Rejoignez-nous

Football

Murat Yakin a transformé le jeu de la Suisse

Publié

,

le

La Suisse de Murat Yakin propose un jeu tout en verticalité (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Adieu le jeu de possession prôné avec succès par Vladimir Petkovic, bienvenue dans la verticalité de Murat Yakin !

Au soir du parcours contrasté de l'équipe de Suisse en Ligue des Nations avec trois défaites pour commencer et trois victoires pour conclure, le constat est bien là: la Suisse a changé de style.

Cette "révolution" est incarnée par Breel Embolo. Désormais incontournable avant-centre de l'équipe, le Bâlois sonne la charge avec sa puissance presque phénoménale. Pour l'exploiter pleinement, Murat Yakin demande à ses joueurs d'allonger beaucoup plus le jeu. "Je connais très bien Breel. Il a débuté avec moi à Bâle, rappelle Murat Yakin. J'avoue que le voir aujourd'hui comme un véritable no 9 me surprend quelque peu. Il avait commencé en 8, puis en 10. Il a joué aussi sur les côtés. Mais le débat est clos. Breel est notre avant-centre."

Un nouveau rôle pour Seferovic

Et Haris Seferovic désormais condamné à chauffer le banc ! Le Lucernois est le grand perdant de ce rassemblement de septembre alors qu'il avait été le match-winner contre le Portugal à Genève le 12 juin dernier avec son but de la tête d'entrée de jeu. Une preuve de plus que tout peut aller très vite dans le football...

Murat Yakin estime aujourd'hui que le Lucernois, en mal de temps de jeu avec Galatasaray, n'a plus le coffre pour interpréter comme il l'entend ce rôle d'attaquant de pointe. Son registre n'est d'ailleurs pas le même que celui d'Embolo. Mais pour ne pas le "perdre" avant la Coupe du monde, le sélectionneur se rendra prochainement à Istanbul pour lui expliquer ce qu'il attend désormais de lui: une sorte de "super-sub" comme sans doute Olivier Giroud avec l'équipe de France.

Deux doutes encore à lever

D'ici le 24 novembre et la rencontre contre le Cameroun, que la Suisse devra impérativement remporter pour avoir une chance de devancer la Serbie dans un duel qui s'annonce impitoyable pour la deuxième place du groupe derrière l'intouchable Brésil, Murat Yakin devra encore lever deux doutes. Noah Okafor, absent contre l'Espagne et la République tchèque, conserve-t-il toujours une longueur d'avance sur Ruben Vargas qui l'a fort bien remplacé tant à Saragosse et à Saint-Gall ? Et peut-il raisonnablement se priver au coup d'envoi de Denis Zakaria si le Genevois s'affirme ces prochaines semaines à Chelsea ?

Sinon, tout roule pour cette équipe de Suisse qui a eu la chance de pouvoir compter lors de ses trois derniers matches sur des gardiens d'exception. A Genève, Jonas Omlin avait dégoûté les attaquants portugais. A Saragosse et à Saint-Gall, Yann Sommer a repris la main pour signer deux performances exceptionnelles. En Espagne, il a réussi un arrêt prodigieux dans le temps additionnel sur une frappe de Soler. A Saint-Gall, il a détourné un penalty de Tomas Soucek qui avait été pourtant bien frappé. "Une grande équipe a besoin d'un grand gardien", sourit Murat Yakin.

Une statistique presque affolante

Aujourd'hui, Yann Sommer présente une statistique presque affolante: il n'a pas été battu sur les cinq derniers penalties tirés contre lui dans le jeu en équipe de Suisse. Après les deux ratés de Sergio Ramos en 2020 et de Jorginho en 2021, Tomas Soucek a pu mesurer toute la difficulté de tromper le portier de Gladbach, dont le refus à l'ultime seconde de s'engager cet été à Nice a littéralement déchiré le coeur de Lucien Favre.

"Yann sortait d'une saison 2021/2022 difficile avec Gladbach, glisse Murat Yakin. Là, il est à nouveau en confiance et cette confiance, elle grandit de match en match." Le sélectionneur aurait sans doute rêvé d'évoluer en équipe de Suisse avec un tel gardien. "J'ai eu la chance de jouer devant Jörg Stiel et Pascal Zuberbühler qui avaient une très grande personnalité", se souvient-il toutefois.

Mais il a l'élégance de ne pas relever que Yann Sommer n'évolue pas vraiment dans le même monde que ses deux prédécesseurs, capables souvent du meilleur mais parfois du pire. Le sélectionneur nourrit de plus en plus l'intime conviction qu'un tel gardien, si la réussite lui sourit toujours comme à Saint-Gall avec deux frappes tchèques sur ses montants, peut vous hisser sur le toit du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Super League: Servette perd la 2e place

Publié

le

Timothé Cognat (à gauche) et Albert Vallci, les deux buteurs du match. CREDIT: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Le Servette FC n'a pas profité de la défaite des Young Boys pour revenir à cinq points de la première place en Super League. Dimanche, les Grenat ont été tenus en échec à Saint-Gall (1-1).

Rapidement privé d'Enzo Crivelli, qui s'est blessé tout seul à la jambe gauche et a été remplacé par Jérémy Guillemenot (21e), Servette a pu compter sur une inspiration de Timothé Cognat pour ouvrir le score. A la 25e minute, le milieu de terrain servettien a parfaitement enroulé une frappe du pied droit hors de portée du portier adverse Lawrence Ati-Zigi.

Mais son homologue Jérémy Frick a lui aussi été un peu court pour détourner une frappe à ras de terre d'Albert Vallci sur coup-franc (31e). En deuxième mi-temps, les hommes de René Weiler ont manqué de précision dans leurs envois, et seul Cognat a réussi à se créer une autre occasion franche, bien renvoyée par Ati-Zigi (77e).

Ce match nul fait les affaires des Bernois, qui conservent six longueurs d'avance sur Lugano, l'autre vainqueur du week-end. La victoire des Tessinois samedi dans la capitale (1-0) leur a permis de relancer quelque peu la course au titre et surtout de récupérer la deuxième place du classement, au détriment de Servette.

 

Continuer la lecture

Football

Etoile Carouge promu en Challenge League

Publié

le

Le capitaine Aurélien Chappuis, au centre, a montré la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score samedi à la Fontenette (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives).

Vainqueurs des Young Boys M21 (2-1), les Stelliens retrouvent la Swiss Football League 12 ans après l'avoir quittée. 

Etoile Carouge va faire son retour en Challenge League. Le club genevois a assuré samedi sa promotion lors de l'avant-dernière journée de Promotion League, grâce à sa victoire 2-1 contre les Moins de vingt-et-un ans des Young Boys samedi après-midi au Stade de la Fontenette grâce à des buts marqués en première mi-temps par le capitaine Aurélien Chappuis et Matheus Vieira.

Les Stelliens, qui ne peuvent plus être délogés de la tête du classement par Rapperswil-Jona, retrouveront l'antichambre de l'élite du football suisse pour la première fois depuis 2012. L'équipe entraînée par Adrian Ursea devrait y remplacer Schaffhouse la saison prochaine.

Le neuvième de Challenge League a pourtant assuré son maintien sur le terrain, mais la SFL ne lui a pas accordé de licence pour des motifs financiers, au contraire de la lanterne rouge Baden. Le FC Schaffhouse a toutefois fait appel à l'instance de recours, qui devrait rendre sa décision le 17 mai au plus tard.

Continuer la lecture

Football

Un sursis inespéré pour le SLO

Publié

le

Le buteur égalisateur d'Adrian Grbic, au premier plan, permet au SLO d'espérer encore se maintenir en Super League; auteur de l'ouverture du score, le Japonais Seko, en noir, est consterné (© KEYSTONE/URS FLUEELER).

L’aventure en Super League pour Stade Lausanne-Ouchy n’est pas encore terminée. Le néo-promu a obtenu un sursis presque inespéré grâce à Adrian Grbic.

Prêté par Lorient, l’Autrichien a, en effet, arraché l’égalisation (1-1) à la 89e pour le FC Lucerne face aux Grasshoppers. Les Zurichois, qui avaient ouvert le score par le Japonais Ayumo Seko peu avant l’heure de jeu, ne sont pas encore mathématiquement sauvés avec onze points d’avance sur le SLO qui doit encore jouer quatre matches. Le premier le verra accueillir Yverdon ce samedi à la Pontaise.

Dans l’autre match de la soirée, Lausanne n’est pas devenu la première équipe à battre à quatre reprises le FC Bâle dans une même saison de Super League. Les Vaudois ont partagé l’enjeu (0-0) devant les Rhénans. Même si Fabian Frei a trouvé à deux reprises le poteau, Lausanne ne méritait pas de concéder une troisième défaite de rang après ses revers à Lugano et à Yverdon. Les Vaudois ont eu l’initiative, mais ont manqué de discernement dans la surface de vérité.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette remonte au 2e rang de Super League

Publié

le

A l'image du match, Miroslav Stevanovic, en grenat, devance Silvan Sidler, en blanc, de peu; grâce à cette courte victoire sur Winterthour, les Servettiens remonte au 2e rang (© KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi).

Vainqueur de Winterthour (2-1) pour la 2e fois en une semaine samedi à la Praille, le Servette FC remporte sa 3e victoire de suite. Les joueurs de René Weiler remontent à la 2e place du classement de Super League. 

Servette est bien parti dans le tour final pour le titre de champion de Suisse. Victorieux par la marge la plus étroite - pour la deuxième en moins d'une semaine - face à Winterthour (2-1) samedi à la Praille, le onze grenat remporte sa troisième victoire de suite. Tout ça, grâce aux changements tactiques voulus par l’entraîneur René René Weiler. Des changements qui nécessitent des facultés d'adaptation mais que les joueurs apprécient. Ecoutez le meneur de jeu genevois Alexis Antunes.

 

Mais avant ces trois succès consécutifs, les Servettiens restaient sur quatre revers de suite. Mais victoire ou défaite, il n'y avait qu'un seul but d’écart lors de chacun de ces matches. Ecoutez le demi défensif David Douline.

 

Grâce à la victoire de Saint-Gall au Tessin face au FC Lugano (1-0), Servette remonte à la deuxième place du classement toujours avec huit points de retard sur les Young Boys qui sont allés battre le FC Zurich dimanche au Stade du Letzigrund (2-0).

Continuer la lecture

Football

Servette: tribune nord fermée samedi contre Winterthour

Publié

le

Les ultras du Serviette FC déploient une banderole lors du match de championnat contre Grasshopper au Stade de Genève (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Le secteur des supporters du Servette restera fermé samedi 4 mai en Super League pour la venue de Winterthour. Les autorités ont pris cette mesure en réponse aux incidents de dimanche en Coupe.

Le "comportement inacceptable" des supporters du Servette a donc des conséquences. A Winterthour, il y a eu des jets d'engins pyrotechniques contre des tiers, des affrontements avec la police et d'importants dégâts matériels. La gare de Winterthour a dû rester fermée durant une longue période, ce qui a fortement perturbé le trafic.

Le groupe de travail "Autorités chargées de délivrer les autorisations" a donc pris la décision de fermer la tribune nord pour le prochain match des Grenat au Stade de Genève, pour des raisons de sécurité. Cette rencontre aura de plus une valeur probatoire. En cas de nouveaux débordements, de nouvelles mesures seront prises, ont indiqué les autorités dans un communiqué.

Le groupe de travail attend maintenant de l'Association suisse de football (ASF) et de la Swiss Football League (SFL) des mesures fortes afin d'endiguer les violences qui entourent les matches. Pour la prochaine saison, les autorités mettront en place le modèle en cascade. D'ici là, elles vont se concerter en fonction de la situation et chercher des solutions appropriées.

Continuer la lecture