Rejoignez-nous

Actualité

Vers un lent déconfinement

Publié

,

le

La pandémie a continué à endeuiller le monde durant un week-end pascal inédit, sans les traditionnelles processions et messes. Alors que certains pays commencent à desserrer d'un cran leurs mesures de confinement, l'OMS a appelé à un déconfinement "lent".

La pandémie "accélère très vite", mais "décélère beaucoup plus lentement", a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse virtuelle depuis Genève. "Cela signifie que les mesures doivent être levées lentement, et avec contrôle".

Il a appelé à trouver un "équilibre" entre les besoins des systèmes de santé et "les impacts socio-économiques" de la pandémie. "La mise au point et la distribution d'un vaccin sûr et efficace vont être nécessaires pour interrompre totalement la transmission".

Le Covid-19 a déjà tué plus de 117'000 personnes dans le monde, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Selon l'OMS, la mortalité est dix fois plus élevée que celle de la grippe A(H1N1) apparue en 2009, et qui avait fait 18'500 morts selon l'OMS. La revue médicale The Lancet a estimé le nombre de morts entre 151'700 et 575'400.

Signes de repli

Le nombre quotidien de morts montre des signes de repli depuis plusieurs jours dans certains des pays les plus affectés, comme l'Italie, la France, l'Iran ou les Etats-Unis.

En Iran, les autorités ont annoncé lundi 111 décès supplémentaires et évoqué une "tendance décroissante et régulière" des nouveaux cas de contamination. L'Italie a annoncé dimanche sa journée la moins meurtrière en plus de trois semaines, avec 431 morts en 24 heures. Le bilan dépasse désormais les 20'000 morts dans la péninsule.

La pandémie semble également approcher de son pic aux Etats-Unis où 1514 nouveaux décès ont été enregistrés en 24 heures (pour un total de plus de 22'000), un chiffre en recul pour le deuxième jour consécutif.

Affichant un "optimisme prudent", l'expert en chef de la Maison Blanche, Anthony Fauci, a estimé que l'économie américaine pourrait redémarrer graduellement en mai. "Le pire est passé, si nous continuons" à suivre les mesures de confinement, a de son côté affirmé le gouverneur de New York, épicentre de la maladie avec plus de 10'000 morts. "Si nous faisons quelque chose de stupide, vous verrez ces chiffres remonter dès demain".

Le travail reprend

La même prudence est de mise en Espagne. "Nous restons loin de la victoire", a averti dimanche le chef du gouvernement Pedro Sanchez. Son gouvernement a autorisé les Espagnols à reprendre, dans une certaine mesure, le chemin des usines et des chantiers, après deux semaines d'arrêt de toutes activités économiques non essentielles.

Des policiers et des volontaires ont distribué, dans les métros et les gares, dix millions de masques aux personnes obligées d'emprunter les transports en commun. Lundi, le bilan quotidien de la pandémie en Espagne est passé à 517 morts, le chiffre le plus bas depuis le 20 mars. Pour les autorités, le pic de la crise a été dépassé, depuis les 950 morts enregistrés le 2 avril.

L'Autriche doit elle aussi commencé à assouplir mardi les mesures de restrictions contre le coronavirus, avec la réouverture des petits commerces sous des conditions strictes: port du masque et respect de la distance sociale.

En Allemagne, l'Académie nationale des sciences Leopoldina a prôné lundi un retour "par étapes" à la normale, si notamment les chiffres des nouvelles contaminations "se stabilisent à un bas niveau" et si "les mesures d'hygiène sont maintenues".

Confinement prolongé

La reprise du travail est toutefois loin d'être à l'ordre du jour dans de nombreux autres pays. En France, le président Emmanuel Macron a annoncé lundi soir une prolongation du confinement généralisé jusqu'au lundi 11 mai.

Une reprise progressive "ne sera possible que si nous continuons (...) de respecter les règles et que si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir", a-t-il précisé. Restaurants, cafés et hôtels "resteront fermés" le 11 mai et il n'y aura pas de festivals "avant mi-juillet".

La France a constaté lundi une légère baisse du nombre de patients en réanimation pour le cinquième jour consécutif. Elle s'approche du cap des 15'000 morts (+574 en 24 heures).

Le gouvernement britannique s'apprête lui aussi à prolonger cette semaine les mesures mises en place pour freiner l'épidémie qui a déjà causé plus de 11'000 décès au Royaume-Uni, l'un des pires bilans en Europe.

Cadavres abandonnés

La situation est même effroyable dans plusieurs pays, notamment en Equateur où hôpitaux et pompes funèbres sont complètement débordés. Dans la capitale économique Guayaquil, une équipe spéciale de policiers et militaires a été créée pour recueillir les cadavres qui restent parfois abandonnés dans les rues. Elle a déjà récupéré près de 800 corps dans les habitations à travers la ville.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Igwano

    14 avril 2020 à 15 h 39 min

    Ils vont deconfiner trop trop. Et ça vs repartir. Je le vois gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Le public de retour aux Journées littéraires de Soleure

Publié

le

L'écrivain valaisan Rolf Hermann lit des extraits de ses oeuvres au public réuni sur les escaliers de la cathédrale St-Ours à Soleure. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Après deux éditions purement virtuelles à cause de la pandémie, les passionnés de littérature ont repris possession de Soleure jeudi soir et pour les trois jours des Journées littéraires. Une dizaine d'auteurs et de traducteurs romands ont fait le déplacement.

Environ 18'500 personnes ont participé à cette 44e édition des Journées Littéraires, en présentiel et en ligne par stream audio, indiquent dimanche les organisateurs. En 2019, 17'800 personnes s'étaient rendues (en présentiel) dans la cité baroque.

Le directeur de la manifestation Dani Landolf et son équipe ont invité à plus de 140 événements qui se sont joués "à guichets fermés", précise le communiqué final. Outre les lectures classiques et les entretiens, des performances de slam, des ateliers, des tables rondes, des expositions et des soirées thématiques étaient prévues.

Présence romande

Des lectures gratuites se sont tenues tous les après-midi sur la scène extérieure devant les escaliers de la Cathédrale Saint-Ours. Environ 80 auteurs de Suisse et de l'étranger ont été invités. Si la grande majorité étaient germanophones, lecteurs et lectrices alémaniques ont aussi parfois été initiés à des oeuvres francophones et italophones.

Parmi les autrices et auteurs ou traductrices et traducteurs francophones présents au festival, on peut citer Simona Brunel-Ferrarelli, Rebecca Gisler, Pierre-André Milhit, Ivan Salamanca, François-Henri Désérable, Pierrine Poget et Blaise Ndala.

La nouvelle directrice de l'Office fédéral de la culture (OFC), Carine Bachmann, a participé pour la première fois à ce rendez-vous littéraire. Elle était déjà sur place mercredi soir avec le conseiller fédéral Alain Berset pour la remise des Prix suisses de littérature 2022, à trois Romandes notamment: Rebecca Gisler, Fabienne Radi et Isabelle Sbrissa. Le Grison Reto Hänny a reçu son Grand Prix suisse de littérature en mains propres également.

Clap de fin pour Dani Lanholf

Cette 44e édition est la seconde, mais aussi la dernière que Dani Landolf a dirigée. Il avait annoncé sa démission en janvier à la surprise générale en raison de divergences sur l'évolution des Journées littéraires de Soleure. Un duo formé de Nathalie Widmer et de Rico Engesser reprendra le flambeau en août.

Cité dans le communiqué publié dimanche, Dani Landolf s'est dit "tout simplement bouleversé par l'ambiance qui a régné durant ces trois jours: j'ai rarement vu autant de gens heureux, un public aussi attentif et reconnaissant lors de manifestations littéraires", a-t-il ajouté.

En amont des Journées Littéraires, un millier d'enfants, adolescents et enseignants ont par ailleurs participé aux Journées Littéraires pour la jeunesse (JuKiLi) de lundi à mercredi. Samedi, l'illustratrice bernoise Johanna Schaible a obtenu le 3e Prix suisse du livre jeunesse, doté de 10'000 francs, pour son premier album "Es war einmal und wird noch lange sein".

Les 45e Journées Littéraires de Soleure auront lieu du 19 au 21 mai 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Les discussions sur l'accord de libre-échange avec la Chine gelés

Publié

le

La Suisse aimerait développer l'accord de libre-échange signé en 2014 par Johann Schneider-Ammann (archives). (© KEYSTONE/AP/ALEXANDER F. YUAN)

Les discussions sur le développement de l'accord de libre-échange entre la Suisse et la Chine sont gelées. La dernière rencontre a eu lieu en 2018. Depuis, il n'y a eu que des "contacts informels", a indiqué dimanche le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

Le Seco a confirmé à Keystone-ATS une information de la NZZ am Sonntag. La Confédération serait intéressée à élargir l'accord signé en 2014, notamment dans le domaine des produits industriels. Mais "il n'a jusqu'ici pas été possible de trouver un accord sur une liste de sujets à approfondir", a précisé le secrétariat d'Etat.

On ne sait pas quand les discussions pourront se poursuivre. Le Seco espère que ce soit "dans un avenir proche". La situation actuelle n'a toutefois aucune influence sur l'accord de libre-échange existant.

Pas de sanctions

Selon la NZZ am Sonntag, le blocage du dialogue par Pékin serait une réponse au fait que la Suisse dénonce ces derniers temps de manière plus offensive les violations des droits humains en Chine.

Le Seco précise toutefois que la Confédération n'a pris pour l'instant aucune décision sur l'imposition d'éventuelles sanctions contre les responsables des violations des droits humains. L'Union européenne a elle imposé l'an dernier des sanctions contre les responsables de la répression des Ouighours au Xinjiang.

"La question d'une éventuelle reprise des sanctions 'thématiques' de l'UE dans le domaine des armes chimiques, du cyber et des droits humains dans le cadre de la loi sur les embargos est actuellement discuté à l'interne au sein de la Confédération", précise le Secrétariat d'Etat à l'économie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Lausanne célèbre le vélo en attendant le Tour de France

Publié

le

Le petite reine a été célébrée dimanche à Lausanne. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Lausanne a organisé dimanche la Fête du Tour, six semaines avant d'accueillir la 8e étape du Tour de France. Plusieurs animations autour du vélo ont été proposées à Vidy.

Le public a pu assister à des démonstrations de BMX et de VTT trial, recevoir des astuces pour l'entretien d'un vélo, tester des vélos cargo et des vélos électriques ou encore participer à un concours d'équilibre. Des sorties ont aussi été organisées par le Vélo Club Lausanne.

Une partie officielle s'est déroulée à midi en présence des autorités lausannoises. L'occasion notamment d'inaugurer un "pumptrack", un parcours constitué de bosses et de virages inclinés.

Pour mémoire, 2022 a été décrétée "année du vélo" dans le canton de Vaud, hôte de plusieurs compétitions importantes. C'est le cas surtout du Tour de France qui fera escale le 9 juillet à Lausanne pour sa 8e étape, avant de repartir le lendemain d'Aigle.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un planeur s'écrase dans la région du Sanetsch (VS)

Publié

le

Un planeur s'est écrasé dans la région du Sanetsch (image d'illustration). (© KEYSTONE/DPA/KARL-JOSEF HILDENBRAND)

Un planeur s'est écrasé samedi dans les falaises au-dessus de Visse, dans la région du Sanetsch (VS). Aucune information ne peut être donnée pour le moment sur d'éventuelles victimes ou blessés, a indiqué la police cantonale valaisanne.

La police a été alertée vers 15h25, a précisé son porte-parole Stève Léger, confirmant à Keystone-ATS une information du Nouvelliste. Il n'était pas en mesure de donner d'autres informations. Les secours et les enquêteurs de la police et du Service d'enquête de sécurité (SESE) ont été héliportés sur place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Mercredi, lors du prochain tirage du Swiss Loto, 14,7 millions de francs seront en jeu (image d'illustration). (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 7, 10, 12, 13, 40 et 42. Le numéro chance était le 4, le rePLAY le 10 et le Joker le 983516.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 14,7 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture