Rejoignez-nous

Culture

La Haute école de musique de Genève ouvre ses portes samedi

Publié

,

le

La Haute école de musique de Genève ouvre les portes de son campus samedi. Concert, performances, ateliers, table ronde et masterclasses figurent au menu de cette journée destinée à mieux faire connaître l'institution et ses formations (illustration). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Haute école de musique de Genève (HEM) ouvre les portes de son campus samedi. Concert, performances, ateliers, table ronde et masterclasses figurent au menu de cette journée destinée à mieux faire connaître l'institution et ses formations.

La HEM accueille plus de 600 étudiants provenant du monde entier et compte en son sein des professeurs de renommée internationale. Les masterclasses proposées tout au long de la journée seront autant d'occasion de voir le pianiste Louis Schwizgebel, le violoniste Sasha Rozhdestvenskiy ou encore le flûtiste Michel Bellavance en situation.

La journée se terminera par un concert donné par les différents départements de l'école. Au programme, des oeuvres de Rameau, Bach, Aperghis, Ravel, Debussy, Scriabine et Koshinski.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Irène Schweizer, la grande dame du jazz suisse, est morte

Publié

le

La grande dame du jazz suisse, Irène Schweizer, est décédée mardi à Zurich à l'âge de 83 ans. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La grande dame du jazz suisse est morte : la pianiste Irène Schweizer est décédée à l'âge de 83 ans. Elle s'est éteinte mardi dans une institution à Zurich, a indiqué le label de disques Intakt Records à Keystone-ATS.

Du dixieland dans le restaurant de ses parents, Irène Schweizer est passée au free jazz qu'elle a joué sur les scènes du monde entier. La pianiste et percussionniste suisse a été primée à de multiples reprises.

Irène Schweizer a donné son dernier grand concert public en juillet 2019 au festival "Konfrontationen" à Nickelsdorf, en Autriche: un duo avec le batteur américain Hamid Drake est sorti depuis sur CD (Intakt Records) sous le titre "Celebration".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le TF confirme la protection des abords d'un monument à Mex (VD)

Publié

le

Le Tribunal fédéral confirme la protection des abords du château d'En-Haut à Mex (VD). (archives) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le Tribunal fédéral rejette les recours de la Municipalité de Mex (VD) et du propriétaire du château d'En-Haut contre l'annulation d'un permis de construire. La commune n'a pas suffisamment pris en compte les objectifs de protection de ce monument et de ses abords.

Propriétaire de la parcelle de quatre hectares accueillant le château et ses dépendances, le recourant a obtenu en 2022 l'autorisation de démolir la ferme du Prieuré et d'un bâtiment voisin afin de construire un immeuble de quatre étages.

La Direction générale des immeubles et du patrimoine du canton de Vaud avait pourtant émis un avis négatif. Quant à Patrimoine suisse et à sa section cantonale qui s'étaient opposées au projet, elles ont fait recours devant le Tribunal cantonal qui a annulé le permis de construire.

Dans un arrêt publié mardi, le Tribunal fédéral confirme que l'instance précédente n'a pas violé l'autonomie communale. La justice vaudoise a constaté en effet que la Municipalité n'avait pas pris en compte le classement du village à l'Inventaire fédéral des sites construits d'importance nationale à protéger en Suisse (ISOS) et le classement de plusieurs bâtiments de la parcelle.

De même, l'exécutif a ignoré le recensement du jardin du château par la section suisse du Conseil international des monuments et sites (ICOMOS Suisse). Dans ces conditions, la commune a failli à son obligation de tenir compte des objectifs de protection attachés à l'ISOS. L'annulation du permis de construire ne viole donc pas son autonomie. (arrêt du 24 mai 2024 dans les causes 1C_400 et 408/2023)

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Il fallait réagir plus tôt sur la collection Bührle, estime Mauch

Publié

le

Pour Corine Mauch, il est important qu'il y ait une volonté de faire avancer le débat et la recherche sur la provenance des tableaux de la collection Bührle (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Autorités et milieux artistiques auraient dû réagir plus tôt à propos de la collection de tableaux Bührle, estime lundi dans la presse la maire de la ville de Zurich, Corine Mauch. Selon une enquête, le traçage de la provenance des oeuvres est lacunaire.

La fondation Bührle doit entreprendre de nouvelles recherches pour mettre en lumière les anciens propriétaires juifs et la spoliation des oeuvres, liée à la persécution nazie, avait conclu en juin l'enquête.

La prestigieuse collection, réunie par le marchand d'armes zurichois Emil Bührle entre 1936 et 1956, compte 633 oeuvres. Jusqu'à présent, la fondation avait identifié des anciens propriétaires juifs dans 41 cas. Les recherches des experts indépendants ont révélé une vingtaine de cas supplémentaires de ce type, marqués par un changement vraisemblable de propriétaire entre 1933 et 1945.

"Nous confronter à notre histoire"

Interrogée dans l'Aargauer Zeitung, la Luzerner Zeitung et la St. Galler Tagblatt de lundi, Mme Mauch rappelle que le rapport est arrivé à cette conclusion dans la perspective actuelle. Comme pour tous les changements sociaux, le regard de la société sur cette thématique évolue en permanence, ajoute-t-elle.

"Aujourd'hui, il est pour moi primordial qu'il y ait une volonté de faire avancer le débat et la recherche sur la provenance" des tableaux, ajoute l'élue socialiste. "Nous devons nous confronter à notre histoire".

La ville de Zurich travaille sur une "stratégie de culture de la mémoire", qui devrait être disponible à la fin de l'année prochaine, indique Mme Mauch. Elle demande que la commission fédérale indépendante sur les biens culturels confisqués à l'époque du national-socialisme joue très rapidement son rôle.

Le Conseil des Etats a approuvé la création de la commission en juin. Le Conseil national doit encore se prononcer.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Shannen Doherty, star de "Beverly Hills" est morte du cancer

Publié

le

Shannen Doherty est décédée à 53 ans après une longue lutte contre le cancer du sein, a rapporté dimanche le magazine People. (© KEYSTONE/AP/Chris Pizzello)

Shannen Doherty, connue notamment pour son rôle dans la série télévisée "Beverly Hills", est décédée à 53 ans après une longue lutte contre le cancer du sein, a rapporté dimanche le magazine People. Celui-ci cite l'attachée de presse de l'actrice américaine.

"C'est avec le coeur lourd que je confirme le décès de l'actrice Shannen Doherty. Samedi 13 juillet, elle a perdu sa bataille contre le cancer après de nombreuses années de lutte contre la maladie", a déclaré Leslie Sloane dans un communiqué transmis à People.

"La fille, soeur, tante et amie dévouée était entourée de ses proches ainsi que de son chien, Bowie. Sa famille demande le respect de son intimité afin de faire son deuil en paix", a ajouté Leslie Sloane.

Diagnostiquée en 2015

Selon le magazine Variety, l'actrice avait reçu un premier diagnostic de cancer du sein en 2015, dont elle était en rémission en 2017. Mais en 2019, le cancer était revenu et s'était propagé. Elle avait pris l'habitude de publier des vidéos sur Instagram où elle évoquait sa maladie.

Elle animait également un podcast, dans lequel elle partageait son quotidien et ses états d'âme. Dans un des derniers épisodes publiés fin juin, elle expliquait avoir "de l'espoir" mêlé à "de la tristesse", alors qu'elle devait entamer une nouvelle chimiothérapie.

Premier rôle à 10 ans

Née à Memphis dans le Tennessee, d'un père aux origines irlandaises et d'une mère aux origines écossaises, Shannen Doherty déménage à Los Angeles dans son enfance.

Elle y passe des auditions et joue son premier rôle à l'âge de dix ans dans la série télévisée "Father Murphy", avant de jouer dans la série culte "La petite maison dans la prairie", entre 1982 et 1984.

Shannen Doherty a connu la célébrité dans les années 1990 en interprétant le rôle de l'adolescente Brenda Walsh, qui, avec son frère Brendon, joué par Jason Priestley, fait son arrivée dans les quartiers huppés de Los Angeles, en provenance de leur Minnesota natal, plus rustique.

Feuilleton d'une génération

"Beverly Hills" a été un énorme succès, les téléspectateurs étant particulièrement captivés par la rivalité entre Brenda et Kelly, interprétée par Jennie Garth, toutes deux charmées par le beau Dylan.

Le feuilleton, qui a marqué toute une génération, a notamment laissé en héritage à de nombreux enfants en France les prénoms de ses héros. Dylan était joué par Luke Perry, décédé en 2019 des suites d'un AVC.

À son apogée, la série est devenue un véritable phénomène, connu pour introduire des sujets délicats comme le racisme, la toxicomanie ou la sexualité adolescente.

Shannen Doherty a quitté la série après la quatrième saison en raison de rapports tendus sur le plateau, avant de faire un retour avec son personnage pour les reprises de la série en 2008 puis en 2019.

"Charmed"

Elle a ensuite joué dans la série "Charmed", incarnant l'aînée de trois soeurs, Prue Halliwell, qui découvrent ensemble qu'elles sont des sorcières.

L'actrice est également apparue dans le film culte pour adolescents "Fatal Games", ainsi que dans "Les Glandeurs" et "Jay et Bob contre-attaquent" du réalisateur indépendant Kevin Smith.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Près de 19'000 spectateurs au festival de reggae Plein-les-Watts

Publié

le

Le groupe Steel Pulse, ici lors d'un concert au Chili en février, était l'une des têtes d'affiche du festival Plein-les-Watts à Lancy (GE). (© KEYSTONE/EPA EFE/JAVIER MARTIN)

La 16e édition du Plein-les-Watts Festival, spécialisé dans la musique reggae, s'est achevée samedi et a accueilli près de 19'000 spectateurs en trois soirs au Parc Navazza-Oltramare de Lancy (GE). La météo a joué les trouble-fête.

Les soirées de jeudi et vendredi, pluvieuses, ont attiré respectivement 4800 et 4200 spectateurs. La soirée du samedi en revanche a affiché une fréquentation record de 9700 spectateurs, indiquent dimanche les organisateurs dans un communiqué.

Parmi les artistes internationaux qui se sont produits figuraient notamment Steel Pulse (GB), Ky-Mani Marley (JAM), fils de Bob Marley, Collie Buddz (USA), Johnny Clarke (JAM) ou encore Mr Vegas (JAM) qui a remplacé au pied levé Marcia Griffiths, absente pour raison de santé, détaillent les organisateurs.

La prochaine édition est déjà agendée du 10 au 12 juillet 2025.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture