Rejoignez-nous

Emissions

Les soldats de l’exercice LUX arrivent à Genève

Publié

,

le

Le sergent chef Roger Chenaux (à g.) est chef de groupe infanterie. (Photo: kjo)

L’armée mène, depuis lundi, un exercice en conditions réelles pour s’entraîner à un contexte terroriste. Près de 1500 soldats et des dizaines de policiers sont mobilisés jusqu’au 8 octobre.

C’est un exercice d’une grande ampleur que l’armée mène dans la région genevoise depuis lundi. Un exercice en conditions réelles qui a pour but de s’entraîner à un contexte terroriste. Nommé LUX, il doit permettre de tester les processus de coordination entre armée et polices, d’entraîner la prise et la transmission de dispositifs de sécurité, notamment en ville de Genève, autour de l’aéroport de Cointrin et sur divers points de l’Arc lémanique.

Parmi les points stratégiques: Vernier. Les précisions du sergent chef Roger Chenaux, chef de groupe infanterie.

Sergent chef Roger Chenaux Chef de groupe infanterie

Au total, l’exercice LUX dure 9 jours. Pour l’armée, il s’agit surtout de s’assurer qu’elle est en mesure de déployer entre 1000 et 1500 soldats dans un délai maximum de 27 heures en cas de besoin. Pour les troupes, cela demande de l’investissement. Le sergent chef Roger Chenaux.

Sergent chef Roger Chenaux Chef de groupe infanterie

Durant le week-end, les troupes poursuivront leur exercice aux alentours de l’aéroport de Genève. L’armée communiquera le bilan de l’opération aussitôt qu’elle en aura tiré les enseignements.

 

L'invité

Sami Kanaan, conseiller administratif réélu de la Ville de Genève

Publié

le

Le conseil administratif de la Ville de Genève reste à gauche. Sami Kanaan est réélu, en compagnie de la socialiste Christina Kitsos, des deux Verts, Frédérique Perler et Alfonso Gomez et de la PDC Marie Barbey Chappuis. Un nouveau conseil administratif qui va devoir se mettre au travail, dans un contexte de crise sanitaire, comme l’expliquait Sami Kanaan invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

Continuer la lecture

L'invité

Anne Emery Torracinta, conseillère d’Etat chargée du DIP

Publié

le

Les élèves genevois entament leur quatrième semaines de cours, à la maison. Un dispositif exceptionnel que le DIP a dû mettre en place, dans l’urgence. Anne Emery Torracinta, la conseillère d’Etat genevoise chargée de l’Instruction Publique était l’invitée de Béatrice Rul à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour faire un point sur la situation mais aussi se projeter sur la stratégie du retour en classe.

 

Continuer la lecture

L'invité

Daniel Hammer, Secrétaire général de Médias Suisses

Publié

le

La presse est particulièrement impactée par le ralentissement économique lié au coronavirus. Avec une situation paradoxale: alors même que les lecteurs n’ont jamais été aussi nombreux, elle doit faire face à une chute de ses revenus publicitaires. Daniel Hammer, le Secrétaire général de Médias Suisses était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin, pour alerter sur les difficultés de certains titres.

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Bertrand Piccard, aéronaute et psychiatre

Publié

le

Le Covid-19 a bouleversé notre quotidien: confinement, rythme de vie et rapports aux autres, différents. Pour l’aéronaute et psychiatre, Bertrand Piccard, cette crise peut aussi être bénéfique si elle s’accompagne d’un changement profond dans notre fonctionnement, avec davantage de respect pour la planète. Il était l’invité de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

 

Continuer la lecture

L'invité

Ania Wisniak, coordinatrice de grippenet.ch

Publié

le

La courbe des contaminations semble se tasser, ces derniers jours, à Genève. Une tendance également observée par grippenet.ch. Cette plateforme collaborative suit, d’habitude, l’évolution de la grippe. Elle s’est redirigée vers l’étude du Covid-19, depuis le début de la pandémie. Ania Wisniak, la coordinatrice de grippenet.ch et membre de l’Institut de la Santé Globale, était l’invitée de Béatrice Rul, à 7h20, dans Radio Lac Matin.

 

 

Continuer la lecture