Rejoignez-nous

Hockey sur glace

Genève-Servette perd de justesse à Rapperswil

Publié

,

le

Les deux frères Nyffeler élus meilleur joueur de leur équipe (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Fin de série pour Genève-Servette qui s'incline d'extrême justesse à Rapperswil (1-2) après les tirs aux buts.

Le premier duel des frangins Nyffeler en National League a souri à Melvin. Au terme d'une partie qui s'est décidée aux tirs au but, Rapperswil a écarté Genève à l'issue de la séance des tirs aux buts (1-2).

Dans une interview accordée à "Blick", Melvin Nyffeler espérait une victoire serrée de son club et que son frère fasse un bon match. Il a été entendu. Les deux équipes ont inscrit leur but en première période, puis plus rien. A la 60e, Marco Lehmann a bien failli offrir la victoire à ses couleurs, mais Dominic Nyffeler s'est interposé avec brio.

Après une prolongation dominée par les Aigles, tout s'est donc joué aux penalties pour une belle histoire. Rapperswil l'a emporté et Genève glisse derrière Lausanne au classement à la 8e place pour 0,001 point...

Gottéron gagne à Berne

En National League, Fribourg s'est remis dans le bon sens en battant Berne (3-0) dans la capitale fédérale. Parfois une défaite peut amorcer une série négative. Pas pour ce Gottéron version 21/22. Battus par Genève mercredi soir, les hommes de Christian Dubé ont digéré leur revers au bout du Léman pour prendre une cinquième fois le meilleur sur les Ours lors du cinquième derby des Zähringen de la saison.

On l'a souvent souligné au cours de cet exercice, mais Fribourg possède une panoplie d'artificiers intéressante. Lorsqu'une ligne est moins en verve, c'est un autre trio qui prend les choses en mains. A Berne, c'est Nathan Marchon qui s'est mué en dompteur d'ours. Auteur d'un doublé, le Fribourgeois a donné le "la" à ses coéquipiers. Le 3-0 de Brodin à la 55e a eu raison des dernières velléités bernoises.

Lausanne chanceux

Même histoire pour Lausanne en somme. La défaite subie mardi aux Vernets, la première de 2022, a été vite effacée. Mais ce ne fut pas de tout repos pour les Vaudois face à des Grisons dans une passe compliquée et qui devait composer sans Andres Ambühl, suspendu ce week-end.

Les Davosiens ont pourtant bien réagi à l'ouverture du score de Jiri Sekac (4e) en inscrivant deux buts en supériorité numérique grâce à Stransky et Prassl. Malmené, le LHC a trouvé les ressources pour égaliser juste avant la première pause par Riat.

Le 4-2 refusé à Heinen dans le tiers médian après un coach's challenge et un hors-jeu des Grisons a permis aux Vaudois de rester dans la partie. Les hommes de John Fust ont profité pour virer en tête en moins d'une minute entre la 43e et la 44e. C'est tout d'abord Sekac, encore lui, qui a battu Aeschlimann. Puis c'est Lukas Frick, d'un joli lancer, qui a donné pour la première fois l'avantage aux Lions. Ce succès voit le LHC revenir virtuellement à trois longueurs du HCD, puisque les Lausannois comptent neuf points de retard mais deux matches en moins.

Zurich d'un souffle

Ajoie s'est lui logiquement incliné face au champion Zoug. Une défaite 6-3 qui a presque un côté encourageant dans la mesure où les Jurassiens ont réussi à inscrire trois goals à l'une des meilleures équipes du pays. Insuffisant toutefois pour envisager un septième succès cette saison.

Bienne et Zurich se sont livré un beau duel dans la cité seelandaise. C'est finalement Zurich qui s'est imposé 3-2 tab. Le "Z" est désormais 4e au classement, juste devant les Biennois. La machine de Rikard Grönborg semble définitivement lancée, mais celle d'Antti Törmänen a de solides arguments à faire valoir. Les duels au printemps risquent d'être somptueux.

Dans le dernier match de la soirée, Ambri continue de s'accrocher à l'espoir d'une 10e place après avoir dominé Langnau 4-0 à l'Ilfis. Le nouveau coach Yves Sarault connaît une mise en train délicate.

 

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Jan Cadieux reste l'entraîneur principal du GSHC un an de plus

Publié

le

Jan Cadieux a été nommé à la tête du GSHC le 10 novembre dernier [Keystone]

C'était dans l'air depuis la fin de saison du Genève-Servette Hockey Club en mars dernier.  C'est maintenant officiel, Jan Cadieux restera au poste d'entraîneur du GSHC au moins une saison de plus, annonce mardi le Genève-Servette.  

Joueur durant de longues années au GSHC, Jan Cadieux s'apprête donc à vivre donc sa première préparation estivale à la tête d'une équipe de National League.

Jan CadieuxEntraîneur du GSHC

 

En plus de la confirmation de Cadieux à la tête de l'équipe, Rikard Franzen, arrivé en novembre au GSHC, est confirmé dans son poste d'entraîneur-assistant durant la prochaine saison.

Ainsi ils complètent le staff déjà composé de Louis Matte (coach assistant), Sébastien Beaulieu (entraîneur des gardiens), Mathieu Fernandes (entraîneur des gardiens), Gaëtan Brouillard (entraineur physique) et Kevin Oulevey (vidéo) encore sous contrat pour l’année prochaine, précise le club sur son site internet.

Arrivée d'un skills coach

Pour offrir des outils de développement plus complets aux joueurs, le Genève-Servette accueille dans son groupe le skills coach hongrois Balazs Bartalis. Âgé de 27 ans, il a évolué lors des cinq dernières saisons au sein de l’équipe suédoise des Växjö Lakers, annonce également le club grenat. Un rôle qui n'existait pas au sein du club genevois.

Jan CadieuxEntraîneur du GSHC

Continuer la lecture

Actualité

En Hockey sur glace les Suissesses en chocolat

Publié

le

KEYSTONE SALVATORE DI NOLFI
Pas de médaille de bronze pour les Suissesses en hockey sur glace. Les joueuses de Colin Müller se sont inclinées 4-0 face à la Finlande dans la petite finale.

La marche était trop haute pour l'équipe nationale. Face à des Finlandaises qui n'ont rien cédé, la mission était extrêmement difficile. Mais si l'on regarde la rencontre, les Suissesses n'ont eu qu'une véritable chance de but. Elle a échu à Lena Marie Lutz à la 30e partie seule affronter la gardienne Anni Keisala. Avant cela, les Nordiques ont ouvert le score à la 12e grâce à Vainikka qui a profité du chaos devant la cage helvétique pour battre Andrea Brändli.

Mais en dépit de la domination finlandaise, le score n'était que de 1-0 après 40 minutes et laissait entrevoir les rêves les plus fous. Ce d'autant que les joueuses de Colin Müller ont bénéficié d'un power-play à la 43e à la suite d'un surnombre de leur adversaire. Mais plutôt que d'égaliser, les Suissesses ont perdu le puck à la bleue sur un cafouillage de Sinja Leemann. Partie en contre, Susanna Tapani a magnifiquement ajusté son tir pour donner deux longueurs d'avance à ses couleurs et mettre un gros coup sur la tête des Helvètes. Le 3-0 est tombé à la 55e sur un jeu de puissance parfaitement exécuté, même chose pour le 4-0 de la 60e.

La Finlande a dominé la partie du début à la fin et a parfaitement muselé les fers de lance de l'équipe de Suisse, Alina Müller et Lara Stalder. Les Lionnes nordiques avaient bien préparé ce match après avoir été battues 3-2 par les Suissesses lors du tour préliminaire.

Pour se rendre compte de la différence entre les deux formations, il suffit de se pencher sur le nombre de tirs durant le tiers médian. Les Finlandaises ont écrasé leurs adversaires 21-3 dans cette statistique assez parlante pour terminer avec 47 tirs à 15.

Source: ATS

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Sélection pour les JO: "un grand honneur" pour Joël Vermin

Publié

le

Joël Vermin patinera avec le maillot suisse lors des prochains jeux Olympiques [KEYSTONE]

Il y aura évidemment Team de Cruz en curling et Sarah Hoefflin en ski acrobatique en tant que sportifs et sportive d'origine genevois, mais parmi les représentants du canton lors des prochains jeux Olympiques se trouvera également Joël Vermin. Le Bernois d'origine de 29 ans est le seul joueur du GSHC a avoir été appelé dans la sélection olympique masculine de hockey sur glace.

Pour fêter cette séléction, le futur joueur du CP Berne (il a déjà signé pour 4 ans dès la saison prochain) s'est offert un doublé dans le succès 4.3 après prolongations face au Lausanne Hockey Club. Déjà appelé en 2018 pour les Jeux de Pyeongchang, Joël Vermin avait dû déclaré forfait touché au genou. Et s'il a retrouvé sa forme en 2022 (5 buts en 3 matchs), l'attaquant genevois ne s'attendait pas à être appelé le week-end dernier.

Joël VerminAttaquant du GSHC

 

Dans sa carrière, Joël Vermin a disputé deux Championnats du monde, a griffé la glace de la NHL à 24 reprises avec les Tampa Bay Lightning. Disputé des JO est donc le dernier grand rêve à cocher sur sa liste. Des joutes qui se disputeront encore une fois dans un contexte Covid, mais l'attaquant grenat ne craint pas d'être dérangé.

Joël VerminAttaquant sélectionné pour les JO

Continuer la lecture

Genève

Un nouveau gardien de but pour le GSHC

Publié

le

Photo Archives (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Du renfort pour les Grenat.

Genève Servette a obtenu le prêt de Connor Hugues jusqu’au 10 janvier prochain.  Le portier fribourgeois de 25 ans débarque le 28 décembre aux Vernets pour pallier aux absences de Gauthier Descloux et Stéphane Charlin. Il sera la doublure de Dominic Nyffeler.

Son prêt est assorti d’une prolongation jusqu’au 30 janvier. “Avec un programme de 11 à 12 matchs en 24 jours durant le mois de janvier, il était important de pouvoir compter sur un deuxième gardien capable de jouer plusieurs matchs. Connor Hughes est un jeune portier talentueux et nous sommes reconnaissants de pouvoir compter sur lui ces prochaines semaines", commente Sébastien Beaulieu, l'entraineur des gardiens.

Dans l’accord trouvé avec Fribourg-Gottéron, Connor Hughes ne peut pas affronter les Dragons durant la période du prêt et peut être rappelé en cas de besoin par son équipe.

Continuer la lecture

Hockey sur glace

Jan Cadieux: "c'était une très bonne première semaine"

Publié

le

En poste depuis mercredi 10 novembre, Jan Cadieux a du attendre le retour des joueurs internationaux pour avoir l'équipe au complet. [KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)]

Cela fait maintenant une semaine que Jan Cadieux a repris la place d'entraîneur en chef du Genève-Servette HC. S'il n'avait à disposition que les joueurs ne disputant pas une compétition internationale, le nouvel homme fort des Vernets a pu compter ce mardi sur l'effectif au complet. L'occasion de faire le point avec lui.

En 3 minutes, Jan Cadieux revient sur cette première semaine, le message transmis aux joueurs et l'intensité aux entraînements.

Jan CadieuxEntraîneur du GSHC

(L'interview a été réalisée mardi 16 novembre, à la sortie de son premier entraînement avec l'équipe)

 

A noter que, selon nos informations, un entraîneur-assistant devrait être engagé ces prochains jours (peut-être même aujourd'hui) par le GSHC.

Continuer la lecture