Rejoignez-nous

Culture

Plus d’écoliers domiciliés hors du canton de Genève dès 2019

Publié

,

le

Dès la rentrée 2019, l’école obligatoire genevoise n’acceptera plus les enfants habitants hors du canton, hormis quelques exceptions.

Le Conseil d’Etat a modifié hier  le règlement qui permettait à des enfants domiciliés hors canton, notamment en France voisine, de pouvoir suivre l’école genevoise. La loi actuelle prévoit que l’école accepte les enfants domiciliés hors canton «dans la limite des places disponibles». Une notion jugée trop vague par le Conseil d’Etat qu’il a modifié. Dès la rentrée scolaire 2019, les enfants n’habitant pas à Genève ne pourront plus fréquenter les établissements scolaires.

Le gouvernement réagit ainsi à une affaire qui a récemment défrayé la chronique : la commune de Troinex compterait près de 25% d’enfants qui n’ont rien à voir avec le village. Le président du Conseil d’Etat genevois, François Longchamp.

François LongchampPrésident du Conseil d'Etat

Le Conseil d’Etat a néanmoins prévu des exceptions à cette règle. Les enfants déjà scolarisés à Genève pourront poursuivre leur scolarité. Leurs frères et sœurs plus jeunes pourront également rejoindre l’école genevoise. Le but : éviter une distorsion du programme scolaire et des vacances au sein d’une même famille. La règle est valable même si le membre de la fratrie a déjà terminé sa scolarité obligatoire.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Le précieux buste antique d'Avenches exposé à Los Angeles

Publié

le

L'exposition s'est ouverte mercredi près de Los Angeles. (© Site et musée romain d'Avenches)

Fait rare, le buste en or de l'empereur romain Marc Aurèle trouvé lors de fouilles à Avenches est actuellement exposé près de Los Angeles. La Getty Villa, deuxième site du renommé J. Paul Getty Museum, a ouvert mercredi une exposition intitulée "The Gold Emperor from Aventicum", qui présente également d'autres pièces significatives trouvées sur sol avenchois.

Le buste d'un peu plus de 1,5 kilo a été trouvé à Avenches en 1939 lors des fouilles du sanctuaire du Cigognier. Depuis sa découverte, cette pièce n'a été prêtée et exposée que cinq fois à l'étranger et cinq fois en Suisse, la dernière en 2018 au Palais de Rumine à Lausanne.

Le buste a été réalisé à l'aide d'une seule feuille d'or travaillée selon la technique du repoussé. Cette sculpture d'une valeur inestimable est l'une des pièces maîtresses des collections patrimoniales vaudoises et un bien culturel d'importance nationale, explique jeudi le canton. L'exposition de la Getty Villa a été conçue en collaboration avec les Site et Musée romains d’Avenches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Tremblez, Lausan'noir nous fait lire des polars tout le week-end

Publié

le

La cathédrale de Lausanne et la ville de Lausanne avec le lac Léman en arrière-plan photographie dans la nuit le dimanche, 21 aout 2022 a Lausanne . (KEYSTONE/Gaetan Bally)
Après l'annulation de plusieurs éditions, le festival Lausan'noir est de retour. Même pas peur ! , pour Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

 

Rencontres avec des auteurs, dédicaces, débats et autres animations sont au programme du 2 au 4 juin au Théâtre 2.21 à Lausanne. Le Prix du polar romand sera remis en ouverture.

Le festival vise à valoriser la scène littéraire et éditoriale du polar en Suisse romande, qui est particulièrement dynamique depuis quelques années, relève mardi un communiqué. Une quarantaine d'auteurs seront présents cette année, dont Nicolas Feuz, Joseph Incardona, Marlène Charine ou encore Laurence Voïta.

En marge des rencontres et dédicaces, les organisateurs proposent des animations en tous genres, comme la visite d'un salon Sherlock Holmes pour découvrir la vie de Conan Doyle en Suisse ou encore l'impression quotidienne de la Gazette du crime sur une presse historique. Il sera aussi possible de déambuler sur les traces de Traclette, l'Arsène Lupin lausannois, ou de l'inspecteur Perrin, en compagnie de son auteur l'ancien journaliste Michel Bory.

