Rejoignez-nous

Suisse

Les dégâts dus à la grêle se chiffrent en millions de francs

Publié

,

le

Un orage a frappé dimanche le village d'Uetendorf près de Thoune. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les orages du week-end ont causé des dommages d'environ 11 millions de francs, selon les premières estimations de l'assureur Axa. Des grêlons atteignant parfois la taille d'une balle de golf ont brisé les vitres et provoqué d'importants dégâts de carrosserie.

Axa a reçu des déclarations de sinistre provenant de toute la Suisse, principalement de Fribourg, de la région au nord de Thoune (BE), ainsi que de Malters/Kriens (LU). L'assureur s'attend à recevoir environ 3700 déclarations de sinistre.

L'assureur a activé une Task Force spécialisée et renforcé son Service Center. Il va également mettre en place des drive-in dans les régions de Thoune et de Malters/Kriens. Des experts en véhicules y seront présents pour expertiser les véhicules et estimer les dommages causés.

Si les voitures sont les principales concernées, quelques bâtiments et biens ont également été touchés, précise Axa.

De violents orages ont frappé la Suisse ce week-end. Le canton de Fribourg a été particulièrement touché, avec des vents à plus de 110 km/h, des grêlons mesurant plusieurs centimètres et précipitations de 20 litres par mètre carré en une demi-heure.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Genève et Fribourg s'imposent, le LHC et Bienne battus

Publié

le

Le gardien lausannois Luca Boltshauser encaisse un tir au but gag lors de la séance (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Soirée de National League mi-figue mi-raisin pour les Romands. Genève et Fribourg l'ont emporté, alors que Lausanne et Bienne se sont inclinés.

Genève a récolté trois points précieux en battant Rapperswil 2-0. L'un des points positifs pour l'équipe de Jan Cadieux c'est d'avoir réussi à museler les Saint-Gallois en proposant une performance défensive de bonne facture. Les Aigles ont pris l'avantage assez tôt grâce à Patry (6e). Ce n'est qu'à la 59e et avec les Lakers à six que Le Coultre a pu valider le succès des Genevois.

Mais la tuile XXL pour le GSHC, c'est la blessure de Gauthier Descloux, sans doute à ces adducteurs qui l'ennuient depuis plusieurs mois. A 4'24 d'un possible blanchissage, le portier des Grenat a fait un mouvement inopportun. Il a dû être sorti de la glace sur un brancard. C'est le jeune Russe à licence suisse Timur Shiyanov qui a pris place devant le filet pour la fin de la partie. Si le Fribourgeois devait être sur le flanc de longues semaines, les Servettiens pourraient se tourner vers un gardien étranger, compte tenu de la sécheresse du marché helvétique.

Dans une patinoire de St-Léonard pleine, le derby des Zähringen a été riche en émotions (victoire 4-3 ap des Dragons). Menés 2-0, les Fribourgeois sont parvenus à égaliser grâce à Schmid et Bougro. Puis à la 54e, Walser a donné l'avantage aux Dragons. Un avantage qui a tenu jusqu'à la 58e et un deuxième but d'Untersander.

La prolongation n'a pas duré plus de 23 secondes. Le temps pour Gunderson d'envoyer un plomb et de donner un point de plus aux hommes de Christian Dubé qui sont toujours leaders avec quatre points de bonus sur Zoug, mais un match en plus.

Lausanne se saborde

Alors qu'il avait tout pour bien faire, le LHC s'est sabordé à Malley. Les Vaudois ont été dominés 3-2 tab par Davos. Les Lausannois peuvent se mordre les doigts et en utiliser un pour pointer Cody Almond, coupable d'une faute stupide qui a offert un jeu de puissance inespéré aux Davosiens. Et ces derniers en ont profité pour égaliser à 35 secondes de la fin du temps réglementaire.

Sans ce coup de pouce, les hommes de John Fust auraient certainement empoché les trois points et un troisième succès consécutif.

Cette partie s'est par ailleurs disputée dans un climat assez délétère, surtout lorsque Floran Douay a expédié Dominik Egli la tête la première dans la bande après une mise en échec avec l'épaule, mais à un mètre de la balustrade. Julian Schmutz a sorti les poings pour faire passer un message au Lausannois qui a finalement reçu 50 minutes de pénalité sur une seule action!

Bienne a lui connu un deuxième revers de rang en allant perdre 5-2 à Zurich. Les Seelandais avaient pourtant égalisé à 2-2 via Brunner à la 45e. Mais Andrighetto, puis Schäppi et Azevedo ont donné la victoire aux Lions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

149 millions de francs s sont en jeu au jackpot du prochain tirage de l'Euro Millions mardi (Archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 21, 22, 29, 32 et 46, ainsi que les étoiles 9 et 10.

Lors du prochain tirage mardi, 149 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Pour Washington, la Suisse ne manipule plus sa monnaie

Publié

le

Le gouvernement américain a confirmé le retrait de la Suisse de la liste des pays susceptibles de manipuler le cours de leur monnaie. Le Département du Trésor estime que la Confédération ne remplit plus les critères depuis les deux dernières évaluations. (© KEYSTONE/EPA/JIM LO SCALZO / POOL)

Le gouvernement américain a confirmé le retrait de la Suisse de la liste des pays susceptibles de manipuler le cours de leur monnaie. Le Département du Trésor estime que la Confédération ne remplit plus les critères depuis les deux dernières évaluations.

Les interventions de la Banque nationale suisse (BNS) sur le marché des changes continueront cependant à faire l'objet d'une surveillance, indique vendredi le Trésor US.

Dans une prise de position distincte, la BNS affirme prendre acte de cette décision et rester en contact avec Washington.

Pour le Département fédéral des finances (DFF), "la Suisse ne manipule pas le franc suisse". Les interventions de la BNS sur le marché du change "sont nécessaires pour la politique monétaire suisse, pour garantir des conditions monétaires convenables et ainsi garantir la stabilité des prix", a souligné une porte-parole du DFF, interrogée par AWP.

Avec le Vietnam

La Suisse était dans le viseur de Washington depuis décembre 2020, date à laquelle le Trésor américain avait accusé la Confédération - mais également le Vietnam - de manipuler sa devise. En avril, les autorités US sont revenues en arrière, estimant les preuves de manipulation de cours insuffisantes.

La monnaie helvétique réagissait vivement à ces annonces, se raffermissant à 1,0387 franc pour un euro, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis juillet 2015.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Coronavirus

La Suisse compte 9951 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Publié

le

La Suisse compte vendredi 9951 nouveaux cas de coronavirus (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse compte vendredi 9951 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore 29 décès supplémentaires et 118 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 65'376 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 15,22%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 100'289, soit 1151,51 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,18. Les patients Covid-19 occupent 27,90% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 81,20%.

65,93% de la population du pays sont entièrement vaccinés. 24,24% des personnes âgées de 65 ans et plus ont déjà reçu une dose de rappel.

Depuis le début de la pandémie, 1'044'628 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 13'046'527 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 11'218 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 35'967.

Le pays dénombre par ailleurs 45'096 personnes en isolement et 33'730 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Vifor reprend son souffle après son envolée boursière

Publié

le

A 10h18, la nominative Vifor retombait de près de 6,7% à 117,15 francs, contrastant avec son indice de référence (SLI), qui progressait de 0,15%. La veille, le titre avait engrangé près de 21% (archives). (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L'action Vifor reprenait son souffle vendredi à la Bourse suisse, après s'être envolée la veille de plus de 20% dans le sillage de rumeurs relayées par la presse concernant un possible rachat par l'australien CSL.

A 10h18, la nominative Vifor retombait de près de 6,7% à 117,15 francs, contrastant avec son indice de référence (SLI), qui progressait de 0,15%. La veille, le titre avait engrangé près de 21%.

The Australian avait affirmé que les deux entreprises avaient entamé des négociations exclusives, articulant même un prix pour la transaction de plus de 10 milliards de dollars australiens, ce qui correspond peu ou prou à 6,5 milliards de francs.

CSL serait en train de lever 3 à 4 milliards de dollars australiens pour financer l'opération et aurait mandaté pour ce faire Bank of America, selon le Financial Review, qui a également indiqué qu'un processus d'audit approfondi (due diligence) était en cours.

Avant de reprendre les rênes de Vifor à mi-2021, le directeur général (CEO) Abbas Hussain avait fait partie du conseil d'administration de CSL, dont il a démissionné en juin dernier.

Dans une note, Stefan Schneider, de la banque Vontobel, souligne le potentiel réduit de synergies entre les deux entreprises: le portefeuille de Vifor est essentiellement néphrologique, alors que celui de CSL se concentre sur les maladies rares et graves ainsi que sur les vaccins.

L'analyste rappelle que la protection du brevet de Ferinject/Injectafer va bientôt arriver à échéance et que le fer de lance de Vifor pourrait bientôt être concurrencé par des génériques. Un argument auquel souscrit son confrère d'UBS.

A cela s'ajoute qu'une grande partie de la valeur de l'émanation du groupe de santé bernois Galenica réside actuellement dans sa coentreprise avec l'allemand Fresenius, et qu'à ce titre, la visibilité en cas de changement de propriétaire est restreinte.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture