Rejoignez-nous

Musique

Atteint d’une pneumonie, Elton John interrompt un concert

Publié

,

le

Le chanteur lors de l'interruption de son concert [Twitter @eltonofficial]

Elton John a interrompu brusquement un concert en Nouvelle-Zélande et s’est excusé au bord des larmes auprès de ses fans. La superstar britannique de 72 ans a expliqué qu’il souffrait d’une pneumonie, en plein milieu d’une tournée mondiale.

L’artiste peinait à chanter dimanche soir assis devant son piano lors de ce concert au stade Mount Smart d’Auckland. Après avoir été examiné par un médecin à l’aide d’un stéthoscope, il a chanté encore deux chansons avant de s’arrêter en plein milieu du concert: « Je ne peux pas chanter, je viens de perdre ma voix », a-t-il dit au public d’une voix rauque.

« Il faut que j’y aille, je suis vraiment désolé », a-t-il lâché, ému. Des séquences vidéo montrent Elton John vêtu d’un costume bleu poudre et portant ses lunettes surdimensionnées, debout au piano et haussant les épaules devant la foule, dans un geste d’impuissance.

Elton John s’excusant auprès des fans présents:

Il a ensuite quitté la scène la tête baissée, aidé par les membres de son équipe, alors que la foule l’acclamait. « On m’a diagnostiqué une pneumonie atypique plus tôt dans la journée, mais j’étais déterminé à vous donner le meilleur spectacle possible », a-t-il ensuite écrit sur son compte Twitter.

« Très généreux »

Cette pneumonie provoquerait de légères infections du système respiratoire. La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a dit qu’elle avait rencontré le chanteur avant son concert dimanche et qu' »on pouvait voir qu’il ne se sentait pas bien ».

« Etant donné qu’il a ce qu’on appelle une pneumonie atypique, le fait qu’il ait passé environ deux heures sur scène pour produire une telle performance était incroyable et très généreux », a déclaré J.Ardern à des journalistes, louant l’engagement du chanteur vis-à-vis de son public

Centaines de concerts

Elton John est en Nouvelle-Zélande dans le cadre de sa tournée mondiale « Farewell Yellow Brick Road », qui a débuté en 2018 et doit se terminer à la fin de cette année à Londres. Avec des centaines de concerts à travers le monde, cette tournée est considérée comme la dernière chance de voir le chanteur avant qu’il ne prenne sa retraite.

Elton John doit se produire à Auckland mardi et jeudi avant de se rendre en Australie pour sept autres concerts. Le promoteur des étapes australienne et néo-zélandaise de la tournée, Chugg Entertainment, a déclaré que la star se reposait et que les événements allaient se poursuivre comme prévu.

« Les médecins sont confiants qu’il va se rétablir », a déclaré une porte-parole.

ats/sey

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Musique

Révélation de The Voice, Colour of Rice est l’invitée de Sophie et Fabien sur Radio Lac

Publié

le

Elle a conquis les coachs de The Voice en 2017 avec sa reprise de « Fast Car » de Tracy Chapman et boulversé le public à chacune de ses prestations, l’artiste helvético-japonaise Colour of Rice est l’invitée de Sophie et Fabien, ce matin sur Radio Lac.

 

Une artiste complète révélée par The Voice.

Révélée au grand public en 2017 suite à son passage dans The Voice, la jeune artiste a la musique dans le sang. Avec une maman musicienne, elle grandit baignée dans ce milieu. A neuf ans, elle chante dans une église un morceau tiré du film d’animation « Princesse Mononoké », c’est là qu’elle prend conscience de la possibilité de toucher les gens, de faire vivre des émotions à travers la musique.

Cependant, ce n’est qu’à 17 ans que Rani, de son vraie nom, apprend à jouer de la guitare, instrument qu’elle manie aujourd’hui avec virtuosité. C’est une révélation. Très vite, elle commence à composer et sort, en 2014, son premier album. Elle nous confie que la musique est un moyen pour elle de transmettre et exprimer ses émotions. Et le charme opère, on est transportés par sa voix puissante mais pleine de douceur.

 

Colour of Rice en direct dans Radio Lac Matin.

Lorsqu’elle arrive dans notre studio ce matin, c’est une jeune femme pétillante et impatiente de nous partager sa musique que nous découvrons. Proche de la nature, elle nous offre une branche de laurier, symbole de victoire (tout ce qu’on lui souhaite), provenant de son jardin.

Elle nous présente également avec fierté ses trois albums, objets soignés dont les photos de couverture nous font voyager. L’un d’entre vous à d’ailleurs eu la chance ce matin de remporter ces trois albums !

Les trois albums de Colour of Rice, remportés par un auditeur de Radio Lac Matin

Quelques accords plus tard, Rani est prête à nous interpréter l’un de ces tout nouveaux titres en live, « Hold You ». Une chanson qu’elle a composé pendant le semi-confinement comme un message aux personnes qu’elle aime et qu’elle aimerait pouvoir tenir contre elle. Un câlin virtuel, comme elle nous le dit. Et on se laisse envelopper, au rythme de sa guitare, par la poésie de ses mots et la douceur de sa voix.

Un moment presque thérapeutique pour un vendredi matin hivernal !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Radio Lac (@radiolac_ch)

 

Et sachez que ce titre a également sa version symphonique que vous pouvez aller écouter juste ici ! Pour découvrir Colour of Rice, on vous invite à aller la suivre sur Instagram et Facebook.

On vous laisse avec un dernier morceau de la jeune artiste, « Fly », et on vous souhaite un beau vendredi !

Continuer la lecture

Actualité

Le monde de demain: relier les instruments sans câble

Publié

le

Faire de la musique, sans se soucier des branchements pour les instruments, c’est le monde de demain…

Benoît Rouchaleau
Le monde de demain
Benoît Rouchaleau Le monde de demain

Voilà une innovation qui devrait faire gagner du temps aux musiciens en herbe ou plus confirmés… Fini le casse-tête des câbles qui courent et s’entrelacent pour brancher les instruments, la start up vaudoise Tyxit a développé un dispositif sans fil, “tout en un”. Leur concept tient dans la main, ce sont des petits connecteurs qui communiquent entre eux: d’un côté, un émetteur que vous branchez à votre micro, votre guitare, votre batterie ou votre basse, et de l’autre un récepteur branché à votre enceinte et à une oreillette pour le retour… Et vous n’avez plus qu’à paramétrer le tout via une application sur smartphone qui permet à la fois de contrôler, de mixer et d’enregistrer le son en haute-fidélité. Pas besoin de Wifi, ni de bluetooth pour assurer la connexion, là il s’agit une bande sans fil de fréquences radio ISM qui autorise jusqu’à 30 mètres de distance, pour une latence garantie de 2 millisecondes seulement. 

Il en est où ce système audio? 

Il est en cours de finalisation. Une campagne de collecte de fonds a été lancée en ligne. Elle se prolonge jusqu’à mi-juillet. Une petite centaine de contributeurs du monde entier a déjà misé dessus. Et près de 33 000 francs ont ainsi été collectés sur les 51 000 attendus. Côté financier, il faut compter 230 francs pour le prix de lancement d’une paire de  connecteurs.  La commercialisation, elle, est espérée pour la fin d’année. En attendant moi… 

 

 

Continuer la lecture

Coronavirus

La fièvre des réseaux sociaux: Les rassemblements se réinventent sur les réseaux sociaux!

Publié

le

Nous le savons, les événements et les grands rassemblements risquent d’être interdits pour un moment. Le retour à la normale va se faire encore attendre. Mais heureusement, sur les réseaux sociaux les initiatives se multiplient pour réinventer les rassemblements et continuer à partager !

La fièvre des réseaux sociaux
Les rassemblements se réinventent sur les réseaux sociaux
La fièvre des réseaux sociaux Les rassemblements se réinventent sur les réseaux sociaux

Préserver le lien social grâce aux réseaux sociaux

L’être humain est avant tout un animal social, nous avons ce besoin de nous réunir, de communiquer, d’être ensemble. Et face à l’épidémie de Coronavirus et aux mesures de distanciation sociale, ce besoin est mis à rude épreuve.  C’est pourquoi, les initiatives de rassemblement grâce à internet, sur les réseaux sociaux et via les applications de visioconférence se multiplient.

Clubbing, concerts, festivals… Les événements se réinventent avec une nécessité d’innover, de trouver de nouveaux formats pour rassembler le public mais aussi de nouveaux modèles économiques. Tout cela avec toujours un même objectif, partager et rester positifs !

 

L’événement humanitaire : des stars se rassemblent pour la bonne cause

Premier format que l’on retrouve sur les réseaux sociaux : l’événement caritatif. Il y a quelques semaines, le concert virtuel organisé par Lady Gaga et l’association Global Citizen au profit de l’OMS et du personnel soignant, « One World : Together at home » a connu un immense succès.

Le show, diffusé sur la chaîne Youtube de l’ONG mais aussi plusieurs télévisions nationales à travers le monde, réunissait un parterre de super stars du monde entier telles que Céline Dion, Taylor Swift, Christine and The Queens, Angèle et bien d’autres encore. Le temps d’un concert qui avait des airs de skype-apéros entre amis, toutes ces stars ont chanté depuis chez elles pour le plus grands bonheur des spectateurs confinés.

Soulignons d’ailleurs la prestation des Rolling Stones, eux aussi au programme de ce show incroyable, qui ont joué en accord parfait « You Can’t Always Get What You Want » tout en étant à distance.

Une prouesse d’organisation pour un événement virtuel très réussi qui a rassemblé pas moins de deux milliards de personnes dans le monde et dont les bénéfices s’élèvent à 127,9 millions de dollars, reversés intégralement à l’OMS pour la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

 

Des concerts intimes, exclusifs et payants

Parmi les artistes ayant décidés de se réinventer en proposant des concerts en live sur les réseaux sociaux, il n’y a pas que les super stars qui font cela bénévolement.

Beaucoup d’artistes dépendent des revenus de leurs concerts pour vivre et dans le contexte actuel, ils doivent s’adapter et trouver de nouvelles sources de revenus. Plusieurs proposent donc à leurs fans des showcases intimistes voir privés en live dont la plupart sont payants.

 

Les Festivals aussi se réinventent

Les festivals font aussi partie des événements très impactés par la crise. Alors que la période phare de ces événements musicaux en plein air se situe entre juin et août et que les mesures de distanciation sociale prolongées rendent impossible leur tenue, les grands festivals ont pour beaucoup dû annuler leur édition 2020, ou du moins la repousser à l’année prochaine.

Il y a malgré tout une possibilité pour les festivals de se réinventer en mode virtuel. On l’a déjà vu avec le Swiss Sofa Festival qui s’est tenu sur Instagram du 25 et 27 mars dernier et qui rassemblait de nombreux artistes suisses comme Bastian Baker, Aliose ou encore Nick Melow. Mais de grands noms du monde des festivals ont également pris cette direction à l’instar du Printemps de Bourges en France par exemple.

Une bonne idée à récupérer pour nos festivals romands non ?

 

La fièvre du samedi soir s’invite dans votre salon 

Bars, boîtes de nuit et restaurants fermés, est-ce une raison pour renoncer à faire la fête ? La réponse est non ! De nombreux DJs proposent des sets en live sur Facebook ou Instagram pour vous permettre de continuer à profiter de vos samedis soirs mais depuis votre salon ou votre terrasse. Pas plus de 5 personnes à la fois et avec 2m de distance entre chaque s’il vous plait !

A Genève, une telle opération a été organisée samedi 25 avril. Geneva United Session a rassemblé cinq DJs pour six heures de sets retransmises en live sur Facebook. Le tout pour relayer un appel aux dons au profit de la Croix-Rouge Suisse. Comme quoi, on peut même conjuguer plusieurs de ces nouveaux formats.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

👹👹👹 @djtictactec

Une publication partagée par GENEVA UNITED SESSIONS (@genevaunitedsessions) le

A travers tous ces exemples, on constate que, malgré tout, nous recherchons toujours à créer du lien, à maintenir le contact et à continuer à nous rassembler même si pour un temps, ce sera virtuellement.

Et si aujourd’hui, ces réseaux sociaux dont on dit souvent tant de mal, constituait notre meilleur moyen de garder le contact et de continuer à tisser un lien social entre les individus ? Une réflexion intéressante lorsque l’on voit toutes les initiatives qui émergent pour lutter contre la solitude, l’ennui, la distance mais aussi pour s’entraider, se soutenir et rester positifs.

Alors, allons-y, réinventons les modèles de rassemblements, tirons le meilleur des réseaux sociaux et surtout, n’oublions pas de profiter et de partager virtuellement!

Continuer la lecture

Coronavirus

La fièvre des réseaux sociaux : La chanteuse Maryne dévoile un clip participatif sur Youtube !

Publié

le

La chanteuse vaudoise, Maryne dévoile sur Youtube le nouveau clip d’Overdose, son dernier single. Un clip réalisé grâce à des vidéos envoyées par les fans de la chanteuse sur les réseaux sociaux.

La fièvre des réseaux sociaux
Le clip participatif de la chanteuse vaudoise Maryne
La fièvre des réseaux sociaux Le clip participatif de la chanteuse vaudoise Maryne

Parmi les professions particulièrement touchées par la crise du Covid-19, il y a les artistes. Chanteurs, acteurs de théâtre, humoristes… Ils sont particulièrement impactés en raison des nombreuses annulations d’événements qui leur permettent de communiquer sur leur travail et de rencontrer leur public.

C’est encore plus vrai pour les jeunes artistes, ceux qui se lancent et qui ont besoin de ce type de médiatisation. C’est le cas de la jeune Maryne, chanteuse vaudoise et petite soeur de Bastian Baker et qui vient de sortir un tout nouveau titre.

 

Overdose, le nouveau single de Maryne

Maryne a en effet dévoilé, en mars dernier, son tout nouveau titre, Overdose. Un deuxième single, quelques mois après You Should Know, qui est empreint de sonorités latines et sent bon l’été.

Maryne explique sous la vidéo d’Overdose, publiée sur sa chaîne Youtube, qu’elle avait initialement prévu de se rendre à Los Angeles, aux Etats-Unis pour tourner le clip de ce tout nouveau titre. Malheureusement, ce voyage a dû être annulé en raison de l’épidémie de Coronavirus. Une énorme déception pour la jeune chanteuse.

 

Un clip participatif réalisé avec les fans de Maryne pour Overdose !

Mais cela était sans compter sur les fans et les amis de la jeune chanteuse suisse. En effet, ces derniers ont commencé à lui envoyer des vidéos d’eux en train de chanter et de danser sur son titre.

Une initiative qui, en plus de lui faire chaud au coeur, lui a donné une idée. La suissesse a décidé de faire appel à ses fans pour réaliser le clip d’Overdose à défaut d’aller le tourner à Los Angeles.

Ainsi, elle a demandé à sa communauté sur les réseaux sociaux de lui envoyer des mini-vidéos où ils se mettent en scène en train de danser, de chanter, de s’amuser sur son nouveau single.

Elle a ensuite rassemblé toutes ces petites vidéos pour en faire un clip participatif. Et il faut dire que le résultat est très réussi ! Dans cette vidéo, publiée le 22 avril dernier sur la chaîne Youtube de Maryne, on retrouve de nombreux fans et amis de la chanteuse qui se sont prêtés au jeu avec beaucoup de créativité mais aussi d’auto-dérision.

 

Au final, cela donne un clip participatif, frais et qui nous donne vraiment la banane !

Encore un bel exemple de la façon dont les réseaux sociaux peuvent nous réunir et nous permettre de créer des choses ensemble malgré la distanciation sociale !

Continuer la lecture

Actualité

30e Caribana Festival: La programmatrice est sur Radio Lac

Publié

le

Le Caribana Festival a dévoilé la programmation complète de sa trentième édition. Le festival se tiendra du 17 au 21 juin 2020 à Cran-Près-Céligny.

Pour cette nouvelle édition, le Caribana Festival prévoit, comme à son habitude, une programmation éclectique avec des soirée thématiques. Le but est de faire découvrir des groupes locaux, mais également internationaux, comme l’explique Jo-Anne Lütjens, Directrice de Production & Programmation, à Benjamin Smadja.

Jo-Anne Lütjens
Directrice de Production & Programmation Caribana Festival
Jo-Anne Lütjens Directrice de Production & Programmation Caribana Festival

Jo-Anne Lütjens
Directrice de Production & Programmation Caribana Festival
Jo-Anne Lütjens Directrice de Production & Programmation Caribana Festival

Le festival s’ouvrira le mercredi 17 juin avec une soirée « Rock », des groupes tels que The Offring, Promethee, Hey Satan et Mama Jefferson seront sur scène.

Le jeudi 18 juin mettra en avant le style « Pop Rock » avec le groupe d’australiens de 5SOS, des anglais de Travis, des français Deluxe ou encore de l’irlandais Eden.

Pour continuer, le vendredi 19 juin, « l’Electro » sera mis à l’honneur avec les plus grands noms de la scène électronique: Etienne de Crécy, Fritz Kalkbrenner, mais également Jax Jones seront sur la Grande scène.

Le samedi soir, comme à son habitude, sera sur le thème du « Rap »avec les artistes montants du rap français tel que Lomepal, Maes et Prime anonncés sur la Grand Scène. Du côté de la Scène du Lac, le parisien Moha La Squale, les nyonnais Wolfgang et le jurassien Sim’s seront sur scène.

Pour clôturer ce festival, une journée spéciale est organisée. C’est la nouveauté du Caribana Festival cette année, une journée sur le thème du e-sport, du gaming et de ses déclinaisons, le E-Caribana. Pour cette première édition sur le thème des jeux vidéos, des tournois seront organisés ainsi que diverses activités. Pour terminer cette journée, Lost Frequencies, le DJ de Belge, montera sur la Grande Scène pour un set exceptionnel.

Continuer la lecture