Rejoignez-nous

Livres

Un livre collectif écrit à 14 mains pour les jeunes adultes

Publié

,

le

Léa, c’est un livre écrit à plusieurs mains, une aventure collective de 14 auteurs suisse-romands et français. Cette expérience d’écriture collective originale sera lue ce vendredi à l’espace Gaimont au Petit-Lancy. Le détail avec Judith Monfrini

Ecrire à 14 mains, c’est l’expérience d’écriture collective vécue par la journaliste genevoise Zelda Chauvet. En plein confinement, elle a prêté sa plume à Léa, un roman Fantasy pour jeunes adultes. Pour un seul chapitre du livre.... Zelda Chauvet.

Zelda Chauvet Journaliste et écrivaine

La littérature Fantasy permet à l’imagination de vagabonder. Le voyage initiatique est au cœur du récit. L’éditrice Laurence Malè, de la Maison Okama, a travaillé l’histoire avec son comité éditorial.

Laurence MalèEditrice - Maison Okama

Chaque auteur et autrice avait un chapitre prédéfini accompagné d’un synopsis qu’ils devaient écrire dans un délai d’environ trois jours. Zelda Chauvet a écrit le 8ème.

Zelda Chauvet Journaliste et écrivaine

Durant le confinement, deux chapitres ont été mis en ligne chaque semaine sur le site des éditions Okama. Puis le livre a été imprimé. Le résultat de cette écriture collective a surpris la cheffe d’orchestre, Laurence Malè.

Laurence MalèEditrice - Maison Okama

Les écrivains n’ont pas été rémunérés pour leur travail. Et le produit de la vente des livres va à la Croix-Rouge vaudoise.

On le rappelle, la lecture du livre de Léa aura lieu vendredi soir à 19h à l’espace Gaimont au Petit-Lancy. par la compagnie de théâtre de Laurianne Charpillod.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

(Re)découvrez le Salève de A à Z

Publié

le

S' il y a une montagne qui est dans le cœur des Genevois.ses, c’est bien le Salève. Situé en Haute-Savoie, le Salève raconte l’histoire de notre région du haut de ses 1379 mètres. Le journaliste Dominique Ernst lui consacre tout un dictionnaire à travers un ouvrage qui se picore au fil des envies, de vos balades, mais aussi de votre curiosité. Une masse d’informations qui n’a d’égale que l’ampleur de la tâche: rendre un hommage curieux à la montagne des Genevois.ses. Benjamin Smadja et Laurie Selli avaient des questions de A jusqu’à Z pour Dominique Ernst.

Le Salève de A à Z est édité chez Slatkine

Continuer la lecture

Actualité

Un livre pour montrer l'exemple sur les économies d'énergie

Publié

le

Copyright SIG Impact

Le dessinateur genevois Gilles Calza et sa fille Alizée ont lancé un financement participatif pour publier un livre qui sensibilise les enfants aux économies d'énergie.

L’argent récolté doit permettre de terminer et de diffuser cette bande dessinée intitulée “Lumix contre Gaspi”. C'est en fait le nom de deux génies qui accompagnent deux enfants Charlotte et Nicolas. Si l’un des génies souffle les bons gestes pour la planète à son enfant, l’autre ne fait pas d’effort… Le dessinateur du livre est bien connu des genevois puisque c’est lui qui a dessiné il y a 20 ans “Top l’Imprudente” cette petite coccinelle qui doit se méfier des rayons du soleil. Avec ce nouveau projet “Lumix contre Gaspi”, il raconte une autre histoire:

Gilles CalzaDessinateur

Reste une question: est-ce aux enfants de faire un effort pour la planète? Gilles Calza:

Gilles CalzaDessinateur

L'objectif de ce financement participatif est d'atteindre les 10 000 francs, à l'heure actuelle la cagnotte en est à près de 3 800 francs.

Si vous voulez contribuer ça se passe par ici : https://www.sig-impact.ch/projets/lumix/

Continuer la lecture

Culture

Le Salon du livre en ville réinvestit le centre de Genève en mai

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Sept mois après l'édition 2021, le Salon du livre en ville 2022 réinvestit Genève du 18 au 22 mai. La manifestation se déploiera dans une vingtaine de lieux historiques et culturels de la cité. L'écrivain Laurent Gaudé en sera l'invité d'honneur.

Eric-Emmanuel Schmitt, Raphaël Enthoven, Richard Malka, Isabelle Carré, Nancy Huston, Hubert Védrine ou encore Agnès Martin-Lugand figurent parmi la centaine d'invités de cette troisième édition, a annoncé mardi le Salon du livre en ville. Tous les genres seront représentés, de la littérature de fiction à la bande dessinée, en passant par l'essai.

L'espace central sera installé sous une tente à la promenade de la Treille. La programmation s'y déroulera en continu de 11h00 à 19h00, avec notamment deux scènes dédiées aux rencontres et deux espaces pour les dédicaces. La manifestation se déploiera aussi dans des librairies, bibliothèques, fondations et autres lieux de la ville. De nombreux ateliers sont destinés au jeune public.

La tente abritera également le volet dédié aux littératures africaines, avec les écrivains Felwin Sarr et Sami Tchak, notamment. Le Prix Ahmadou Kourouma, qui récompense un ouvrage de fiction d'un auteur africain ou d'origine africaine écrivant en français, sera remis lors de la manifestation.

Lecture à voix haute

Les débats proposés au cours des cinq journées éclaireront des thématiques d'actualité comme l'écologie et l'Ukraine. L'avocat Richard Malka et le philosophe Raphaël Enthoven évoqueront pour leur part les dangers qui menacent les libertés démocratiques. Les écrivains Laurent Gaudé et Nicolas Mathieu s'intéresseront, eux, à l'impact de la littérature dans nos vies.

Selon le souhait de Laurent Gaudé, l'accent sera mis sur la lecture à voix haute. A l'instar de l'écrivain français, tous les auteurs et intervenants feront entendre des textes à voix haute dans différents lieux, comme le chanteur du groupe Dionysos Mathias Malzieu dans la salle carougeoise du Chat noir ou encore l'écuyer et metteur en scène Bartabas à l'église Saint-Germain.

Le Salon du livre en ville propose une nouvelle fois les "siestes dessinées" d'une demi-heure. A cette occasion, les plus grands auteurs de bande dessinée suisses, comme Exem, Albertine ou encore Frederik Peeters, réaliseront des performances en dessin et en musique. Dédié à la BD, l'hôtel Ibis Style, à Carouge, ouvrira trois chambres à cette fin.

L'entrée à la manifestation est gratuite. Une réservation est toutefois requise pour certaines activités.

www.salondulivre.ch

Continuer la lecture

Culture

Le Prix BD Zoom 2022 attribué à Hélène Becquelin pour "1979"

Publié

le

Archives Salon du Livre

Hélène Becquelin a remporté le Prix BD Zoom 2022 de Genève pour son album "1979" paru aux éditions Antipodes. Cet ouvrage raconte l'adolescence solitaire et décalée de l'autrice et sa découverte du milieu rock punk des années 1970 à Lausanne.

Ce prix doté de 10'000 francs vise à mettre en valeur la richesse de la bande dessinée romande. Il permet aussi de stimuler le goût de la lecture auprès des élèves de secondaires II qui constituent le jury. Au total, 53 classes genevoises, soit plus de 750 jeunes, ont participé à cette opération.

Dans "1979", Hélène Becquelin montre comment une jeune fille découvre une grande ville avec le milieu alternatif de ces années. Le lecteur suit l'héroïne, accompagnée de son ami imaginaire, jusqu'à ce qu'elle trouve sa voie.

Ce concours de bande dessinée est organisé par le Département genevois de l'instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) et la Fondation BNP Paribas Suisse. Le trophée 2022 a été remis vendredi à la gagnante par la cheffe du DIP Anne Emery-Torracinta.

Continuer la lecture

Culture

Décès de l'écrivaine genevoise Laurence Boissier

Publié

le

Archives KEYSTONE/Anthony Anex
L'écrivaine genevoise Laurence Boissier est décédée vendredi à l'âge de 56 ans, emportée par une maladie, selon un faire-part diffusé mercredi dans plusieurs journaux.

Elle avait reçu en 2017 un prix suisse de littérature pour le recueil de nouvelles "Inventaire des lieux".

Née le 12 août 1965, Laurence Boissier était une artiste, une architecte d'intérieur et une traductrice. Membre du collectif "Bern ist überall", elle a publié plusieurs récits, parmi lesquels "Projet pour Madame B" (2010), "Noces" (2011) et "Cahier des charges" (2011).

En 2018, l'auteure genevoise avait remporté le prix des lecteurs de la ville de Lausanne pour "Rentrée des classes". Elle a aussi travaillé deux ans comme déléguée du CICR.

Continuer la lecture