Rejoignez-nous

Football

Un grand ancien du FC La Chaux-de-Fonds s'est éteint

Publié

,

le

Marcel Mauron (2e à partir de la gauche) aux côtés de Willy Kernen, de Heinz Schneiter et d'Ely Tacchella lors d'une réunion d'anciens internationaux à Berne en mai 2000. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Le FC La Chaux-de-Fonds pleure l'un de ses plus grands anciens. Marcel Mauron s'est éteint à l'âge de 92 ans, révèle Arcinfo.

Né à Genève, Marcel Mauron a rejoint La Chaux-de-Fonds en 1951 pour remporter deux titres de Champion de Suisse et trois Coupes de Suisse. Cet attaquant gaucher fut le meilleur buteur de la LNA lors de la saison 1954/1955 avec 36 réussites. Il fut sélectionné à 13 reprises en équipe de Suisse. Il fut ainsi l'un des 22 sélectionnés lors de la Coupe du monde 1954. Il ne devait toutefois pas entrer en jeu lors du tournoi.

Directeur sportif du FC La Chaux-de-Fonds après sa carrière de joueur, il a eu la fierté de voir son neveu Yves marcher sur ses traces. Egalement international, Yves Mauron a aussi porté les couleurs du FC La Chaux-de-Fonds au cours de sa carrière.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Près de 30'000 supporters de football défilent à Berne

Publié

le

L'itinéraire des supporters saint-gallois partait de la gare de Berne. En chemin, des supporters ont allumé quelques pétards. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

Environ 30'000 supporters de Saint-Gall et de Lugano ont déferlé sur la ville de Berne dimanche à l'occasion de la finale de la coupe de Suisse de football. Vert et blanc et blanc et noir étaient pour une fois les couleurs dominantes dans la capitale.

L'ambiance avant la finale était bon enfant, selon un journaliste de l'agence d'information Keystone-ATS. Les supporters se sont mis dans l'ambiance du match en chantant sous un soleil radieux. Les Saint-Gallois semblaient être en plus nombreux.

Les supporters des deux équipes ont été acheminés au stade par des itinéraires différents. Les trains spéciaux en provenance du Tessin sont arrivés à la gare d'Ostermundigen. La police a guidé les supporters en direction du stade. L'itinéraire des supporters saint-gallois partait de la gare de Berne. En chemin, certains ont allumé quelques pétards.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette Chênois en demi-finales des play-offs sans souffrir

Publié

le

Natalia Padilla marque le deuxième but de Servette Chênois malgré l'intervention de l'arrière argovienne Svenja von Felten, n°23 (KEYSTONE/Martial Trezzini).

Grâce à une victoire nette et sans bavure sur Aarau (4-0), les Servettiennes accèdent aux demi-finales des play-offs grâce à deux réussites de Natalia Padilla et deux de la revenante Marta Peiró Gimenez.

La Fontenette vécu une douce victoire remplie d'émotions de ses joueuses favorites sur Aarau grâce à deux réussites magnifiques signées Natalie Padilla sur des passes décisives d'anthologie que Sandy Maendly (qui tient décidément à terminer sa carrière en beauté) a fournies à l'attaquante hispano-polonaise. Les deux autres réalisations portent la griffe d'une autre Espagnole Marta Peiró Gimenez: écartée des surfaces de jeu à cause d'un mal sournois qui ne lui laissait aucun répit, la revenante a trouvé la faille à deux reprises en moins de quatre minutes. Une joie partagée par toutes ses coéquipières qui l'ont chaleureusement félicitée.

Thaïs HürniArrière centrale de Servette Chênois

 

En demi-finales, l'opposition sera plus marquée puisque les Servettiennes affronteront Bâle une nouvelle fois en match aller-retour ces deux prochaines semaines.

Continuer la lecture

Football

Lausanne relégué, Servette ridiculisé

Publié

le

Gael Clichy, en blanc, et les Servettiens ne sont pas parvenus à sortir de la spirale négative dimanche face à Mohamed Draeger, en bleu, et le Lucernois (© KEYSTONE/Philipp Schmidli).

Le Lausanne-Sport mathématiquement relégué et le Servette FC qui coule à Lucerne. Le deuxième dimanche de mai a bien pénible pour les clubs lémaniques.

A la Tuilière, Lausanne a toutefois eu le mérite d'offrir la réplique espérée à un FC Bâle au visage bien terne le jour où Fabian Frei entrait dans l'histoire avec un... 453e match sous les couleurs rhénanes. Mais le point du 0-0 obtenu face aux Bâlois ne suffit pas pour éviter le couperet. La relégation du Lausanne-Sport, qui accuse désormais douze points de retard sur le FC Lucerne alors qu'il ne reste que neuf en jeu, est, ainsi, acquise. Elle "couronne" en quelque sorte le week-end maudit vécu par son actionnaire Ineos dont le club majeur, Nice, a livré une finale de Coupe de France bien médiocre samedi contre Nantes avec une défaite à la clé (0-1).

Le SFC encaisse 4 buts

Vainqueur du Servette FC (4-0), Lucerne espère toujours éviter l'avant-dernier rang, synonyme de matches de barrage contre le deuxième de Challenge League. La formation de Mario Frick est revenue à trois points des Grasshoppers, battus par le FC Sion (0-1), à la faveur de son succès. Elle pourrait même ne plus accuser mercredi qu'une petite longueur de retard sur le FC Sion si elle s'impose en Valais. Mais elle ne trouvera pas sur sa route à Tourbillon un adversaire aussi complaisant que le Servette FC.

4 défaites de suite

A la swissporarena, les Genevois ont concédé une quatrième défaite de rang. Trahie à la fois par un état d'esprit défaillant à l'image d'un Kastriot Imëri (pourtant l'un des Servettiens les plus dangereux avec un coup-franc sur la latte) qui a écopé de deux avertissements en l'espace d'une minute et par les errements de Moussa Diallo dans son marquage, la formation d'Alain Geiger a fait peine à voir. Elle semble sans vie.

L'ombre de Sauthier

Les raisons de ce gâchis sont multiples. A commencer sans doute par le renvoi du capitaine Anthony Sauthier en janvier. Il était non seulement l'un des patrons du vestiaire mais aussi un latéral droit qui sait défendre contrairement à son successeur. Comment le président Pascal Besnard et le directeur sportif Philippe Senderos ont-ils pu arrêter une telle décision ?

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un succès capital pour le FC Sion

Publié

le

La joue de Filip Stojilkovic (2e depuis la droite) après son but. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Le match de tous les dangers est devenu celui de tous les bonheurs pour le FC Sion. Victorieux 1-0 des Grasshoppers au Letzigriund, les Sédunois ont cueilli un succès capital.

Il leur permet de faire un pas très important vers le maintien. Ils ont, ainsi, soufflé la septième place du classement à leurs adversaires du jour et ils laissent surtout Lucerne à 7 points. Barragiste, le FC Lucerne accueille le Servette FC à 16.30 ce dimanche.

Filip Stojilkovic a inscrit l'unique but de la rencontre à la 70e minute sur une reprise soudaine après un mouvement amorcé sur la gauche par Loris Benito. Même si l'ascendant fut zurichois et si Kevin Fickentscher a été sauvé par le poteau sur une frappe de Léo Bonatini à la 46e, la victoire du FC Sion ne s'apparente pas à un scandale.

Après ses défaites contre Zurich et les Young Boys, la formation de Paolo Tramezzani a témoigné d'un véritable esprit de corps au Letzigrund. Elle a su apporter les correctifs nécessaires après une première période bien trop "neutre". A défaut d'être un véritable apôtre du beau jeu, Paolo Tramezzani sait décidément comment manoeuvrer dans des matches où la survie de son équipe est en jeu.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette Chênois assure l'essentiel à Aarau (1-0)

Publié

le

Sandy Maendly - au centre de l'image avec la balle - Mônica Mendes - n°16 - et les Servettiennes ont assuré l'essentiel samedi en venant à bout d'Aarau sur sa pelouse dans des conditions de jeu particulièrement difficiles (© KEYSTONE/Michael Buholzer).

Samedi à Aarau, les Servettiennes se sont imposées par la marge la plus étroite (1-0) grâce à une réussite de Sandy Maendly lors du match aller des quarts de finale des play-offs de Super League féminine.

Comme l'automne dernier, les joueuses d'Eric Séverac ne l'ont emporté que d'un petit but (1-0) samedi à Aarau ; tout cela, sous une pluie battante. Des conditions météorologiques difficiles qui n'étaient pas de nature à favoriser leur jeu basé sur la circulation de la balle ! Dans ces conditions, la réussite de Sandy Maendly est tombée au bon moment - juste avant la pause - d'une frappe appuyée sous la barre transversale de la cage défendue par Seraina Friedli, gardienne remplaçante de l'Equipe de Suisse.

Deux envois sur les montants

Cette courte avance est précieuse, mais ne constitue par une assurance tout risque avant la rencontre qui se joue une semaine plus tard au Stade de la Fontenette. Les Servettiennes qui auraient pu s'imposer plus nettement - Sandy Maendly et Jade Boho ayant vu leurs envois repoussées par les montants adverses - devront assurer leur qualification pour les demi-finales des play-offs lors du match retour. Une tâche qui ne s'annonce guère plus facile qu'à l'aller.

 

Les supporters servettiens n'ont pas hésité à faire le déplacement d'Aarau pour soutenir les joueuses d'Eric Séverac. De quoi réjouir Michèle Schnider - qui tente ici d'échapper à Svenja Von Felten - et ses coéquipières (© KEYSTONE/Michael Buholzer).

Continuer la lecture