Rejoignez-nous

Culture

Soleure : coup de chapeau au cinéma d'animation

Publié

,

le

Les cinéastes d'animation Daniel Suter (gauche) et Claude Luyet (droite) dans le studio GDS à Carouge, qu'ils ont co-fondé avec Georges Schwizgebel. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Soleure donne un coup de chapeau au film d'animation. Trois pionniers romands, Claude Luyet, Georges Schwizgebel et Daniel Suter, auront droit à leur première rétrospective. Les fondateurs du studio genevois GDS feront le déplacement au bord de l'Aar.

"C'est impossible de s'intéresser au film suisse d'animation sans connaître les trois cinéastes du studio GDS de Carouge", a dit à Keystone-ATS Christian Gasser, journaliste, curateur et enseignant en cinéma d'animation à la haute école de Lucerne. "En particulier Georges Schwizgebel, le grand maître du cinéma suisse d'animation."

"Il est là depuis les débuts. Il l'a marqué par sa personnalité et son travail. De sa génération, c'est le seul qui a réussi à mener une carrière dans le film d'animation et de créer une oeuvre assez considérable, aussi en comparaison internationale, avec près de 25 films et courts-métrages."

Peintures en mouvement et sans parole

Les peintures en mouvement et sans parole de Schwizgebel ont été primées dans les festivals du monde entier. En Suisse, il a reçu le prix d'honneur du cinéma suisse en 2018.

C'est en 1971 que les trois graphistes, qui s'étaient connus dans une agence de publicité, fondent le studio GDS à Carouge, à côté de Genève. Georges Schwizgebel et Daniel Suter ont décroché leur diplôme à l'Ecole des Arts Décoratifs, et Claude Luyet vient de terminer sa formation de graphiste.

Depuis la fondation de leur atelier, le studio GDS, les trois acolytes ont peint et animé plus de 40 courts métrages d'animation.

La "Rencontre" aux journées de Soleure, qui commencent le 17 janvier pour une semaine, présente l'intégrale de l'½uvre cinématographique du studio GDS. Elle comprend 42 courts métrages, animés et réalisés au moyen de diverses techniques.

"Certains films ont dû être restaurés", a expliqué Claude Luyet à Keystone-ATS dans le studio GDS à Carouge. Il l'a fait lui-même ou en payant de sa poche. Quelques films de Daniel Suter, en plus mauvais état, ont été numérisés par la Cinémathèque suisse.

Si Claude Luyet écrit un scénario, Georges Schwizgebel part souvent d'un morceau de musique. Il exploite aussi les mythes et les contes (Faust, Frankenstein, Icare, Cendrillon) et met en scène ou interprète un grand nombre d'oeuvres picturales (Bonnard, Chirico, Vermeer, Escher, Hopper, etc).

"C'est presque un échec de faire un cut"

Georges Schwizgebel privilégie le plan-séquence: "c'est presque un échec de faire un cut. J'aimerais arriver à enchaîner les plans dans un film avec la même aisance et la même logique que l'on trouve dans les rêves", explique-t-il, cité dans un livre de Patrick Barrès.

Daniel Suter se distingue par son style épuré, souvent proche de la bande dessinée. Le "punk" de l'équipe, c'est Claude Luyet, dont un sujet récurrent sont les prétendus gagnants et perdants de notre société, un millionnaire du loto ou un détective privé.

Si les trois hommes ont longtemps partagé ce local de travail, leur production est individuelle. Autodidactes, les trois hommes ont toutefois collaboré sur un de leurs premiers films "Patchwork" (1971). "Il va passer à Soleure, mais on aurait bien aimé qu'il soit oublié", ont dit Claude Luyet et Daniel Suter. Ils le trouvent trop typé 68.

Contrairement à Schwizgebel qui a tracé son chemin en développant un style - la peinture, la musique, la géométrie - et "qui ne cesse de s'améliorer au fil du temps", Luyet est allé de film en film sans penser en termes de carrière, un prix appelant à la réalisation du film suivant.

Luyet s'appuie sur un scénario qu'il invente et a varié les styles: expérimental dans "Rush" avec l'artiste contemporain Xavier Robel ou BD noire dans "Robert Creep". Ce dernier film de 26 minutes, une co-production avec Arte notamment, a été réalisé entre autres avec le dessinateur alémanique de BD, Thomas Ott, son premier stagiaire.

Son film préféré: "Ricochet"

Son film préféré est "Ricochet", le premier qu'il a réalisé. "Il a été fait dans une totale liberté et naïveté surtout. C'est grâce à lui que je suis encore là à faire des films: cela a décidé de tout", a-t-il expliqué.

Il se qualifie d'artisan, raison pour laquelle le prix dont il est le plus fier, c'est justement celui des artisans des communes genevoises, reçu en 2022. "Cette qualification, c'est ce qui me correspond le mieux", a-t-il relevé.

Dès le début de leur production, leurs films sont passés à Soleure. "Le Macaque" de Daniel Suter a même été projeté en 1972 sur la Piazza Grande à Locarno, raconte-t-il.

Avant que de nouveaux festivals uniquement consacrés au cinéma d'animation ne fassent leur apparition, comme Fantoche à Baden (AG) en 1995 ou Animatou, plus modeste, à Genève, en 2006.

Daniel Suter dessine, mais ne fait plus de film: il exposera d'ailleurs à Soleure. Claude Luyet, dont le dernier film est sorti en 22 "Lucky man", travaille à son dernier film, affirme-t-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arts

Les “Balades Théâtralisées” ou comment découvrir Genève autrement

Publié

le

KEYSTONE-MARTIAL TREZZINI

Genève racontée à travers le prisme de ses statues. C’est le but de visites guidées un peu particulières car elles sont données par des comédiens. Reportage au cœur de ces “Balades Théâtralisées”.

Découvrir l’Histoire de Genève autrement.

C’est ce que proposent les “Balades Théâtralisées” pour la 8e année. Cette troupe compte une vingtaine de comédiens amateurs. Le principe est simple: un guide emmène le public à travers un parcours d’un peu plus de deux kilomètres dans la ville et s’arrête devant sept statues. C’est là que sont jouées des scénettes qui racontent les histoires de ces figures emblématiques, du Duc de Brunswick, en passant par Sisi ou encore Jean-Jacques Rousseau. Si les comédiens sont amateurs, la mise en scène est assurée par un professionnel.

Reportage:

Et une nouvelle venue fait son entrée cette année, Sainte-Clotilde. Pourquoi ce choix? Daniel Sepe, le président de la troupe:

Si vous voulez les découvrir les "balades théâtralisées" se jouent tous les dimanches jusqu’au mois de novembre. 

Enfin sachez que la troupe cherche des comédiens, en particulier des hommes. 

Continuer la lecture

Culture

Le chanteur Kendji Girac hospitalisé après une blessure par balle

Publié

le

Kendji Girac a été grièvement blessé par balles. Son pronostic vital était momentanément engagé. (archives) (© KEYSTONE/EPA/SEBASTIEN NOGIER)

Le chanteur à succès français Kendji Girac a été gravement blessé par balle au thorax lundi matin et hospitalisé à Bordeaux, une affaire dont les circonstances exactes ne sont pas encore connues.

Vers 05h30, les gendarmes ont été appelés sur l'aire des gens du voyage de Biscarrosse, sur le littoral atlantique, pour un homme grièvement blessé par balle.

La victime, Kendji Girac, a été transportée par la route à Bordeaux, à une heure de distance.

Des sources proches de l'enquête et les pompiers des Landes indiquent que son pronostic vital n'a jamais été engagé, contrairement à de premières indications.

Il était conscient au moment de son transport, selon les pompiers, qui ont évoqué "une plaie grave".

A ce stade, aucune piste n'est écartée, a précisé une source proche des investigations, sans donner de précisions sur les circonstances de ces faits.

Une enquête a été ouverte, a ajouté cette source.

Le parquet de Mont-de-Marsan, chef-lieu du département des Landes, a indiqué qu'il ne pouvait "pour le moment" fournir "aucune information" sur cette affaire, laissant entendre qu'un communiqué serait "éventuellement" diffusé un peu plus tard dans la journée.

Kendji Girac était présent à Biscarrosse depuis plusieurs jours, précise une source proche de la mairie.

"Les faits se sont déroulés au sein de la communauté des gens du voyage, au sein d'un camp, sur l'aire d'accueil", a-t-elle précisé.

Cette aire n'est pas connue pour des faits récents de violence, selon cette même source.

Millions de disques

Originaire de Périgueux (sud-ouest), Kendji Maillé, de son vrai nom, est né dans une famille d'origine gitane catalane il y a 27 ans.

Il a été rendu célèbre "un peu par accident", selon ses termes, lorsqu'en août 2013 son oncle a publié une vidéo dans laquelle il reprend à la guitare le tube de Gims, "Bella".

Il a ensuite remporté l'émission The Voice en 2014 et vendu des millions de disques, porté notamment par ses hits "Color Gitano" ou "Andalouse", vus des centaines de millions de fois sur YouTube.

En parallèle de son cinquième album, paru en 2022 et intitulé "L'école de la vie", Kendji Girac a également participé aux tournées des Enfoirés, troupe de vedettes récoltant des fonds pour l'association caritative les Restos du Coeur, dont il est devenu l'un des piliers.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Des films sur l'au-delà au festival "il est une foi"

Publié

le

Le festival "Il est une foi", qui aura lieu à Genève de 1er au 5 mai propose une sélection de films sur l'au-delà (image d'illustration). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La 9e édition du festival "Il est une foi", qui aura lieu à Genève du 1er au 5 mai, s'intéressera à la thématique de l'au-delà. Au programme de ce rendez-vous cinéma de l'Eglise catholique romaine (ECR) ouvert à tous: 22 films et dix débats.

Où allons-nous quand nous mourons? Y a-t-il une vie après la mort? Et si c'est le cas, à quoi ressemble-t-elle? Ces quelques questions fondamentales sous-tendent la programmation du festival. Les films et les conférences vont explorer les dimensions multiples de l'invisible en variant les visions de l'au-delà au cinéma.

La question des revenants et des fantômes occupera une place importante dans la sélection, avec des films comme "The Others" d'Alejandro Amenabar. La réincarnation trouvera aussi un large écho avec notamment "Oncle Boonmee" d'Apichatpong Weerasethakul.

Les expériences de mort imminente, intrigantes et mystérieuses, ont été largement exploitées au cinéma. Le festival propose de redécouvrir "Au-delà" de Clint Eastwood et "Et Après" de Gilles Bourdos avec Romain Duris et John Malkovich.

Parmi les intervenants qui s'exprimeront après les projections, le psychiatre Jacques Besson, l'anthropologe Aurélie Netz ou encore le Père Patrice Gourrier qui a vécu une expérience de mort imminente qui a influencé en profondeur sa vocation. Le festival, qui se veut un lieu de rencontre ouvert à tous, catholiques ou pas, croyants ou non-croyants, investira les cinémas du Grütli.

Accueil

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Festivals

Le 21e Festival Electron plonge dans les origines de l'électro

Publié

le

Image pretexte (archives © Keystone/VALENTIN FLAURAUD)

A Genève, le premier volet de la 21e édition du Festival Electron plongera, jusqu'au 12 mai, dans les origines de la musique électronique à Détroit, au début des années 1980. Au programme, des soirées clubbing, une exposition de photos et des conférences.

Le festival des cultures électroniques se décline désormais en deux temps, au printemps et à l'automne. La première partie de la manifestation a été lancée le 18 avril avec le vernissage de l'exposition d'une quarantaine de photographies tirées du livre "Electronic Landscapes: Music, Space and Resistance in Detroit".

Les photographes new-yorkais Isaac Diggs et Edward Hillel ont cherché à mettre en lumière des figures cruciales de Détroit, comme Mad "Mike" Banks, Theo Parrish, Stacey Hotwaxx Hale, Rick Wilhite ou Amp Fiddler. Ils se sont autant intéressés à ceux qui font la musique qu'au contexte politique, social et urbain dans lequel la musique jaillit, explique le festival.

Le lendemain, les deux photographes donne une conférence sur le projet de leur livre en compagnie de John Collins, une légende de la scène techno de Détroit. Ils évoqueront la naissance de ce qui deviendra un des plus grands bouleversements musicaux du 20e siècle.

Des pionniers

John Collins, un des premiers DJ à intégrer la house, la techno et le proto-hip-hop dans ses sets, sera aux platines pour une soirée clubbing underground le 20 avril. La Genevoise Puma et le Lausannois Matthieu Benjamin complèteront le line-up.

Et le 10 mai, le Festival Electron investira pour la troisième fois le Grand Théâtre de Genève pour une Late Night, faisant résonner les beats à tous les étages de l'institution. Là aussi, des pionniers de la Motor City seront de la partie: Jeff Mills et Stacey Hotwaxx Hale, première femme à passer de la house à la radio à la fin des années 1980. Ils seront accompagnés par des artistes locaux.

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture

la journée finit bien

Ecoutez le nouvel album de Taylor Swift, promis à tous les records

Publié

le

Taylor Swift en janvier 2024 (AP Photo/Jeffrey T. Barnes)

La reine de la pop Taylor Swift a sorti vendredi un nouvel album. C'est le onzième opus de la chanteuse américaine de country devenue mégastar mondiale, fracassant les records les uns après les autres.

"Tout est juste dans l'amour et la poésie... Le nouvel album THE TORTURED POETS DEPARTMENT (Le cercle des poètes torturés, ndlr) est disponible maintenant", a-t-elle écrit sur Instagram. Surprise, il s'agit d'un double album que Radio Lac vous propose de découvrir.

La star avait annoncé sa sortie en février lors de la cérémonie de remise des Grammy Awards, les prestigieuses récompenses américaines de la musique où elle a remporté pour la quatrième fois le trophée du meilleur album de l'année. Depuis, celle qui est aussi la reine de la communication a annoncé pas moins de 4 éditions différentes que ses millions de fans peuvent acheter, chacune avec un titre bonus différent, avant de surprendre son audience dans la nuit: THE TORTURED POETS DEPARTMENT est en fait un double album. Pas de quoi échauder fans qui ont déjà commandé chaque version promise par l'artiste.

Un album doux, qui revient sur sa dernière rupture, analysé par Viviane, notre stagiaire canadienne.

En amont de la sortie, les "Swifties" ont tenté de déceler dans chaque publication de la star des indices sur ce qui les attend. Parmi les éléments connus: l'album contient des collaborations avec le groupe de rock britannique Florence + The Machine et le rappeur américain Post Malone, qui l'accompagne sur le premier morceau "Fortnight" (deux semaines).

"Je suis une très grande admiratrice de Post (Malone) de par sa qualité d'auteur, ses expérimentations musicales et ces mélodies qu'il compose et qui restent dans votre tête pour toujours", a écrit jeudi la chanteuse sur Instagram. "J'ai eu l'occasion de voir cette magie prendre vie quand nous avons travaillé ensemble sur +Fortnight+", a-t-elle ajouté, annonçant la sortie d'un clip vidéo tard vendredi.

A 34 ans, Taylor Swift est devenue en début d'année la première artiste à devenir milliardaire grâce aux seuls revenus tirés de sa musique.

Un ex, du rap et du rock

Parmi les théories circulant sur ce nouvel album: "The Tortured Poets Department" s'épancherait sur l'ex de la chanteuse, l'acteur britannique Joe Alwyn. Le nom de l'opus serait d'ailleurs tiré d'une discussion de groupe nommée "The tortured man club" ("Le club de l'homme torturé", en français) que le comédien tenait avec Paul Mescal et Andrew Scott, deux autres acteurs.

La liste des morceaux, 16 dans la première mouture annoncée, donne déjà quelques indices: "So Long, London" (Au revoir Londres), "I Can Fix Him (No Really I Can)" (Je peux le changer, non vraiment je peux) et "The Smallest Man Who Ever Lived" (L'homme le plus petit qui n'ait jamais existé) - un homme anglais semble effectivement impliqué dans l'affaire.

Revenir, sans prendre de gants, sur ses anciens compagnons est d'ailleurs devenue une tradition pour Taylor Swift, chanson après chanson.nL'actuel élu est la star du football américain Travis Kelce, récent victorieux du Super Bowl. Et pour lui, le nouvel album "est incroyable".

Avec sa nouvelle victoire aux Grammy en février, Taylor Swift a fait mieux que des légendes américaines de la musique comme Frank Sinatra, Paul Simon ou Stevie Wonder.

Près de 20 ans après s'être lancée, rien ne semble devoir l'arrêter.

Sa tournée mondiale, "Eras Tour", devrait engranger un total de deux milliards de dollars de recettes après avoir déjà brisé l'année dernière le plafond symbolique du milliard, une première dans l'histoire de la musique.

Trois semaines après Beyoncé

La native de Pennsylvanie écrit des chansons dès son adolescence et fait ses débuts dans la capitale de la country, Nashville avant de s'éloigner progressivement de ce style si américain et de grimper dans les classements. En 2018, elle quitte le label Big Machine et rejoint Universal, sans les droits de ses précédents albums. En réenregistrant ses premiers disques pour en reprendre le contrôle, elle réussit à convaincre ses fans et l'industrie musicale, un tour de force de plus pour cette artiste incontournable de la culture populaire américaine.

Avec notamment 283 millions d'abonnés sur Instagram, elle est si influente au sein de la jeunesse américaine que le monde politique se prend à imaginer l'impact qu'elle pourrait avoir sur l'élection présidentielle de novembre, même si elle prend rarement la parole à ce sujet.

Son nouvel album a atterri sur les plateformes trois semaines après celui d'une autre icône américaine: Beyoncé et son "Cowboy Carter." Le nouvel opus de la chanteuse, aux riches influences country, pourrait se glisser comme concurrent pour les prochains Grammy. Avec peut-être, aussi, le nouvel album d'une autre star: Billie Eilish sort "Hit Me Hard and Soft" le 17 mai.

Mais toutes ces artistes si riches et influentes insistent à chaque occasion: c'est la musique qui compte. Ce dernier album, a récemment déclaré Taylor Swift, "m'a rappelé qu'écrire la musique, c'est ce qui me fait tenir debout".

Avec Keystone-ATS

Continuer la lecture