Rejoignez-nous

Actualité

Une vingtaine de personnes hospitalisées en moins à Genève

Publié

,

le

KEYSTONE/Martial Trezzini

A Genève, le nombre de personnes hospitalisées après avoir été contaminées par le Covid-19 continue de reculer. Vendredi, les HUG s'occupaient de 329 patients, contre 350 la veille. Les malades aux soins intensifs étaient au nombre de 39 vendredi, soit un de plus que jeudi. 33 étaient intubés.

Le canton comptait 4565 personnes dépistées positives au nouveau coronavirus, soit 64 cas supplémentaires en 24 heures. Depuis le début de la pandémie, le Covid-19 a fait 183 victimes à Genève. Vendredi, cinq décès supplémentaires ont été enregistrés, a annoncé la médecin cantonale suppléante Aglaé Tardin lors d'un point de presse.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Valora fait nettement progresser son chiffre d'affaires en 2023

Publié

le

Le distributeur rhénan était passé sous contrôle du mexicain Fomento Económico Mexicano (Femsa) fin 2022. (archive) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le groupe de distribution Valora, désormais en mains mexicaines, a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires en hausse de 8,5% à 2,8 milliards de francs pour son exercice 2023.

La direction explique cette augmentation marquée par une croissance des ventes de produits alimentaires dans tous les secteurs d'activités.

Fin décembre, le bénéfice d'exploitation (Ebit) est affiché à 70 millions, en hausse de 34%, indique un communiqué.

Avec près de 20%, le commerce de gros de bretzels a enregistré la plus forte augmentation des ventes. "Aux Etats-Unis et en Allemagne, de nouvelles mesures visant à augmenter la capacité (de production) ont déjà été prises l'année dernière", précise le groupe.

Avec 42 nouveaux sites en 2023, le réseau de Valora en Suisse, Allemagne, Autriche, Luxembourg et Pays-Bas compte plus de 2800 points de vente.

Pour 2024, Valora ne donne pas de perspectives précises. Le groupe a été racheté l'année dernière par la multinationale mexicaine Fomento Económico Mexicano (Femsa) et décoté en avril de la Bourse suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

La Suisse compte 200 nouvelles espèces de guêpes

Publié

le

De nouvelles espèces de guêpes sont actuellement sans cesse découvertes en Suisse (archives) (© KEYSTONE/DPA/JULIAN STRATENSCHULTE)

Le nombre d’espèces de guêpes de Darwin vivant en Suisse est bien plus élevé qu’estimé. Jusqu’à présent, personne n’avait pu les identifier. Un projet de digitalisation des collections muséales a permis de remédier à cette situation.

Actuellement, on découvre sans cesse de nouvelles espèces de guêpes en Suisse, écrit jeudi l'Académie des Sciences naturelles (SCNAT). En réalité, les spécimens découverts ont parfois plus de 150 ans. Pourquoi tant de guêpes sont-elles passées inaperçues en Suisse? La principale raison est le manque de spécialistes capables de les identifier, explique la SCNAT.

Les spécimens ont été identifiés dans les musées d’histoire naturelle de Bâle, de Berne et de Lausanne grâce au projet "SwissCollNet", une initiative visant à améliorer l’accessibilité des collections d’histoire naturelle en Suisse. Le but est de numériser les collections afin de garantir leur utilisation et leur conservation à long terme.

200 nouvelles espèces

Les trois musées se penchent en ce moment sur leurs collections de guêpes de Darwin, aussi appelées Ichneumons. Ces hyménoptères aux ailes minces sont des parasites pour les autres insectes. Par exemple, ils injectent leurs ½ufs dans des chenilles de papillon ou des larves de coléoptères, qui sont des hôtes idéaux pour le développement des jeunes guêpes.

Le bilan du projet lancé en 2022 est réjouissant: les scientifiques, sous la direction de Noah Meier du Musée d’histoire naturelle de Bâle, ont déjà pu identifier près de 200 espèces de guêpes de Darwin qui étaient jusqu’ici inconnues en Suisse. Certaines d’entre elles se sont même révélées être nouvelles pour la communauté scientifique tout entière.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Suisse envoie le rappeur non binaire bernois Nemo à l'Eurovision

Publié

le

Non binaire, Nemo a aligné les succès dans le rap alémanique ces dernières années. L'artiste qui a grandi à Bienne représentera la Suisse le 9 mai prochain lors de la demi-finale de l'Eurovision Song Contest à Malmö (archives). (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Nemo représentera la Suisse à Malmö (Suède) au 68e Concours Eurovision de la chanson avec le titre "The Code". Non binaire, l'artiste biennois y évoque le fait de ne se sentir ni homme ni femme et le chemin parcouru jusque-là pour trouver son identité.

La chanson composée par Nemo mêle rap, drum and bass et opéra, indique jeudi la télévision alémanique SRF. Talent du rap révélé en 2016 en Suisse alémanique, l'artiste a aligné les succès ces dernières années. Le 9 mai prochain, Nemo défendra les couleurs de la Suisse lors de la demi-finale du grand événement musical européen.

"C'est un honneur incroyable de pouvoir représenter la Suisse à l'Eurovision Song Contest (ESC)", confie l'artiste alémanique de 24 ans, qui a grandi à Bienne.

Cité dans le communiqué, Nemo considère sa participation au concours comme "une chance immense de construire des ponts entre les cultures et les générations". "C'est pourquoi il est très important pour moi de m'y engager comme personne 'queer' pour toute la communauté LGBTQIA+."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

PAC Lavaux: deux députés doivent se récuser

Publié

le

Deux vignerons de Lavaux, Pierre Fonjallaz et Maurice Neyroud, doivent se récuser pour les débats du PAC Lavaux devant le Grand Conseil (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Deux députés ne pourront pas participer aux débats consacrés au PAC Lavaux, dès mardi prochain devant le Grand Conseil. Le PLR Maurice Neyroud et le Vert Pierre Fonjallaz, vignerons respectivement à Chardonne et Cully, doivent se récuser pour assurer un traitement impartial de ce dossier hors du commun.

Les 150 membres du Grand Conseil avaient jusqu'à mardi pour remplir un formulaire, qui devait déterminer une éventuelle récusation. Après analyse de ces questionnaires, il ressort que "seuls deux députés doivent se récuser des débats concernant le PAC Lavaux", indique Chiara Meynet, responsable communication du Grand Conseil, contactée par Keystone-ATS.

Avec le dossier du plan d'affectation cantonal (PAC) Lavaux, le Grand Conseil devra, pour la première fois de son histoire, se prononcer sur des oppositions. Pour éviter les conflits d'intérêts, des dispositions réglant la récusation ont été édictées sur la base de deux avis de droit.

Ainsi, les députés qui ont fait opposition, qui représentent une personne ayant déposé une opposition (par exemple un avocat) ou qui ont un lien direct avec une personne ayant déposé une opposition doivent se récuser. Les propriétaires d'un bien-fonds compris dans le périmètre du PAC Lavaux sont aussi concernés.

Cette question de la récusation avait fait grincer des dents au sein du Grand Conseil, certains députés affirmant que cette exigence "bafouait" leurs droits et était "anti-démocratique". Le Conseil d'Etat avait répondu qu'il s'agissait d'un cas exceptionnel et qu'il fallait travailler "dans la sécurité du droit" pour éviter les recours et assurer un traitement impartial.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Grand Prix suisse de design: trois artistes primés

Publié

le

Lucie Meier a eu un parcours professionnel fulgurant et fait partie aujourd’hui des designers de mode les plus influents au monde. (© OFC)

Le Grand Prix suisse de design est décerné cette année à trois artistes: la Valaisanne Lucie Meier, designer de mode et directrice artistique, le Tessinois Luciano Rigolini, photographe et producteur de films, ainsi que la Zurichoise Paola De Martin.

Née à Zermatt (VS), Lucie Meier a eu un parcours professionnel "fulgurant". Elle travaille aujourd'hui à Milan et Paris et fait partie "des designers de mode les plus influents au monde", écrit jeudi l'Office fédéral de la culture (OFC) dans un communiqué.

Dans un autre registre, l'artiste tessinois Luciano Rigolini, 74 ans, qui travaille entre Lugano et Paris, se consacre uniquement à la photographie depuis 2002. Enfin, l'Italo-Suisse Paola De Martin, 59 ans, se voit primée pour son activité de designeuse textile, d'historienne et d'enseignante à Zurich.

Depuis 2007, le Grand Prix suisse de design récompense des designers d'envergure nationale et internationale. Il est doté d'un montant de 40'000 francs.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture