Rejoignez-nous

Actualité

Un assistant ludique pour prendre les médicaments

Publié

,

le

Photo Meyco

Le monde de demain : Une innovation pour rendre la prise de médicaments plus ludique et plus efficace... 

Benoît RouchaleauLe monde de demain

Il s’appelle Meyco, c’est un petit personnage bleu d’une dizaine de centimètre de haut, un petit bonhomme connecté développé par une start-up Nantaise en France.

C’est comme un aide-soignant 2.0. Il a été pensé pour accompagner les enfants qui doivent prendre un traitement médical et surtout qu’ils ne ratent pas les horaires : il arbore plusieurs expressions différentes selon que le jeune patient qui lui est associé a pris ou non ses médicaments.

Sourire si tout est en ordre, la moue s’il y a eu un oubli ou un retard. La confondatrice de Meyco explique qu’ainsi « l’enfant ne sent pas la redondance ou la pénibilité associées ». Les pédiatres y voient aussi un moyen de responsabiliser la prise de médicaments.

Comment est-ce qu’il se configure ? 

Les horaires de prise du traitement doivent être programmés manuellement au préalable par les parents, via une application connectée.

Ensuite, le jeune patient n’a qu’à présenter son médicament au personnage, qui le reconnaît par un tag. Les données sont ensuite transmises aux adultes qui peuvent visualiser le bilan et les statistiques en temps réel.

Et Meyco prend en charge toute  une série de maladies chroniques. A l’origine, il se limitait à l’asthme. Mais depuis il prend aussi en compte les traitements liées  à l’épilepsie, le diabète ou la mucoviscidose… Et on annonce qu’il va encore bénéficier d’une série d’améliorations ces prochains mois après une levée de fonds se profile en 2020.

La commercialisation a débuté fin 2019. Pour près de 140 francs en prix de lancement. Il y a déjà 400 utilisateurs ainsi que des partenariats avec 30 services hospitaliers en France, en Suisse et en Belgique. En ligne de mire désormais  les Etats-Unis. D’ailleurs, Meyco sera de retour ces prochains jours au CES de Las Vegas, la grand’messe des nouvelles technologies.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Genève-Servette écrase Kloten, Bienne dans le dur

Publié

le

Vatanen a inscrit l'un des cinq buts genevois mardi (© KEYSTONE/POSTFINANCE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève-Servette a profité de la venue de Kloten pour se refaire un moral.

Le champion de Suisse en titre a dominé les Aviateurs 5-1 mardi en National League. En revanche, rien ne va plus pour le finaliste malheureux des play-off Bienne, qui a subi face à Ambri-Piotta sa quatrième défaite consécutive.

Battu à deux reprises dans ses trois précédentes sorties, mené au score dès la 14e, le GSHC a retrouvé toute son efficacité dans un deuxième tiers remporté 4-0. Praplan (24e), Pouliot (32e, à 5 contre 4) et Völlmin (36e) ont ainsi tous inscrit leur premier but de la saison mardi. Praplan a même signé un doublé (44e, 5-1).

Bienne n'a en revanche pas pu éviter l'affront d'une quatrième défaite d'affilée, s'inclinant 5-4 aux tirs au but devant Ambri-Piotta. Les Seelandais ont pourtant démontré de belles ressources morales dans une rencontre qui a vu Toni Rajala être renvoyé aux vestiaires à la 33e après un coup de crosse.

Les hommes de Petri Matikainen ont ainsi arraché la prolongation grâce à un but de Gaëtan Haas à 16'' de la fin du temps réglementaire. Mais ils ont craqué dans le "shootout", n'inscrivant aucun but alors que trois Léventins ont trouvé la faille dans cette séance fatidique.

Une "première" pour Langnau

La lanterne rouge Ajoie en est pour sa part à cinq défaites d'affilée dans ce championnat. Les joueurs de Christian Wohlwend se sont inclinés 3-0 à Porrentruy devant Langnau, qui s'impose ainsi pour la première fois de la saison dans le temps réglementaire grâce notamment à un doublé de Saarela.

Leaders avant cette soirée, les Zurich Lions se sont inclinés 3-2 après prolongation face à Zoug, qui était mené 2-0 après 40' de jeu. Rapperswil-Jona est pour sa part allé battre Lugano 6-1 au Tessin, alors que Berne a cueilli sa troisième victoire consécutive en s'imposant 3-2 après prolongation à Davos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

National League: Fribourg grâce à DiDomenico

Publié

le

DiDomenico a donné la victoire aux Fribourgeois (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Ce deuxième derby entre Lions et Dragons promettait beaucoup compte tenu du début de saison des deux équipes en National League. A Malley, c'est finalement Fribourg qui l'a emporté 2-1 ap.

Mêmes équipes, même résultat. Ce deuxième Lausanne-Fribourg a donc vu les Dragons l'emporter une seconde fois. Et une fois encore après prolongation. Une période supplémentaire qui a duré 17 secondes, le temps pour Chris DiDomenico de pousser au fond un essai de Christoph Bertschy que Connor Hughes avait freiné devant sa ligne. Rageant pour les Lausannois, mais Fribourg a le don de mettre ses meilleurs joueurs d'entrée de jeu dans cette situation.

Alors que l'on ne savait pas trop où en étaient les deux formations lors du match d'ouverture du 13 septembre, cette dixième partie du championnat pour les deux équipes avait un parfum de haut de classement. Parce que Fribourg a commencé tambour battant et que Lausanne, en dépit de ses quatre revers, affiche un visage nettement plus conquérant que la saison passée.

Rüegger au lieu de Berra

Christian Dubé avait décidé de feinter son monde en envoyant non pas Reto Berra devant le filet, mais Bryan Rüegger. Il faut aussi dire que les Dragons doivent ménager leur inoxydable numéro un, s'ils veulent aller loin. Surtout après son excellent début de championnat. Le deuxième gardien de Gottéron a pu remercier son poteau à la 7e lorsque Jiri Sekac a expédié son envoi sur le métal.

Mais après cette frayeur, le suppléant a parfaitement rempli son office en détournant tous les envois lausannois. Ou presque. Car les Lausannois ont finalement été récompensés de leurs efforts à la 29e. Sur une jolie action personnelle, Jason Fuchs a souhaité la bienvenue en National League à Maximilian Streule en l'effaçant proprement avant d'ajuster la lucarne.

Les Fribourgeois ont de leur côté profité de la première pénalité de la rencontre pour égaliser. A la 37e, c'est Chris DiDomenico qui a jeté un froid dans la patinoire avec un missile glace-air qui n'a laissé aucune chance à Connor Hughes. Et c'est de nouveau le Canadien qui a donné un point supplémentaire à ses couleurs. Irréprochable jusqu'ici, DiDo est bien le facteur X de Gottéron.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Lors du prochain tirage vendredi, 28 millions de francs seront en jeu. (archives) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 6, 20, 22, 24 et 45, ainsi que les étoiles 4 et 5.

Lors du prochain tirage vendredi, 28 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le troisième jour d'octobre bat aussi des records de température

Publié

le

Lundi déjà, des records avaient été battus. Jusqu'à 17 heures, pas moins de 20 stations de MétéoSuisse ont enregistré de nouvelles valeurs maximales depuis le début des mesures. (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Des records de température ont à nouveau été battus en Suisse le troisième jour d'octobre. A Lucerne par exemple, on a mesuré 27 degrés mardi, alors que le précédent record était de 26,6 degrés.

Selon Meteonews, un record a également été battu à Wädenswil (ZH) (nouveau : 25,8 degrés, ancien : 24,5 degrés) et à Berne (25,7 degrés contre 25,3 degrés). Les valeurs à Lucerne et Berne sont particulièrement remarquables, car les séries de mesures sont très anciennes dans ces villes.

Selon SRF Meteo, c'est à Laufen (BL) qu'il a fait le plus chaud mardi avec 28,2 degrés. Avec le renforcement du vent, le temps s'est légèrement rafraîchi dans le courant de l'après-midi, écrit Meteonews.

Lundi déjà, des records avaient été battus. Jusqu'à 17h00, pas moins de 20 stations de MétéoSuisse ont enregistré de nouvelles valeurs maximales depuis le début des mesures. Des records datant parfois de plusieurs décennies sont tombés. A Buffalora, par exemple, au col de l'Ofen (GR) - d'ordinaire plutôt connu comme lieu de records de froid - la température a grimpé à 21,3 degrés, dépassant ainsi d'un degré le record d'octobre mesuré dimanche seulement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Pictet: départ de l'associé senior Renaud de Planta

Publié

le

Le banquier genevois, qui fêtera ses 60 ans cette année, a rejoint Pictet en 1998 comme associé et en est devenu associé senior en 2019 (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le groupe bancaire Pictet a annoncé mardi le départ de Renaud de Planta du collège des associés au 30 juin 2024 après 26 ans de services en tant qu'associé et cinq comme associé senior.

Le banquier genevois, qui fêtera ses 60 ans cette année, a rejoint Pictet en 1998 comme associé et en est devenu associé senior en 2019, rapporte un communiqué qui souligne le travail de M. de Planta dans le développement de la gestion d'actifs de la banque.

Il poursuivra ses activités en intégrant l'organe de contrôle du Groupe et le conseil d'administration de Banque Pictet & Cie SA le 1er janvier 2025 sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires. Cette annonce intervient suite à sa récente nomination au Conseil de banque de la Banque nationale suisse (BNS), précise la publication.

Marc Pictet lui succèdera en tant qu'associé senior le 1er juillet 2024. Au sein du groupe depuis 2001 et nommé associé en 2011, il codirige notamment Pictet Wealth Management, l'unité de gestion de fortune du groupe.

Avec bientôt 219 ans d'histoire, Pictet est actuellement dirigé par huit associés, à la fois propriétaires et gérants, et compte plus de 5300 collaborateurs dans 30 bureaux à travers le monde.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture