

 

Continuer la lecture