Rejoignez-nous

Actualité

Un atlas qui dit tout sur les mammifères de Suisse

Publié

,

le

@Judith Monfrini

Cela n’avait plus été fait depuis 1995, le recensement des mammifères en Suisse. Le Muséum en collaboration avec l’HEPIA, la Haute école du paysage à Genève et la Société de biologie de la faune viennent d’éditer un ouvrage sur le sujet. L'Atlas des mammifères de Suisse et de Liechtenstein Le détail avec Judith Monfrini

La Suisse compte 99 mammifères sauvages et ils ont été répertoriés dans ce nouvel Atlas des mammifères de Suisse et de Liechtenstein. 88 espèces sont indigènes et 11 sont exotiques. L’Atlas de plus de 400 pages s’adresse aux professionnels mais aussi au Grand public. Claude Fischer est membre du Comité de la société suisse de biologie de la faune.

Claude FischerMembre du comité de la Société suisse de la faune

Plus de 70 chercheurs ont travaillé à ce projet. Il se base sur plus d’un million d’observations effectuées également par le citoyen lambda à travers un processus de science participative. Une manière de  sensibiliser les Suisses à la protection des animaux. Des exemples avec Claude Fischer.

Claude FischerMembre du comité de la Société suisse de la faune

Les chercheurs constatent que des espèces disparues, comme le Loup, la loutre ou encore le lynx se réimplantent en Suisse et ils s’en réjouissent. Ce sont surtout les grandes espèces de mammifères comme les cerfs et les sangliers qui profilèrent. Grâce notamment à la protection dont ils font l’objet. Claude Fischer.

Claude FischerMembre du comité de la Société suisse de la faune

Une population importante qui constitue un véritable casse-tête pour les autorités comme à Genève où les cerfs à Versoix empêchent le renouvellement de la forêt en se nourrissant des jeunes pousses.

En Suisse ce sont les petits mammifères qui sont les plus menacés. Mais certains moins que d’autres comme l’explique Manuel Ruedi, biologiste et Conservateur des vertébrés au Muséum d'histoire naturelle de Genève.

Manuel RuediBiologiste et Conservateur des vertébrés au Muséum d'histoire naturelle

D’une manière générale les mammifères qui s’accommodent des activités humaines s’en sortent mieux. La Suisse compte plus de 30 espèces de chauves-souris. Mais elles disparaissent peu à peu. Manuel Ruedi.

Manuel RuediBiologiste et Conservateur des vertébrés au Muséum d'histoire naturelle

Leurs proies sont les hannetons, grillons et autres sauterelles dont la population est affectée à cause des pesticides.

99 espèces de mammifères dont 11 espèces exotiques qui ont été introduites par l’homme. Des animaux d’ailleurs relâchés dans la nature. Ce qui ne va pas sans poser des problèmes. Claude Fischer.

Claude FischerMembre du comité de la Société suisse de la faune

L’Atlas vise à jour des connaissances dans un but de conservation, il dégage des pistes pour identifier les menaces mais aussi développer des stratégies de gestion.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Pic d'activité M&A des PME au 1er semestre, perspectives mitigées

Publié

le

Pour la seconde moitié de l'exercice, l'instabilité économique et géopolitique risque de refroidir les velléités de rapprochement. (KEYSTONE/Christian Beutler) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Le nombre de fusions et acquisitions (M&A) des petites et moyennes entreprises (PME) suisses a atteint un nouveau pic au cours du premier semestre. L'instabilité économique et géopolitique risque cependant de refroidir les velléités de rapprochement.

Au cours des six premiers mois de 2022, 133 entreprises en ont racheté d'autres ou ont été elles-mêmes une cible d'acquisition, contre 117 un an plus tôt et 116 au deuxième semestre 2021. C'est ce que révèle la dernière étude "MidCap-M&A" publiée mercredi par le cabinet d'audit Deloitte.

Le nombre d'opérations transfrontalières s'est inscrit à 99, ce qui correspond à la valeur la plus haute enregistrée depuis le lancement de l'étude en 2013, alors que l'activité entre PME suisses, stable au cours des trois semestres précédents, a décliné de près de 11% à 34 transactions.

"Le recul des valorisations pour les acquéreurs, des coûts de financement toujours favorables en Suisse, et la force du franc ont rendu attrayant le rachat d'entreprises étrangères et ont alimenté la frénésie des transactions impliquant les PME suisses", explique Jean-François Lagassé, associé Financial Advisory et responsable du secteur des services financiers chez Deloitte Suisse, cité dans un communiqué.

La majeure partie des acheteurs étrangers sont européens (61%) - dont plus de la moitié des pays voisins - et nord-américains (29%). Les PME suisses ont quant à elle jeté leur dévolu sur des entreprises basées en Europe à raison de 85%. A elle seule, l'Allemagne regroupe 27% des transactions.

En termes sectoriels, les sociétés étrangères les plus prisées de leurs homologues helvétiques évoluent dans le domaine de l'industrie, ainsi que de la santé et des branches TMT (technologie, médias et communication), "deux secteurs qui ont profité de la crise du Covid-19" selon les experts de Deloitte.

Alors qu'au niveau mondial, l'activité M&A connaît un ralentissement marqué en raison des nombreux vents contraires - inflation, hausse des taux, guerre en Ukraine et crainte de récession - les perspectives générales restent positives en Suisse.

"Les reculs des valorisations boursières, les ruptures dans les chaînes d'approvisionnement et la hausse des coûts des matières premières, des biens primaires et des prestations de services pèsent sur de nombreuses entreprises, et encore plus fortement à l'échelle mondiale qu'en Suisse", fait valoir Jean-François Lagassé, évoquant le "poison" que représente l'incertitude pour les investisseurs.

En revanche, si le financement des acquisitions est devenu plus cher et plus risqué après que de nombreuses banques centrales ont décidé de relever leurs taux pour combattre l'inflation, de nombreuses valorisations d'entreprises ont elles aussi baissé, avec à la clé des opportunités alléchantes.

Par ailleurs, la dépréciation de nombreuses monnaies comme l'euro ou la livre britannique par rapport au franc rend l'acquisition de sociétés étrangères d'autant plus attrayante pour les entreprises suisses, relèvent les auteurs de l'étude.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Economie

Mobilezone fournit l'Office fédéral de l'informatique

Publié

le

L'Ofit recevra ces prochaines années environ 80'000 smartphones. (KEYSTONE/Georgios Kefalas) (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Mobilezone s'est assuré un contrat de 85 millions de francs auprès de l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (Ofit). D'une durée maximale de huit ans, il comprend la fourniture d'appareils, leur réparation et la gestion administrative.

L'Ofit recevra ces prochaines années environ 80'000 smartphones, tablettes et smartwatches des marques Apple et Samsung, a détaillé le distributeur zurichois d'abonnements et d'accessoires de téléphonie mobile mercredi dans un communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Politique

L'ancienne conseillère nationale Françoise Pitteloud est décédée

Publié

le

Françoise Pitteloud a continué de s'engager en faveur de la solidarité internationale sur le plan associatif après son retrait du Conseil national. Ici, elle s'exprimait en tant que membre du collectif contre la spéculation sur les matières premières (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

L'ancienne conseillère nationale vaudoise Françoise Pitteloud s'est éteinte à 71 ans. La socialiste était notamment connue pour ses combats féministes.

Françoise Pitteloud, féministe, militante internationaliste et associative, est décédée au petit matin du dimanche 7 août, indique l'avis de décès publié mercredi dans Le Courrier. La Vaudoise, mère de trois enfants, a siégé à Berne durant 7 ans avant de quitter le Conseil national en 1991.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage vendredi, 75 millions de francs seront en jeu. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 10, 14, 25, 32 et 39, ainsi que les étoiles 7 et 8.

Lors du prochain tirage vendredi, 75 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Une Suissesse décède lors d'une fête techno illégale en Espagne

Publié

le

Un DJ à la table de mixage : une Suissesse est décédée lors d'une fête techno en Espagne. (Image symbolique) (© KEYSTONE/DPA/PHILIPP VON DITFURTH)

Une Suissesse de 32 ans est apparemment décédée lundi en Espagne lors d'une fête techno illégale qui a duré plusieurs jours. La cause du décès n'est pas claire et fait l'objet d'une enquête.

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a connaissance du décès d'une citoyenne suisse et est en contact avec les autorités espagnoles compétentes, a-t-il précisé à Keystone-ATS.

Selon un article du journal espagnol El Mundo, relayé mardi par le Blick, il s'agirait d'une fête non autorisée réunissant près de 2000 participants.

L'invitation aurait été lancé via un groupe Telegram. Il n'y aurait eu ni concept de sécurité ou sanitaire. Selon les médias, la fête techno s'est déroulée sur les rives d'un lac de barrage dans la province de Zamora, à près de 60 km de Salamanque.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture