Rejoignez-nous

Emissions

Les soldats de l’exercice LUX arrivent à Genève

Publié

,

le

Le sergent chef Roger Chenaux (à g.) est chef de groupe infanterie. (Photo: kjo)

L’armée mène, depuis lundi, un exercice en conditions réelles pour s’entraîner à un contexte terroriste. Près de 1500 soldats et des dizaines de policiers sont mobilisés jusqu’au 8 octobre.

C’est un exercice d’une grande ampleur que l’armée mène dans la région genevoise depuis lundi. Un exercice en conditions réelles qui a pour but de s’entraîner à un contexte terroriste. Nommé LUX, il doit permettre de tester les processus de coordination entre armée et polices, d’entraîner la prise et la transmission de dispositifs de sécurité, notamment en ville de Genève, autour de l’aéroport de Cointrin et sur divers points de l’Arc lémanique.

Parmi les points stratégiques: Vernier. Les précisions du sergent chef Roger Chenaux, chef de groupe infanterie.

Sergent chef Roger Chenaux
Chef de groupe infanterie
Sergent chef Roger ChenauxChef de groupe infanterie

Au total, l’exercice LUX dure 9 jours. Pour l’armée, il s’agit surtout de s’assurer qu’elle est en mesure de déployer entre 1000 et 1500 soldats dans un délai maximum de 27 heures en cas de besoin. Pour les troupes, cela demande de l’investissement. Le sergent chef Roger Chenaux.

Sergent chef Roger Chenaux
Chef de groupe infanterie
Sergent chef Roger ChenauxChef de groupe infanterie

Durant le week-end, les troupes poursuivront leur exercice aux alentours de l’aéroport de Genève. L’armée communiquera le bilan de l’opération aussitôt qu’elle en aura tiré les enseignements.

 

Actualité

Situation de l’hôtellerie Genevoise, transition énergétique dans les bâtiments et digitalisation de la banque.

Publié

le

Cette semaine dans Parlons Economie, votre rendez-vous en partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie et des services de Genève, nous évoquons les conséquences directes de la crise sanitaire sur l'hôtellerie Genevoise et ses moyens de rebondir, avec Gilles Rangon, directeur de l’hôtel Eden, président de la Société des Hôteliers de Genève et Samuel Koenig, PDG du Holiday Inn Express Geneva Airport. Nous abordons le sujet de la transition énergétique de nos bâtiments avec Didier Faure, EPS Sales Manager de Siemens. Pour finir nous nous intéressons à la digitalisation de la banque pour les particuliers en compagnie de Marcel Schmutz, responsable digital banking pour la Suisse romande chez Crédit Suisse.

 

3 minutes pour comprendre: Comment l'hôtellerie Genevoise peut-elle rebondir?

Depuis plus d'un an maintenant, les temps sont difficiles pour l'hôtellerie genevoise. Genève possède une infrastructure hôtelière d’importance avec pas moins de 126 établissements dont 30 à 40 sont encore fermés et le constat est préoccupant concernant le nombre de nuitées effectuées en 2020, avec une chute de 67%, soit environ 1 million de nuitées péniblement atteintes contre plus de 3 millions les années précédentes.

Bénéficiaires de l'aide aux cas de rigueur, les hôteliers sont dans l'attente d'aides supplémentaires pour couvrir les pertes, maintenir l'équilibre et conserver les emplois qualifiés.

Dans l'attente d'une reprise de l'activité au cours de l'été, la reconversion reste compliquée pour le secteur, d'autant que la rentabilité émane des chambres.

Le passeport vaccinal reste le sésame selon nos invités, nous en parlons avec Gilles Rangon, directeur de l’hôtel Eden, président de la Société des Hôteliers de Genève, et Samuel Koenig, PDG du Holiday Inn Express Geneva Airport.

 

Genève bouge pour la planète: Comment rendre nos bâtiments moins énergivores?

La crise sanitaire a engendré une réduction des émissions de CO2 de 4 à 5% au niveau mondial. Pour atteindre la Stratégie énergétique 2050 de la Suisse, il s'agirait de renouveler l'équivalent de ce type de crise annuellement pendant 30 ans.

Une réduction durable des coûts énergétiques des bâtiments est donc essentielle. Didier Faure, EPS Sales Manager de Siemens, nous parle du contrat de performance mis en place par son entreprise. Il s'agit d'un modèle d’affaire garantissant la performance en accompagnant les propriétaires de biens immobiliers sur 10 à 15 ans: la garantie d'un retour sur investissement.

Le détail du contrat avec notre invité.

 

Genève innove: Demain, quelle relation avec votre banquier?

Le secteur bancaire ne cesse d'évoluer depuis l'arrivée du smartphone en 2007. Les besoins des clients changent, l'interaction numérique est de mise et le marché est prêt.

La crise sanitaire a évidemment accéléré le processus, notamment au niveau des paiements, mais elle a également eu un impact sur la diversification et la tarification des offres proposées. Notre invité, Marcel Schmutz, responsable digital banking pour la Suisse romande chez Crédit Suisse, nous parle de l'émergence des offres digitales gratuites ou personnalisées, en fonction des expériences clients souhaitées.

Continuer la lecture

Actualité

Anya della Croce, coordinatrice romande de Petzi

Publié

le

Un nouveau coup de massue pour le monde des festivals: le Paléo a annoncé, mardi, l'annulation de l'édition de cet été. La faute aux trop nombreuses incertitudes autour de la situation sanitaire et un risque trop grand en cas d'annulation de dernière minute.

Après le Caribana ou Festi'neuch, le Paléo s'ajoute donc à la longue liste des festivals déjà annulés avec la possibilité d'un nouvel été, sans open air. Anya della Croce, coordinatrice romande de Petzi, la fédération Suisse des clubs et festivals de musique actuelle, était invitée de Béatrice Rul, à 7h35, dans Radio Lac Matin, pour faire un point sur un secteur de plus en plus sinistré.

 

Continuer la lecture

On fait la route ensemble

Des idées originales pour le week-end de Pâques !

Publié

le

Le week-end de Pâques approche à grands pas et avec le temps printanier annoncé, nous avons tous envie de profiter de ces quatre jours à fond ! Benjamin et Laurie vous donnent quelques idées originales à découvrir à Genève !

 

Pâques à Genève: des idées originales pour toute la famille !

Pandémie oblige, Pâques 2021 ne ressemblera à aucun autre (si ce n'est peut-être à Pâques 2020) mais hors de question de ne pas profiter de ce week-end ! Benjamin et Laurie sont partis à la chasse aux idées pour vous proposer des idées à la fois originales et familiales à découvrir pour l'occasion. Le tout, à Genève. Une occasion donc de redécouvrir notre ville !

 

Parcourir les vignoble en TukTuk

On commence avec une idée de TaxiBike qui mêle originalité, sensation de voyage et plaisir du terroir ! Ils vous proposent d'embarquer à bord d'un tuktuk et de partir à la découverte du vignoble genevois. Au programme, balade au soleil, dégustation chez un vigneron pour les grands et chasse aux oeufs pour les plus jeunes ! Un belle façon de se sentir dépayser tout en redécouvrant notre belle campagne genevoise !

 

Une chasse aux oeufs dans les hôtels genevois.

Vous connaissez le principe du "staycation" ? Partir en vacances tout en restant chez soi ? Et bien c'est ce que vous proposent les hôtels genevois ce week-end à travers une grande chasse aux cadeaux. Cette opération à deux buts: soutenir les acteurs ayant souffert de la pandémie comme les hôtels, les chocolatiers, les musées... mais aussi donner envie aux vacanciers de revenir à Genève.

Comment ça se passe ? L'hôtel dans lequel vous séjournez va vous fournir une carte avec les lieux à parcourir dans la ville dont de grands chocolatiers de Genève ou des musées comme le Musée d'Ethnographie ou le Musée d'Art et d'Histoire et à chaque étape de votre parcours, un cadeau ou un chocolat vous sera remis !

 

Continuer la lecture

Radio Lac Matin

Mardi c’est Casile: Henry Dunant, l’ange gardien

Publié

le

Xavier Casile est de retour dans notre rendez-vous du mardi avec Made In Geneva. Ce matin, nous parlons d'Henri Dunant, l'homme d'affaire humaniste genevois qui a créé la Croix-Rouge.

Le mardi, c'est Casile
Henry Dunant, l'ange gardien
Le mardi, c'est CasileHenry Dunant, l'ange gardien

Un genevois sur le champ de bataille de Napoléon III.

Le 24 juin 1859, la bataille fait rage entre les soldats français et piémontais menés par Napoléon III et l'armée autrichienne. C'est dans ce contexte qu'Henri Dunant (1828-1910) décide de se rendre à Solférino, en Lombardie pour rencontrer l'Empereur qui y livre bataille.

Arrivant sur place au soir du 24 juin, après une journée sanglante, le jeune homme se rend compte que personne ne porte assistance aux nombreux blessés ou ne s'occupe des morts. Porté par son éducation humaniste, Henri Dunant organise alors la prise en charge des soldats blessés, sans faire de différence entre français et autrichiens, avec l'aide de volontaires issus de la population et met en place un hôpital de fortune dans l'église du village.

Portrait d'Henri Dunant

La création de la Croix-Rouge.

A son retour à Genève, Henri Dunant est révolté par cette expérience et il développe, dans son livre Un Souvenir de Solférino, l'idée d'une organisation humanitaire, neutre et formée de volontaires qui serait autorisée à soigner les blessés en cas de guerre, sans risque de se faire tuer ou enlever.

Cette réflexion va ouvrir la porte à la création d'une organisation bien connue aujourd'hui. Le 17 février 1863, le futur Comité International de la Croix-Rouge (CICR) se réunit pour la première fois. Le 26 octobre de la même année, la première Conférence internationale approuve la création d'un secours universel pour les blessés. Pour les identifier sur les champ de bataille, ils porteront la croix rouge sur fond blanc (l'inverse du drapeau suisse).

En 1901, Henri Dunant est l'un des deux lauréats du Prix Nobel de la Paix pour son travail sur la création de la Croix-Rouge.

Continuer la lecture

Radio Lac Matin

Découvrez le métier de détective privé avec Gregory Petrossi de Opserv

Publié

le

detective-prive-geneve

Ce matin, Sophie et Fabien reçoivent Gregory Petrossi, détective privé à Genève. Il nous livre les secrets de ce métier mystérieux et passionnant !

Quand on vous dit détective privé, vous pensez immédiatement à l'iconique Sherlock Holmes mais en dehors des romans, ce métier reste très intriguant. A quoi ressemble le quotidien d'un détective privé ? Sur quelles missions interviennent-ils ? Quelles sont leur méthodes ? Et combien ça coûte ? On vous révèle tout sur Radio Lac avec notre invité: Gregory Petrossi, détective privé.

Radio Lac Matin
Les secrets du métier de Détective Privé avec Gregory Petrossi
Radio Lac MatinLes secrets du métier de Détective Privé avec Gregory Petrossi

Détective privé: Un métier passionnant et complexe.

Si le métier nous intrigue et peut parfois nous faire rêver, être un bon détective privé n'est pas donné à tout le monde. Au delà des clichés véhiculés par le cinéma ou les livres, il s'agit d'un métier qui demande beaucoup d'implication. Ainsi, comme nous l'explique Gregory Petrossi, il faut être passionné et animé par l'envie d'enquêter, d'investiguer, de fouiner pour trouver des réponses.

Il faut aussi être capable de se fixer des limites dans la pratique de son métier et toujours agir dans le respect de la personne. Notre invité nous explique par exemple qu'il refuse systématiquement les demandes consistant à pirater le téléphone ou l'e-mail d'un conjoint. Il faut être conscient que l'objectif de l'enquête menée par le détective est souvent d'apporter des preuves recevables par un tribunal, il faut donc enquêter en toute légalité.

Détective privé, c'est aussi un métier différent des autres. Une profession qui demande d'être disponible 24h/24 et 7j/7 avec des horaires très irréguliers. Gregory Petrossi nous raconte qu'il lui arrive de travailler 15h dans une journée puis le lendemain seulement 3h, qu'il est parfois en filature la nuit ou le week-end. Mais il nous rassure aussi, il n'y a pas d'obligation à être un loup solitaire, on peut tout à fait avoir une famille en faisant ce métier.

 

Pour quelles raisons peut-on engager un détective privé ?

Quels sont les motifs pour lesquels ont est amené à faire appel à un détective privé ? Nous avons posé la question à Gregory Petrossi de Opserv.ch. Lorsque l'on pense "détective privé" dans la vraie vie, la première chose qui nous vient à l'esprit, c'est l'enquête sur un adultère. Notre détective nous confirme qu'il s'agit d'un motif pour lequel on le consulte régulièrement. Mais ce n'est pas le seule. Dans la sphère privée, on peut aussi faire appel à lui pour surveiller un conjoint ayant la garde des enfants et que l'on soupçonne de maltraitance, pour surveiller un mineur ou encore détecter un logiciel espions sur son téléphone ou son ordinateur.

Le détective peut également être mandaté par une entreprise pour détecter un arrêt maladie abusif ou du travail dissimulé, pour enquêter sur des vols en entreprises, pour mener une enquête salariale en cas de doute sur un employé... Pour résumer, il s'agit d'un métier très divers, toutes les enquêtes sont différentes et aucune journée ne se ressemblent.

metier-detective-prive

©Opserv.ch

Mais alors, combien cela coûte de faire appel à un détective privé ? Gregory Petrossi nous explique que les tarifs dépendent de la difficulté et de la durée de l'enquête. Chez Opserv.ch, il pratique un tarif horaire de 90.-/heure mais précise également qu'en fonction des moyens nécessaires cela peut évoluer.

Au niveau du résultat, chaque enquête fait l'objet d'un rapport minutieux et détaillé qui est ensuite utilisable en justice le cas échéant.

 

Comment le métier de détective a-t-il évoluer ces dernières années ?

L'image que nous avons du métier de détective privé est bien souvent liée à l'époque d'après-guerre et donc les années 50-60 mais le métier a bien changé depuis. Bien que la bonne vieille filature en voiture, armé d'un appareil photo avec un zoom énorme reste une méthode très efficace, le métier a aussi évolué avec les outils numériques à disposition aujourd'hui.

Un autre point sur lequel le métier évolue est la parité. En effet, souvent considérée comme un "métier d'hommes", la profession attire de plus en plus de femmes aujourd'hui. Une évolution très positive comme nous le dit Gregory Petrossi.

Vous en savez désormais plus sur le métier intriguant de détective privé grâce à l'invité de Sophie et Fabien, Gregory Petrossi, détective privé chez Opserv !

Continuer la lecture