Durant le festival, six courtes pièces noires seront jouées plusieurs fois par jour. Ces pièces de théâtre sont les lauréates d'un concours d'écriture lancé par l'espace mont-blanc. Pour sa part, la Cinémathèque suisse proposera en mai et en juin des programmations consacrées à Sherlock Holmes et à Georges Simenon.

Avec ATS

Continuer la lecture

Genève

VIDEO - De Claude François à l'électro pour la Lake Parade

Publié

le

image d'archives

Après six ans d'absence, la Lake Parade est de retour à Genève pour sa 21e édition, du samedi 15 au dimanche 16 juillet. Et parmi les DJ, une grande signature qui réjouit déjà Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

 

"Nous avons voulu redémarrer la Lake Parade pour permettre le retour des grands événements à Genève", a déclaré jeudi devant la presse Christian Kupferschmid, fondateur et organisateur de la manifestation. Plombée par des soucis financiers et terrassée par la crise sanitaire, la Lake Parade n'avait plus eu lieu depuis 2017.

Cette 21e édition "3.0" se veut "plus festive que jamais". La Lake Parade qui compte une quinzaine de chars électro débutera à 15h00 à la hauteur du parc Mon Repos pour arriver vers Baby Plage à 18h00. "Le passage du Pont du Mont Blanc est toujours un moment fort pour les DJ's", a relevé M. Kupferschmid.

Une fois en place sur la rive gauche, la Lake Parade fera place à la Lake Sensation avec treize dancefloors et deux grandes scènes, qui pourront accueillir au total entre 35'000 et 40'000 personnes. Parmi les artistes annoncés: Luciano, Agoria, Fedele, Sascha Dive, Jack de Marseille et David Armada. Les festivités musicales se termineront à 1h00 et les stands fermeront à 2h00.

Dimanche familial

Après ce samedi électro, le dimanche sera consacré aux familles avec un grand brunch et des animations pour les enfants. La musique n'est pas en reste avec un concert de classique, des sonorités lounge, de la disco, des tubes de l'époque et de la musique latino.

Pour cet After Lake, Cerrone, pionnier des dancefloors, sera aux platines. Le public pourra aussi découvrir Bastien Rémy, le sosie de Claude François, ou encore se déhancher sur la musique de DJ Murray Mint. La manifestation se terminera à 20h00.

Un million de francs

Un dispositif de sécurité et de prévention des risques en milieu festif sera en place pour encadrer la Lake Parade et la Lake Sensation. De l'eau sera distribuée gratuitement et en abondance. Une zone de repos permettra de se mettre à l'écart. Il sera aussi possible de tester les drogues sous la supervision de professionnels.

Le budget de la manifestation s'élève à 1 million de francs. Les recettes proviennent de la participation des camions, des stands de boissons et de nourriture et du sponsoring. Motivés par le succès de la Street Parade de Zurich en 2022 et par l'engouement populaire pour les festivités de Feu ô Lac, les organisateurs s'attendent à une forte affluence. En 2017, la Lake Parade avait attiré 300'000 personnes en une journée. Cette jauge sevrait être dépassée.

Avec ats

 

Continuer la lecture

Expositions et spectacles

Une thune pour une œuvre d'art ? C'est le pari de cette expo au profit des troubles psychiques

Publié

le

image d'illustration

L'exposition "De l'art à l'action" invite en ce début juin à venir à la rencontre de familles et de personnes souffrant de troubles psychiques.  Benjamin Smadja et Elsa Duperray invite pour l'occasion Nino Della Luce, membre de l'association Relais, à l'origine de l'expo. 

 

Les associations Le Relais et Port d'Attache organisent en ce début juin une exposition de tableaux intitulée « De l’Art à l’Action » et réalisés par des membres ou des proches, souffrant de troubles psychiques. Au cours de cette exposition, il sera proposé aux visiteurs d'acheter une œuvre ou de participer à une tombola, pour une thune - 5.- CHF-, qui permettra de repartir avec une toile de chaque artiste ! Les bénéfices de la vente sont destinées au développement des activités des associations organisatrices.

Des ateliers pour enfants sont organisés durant les 3 jours de l'exposition. L'occasion de pouvoir échanger avec des personnes pouvant connaître les mêmes situations et partager des conseils.

Oser parler des troubles mentaux

Parmi les objectifs , apporter du soutien et libérer la parole de maladies trop souvent cachées, stigmatisées. "Les gens en ont souvent honte, mais il faut au contraire en parler pour mieux comprendre et avancer, même si l'on avance toujours lentement, dans ce genre de maladies" confie Nino Della Luce.

De l'art à l'action

L'exposition est à voir à l'Espace Nouveau Vallon, Route du Vallon 8, Chêne-Bougeries, (tram 12 ou bus 25 et 5), du 1er au 4 juin 2023. L'association Le Relais sera présente, notamment au vernissage du 1er juin dès 18h00.

Pour plus d'informations les sites des associations Le Relais et Port d'Attache peuvent vous aider

Continuer la lecture

Culture

Lausanne: 168 projets prendront corps au Festival de la Cité

Publié

le

Martine Chalverat, nouvelle directrice du Festival de la Cité, a dévoilé mercredi la programmation de la 51e édition. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Le Festival de la Cité propose 168 projets artistiques lors de sa 51e édition du 4 au 9 juillet, soit 61 spectacles, 55 concerts, 34 dj sets et 18 projets satellites. La manifestation investira 20 lieux du quartier historique de Lausanne, dont trois nouvelles scènes.

Cette édition, la première de la nouvelle directrice Martine Chalverat, poursuit son exploration des potentialités de la Cité. "On aime réfléchir aux liens entre les projets artistiques et l'architecture des lieux. La programmation est le résultat "d'un ficelage assez méticuleux, a déclaré Mme Chalverat mercredi lors de la présentation du programme.

Et de souligner que le grand rendez-vous culturel gratuit lausannois dispose de "trois nouveaux écrins": deux plateformes au Pont Bessières, la scène des Balcons de la Mercerie et celle au sud de la Cathédrale.

Engagé et militant

La manifestation se déclinera en quatre parcours thématiques qui feront bouger les corps et les esprits. "L'écho des luttes" accueillera des voix engagées, des personnalités atypiques, des chansons qui déménagent, telles que les Lambrini Girls, un trio queer "très revendiqué".

A l'affiche également, le monologue poignant de Laurène Marx sur sa transition, Rage, un spectacle joyeux dénonçant le harcèlement banalisé, ainsi qu'un concert d'un groupe de rockers autistes.

"L'intangible légèreté" proposera des projets qui donnent envie de rêver, des moments, immersifs et magiques. A l'instar du concert de spiritual jazz planant du saxophoniste Alabastair De Plume ou du spectacle de danse de la Tierce "Construire un feu".

"La mécanique des corps" entre acrobatie, performance et danse, sollicitera les corps à l'extrême avec notamment deux pièces de la compagnie bretonne de la Société protectrice des petites idées. Le public sera invité à danser lui aussi, notamment sur la techno instrumentale de Scalping ou l'afro hip-hop d'Aunty Razor.

Disco pour enfants

Enfin, la thématique des "familles curieuses" proposera des projets décontractés pour petits et grands, tels que les disco kids de Precious Bloom et Meme Pimineto. Ou encore un essai de cirque graphique inspiré par les oeuvres de Miro et Kandinsky, interprété par la Lausannoise Robyn Haefeli.

Si les artistes sont de 24 nationalités différentes, le Festival accueille également beaucoup de Suisses, notamment alémaniques, a précisé Mme Chalverat. Parmi eux, le Zurichois Chistian Zehnder et son yodel revisité ou la Grisonne Mel D et son folk.

Quant aux 18 projets "satellites", les programmateurs ont entre autres cité une pièce déambulatoire dans le quartier des Faverges, des histoires de piscines de quartier lausannoises qui seront recueillies par le collectif d'auteurs Caractères mobiles et enfin les afters à l'usine Tridel qui dureront jusqu'au bout de la nuit. Des cartes blanches complètent cette dense affiche.

Une manifestation accessible

"Le festival a également travaillé sur l'accessibilité des infrastructures pour les personnes à mobilité réduite. Une boucle magnétique a été installée sur la Place St-Maur pour les personnes malentendantes", a rappelé Mme Chalverat.

Le budget de la manifestation se monte à 2,1 millions. L'an dernier, elle avait accueilli 100'000 personnes à l'occasion de son cinquantième anniversaire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture