Rejoignez-nous

Radio Lac Matin

Les violences dans l’espace public, vues par la presse alémanique

Publié

,

le

Philippe Reichen, journaliste au Tages Anzeiger

A Zurich, les discussions se tournent autour de la violence physique. Ces deux derniers weekends  des heurts ont éclaté entre supporters de foot et policiers.

Quelle est l’orgine d’un tel déchainement ? Y a t il eu des  blessés et des arrestations ?

Tous ces evenements se sont déroulés à différents moments en plusieurs endroits?

En dehors de Zurich, assiste t on à des phénomène similaires ?

Les caméras embarquées de la police ont permis de retrouver des fauteurs de trouble ?

Ces caméras posent aussi problème au sein de la police, certains agents craignent que cela se retourne contre eux. Les heurts entre les forces de l’ordre et des personnes portant des vêtements de supporters du club de foot de la ville ont émaillé le week-end à Zurich. Dans la nuit de vendredi à samedi, une patrouille a été menacée par plusieurs fans du FCZ alors qu’elle intervenait sur une rixe. Des objets ont été jetés sur les agents.

La police a arrêté un suspect de 24 ans. Deux hommes ont été blessés.

Les esprits ne se sont pas calmés l’après-midi suivant, puisque la police a été avisée qu’une bagarre générale était en cours au centre-ville.

Sur place, de nombreux protagonistes portaient des maillots de supporters. Quatre personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre qui ont dû tirer des balles en caoutchouc. Une agente a été blessée.

Ces faits sont à rapprocher de ceux qui se sont déroulés le week-end précédent. Des policiers et des ambulanciers avaient été pris à partie par un groupe de 300 personnes. Le lendemain, Karin Rykart, cheffe du Département municipal de la sécurité, avait demandé que les agents soient équipés de caméras pour identifier les fauteurs de troubles. Les policiers n’y sont pas favorables. Ils craignent que les images puissent se retourner contre eux, confient-ils dans le «SonntagsBlick». La balle est dans le camp des élus. –ATS/JBM

Gendarmes dans le train La police est intervenue samedi soir à Bienne (BE) pour séparer des fans de Neuchâtel Xamax et du Lausanne-Sport qui se trouvaient dans le même train.

En faveur d’effectifs accrus

Il n’y a pas de remède miracle pour lutter contre l’augmentation de la violence dans l’espace public. Renforcer la présence policière dans la rue est la première mesure à prendre, estime Stefan Blättler, président de la Conférence des commandants des polices cantonales. Mais ces effectifs supplémentaires qui seraient les bienvenus ne doivent pas être affectés à des tâches administratives, lesquelles sont toujours plus nombreuses. «Aujourd’hui, le policier passe plus de la moitié de son temps de travail devant l’écran d’un ordinateur», constate le Bernois.

Philippe Reichen journaliste au Tages Anzeiger

L'invité

Sami Kanaan, conseiller administratif réélu de la Ville de Genève

Publié

le

Le conseil administratif de la Ville de Genève reste à gauche. Sami Kanaan est réélu, en compagnie de la socialiste Christina Kitsos, des deux Verts, Frédérique Perler et Alfonso Gomez et de la PDC Marie Barbey Chappuis. Un nouveau conseil administratif qui va devoir se mettre au travail, dans un contexte de crise sanitaire, comme l’expliquait Sami Kanaan invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Anne Emery Torracinta, conseillère d’Etat chargée du DIP

Publié

le

Les élèves genevois entament leur quatrième semaines de cours, à la maison. Un dispositif exceptionnel que le DIP a dû mettre en place, dans l’urgence. Anne Emery Torracinta, la conseillère d’Etat genevoise chargée de l’Instruction Publique était l’invitée de Béatrice Rul à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour faire un point sur la situation mais aussi se projeter sur la stratégie du retour en classe.

 

Continuer la lecture

L'invité

Daniel Hammer, Secrétaire général de Médias Suisses

Publié

le

La presse est particulièrement impactée par le ralentissement économique lié au coronavirus. Avec une situation paradoxale: alors même que les lecteurs n’ont jamais été aussi nombreux, elle doit faire face à une chute de ses revenus publicitaires. Daniel Hammer, le Secrétaire général de Médias Suisses était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour alerter sur les difficultés de certains titres.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Bertrand Piccard, aéronaute et psychiatre

Publié

le

Le Covid-19 a bouleversé notre quotidien: confinement, rythme de vie et rapports aux autres, différents. Pour l’aéronaute et psychiatre, Bertrand Piccard, cette crise peut aussi être bénéfique si elle s’accompagne d’un changement profond dans notre fonctionnement, avec davantage de respect pour la planète. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Ania Wisniak, coordinatrice de grippenet.ch

Publié

le

La courbe des contaminations semble se tasser, ces derniers jours, à Genève. Une tendance également observée par grippenet.ch. Cette plateforme collaborative suit, d’habitude, l’évolution de la grippe. Elle s’est redirigée vers l’étude du Covid-19, depuis le début de la pandémie. Ania Wisniak, la coordinatrice de grippenet.ch et membre de l’Institut de la Santé Globale, était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture