Rejoignez-nous

Football

Kevin Mbabu: "Je me sens bien"

Publié

,

le

Kevin Mbabu portera le no 43 à Servette (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Servette FC a présenté ce mardi Kevin Mbabu en prêt pendant six mois. Prêté par Fulham, le Genevois devrait faire ses débuts comme titulaire mercredi à Winterthour.

Le Servette FC a présenté ce mardi sa recrue hivernale Kevin Mbabu. Le latéral genevois de 27 ans prêté par le club anglais de Fulham jusqu'à la fin de la saison devrait être titulaire demain lors du match contre Winterthour. Et ce alors qu'il n'aura vécu qu’un seul entraînement avec ses nouveaux coéquipiers. Ecoutez les premières impressions de Kevin Mbabu sous le maillot grenat.

Kevin MbabuJoueur du Servette FC

3794 jours après son unique apparition avec le Servette FC, Kevin Mbabu revêtira ce mercredi le maillot de son club de coeur pour la deuxième fois. Un retour qui n'était pas vraiment attendu. Barré à Fulham qu'il a rejoint en début de saison pour un contrat courant jusqu'au 30 juin 2025, Kevin Mbabu revient à Genève pour se "ressourcer".

Kevin MbabuJoueur du Servette FC

Prêté au Servette FC jusqu'à la fin de la saison, Kevin Mbabu entrera mercredi sur la pelouse de la Schützenwiese de Winterthour avec le souvenir de ses premiers pas avec le Servette FC, le 28 septembre 2012. "J'avais 17 ans. On jouait contre Lausanne un soir pluvieux de semaine. Sébastien Fournier m'avait introduit en seconde période, précise-t-il. Tu n'oublies jamais le premier match joué en équipe première avec le club qui t'a tout appris."

"Je me sens bien"

Avec son parcours qui l'a mené à Newcastle, à Wolfsburg et à Fulham, fort de ses 22 sélections en équipe de Suisse qu'il espère retrouver bientôt, Kevin Mbabu sera peut-être le facteur X qui peut permettre au Servette FC d'atteindre ses objectifs: la deuxième place du championnat derrière les Young Boys et une victoire en Coupe de Suisse. Devant les espoirs des supporters, n'a-t-il pas peur d'avoir trop de pression sur les épaules? Ecoutez Kevin Mbabu

Kevin MbabuJoueur du Servette FC

Egalement courtisé par le FC Bâle - "signer chez le rival no 1 des Young Boys était hors de question", avoue-t-il -, Kevin Mbabu entend relancer sa carrière après son faux départ à Fulham. "Ma situation à Fulham s'explique par plusieurs raisons. Les négociations entre Wolfsburg et Fulham ont trop duré. Je ne suis arrivé à Londres que huit jours avant le début du championnat", rappelle-t-il.

MH avec Keystone-ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Les Servettiens savourent leur exploit face à l'AS Rome

Publié

le

René Weiler a su faire progresser le onze grenat au fil des mois (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI).

Avec le match nul (1-1) face à l'AS Rome, le Servette FC a parfaitement répondu à l'attente du nombreux public (près de 29'000 spectateurs) accouru jeudi soir à la Praille. Le coach grenat René Weiler salue la performance de ses joueurs qui ont su se surpasser au meilleur moment. 

Même avec une défaite, le SFC aurait préservé son troisième rang au classement du groupe G de cet Europa League. Le revers subi par Sheriff Tiraspol dans les arrêts de jeu face à Slavia Prague (2-3) en Transnistrie à cause d'un penalty concédé dans les arrêts de jeu a scellé le sort des champions de Moldavie.

La mentalité vaut mieux que le talent, mais nous avons les deux. René Weiler

Mais pour l'entraîneur grenat, l'essentiel est ailleurs: son équipe progresse de match en match. Il mesure le chemin parcouru et se réjouit de poursuivre l'aventure européenne dès mi-février.

René WeilerEntraîneur du Servette FC

 

 

https://www.radiolac.ch/sport/servette-qualifie-pour-la-conference-league/

Continuer la lecture

Football

Servette qualifié pour la Conference League

Publié

le

Miroslav Stevanovic, au centre, parvient à conserver le contrôle du ballon malgré l'intervention du defenseur romaniste Evan N'Dicka, en blanc, sous les yeux de Chris Bedia, n°29; les Servettiens ont été à la hauteur de l'évènement jeudi soir à la Praille (© KEYSTONE/Martial Trezzini).

Sous une pluie battante, Servette a obtenu un match nul parfaitement mérité (1-1) face à l'AS Rome jeudi soir à la Praille. Les Romanistes ont ouvert le score par Lukaku, Bedia a égalisé pour le SFC. Le onze grenat se qualifie pour la Conference League, Sheriff a été battu sur son terrain par Slavia Prague (2-3).

Les Servettiens ont su se hisser à la hauteur de leurs prestigieux adversaires jeudi soir dans un Stade de la Praille plein à ras bord (28'534 spectateurs!). Ils ont eu le mérite de revenir dans le match grâce à une égalisation signée Chris Bedia. Le buteur-maison, qui a répondu à l'ouverture du score de Romelu Lukaku, a retrouvé sa meilleure forme au moment le plus opportun.

Le coach est un peu "méchant", mais ça porte ses fruits. Chris Bedia

L’attaquant franco-ivoirien est ravi d’avoir fait trembler les filets romanistes: il nous raconte son but; il nous dit également ce que cette qualification représente pour lui et ses coéquipiers.

Chris BediaAttaquant du Servette FC

Ensuite, les joueurs de René Weiler ont fait front face aux assauts romanistes avec un courage admirable. Jeremy Frick a réalisé un arrêt déterminant face à Paulo Dybala qui s'est présenté seul face à lui... Les remplaçants entré en jeu pour le dernier quart du match ont joué un rôle aussi important que les titulaires pour que le onze grenat puisse subir sans dommage la pression adverse.

Après ce magnifique résultat, les joueurs de René Weiler prendront part à la phase à élimination directe de la Conference League en février prochain. Même si, avec la victoire de Slavia Prague sur Sheriff Tiraspol (3-2) en Transnistrie, une défaite n'aurait pas empêché cette qualification.

 

Tableau des résultats: ATS/keystone

Europa League,
Groupe G - Résultats et classement
Jeudi:
Servette - AS Rome 1-1 (0-1)
Sheriff Tiraspol - Slavia Prague 2-3 (1-1)
1. Slavia Prague + 5 4 0 1 13 - 4 12
2. AS Rome + 5 3 1 1 9 - 4 10
3. Servette *** 5 1 2 2 4 - 9 5
4. Sheriff Tiraspol 5 0 1 4 5 - 14 1

*** Conference League

+ au prochain tour

 

Continuer la lecture

Football

Mourinho voudrait que Servette pense au choc contre YB

Publié

le

Emblématique entraîneur de l'AS Rome, José Mourinho aimerait que Servette ait le tête au championnat et au choc de dimanche contre les Young Boys plutôt qu'à la Coupe d'Europe: les Romanistes ont un urgent besoin des trois points jeudi soir (21h) à la Praille.

L'enjeu de ce match opposant le Servette FC et l'AS Rome est taille. Surtout pour les Romanistes. Ceux-ci sont en effet en tête du groupe G avec Slavia Prague avec quatre matches et neuf points. Ce sont les confrontations directes qui départagent les deux équipes. Mais les deux adversaires ont tous deux remporté la confrontation directe les opposant à domicile sur un score rigoureusement identique (2-0). Et les vice-champions tchèques, très nets vainqueurs de Sheriff Tiraspol (6-0) devancent les "giallorossi" à la différence de buts. Les joueurs de José Mourinho se doivent donc de remporter la totalité de l'enjeu afin de rester en course pour décrocher la première place du groupe.

 

Le Belge Romelo Lukaku - n° 90 - est un l'un des joueurs les plus en vue de l'AS Rome (© KEYSTONE/Gianluca Zuddas/LaPresse via AP).

 

En Conference League, Servette pourrait gagner le titre. José Mourinho

La suggestion du coach portugais est simple : que René Weiler aligne la deuxième garniture pour reposer tous ses titulaires en vue du choc de dimanche face aux Young Boys à Berne. C'est un boutade bien sûr et il sait pertinemment qu'il n'en sera rien. Servette est une équipe redoutable à ses yeux qui n'aura aucun problème pour terminer troisième et assurer sa qualification pour la phase à élimination directe de l'Europa League avec - peut-être - poursuit la possibilité de remporter le trophée. Rien que ça!

José MourinhoEntraîneur de l'AS Rome

 

Après un debout de saison difficile, Paulo Dybala a retrouvé une place de titulaire en attaque aux côtés de Lukaku (© KEYSTONE/EPA/FABIO FRUSTACI).

 

José Mourinho s'est par ailleurs plaint - en italien lors de la conférence de presse d'avant-match, mais en français au micro des services de presse de l'UEFA - de l'état de la pelouse qui est en piteuse selon lui...

 

 

 

 

 

Continuer la lecture

Football

Nicolas Vouilloz encore 3 ans au Servette FC

Publié

le

Le défenseur genevois Nicolas Vouilloz, en grenat, qui s'interpose face à l'attaquant lausannois Kaly Sene, en blanc, a prolongé son contrat avec le SFC après plusieurs mois de discussion (© KEYSTONE/Martial Trezzini/archives)

Après plusieurs mois d'incertitude, le défenseur central genevois a prolongé son contrat avec le club grenat de deux ans soit jusqu'à la fin de la saison 25-26. 

Servettien depuis une décennie, Nicolas Vouilloz (23 ans) et le Servette FC sont parvenus à un accord pour une prolongation de son contrat jusqu’au terme de la saison 25-26. Natif de Chêne-Bougeries (11.01.01), il quitte Signal Bernex, le club de son enfance, à l'âge de treize ans pour Balexert où il gravit un à un les échelons au centre de formation du SFC. Il est régulièrement sélectionné au sein  des équipes juniors de l’ASF. Arrivé en première équipe peu après la promotion en Super League, il fait sa première apparition lors de la reprise post-covid. Il entre en jeu lors d’un Sion-Servette (24.06.20). La semaine qui suit, Alain Geiger le titularise face aux Young Boys à la Praille. Impérial en défense, il musèle l'ex-buteur grenat Jean-Pierre Nsame. Sa performance contribue à l'obtention d'un point précieux dans l’optique de la qualification pour la Coupe d'Europe. Trois ans plus tard, il compte près de cent matches à son actif en Super League tous joués sous le maillot grenat...

Continuer la lecture

Football

Le doux rêve d'une revanche pour le Servette FC

Publié

le

Rene Weiler peut avoir le sourire. Son équipe est en bonne position avant de recevoir l'AS Roma. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La venue jeudi de la Roma pour le compte de la Ligue Europa et le déplacement à Berne dimanche pour le choc de la Super League contre les Young Boys: le Servette FC s’apprête à vivre 3 jours de folie.

Assurés d’une présence sur la scène européenne après la trêve hivernale à moins d’une stupéfiante métamorphose du Sheriff Tiraspol, les Grenat peuvent aborder la rencontre contre la Roma l’esprit libre. "Mais avec l’ambition de faire un résultat, lâche René Weiler. Dans un stade plein face à une grande équipe, il nous revient de faire le travail même si le match de Berne est bien sûr dans un coin de ma tête."

"Une leçon à Rome"

L’entraîneur et ses joueurs veulent en premier lieu effacer le souvenir du 4-0 du match aller à l’Olimpico où le Servette FC était apparu bien trop "léger". "Nous avons pris une leçon à Rome, concède René Weiler. Nous avions offert trop d’espaces. Mais je suis conscient qu’il est difficile de bien défendre face à une équipe qui possède tant de talent sur le plan individuel." Jeudi soir, les Grenat seront ainsi, selon toute vraisemblance, confrontés au duo formé par Romelu Lukaku et par Paolo Dybala qui a réussi une véritable démonstration dimanche lors du succès 3-1 devant l’Udinese.

Tout indique que Jose Mourinho alignera pratiquement son équipe-type pour gagner le plus largement possible afin de combler les trois buts d’écart qui séparent les Romains du Slavia Prague dans ce groupe G. C’est, en effet, la différence de buts qui devraient départager les Tchèques et les Italiens dans la lutte pour la première place, synonyme d’accès direct en huitième de finale sans passer par un tour contre le troisième d’un groupe de la Ligue des Champions.

Soigner la note artistique

Pour sa part, le Servette FC sera reversé en Conférence League dès jeudi soir s’il fait aussi bien que le Sheriff Tiraspol qui recevra le Slavia Prague. Au pire, la qualification des Grenat sera officialisée le 14 décembre dans la mesure où personne ne peut imaginer comment les Moldaves pourraient éviter la défaite à Rome. Le Servette FC a en quelque sorte classé l’affaire avec le succès 2-1 obtenu sur le fil il y a trois semaines face au Sheriff. Il lui reste maintenant à soigner la note artistique pour les deux dernières rencontres contre les Romains et les Pragois.

Jeudi soir, René Weiler sera privé de Joël Mall, qui ne rejouera pas avant janvier, de Bradley Mazikou, de David Douline et d’Enzo Crivelli. Avec ces absences et la proximité du choc contre les Young Boys, René Weiler peut réserver des surprises dans ses choix pour le onze de départ. Mais le Zurichois aimerait que les séries vertueuses du Servette FC - sept victoires de rang en Super League et neuf matches sans défaite toutes compétitions confondues depuis le 4-0 de Rome du 5 octobre - se prolongent le plus longtemps possible.

"Je vois nos progrès. Nous jouons de manière plus compacte. Il y a plus de solidarité dans l’équipe, plus de créativité aussi, se félicite-t-il. Face à la Roma, le public peut nous pousser vers l’exploit." Pourquoi pas vers une septième victoire sur la scène européenne contre une équipe de l'un des cinq grands championnats après celles obtenues contre Liverpool en 1971, l’Athletic Bilbao en 1977, Nancy en 1978, Sochaux en 1980, Saragosse et Hertha Berlin en 2001.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture