Rejoignez-nous

Suisse

Swisscom retenu par les CFF pour mesurer l'affluence dans les gares

Publié

,

le

Les CFF assurent que le système de mesure d'affluence proposé par Swisscom ne collecte pas de données personnelles. (archives) (© KEYSTONE/PATRICK STRAUB)

Swisscom Broadcast a remporté l'appel d'offres des Chemins de fer fédéraux (CFF) pour le remplacement de son système de mesure de l'affluence dans les gares.

L'ex-régie fédérale a décidé d'attribuer le marché à la filiale du géant bleu, "qui satisfait globalement le mieux aux critères d'adjudication", selon un communiqué diffusé vendredi.

Le système du nouveau soumissionnaire, qui sera introduit dans "plusieurs gares" dès l'année prochaine, remplacera celui qui est utilisé depuis plus de dix ans dans celles à "forte fréquentation", parmi lesquelles Genève (y compris Aéroport et Eaux-Vives), Lausanne, Bienne et Fribourg. D'autres gares en seront équipées à partir de 2025, sans plus de précisions sur leur nombre ou leur taille.

"Jusqu'à présent, nous enregistrions le nombre de personnes qui entraient dans la gare et en sortaient ainsi que, parfois, le nombre de personnes présentes dans la gare", expliquent les CFF. La solution proposée par Swisscom Broadcast devrait permettre de représenter les flux de personnes "plus souvent".

Avec la mise en service de ce système, l'entreprise de transports publics espère être en mesure de "renforcer le niveau de sécurité dans les gares de manière ciblée, optimiser les plans de nettoyage et veiller à ce qu'une offre appropriée soit disponible au bon endroit", avec à la clé des "bénéfices pour la clientèle", assurent les CFF, faisant référence au dimensionnement correct des passages lors de transformations.

Pas de données personnelles

L'entreprise aux mains de la Confédération insiste sur le fait que le nouveau système de mesure "ne collecte pas de données personnelles" et qu'à ce titre "tout risque de violation de la protection des données est donc écarté". Les CFF indiquent néanmoins avoir réalisé une "analyse d'impact" dont les résultats sont accessibles au public, mais uniquement en allemand.

Le rapport a été soumis au préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, qui ne s'est pas opposé à l'utilisation du système de Swisscom Broadcast. Le projet des CFF avait fait l'objet de vives critiques en février lors de la publication de l'appel d'offre, après que le magazine de consommateurs "K-Tipp" avait rapporté que l'ex-régie fédérale avait l'intention d'installer dès l'automne des caméras vidéo à reconnaissance faciale dans plus d'une cinquantaine de gares.

Sur son site internet, l'entreprise souligne encore que les principes de la protection des données sont respectés par le système de mesure d'affluence, qui contrairement à un dispositif de vidéosurveillance, n'enregistre aucune image et ne permet pas d'identifier les personnes qui fréquentent les gares ou de suivre leur parcours.

Dans la foulée, les CFF ont fait part de son intention de publier "prochainement" un appel d'offres pour des écrans et des caméras destinés à ses futurs trains. Et de préciser que les écrans devront répondre aux exigences de la loi sur l'égalité pour les handicapés (LHand) être efficaces sur le plan énergétique, alors que les caméras devront être conformes aux exigences de l'ordonnance sur la vidéosurveillance dans les transports publics (OVid-TP).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Une rente de cinq ans grâce à l'Eurodreams

Publié

le

Proposé en Suisse et dans sept autres pays européens, le jeu Eurodreams offre un gain principal sous forme d'une rente mensuelle de 22'222 francs pour une durée de 30 ans. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Une personne chanceuse a décroché une rente mensuelle de 2222 francs durant cinq ans grâce à l'Eurodreams lundi soir. Elle a coché les six bons numéros 14, 16, 19, 22, 23 et 32, a annoncé la Loterie romande.

Le pactole a été remporté en Autriche, l'un des huit pays européens proposant ce jeu. En Suisse, Eurodreams est exploité par la Loterie romande et par Swisslos côté alémanique.

Le gros lot est une rente mensuelle de 22'222 francs durant 30 ans. Il faut pour cela trouver les 6 bons numéros ainsi qu'un numéro spécial appelé "dream". Le tirage du jeu est effectué les lundis et jeudis soir.

https://jeux.loro.ch/games/eurodreams

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Bain de foule pour Nemo dans sa ville natale de Bienne

Publié

le

Nemo a évoqué ses projets après sa victoire à l'Eurovision mais aussi sa lutte pour faire avancer le dossier des personnes non-binaires. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

"Les dernières semaines ont été complètement folles, tout est allé très vite", a expliqué Nemo lors d'une rencontre lundi avec les médias. L'artiste de Bienne a dû faire face d'un jour à l'autre à une nouvelle notoriété.

L'interprète de "The Code" veut continuer à faire preuve d'audace dans le domaine musical et continuer à écrire. Vêtu d'un jeans et d'un tee-shirt rose, l'artiste entend aussi s'engager pour les personnes non-binaires.

Nemo se réjouit de rencontre mardi le conseiller fédéral Beat Jans pour aborder la question de l'inscription d'un troisième genre dans les documents officiels. "Il est important d'améliorer la situation des personnes non-binaire en Suisse", a insisté l'artiste.

Nemo va rencontrer de19h00 à 21h00 la population biennoise lors d'une fête destinée à célébrer sa victoire au concours Eurovision. L'artiste non-binaire, qui a grandi dans la cité bilingue, va signer des autographes, poser pour des selfies et dialoguer avec ses admirateurs. Il n'est pas prévu que Nemo chante.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

La Tour-de-Peilz (VD): démission du municipal Alain Grangier

Publié

le

Le conseil municipal de La Tour-de-Peilz fonctionne actuellement à trois au lieu de cinq (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'ancien syndic de La Tour-de-Peilz, Alain Grangier, actuellement conseiller municipal en charge des Domaines et bâtiments, démissionnera au 30 juin pour des raisons de santé. Il était hospitalisé depuis novembre dernier des suites d'une hémorragie cérébrale. Une élection complémentaire se tiendra le 22 septembre.

M. Grangier était entré au Conseil communal en 1993. Dans un communiqué publié lundi, la Municipalité a tenu à "saluer l’engagement sans faille au profit la collectivité boélande dont M. Grangier a fait la preuve tout au long de son long parcours politique".

Depuis le 6 juin, La Tour-de-Peilz fonctionne avec trois conseillers municipaux au lieu de cinq. La vice-syndique, en charge de l'Urbanisme et des travaux publics, Elise Kaiser, a en effet annoncé devoir cesser toute activité pour trois mois au minimum, également pour des raisons de santé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Neve Bradbury remporte la 3e étape après 105 km d'échappée

Publié

le

Katarzyna Niewiadoma, à gauche, a laissé la victoire à sa coéquipière Neve Bradbury. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La 3e étape du Tour de Suisse dames entre Vevey et Champagne a souri à Neve Bradbury. L'Australienne (22 ans) s'est imposée devant sa coéquipière Katarzyna Niewiadoma après une échappée de 105 km.

Arrivées côte à côte sur la ligne, la Polonaise (29 ans) a laissé la victoire à sa jeune coéquipière, qu'elle avait rejointe dans l'échappée du jour à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Les deux fuyardes de l'équipe SRAM/Canyon, dont la Genevoise Elise Chabbey fait aussi partie, étaient accompagnées de trois autres coureuses qui ont lâché prise dans le final accidenté de cette étape.

Bradbury a également profité de cette victoire pour faire un bond au classement général et se retrouver à la deuxième place, à 1'22'' de Demi Vollering. La Néerlandaise, qui a terminé l'effort du jour à 2'11'' de l'Australienne en compagnie des autres favorites, conserve toutefois son maillot jaune.

Elle tentera de succéder à Marlen Reusser, vainqueure de la dernière édition, à l'issue de la quatrième et dernière étape mardi, une boucle de 127,5 km à travers le Jura vaudois et neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Neve Bradbury remporte la 3e étape après 105 km d'échappée

Publié

le

Le peloton du Tour de Suisse dames a bouclé la troisième des quatre étapes prévues. (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

La 3e étape du Tour de Suisse dames entre Vevey et Champagne a souri à Neve Bradbury. L'Australienne (22 ans) s'est imposée devant sa coéquipière Katarzyna Niewiadoma après une échappée de 105 km.

Arrivées côte à côte sur la ligne, la Polonaise (29 ans) a laissé la victoire à sa jeune coéquipière, qu'elle avait rejointe dans l'échappée du jour à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Les deux fuyardes de l'équipe SRAM/Canyon, dont la Genevoise Elise Chabbey fait aussi partie, étaient accompagnées de trois autres coureuses qui ont lâché prise dans le final accidenté de cette étape.

Bradbury a également profité de cette victoire pour faire un bond au classement général et se retrouver à la deuxième place, à 1'22'' de Demi Vollering. La Néerlandaise, qui a terminé l'effort du jour à 2'11'' de l'Australienne en compagnie des autres favorites, conserve toutefois son maillot jaune.

Elle tentera de succéder à Marlen Reusser, vainqueure de la dernière édition, à l'issue de la quatrième et dernière étape mardi, une boucle de 127,5 km à travers le Jura vaudois et neuchâtelois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture