Rejoignez-nous

Evènement

Montreux Jazz Festival 2023 : Une programmation de légende(s)

Publié

,

le

70 ans de musique sur la scène de l'auditorium Stravinsky. Le Montreux Jazz Festival a levé le voile sur le programme de sa 57e édition. Stars, artistes confirmés et nouveaux talents se succéderont du 30 juin au 15 juillet. Parmi les têtes d'affiche, Bob Dylan, Gilberto Gil, Iggy Pop, Norah Jones ou Sam Smith. Ecoutez l'émission spéciale sur Radio Lac ce soir entre 17h et 19h avec le directeur Mathieu Jaton et le co-programmateur Remi Bruggmann aux cotés de Benjamin Smadja.

Pour cette 57e et dernière édition au Centre des congrès avant 2025, "difficile de retenir un nom qui surpasse tous les autres tant les émotions et les projets sont nombreux", a déclaré le patron du festival Mathieu Jaton, à l'heure de présenter le copieux menu 2023. Les deux salles payantes proposeront chacune seize combinaisons, croisant les genres et les générations.

A l'Auditorium Stravinski, les légendes se succèderont: Simply Red, "énervant tellement il fait de tubes" ouvrira les feux le 30 juin.

Le samedi, la mythique salle accueillera rien moins que la légende Bob Dylan en exclusivité suisse. Il jouera son dernier album devant un public assis et restreint à 1500 personnes, a précisé M. Jaton. Dimanche, ce sera au tour de Chris Isaak de faire résonner son "Wicked Game", 30 ans après sa première venue au festival.

Parmi les moments forts qui suivront, Mathieu Jaton a cité la venue "exceptionnelle" de Jon Batiste, meilleur album 2021 aux Grammy awards. Le musicien qui a fait son chemin depuis sa première venue dans la petite salle du MJF en 2013 ne donnera pas de concert en Europe. "Mais il a tout de même décidé de venir à Montreux, en famille", s'est réjoui le directeur.

Autre coup de coeur, la légende américaine Mavis Staples fêtera ses 84 ans le jour de son concert et soufflera ses bougies en compagnie de Norah Jones. Celles qui représentent deux générations de voix féminines ont déjà collaboré à plusieurs reprises, a relevé le boss.

Montreux retrouvera sa soirée brésilienne avec le troubadour Gilberto Gil qui a souhaité revenir - pour la 15e fois - dans le cadre de sa tournée d'adieux. Maluma, le très populaire auteur-compositeur-interprète colombien, poursuivra également l'histoire d'amour du MJF avec les musiques sud-américaines.

Le Stravinski réunira sur une même soirée deux pianistes virtuoses "parmi les plus barrés de leur génération": Chilly Gonzales et Sofiane Pamart, "l'un en kimono, l'autre en robe de chambre". Côté jazz, l'un des meilleurs guitaristes de tous les temps Pat Metheny et le grand bassiste Marcus Miller seront à l'affiche le même soir.

Au chapitre des grosses guitares bluesy, la soirée Joe Bonamassa et Buddy Guy va faire des étincelles, prédit Mathieu Jaton. Tout comme le punk rock d'Iggy Pop, qui sera précédé de Generation Sex, regroupant les membres originaux de Generation X et des Sex Pistols, dont Billy Idol.

La star britannique Sam Smith montera également sur scène, après être venue à plusieurs reprises en spectatrice, a raconté Mathieu Jaton. Lil Nas X, une star américaine "XXL", elle aussi icône LGBTQIA+, débarquera pour la première fois à Montreux.

Plus en douceur, à la croisée entre soul et pop, le "beau et classe" Seal ainsi que Lionel Richie. La soirée de clôture au Stravinski sera funky avec Janelle Monae, muse de Prince, et Niles Rodgers and Chic. Conformément à l'ADN du festival, trois quarts des artistes se produisant au Stravinski sont des Anglo-Saxons, a souligné M. Jaton.

Deuxième scène du Festival, le Lab, défricheur de talents depuis dix ans, propose une affiche qui va "gratter les sensations du moment", a noté Mathieu Jaton. Et de citer la popstar américaine d'origine albanaise Ava Max, le nouvel incontournable de la scène nigériane Rema, Christine and the Queens qui fait son grand retour en anglais, le rappeur français Zola, la touche-à-tout Caroline Polachek, le petit génie du piano Ethan Bortnick ou des pépites très populaires sur Tik Tok comme Gayle.

La soirée de clôture promet d'être un autre grand moment, selon le patron du MJF. Mark Ronson, producteur notamment d'Amy Whinehouse, proposera une création unique et collaborative, dont l'évolution pourra être suivie sur les réseaux sociaux.

Clins d'œil ou hasard du calendrier, sept artistes de l'édition 2023 étaient à Montreux en 2012, pour les derniers moments de festival vécus par le fondateur du festival Claude Nobs, disparu début 2013. Bob Dylan, Pat Metheny, Joe Bonamassa et Nile Rodgers reviennent d'ailleurs à Montreux pour la première fois depuis son décès.

Quant à l'aménagement des lieux, il sera basé sur les fondamentaux de 2022. Le concept de la Lake House sera reconduit, avec quelques améliorations. le budget de cette édition se monte à 28 millions.

Avec ATS

Bonne Action

Journée de la bonne action : Faire de bonnes actions ensemble !

Publié

le

De

Journée de la bonne action 2024

Tous les jours sont bons pour montrer le meilleur de nous-mêmes et venir en aide aux autres. Mais le samedi 25 mai le sera encore plus, grâce à la Coop !

Pourquoi ça ? Eh bien, parce que l'enseigne organise, avec ses partenaires, la 5e édition de la Journée de la bonne action.

Pousser à une solidarité nationale

Une fois par an, depuis 2019, la Coop met à l’honneur l’entraide durant une journée entièrement dédiée à la solidarité et à la cohésion sociale, car quoi de mieux pour souder une population que d’avancer ensemble ?

Cette initiative, appuyée par diverses organisations comme le Mouvement Scout de Suisse, Pro Infirmis, Table Suisse, la Croix-Rouge suisse (CRS), Birdlife et le WWF Suisse, encourage l’action bénévole collective et cherche à en donner le goût à chacune et à chacun, pour pouvoir intégrer cet engagement au quotidien.

Faire de bonnes actions ensemble

Samedi 25 mai 2024, l’attention sera mise sur la volonté de faire le bien de manière collective. Alors profitez de cette journée pour réaliser de beaux gestes avec vos proches ou des inconnus qui partagent le même but que vous, se mouvoir pour le bien-être commun.

Ce ne sont pas les actes qui manquent pour apporter sa contribution en cette Journée de la bonne action. Qu’elle soit sommaire ou conséquente, toute aide est bonne à prendre quand elle est faite avec bon cœur. Chacune et chacun, à son niveau, peut être une source d'aide pour les autres.

Si vous cherchez une activité pour vous engager en cette journée solidaire, vous pouvez parcourir la carte des bonnes actions sur le site de l'opération. Bien sûr, vous avez également la possibilité de réaliser votre propre geste bénévole, selon vos envies et ce qui vous pousse à vous investir pour autrui.

Partagez votre action pour la bonne cause

La Journée de la bonne action met à l’honneur la notion de solidarité collective. C’est pourquoi, la Coop vous invite à partager ce que vous réalisez autour de vous sur vos réseaux sociaux, grâce au hashtag #JourneeDeLaBonneAction, et à vous inspirer des gestes d'autrui.

On vous invite également à nous parler de votre expérience pour inciter les gens à faire de même et à s’engager au service des autres, en nous envoyant une note vocale sur le Whastapp de la radio au +41799183000.

Nous vous souhaitons d'avance une très belle journée, remplie de solidarité et d’amour !

Continuer la lecture

Evènement

Une édition réduite pour relancer le Salon de l’auto à Genève

Publié

le

Archives (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Après quatre éditions annulées, le Salon international de l'automobile va faire son retour cette année à Genève. Le GIMS va retrouver Palexpo du 26 février au 3 mars 2024, dans une configuration considérablement réduite.

En sommeil profond depuis 2020, la renaissance du salon international de l’automobile à Genève fait déjà figure d’exploit, même si la grand’messe va perdre de sa superbe. Au jeu des comparaisons, le GIMS, qui fête cette année son 100ème anniversaire, va passablement réduire la voilure. 

Déjà, le rendez-vous sera plus court que par le passé : cinq jours pour le grand public. Le nombre de constructeurs présents est lui aussi sensiblement réduit: 29 seulement cette année, alors qu’ils étaient 70 à 90 lors des dernières éditions. Enfin, la fréquentation va s’en ressentir, avec l’espoir d’attirer au moins 200’000 visiteurs, contre plus de 700’000 personnes aux beaux jours (record absolu 747'000). 

Alexandre de Senarclens Président de la fondation du Salon de l'automobile

"Le challenge, c'était de faire revenir le Salon" Alexandre de Senarclens, président de la fondation du GIMS

Parmi les grands constructeurs absents, la délégation allemande est, par exemple, réduite comme peau de chagrin. Pas de BMW, Mercedes, Audi, Porsche ou Volkswagen cette année. Après quatre éditions annulées, il semble que les constructeurs historiques aient un peu oublié le rendez-vous genevois. 

Alexandre de Senarclens Président de la fondation du Salon de l'automobile

A défaut, le Salon fera notamment la part belle aux constructeurs asiatiques et à l’électro-mobilité…

Alexandre de Senarclens Président de la fondation du Salon de l'automobile

Pour son retour, le Salon va s’étendre sur les halles 2 et 4 de Palexpo, autour de quatre zones thématiques (Pavillon Innovation, le Design District, la Mobility Lab ou l'Adrénaline Zone) avec 15 premières européennes et mondiales annoncées.

Lundi soir, plus de 1000 journalistes étaient déjà inscrits et 10’500 billets avaient été vendus (25 CHF.- pour un billet adulte / 18.- pour les moins de 16 ans et tarifs réduits / 20.- pour les groupes). 

 

Continuer la lecture

Festivals

Une affiche kaléidoscope pour le Paléo 2024

Publié

le

CREDIT: Paleo Festival Nyon
Kaléidoscopes, rotations et répétitions d'images constituent l'affiche 2024 du Paléo Festival. Ce visuel coloré évoque tous les moments de la vie du festival nyonnais, du lever au camping jusqu'aux concerts du soir.

Les organisateurs ont dévoilé mardi l'affiche du prochain festival. L'oeuvre est signée Princess de La Cruz et Tae-Yun Aum, qui ont remporté un workshop de la HEAD-Genève. Elle retranscrit l'énergie, l'humour, la diversité et la vie du festival, explique un communiqué.

Les artistes ont utilisé des visuels dans lesquels chaque festivalier peut se reconnaître, à travers des objets ou des routines qui font Paléo. Instruments de musique, nourriture, chapeaux, sacs de couchage, micros, enceintes et tentes de camping se retrouvent seuls ou assemblés avec d'autres éléments pour créer des effets kaléidoscopiques ou de répétitions.

Le prochain festival se tiendra du 23 au 28 juillet 2024. La billetterie ouvre le 5 décembre pour la vente de Noël d'abonnements, de packs et de bons Flex.

 

Continuer la lecture

Evènement

Nuit des chauves-souris, les bons conseils d'un expert

Publié

le

Source KEYSTONE Byline STEFFEN SCHMIDT

Elles nous fascinent, pourtant elles ont eu pendant très longtemps mauvaise réputation: ce sont les chauves-souris.

La traditionnelle nuit qui leur est consacrée a lieu vendredi soir, partout en Suisse et en Europe.

A Genève, il faudra se rendre au Parc des Evaux à Onex. Avec au programme des balades acoustiques ou des conférences avec des spécialistes. Objectif de cette soirée: mieux faire connaître ces animaux nocturnes qui représentent le quart des espèces de mammifères de la Suisse. On compte 30 espèces de chauves-souris dans notre pays et 26 sont présentes à Genève. 

Aline Wuillemin, co-responsable du CCO-Genève, le Centre de coordination suisse pour l'étude et la protection des chauves-souris: 

Aline WuilleminCo-responsable du CCO-Genève, le Centre de coordination suisse pour l'étude et la protection des chauves-souris

Mais beaucoup sont menacées d’extinction. Pour quelles raisons?

Aline WuilleminCo-responsable du CCO-Genève, le Centre de coordination suisse pour l'étude et la protection des chauves-souris

Et à quoi servent ces mammifères? Aline Wuillemin:

Aline WuilleminCo-responsable du CCO-Genève, le Centre de coordination suisse pour l'étude et la protection des chauves-souris

Comment les aider?

Aline WuilleminCo-responsable du CCO-Genève, le Centre de coordination suisse pour l'étude et la protection des chauves-souris

La nuit des chauves-souris, c’est donc ce vendredi au Parc des Evaux à Onex.

Et pour en savoir plus sur les chauves-souris, rdv ici.

Continuer la lecture

Evènement

Des Jeux olympiques en Suisse, peut-être pour bientôt

Publié

le

Les medailles de Ramon Zenhaeusern lors de son retour en Suisse après les Jeux Olympique de Pyeongchang, à Viege en Valais. (archives) (KEYSTONE/Cyril Zingaro)

Des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver en Suisse, et durables, cela pourrait être le cas en 2030, 2034 ou 2038. Swiss Olympic vient de lancer une étude de faisabilité.

Vice-présidente de Swiss Olympic, Ruth Wipfli Steinegger dirige le comité de pilotage qui coordonne le travail d'une équipe centrale composée de collaboratrices et collaborateurs de Swiss Olympic. Outre Ruth Wipfli Steinegger, Sergei Aschwanden (Conseil exécutif de Swiss Olympic), Urs Lehmann (président de Swiss-Ski), Michael Rindlisbacher (président de Swiss Ice Hockey Federation) et Daniel Mägerle (vice-président de Swiss Sliding) font partie de ce comité.

Swiss Olympic et les fédérations de sports d'hiver ont d'ores et déjà identifié plusieurs conditions importantes pour que cette vision de Jeux olympiques et paralympiques devienne réalité: en Suisse, aucune ville ("ville hôte") ou région n'entre en ligne de compte à elle seule. Au lieu de cela, la Suisse donnerait son nom en tant que pays organisateur aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 203x et les sites de compétition seraient répartis sur tout le territoire. La Suisse deviendrait ainsi le premier "pays hôte" de l'histoire olympique.

Sans fonds publics

L'objectif des clarifications menées avec différentes organisations et groupes d'intérêt – comme l'Office fédéral du sport OFSPO, les autorités cantonales et communales ainsi que des expertes et experts des domaines les plus divers – est de déterminer si les Jeux olympiques et paralympiques peuvent être organisés en Suisse de manière durable, rentable et en grande partie sans fonds publics. D'autre part, l'étude doit également montrer si cette vision bénéficie du soutien des cantons, des communes et de la population. La ministre des sports, la conseillère fédérale Viola Amherd, est également informée des travaux en cours.

Une fois l'étude de faisabilité et son rapport terminés, le Conseil exécutif de Swiss Olympic, dans un premier temps, et le Parlement du sport, dans un second temps, décideront en octobre 2023 s'il convient de poursuivre cette vision de Jeux olympiques et paralympiques d'hiver en Suisse.

Un "World Winter Sports Hup"

Dans la perspective des championnats du monde de sports d'hiver qui ont lieu en Suisse au cours de cette décennie (notamment ceux de bobsleigh/skeleton en 2023, de biathlon en 2025, de snowboard/ski freestyle en 2025, de hockey sur glace masculin en 2026, de ski alpin en 2027), le pays se profile en outre tout naturellement comme un "World Winter Sports Hub". En tant que plaque tournante des sports d'hiver, où existent à la fois des infrastructures sportives modernes et le savoir-faire organisationnel, et où il est possible d'atteindre les standards nécessaires sans trop d’investissements. Pour 13 des 14 sports d'hiver olympiques, la Suisse disposera à la fin de la décennie d'une infrastructure moderne et adaptée. Seul le patinage de vitesse ne dispose pas d’un site de compétition potentiel. Pour cette question, des discussions sont en cours avec d'autres nations qui pourraient être impliquées en tant que partenaires. Le concept ne prévoit pas non plus la construction d'un grand village olympique – il prévoit plutôt des hubs olympiques, utilisant les possibilités d'hébergement existantes. "Dans ces conditions, le gigantisme est exclu", explique Ruth Wipfli Steinegger.Désormais selon le CIO, les Jeux doivent s'adapter au pays organisateur, et non l'inverse. Ces mesures, ainsi que d'autres visant à réduire les coûts, contribuent à ce que les Jeux d'hiver soient organisés de la manière la plus durable possible, sur le plan écologique, économique et social.

Avec ATS

Continuer la lecture