Rejoignez-nous

Actualité

Ueli Maurer à Davos : ça décoiffe (sans ironie)

Publié

,

le

Le président de la Confédération Ueli Maurer participait hier à une table ronde en marge du Forum de Davos. Sur le thème de la régulation des nouvelles technologies. Dans le domaine des données personnelles par exemple. Surprise : la Suisse a l’air d’avoir une doctrine dans ce domaine.

Oui, il est beaucoup question de régulation dans l’actualité. Surtout depuis que Facebook et le big data ont été mis en cause à plusieurs reprises. Mais la régulation publique des technologies, ça porte aussi sur le secteur financier. Les services bancaires, les cryptomonnaies genre bitcoin, la blockchain. C’est dire si ça concerne Genève et Lausanne.

Alors oui, figurez-vous que la Suisse a une doctrine en la matière. Et quand elle est expliquée très calmement par le président de la Confédération, on se concentre. Surtout lorsqu’on se rend compte qu’elle va très à contre-courant.

Vous voulez dire qu’Ueli Maurer est contre toute réglementation dans ces domaines ?

Non, pas tout à fait mais presque. Il ne faut pas vouloir réglementer des technologies, dit-il en substance, mais des processus. Et le plus souvent, ces processus ne sont guère différents de ce que les réglementations couvrent déjà.

Lorsque vous vendez quelque chose, et bien il y a un paiement. Voilà. Bockchain ou pas blockchain. Le code des obligations est déjà très bien fourni dans ce domaine. Pourquoi en rajouter ?

Oui, ça tombe sous le sens. Mais vous conviendrez que ça semble quand même un peu court.

J’en conviens. C’est pour cela qu’il faut bien mettre cela dans son contexte. Ueli Maurer est un pionnier du populisme en Europe. Il a tout de même présidé l’UDC pendant toutes les années 90 et au-delà, pour en faire le premier parti de Suisse. Or Davos a lieu cette année sous le signe du populisme. Après avoir accompagné toute l’épopée du néolibéralisme mondialisé pendant cinquante ans.

Que ce soit le populisme climatique ou celui du Brésilien Bolsonaro, première star du forum. Dans le fond, le président Maurer ne dépareille pas tant que cela à Davos.

Et quel rapport avec les technologies ?

Ce à quoi Maurer fait clairement allusion sans la nommer, c’est à la propension technocratique de l’Union Européenne à vouloir tout contrôler. Contrairement aux Etats-Unis par exemple, au hasard. A vouloir anticiper, même. Alors que les effets économiques et sociaux des nouvelles technologies sont notoirement imprévisibles dans la durée.

Alors ces propos doivent être tout fait audibles à Davos.

Oui. En fait, ce que Maurer défend, c’est l’idée qu’un Etat comme la Suisse ne doit pas prendre le risque de brider la révolution numérique chez lui en réglementant trop vite. Mieux vaut prendre le risque de devoir rattraper des dérapages ici ou là. Et si des régulations se mettent en place à l’échelle du monde ? Ou d’une grande puissance ? Eh bien on verra. On verra ce qu’on en fera.

Alors oui, ce genre de bon sens est toujours bon à prendre. Il est surtout libéral et très en phase avec les grands investisseurs dans les technologies. Et il y en a toujours beaucoup à Davos.

https://www.radiolac.ch/podcasts/economie-avec-francois-schaller-24012019-071340/

International

Fort séisme de magnitude 6,3 près de Vanuatu (USGS)

Publié

le

Un fort séisme, de magnitude 6,3, s'est produit au large de l'archipel Vanuatu. (© KEYSTONE/AP/NICK PERRY)

Un fort séisme, de magnitude 6,3, s'est produit au large de l'archipel Vanuatu dans le Pacifique dimanche, a annoncé le service géologique américain (USGS), sans déclencher d'alerte au tsunami.

L'épicentre du tremblement de terre a été détecté à une profondeur de 29 kilomètres en mer à quelque 83 kilomètres au nord-ouest de la capitale de l'archipel Port Vila.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Musk veut créer un supercalculateur pour accompagner xAI (médias)

Publié

le

Elon Musk accélère le développement de sa start-up dédiée à l'IA. (© KEYSTONE/AP/Susan Walsh)

Le milliardaire Elon Musk a annoncé lors d'une présentation à des investisseurs qu'il prévoit de créer d'ici à l'automne 2025 un supercalculateur pour développement de sa start-up xAI dédiée à l'intelligence artificielle, selon des informations de presse.

"Lors d'une présentation aux investisseurs en mai, Musk a déclaré qu'il souhaitait que le supercalculateur soit opérationnel d'ici l'automne 2025 et qu'il se tiendrait personnellement responsable de sa livraison à temps", indique samedi le site spécialisé The Information.

"Elon Musk a déclaré publiquement que sa start-up d'intelligence artificielle xAI aura besoin de 100'000 semi-conducteurs spécialisés pour former et exécuter la prochaine version de son IA conversationnelle Grok", souligne le site.

Il est ainsi précisé qu'Elon Musk a déclaré aux investisseurs qu'"une fois terminés, les groupes de puces connectés" du fabricant Nvidia "seraient au moins quatre fois plus grands" que ce qui existe actuellement, comme ceux "construits par Meta Platforms pour entraîner ses modèles d'IA". xAI pourrait s'associer au géant de la tech Oracle, croit également savoir The Information.

Ce supercalculateur "nécessiterait de dépenser des milliards de dollars et d'avoir accès à suffisamment d'énergie. Mais cela pourrait aider la start-up d'un an à rattraper ses rivaux plus âgés et mieux financés.

Début novembre, Elon Musk a présenté "Grok", un chatbot d'IA générative comme ChatGPT ayant un accès en temps réel "aux connaissances du monde via la plateforme X", un "avantage unique et fondamental" selon le site de xAI.

Le dirigeant de Tesla, SpaceX, X (anciennement Twitter) et Neuralink a créé xAI en juillet 2023, en réaction notamment à l'ascension d'OpenAI, qui a popularisé l'intelligence artificielle (IA) générative.

Il avait pourtant cofondé OpenAI en 2015 avec Sam Altman et d'autres personnes, avec des statuts d'organisation à but non lucratif et dans le but de faire de la recherche dite "open source", et de ne pas laisser Google dominer cette technologie majeure. Mais il avait ensuite claqué la porte, et fait désormais partie des plus virulents critiques de la société.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Sport

Servette bat Lugano, à une semaine de la finale de la Coupe

Publié

le

Jérémy Guillemenot a inscrit un doublé samedi à Lugano. (© KEYSTONE/TI-PRESS/Alessandro Crinari)

Le Servette FC a fait le plein de confiance à huit jours de la finale de la Coupe de Suisse. Les Genevois ont battu leur futur adversaire Lugano (2-0) lors de l'ultime journée de Super League samedi.

Dans cette rencontre sans enjeu pour le classement final du Championship Group, les Servettiens ont pu compter sur un Jérémy Guillemenot en grande forme pour s'imposer au Cornaredo. L'attaquant a inscrit un doublé (4e, 52e), marquant du pied droit comme du pied gauche. Suffisant pour convaincre René Weiler de le titulariser dimanche prochain à Berne?

Zurich termine 4e

Dans le duel pour la quatrième place, Zurich s'est imposé 2-1 à Saint-Gall pour dépasser les Brodeurs au classement. Cela n'a pas de conséquence pour l'Europe, les deux équipes étant assurées de disputer le tour préliminaire de la Conference League en raison de l'affiche de la finale de la Coupe.

Enfin, le champion Young Boys a pu fêter son titre devant son public en battant Winterthour 3-0. Lustenberger (sur penalty), Hadjam et Ganvoula ont été les buteurs bernois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

La Palme d'or à l'Américain Sean Baker pour "Anora"

Publié

le

Le thriller de Sean Baker se passe dans des bas-fonds aux villas de luxe des oligarques russes (archives). (© Keystone/EPA GETTY POOL/CINDY ORD / POOL)

Le cinéaste Sean Baker a reçu à 53 ans la Palme d'or samedi pour "Anora". Ce thriller new-yorkais se déroule des bas-fonds aux villas de luxe des oligarques russes.

"Ce film est magnifique, empli d'humanité (...) Il nous a brisés le coeur", a déclaré la présidente du jury et réalisatrice de "Barbie" Greta Gerwig avant de lui remettre le prix.

"Nous devons faire des films pour qu'ils sortent en salles", a lancé le réalisateur américain Sean Baker en recevant sa Palme d'or. "Je sais que je vais continuer à lutter en faveur du cinéma. Nous devons lutter pour faire des films qui sortent en salles. Il faut que le monde se rappelle que voir un film sur son téléphone portable ou à la maison ce n'est pas la manière de voir des films", a martelé l'Américain de 53 ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Suisse

Pas de millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Lors du prochain tirage mercredi, 22 millions de francs seront en jeu. (image symbolique) (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 7, 25, 27, 37, 38 et 40. Le numéro chance était le 3, le rePLAY le 1 et le Joker le 263449.

Lors du prochain tirage mercredi, 22 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture