Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Pourquoi existe-t-il une journée internationale des toilettes ?

Publié

,

le

Si certains sont passés par la Place des Nations hier ils ont peut-être été étonnés de voir tout près de l’emblématique chaise brisée une grosse toilette gonflable.

Pourquoi une toilette gonflable sur la Place des Nations ?

Cette toilette, dans un blanc immaculé et devant laquelle on pouvait voir un jeune garçon accroupi en train de faire ses besoins, était installée à cet endroit stratégique pour ni plus ni moins frapper les esprits à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes.

Alors, pourquoi une journée mondiale des toilettes le 19 novembre ? Eh bien, croyez-le ou non, il y a toujours dans le monde 4,5 milliards de personnes qui vivent sans toilettes, et 892 millions d’individus qui pratiquent la défécation à l’air libre. Pas besoin de vous faire un dessin pour imaginer les maladies qui peuvent se propager par les eaux et les terres contaminées, comme la diarrhée et le choléra. D’ailleurs 365 000 enfants meurent chaque année des conséquences de la diarrhée. Il y a donc un réel besoin de construire plus de toilettes qui ne nuisent pas aux écosystèmes.

Quels sont les enjeux d’un tel problème ?

Je viens de l’évoquer, l’impact d’une telle exposition aux matières fécales humaines a des effets dévastateurs sur la santé publique. Mais aussi les conditions de vie et de travail, la nutrition, l’éducation et la productivité économique.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, pour chaque dollar investi dans des systèmes d’assainissement, il y a un retour sur investissement allant de 5 $ à 16 $, notamment dans les soins de santé, la productivité au travail et la réduction des morts prématurées.

Et ce sont surtout les filles qui y gagnent. Le fait d’avoir des toilettes à l’école signifie que plus d’entre elles peuvent se soulager en sécurité et gérer leurs règles de façon hygiénique et en toute dignité.

Les avantages sont aussi les mêmes pour les femmes adultes. En améliorant l’accès à des systèmes d’assainissement sûrs, filles et femmes peuvent consacrer davantage de temps à construire un meilleur avenir pour elles-mêmes et leurs familles.

Mais pourquoi une opération à Genève ? Y a-t-il un problème en Suisse ?

Non, heureusement, les Suisses ont accès à des services sanitaires tout à fait décents. Si ONU-Eau, ou UN-Water, a lancé hier cette opération, c’était pour marquer le coup et sensibiliser au fait que l’absence de toilettes dans le monde continue d’être un problème et un enjeu de taille. Il reste encore beaucoup à faire pour garantir l’accès à tous à l’eau et à l’assainissement d’ici l’an 2030.

Ce qui est encourageant c’est que certains pays ont mis sur pied des programmes pour construire plus de toilettes publiques et changer les habitudes. L’Inde a lancé un grand programme de nettoyage en 2014, et le Nigéria aurait annoncé récemment un fond de 300 millions de dollars pour traiter le problème de la défécation à l’air libre. Avec l’Indonésie, le Pakistan, la Chine et l’Ethiopie, le Nigéria et l’Inde comptent parmi les principaux pays où on trouve cette pratique, notamment dans les régions rurales.

Rhéal Leblanc Genève internationale

L'invité de Radio Lac Matin

Le 1er août, optez pour un brunch à la ferme

Publié

le

La fête nationale est toujours un jour de partage et de convivialité autour des mets et traditions helvétiques. Comme c’est le cas autour de brunchs organisés un peu partout à travers le pays.

 

Lors de la fête nationale, le temps est bien sûr au repos mais aussi au partage. Les personnes se retrouvent souvent autour de grands brunchs pour partager un moment sympathique et gastronomique.

Nombreux d’entre eux sont organisés à travers la Suisse, il y en aura pour tous les goûts. La ferme aux Cretegny propose un joli plus. Les participants pourront savourer tout un tas de mets locaux préparés avec soin tout en gambadant entre les animaux de la ferme.

Maryline Cretegny, cinquième du nom à gérer la ferme familiale, est l’invitée de Benjamin Smadja dans Radio Lac Matin pour parler du programme du 1er août et de cette tradition qu’elle fait perdurer.

Partie 1

Maryline Cretegny La ferme aux Cretegny

Partie 2

Maryline Cretegny La ferme aux Cretegny

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Marc-Olivier Perotti raconte comment il a vaincu la tétraplégie

Publié

le

Marc-Olivier Perotti est un rescapé. Victime d’une chute le paralysant totalement étant adolescent, il a tout de même réussi à vaincre cette tétraplégie.

 

Être totalement paralysé à cause d’un grave accident ou d’une simple chute peut ruiner une vie entière. C’est ce qui est presque arrivé à Marc-Olivier Perotti.

Quand il avait 17 ans, cet adolescent plein de rêve en tête a fini dans un lit d’hôpital, condamné à regarder les plafonds. Mais à force de persévérance, d’une grande force de vie et de certaines coïncidences, il parvient à s’extraire du fauteuil roulant qui ne devait normalement plus le quitter jusqu’à la fin de ses jours.

Il raconte cette leçon de vie qu’il a retranscrit dans un livre intitulé « J’ai vaincu la tétraplégie » aux éditions Favre à Benjamin Smadja dans Radio Lac Matin.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Découvrez Genève autrement tout en dégustant de la bière

Publié

le

Pendant l’été, il est possible de découvrir la ville de Genève de manière plus ludique tout en dégustant des bières artisanales venant du coin. C’est le principe de la Ruée vers l’Orge qui propose une nouvelle manière de découvrir la cité de Calvin.

 

Découvrir Genève de manière plus ludique, c’est ce que propose La Ruée vers l’Orge. Organisée comme un jeu de piste à travers la cité de Calvin, les participants découvriront d’une nouvelle manière la vielle ville et ses histoires insolites.

En plus de ça, une dégustation à l’aveugle de bières artisanales est organisée tout le long du parcours. De quoi ravir les amateurs, surtout en cette période de canicule. Et ceux qui auront récolté le plus grand nombre de point dans ce jeu de piste gagneront un pack de ces bières pour les déguster chez soi.

Ce jeu de piste peut se faire soit en équipe, soit tout seul. Pour en parler, Sebyr Busetta, l’initiateur de cette Ruée vers l’Orge, est l’invité de Benjamin Smadja sur Radio Lac.

 

Informations et inscriptions ici.

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Le Paléo Festival commence aujourd’hui à Nyon

Publié

le

Le Paléo Festival ouvre ses portes aujourd’hui pour sa quarante quatrième édition. Pendant 6 jours, plus d’une centaine d’artistes se succèderont sur les 6 scènes à Nyon avec plus de 220 concerts. Petit bémol tout de même, la participation.

 

C’est devenu une véritable institution en Suisse Romande. Le Paléo Festival commence aujourd’hui et se clôturera en beauté dimanche. Faisant partie des festivals majeurs européens se déroulant l’été, il est aussi le plus grand festival open air de Suisse.

Comme chaque année, les artistes sont à nouveau au rendez-vous. Christine and The Queens et Charlotte Gainsbourg seront par exemple présentes pour ce premier jour de festivité. Il y en aura ensuite pour tous les gouts avec des têtes d’affiche dans des styles divers et variés comme Lana Del Rey, Soprano, Jane Birkin, Damso, Patrick Bruel, ou encore les Djs Polo And Pan ou Etienne de Crécy.

Même si les festivaliers seront au rendez-vous, la quarante quatrième édition du Paléo Festival ouvre ses portes sans être complet. Benjamin Smadja en parle avec Daniel Rossellat, président du Paléo Festival de Nyon.

 

Partie 1

Daniel Rossellat Président du Paléo Festival de Nyon

 

Partie 2

Daniel Rossellat Président du Paléo Festival de Nyon

Retrouvez la programmation du Paléo ici

Continuer la lecture

L'invité de Radio Lac Matin

Éducation: Des enseignants Romands partent bénévolement former leurs homologues africains

Publié

le

Durant les vacances d’été, certains enseignants en profitent pour partir en Afrique afin de former leurs collègues africains grâce à la fondation Coopération Pédagogique en Afrique (CPA).

 

Les vacances d’été sont dans la grande majorité des cas synonymes de repos pour élèves et professeurs. Durant ces 8 semaines de congé, certains en profitent pour partir en bord de mer ou à la montagne afin de recharger les batteries avant la reprise des cours le 26 août prochain. Mais d’autres prennent quelques semaines de ces congés pour partir en Afrique, et ce n’est pas pour faire du tourisme.

Certains professeurs prennent quelques semaines sur leurs vacances pour aller former leurs homologues africains ayant reçu une formation sommaire. La Coopération Pédagogique en Afrique (CPA) est une fondation qui organise depuis plus de 50 ans ces voyages de formation éducative.

Emilie Groebli, directrice d’un établissement scolaire et volontaire pour la fondation CPA, va partir dans quelques jours pour le Togo avec la CPA. Elle explique à Benjamin Smadja quels sont les objectifs de ces voyages humanitaires.

 

Continuer la lecture