Rejoignez-nous

Suisse

Denner augmentera sa masse salariale de 2,4% en 2024

Publié

,

le

Denner souligne que "les augmentations de salaire seront accordées de manière structurelle et individuelle" (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Denner, la filiale à bas prix du géant de la distribution Migros, compte relever sa masse salariale de 2,4% en 2024 dans un environnement inflationniste. Le détaillant revoit également à la hausse ses salaires minimaux.

"Les augmentations de salaire seront accordées de manière structurelle et individuelle", indique vendredi le groupe zurichois.

"Ces mesures permettent de renforcer en premier lieu les rémunérations du personnel de la vente et de la logistique", poursuit le communiqué du discounter.

Le salaire minimum sera également amélioré, tant pour les personnes sans formation que pour celles ayant suivi un apprentissage. Pour un taux d'occupation de 100% par exemple, ces rémunérations seront étoffées de 100 francs par mois.

Un bon d'achat, qui dépend du taux de travail, et d'une valeur pouvant aller jusqu'à 500 francs, sera également offert au personnel.

Fin septembre, le groupe Migros avait annoncé la hausse des salaires de ses employés entre 2,1 et 2,5% l'année prochaine pour compenser l'inflation malgré une "situation économique difficile".

L'ensemble des partenaires sociaux impliqués s'étaient déclarés satisfaits à l'issue des négociations, avait souligné le géant orange.

Quant au concurrent Coop, il étoffera dès l'an prochain d'au moins 3% les salaires de ses collaborateurs et collaboratrices les moins bien rémunérés, gagnant jusqu'à 4800 francs par mois. Le salaire mensuel minimum des employés réguliers passera ainsi de 4100 à 4200 francs. Celui des apprentis en première année de formation atteindra 1000 francs, contre 900 francs jusqu'ici.

Au-delà de 4800 francs, les augmentations seront distribuées sur une base individuelle.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

La mission "Juice" sur de bons rails un an après son lancement

Publié

le

Le 14 avril 2023, le décollage de la sonde "Juice" a été suivi attentivement depuis l'Université de Berne (archives). (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Un an après son lancement, la sonde "Juice" est sur la bonne voie. La mission d'exploration des lunes de Jupiter s'est si bien déroulée jusqu'ici qu'il pourrait être possible d'atteindre davantage que prévu sur le plan scientifique.

"Juice" a été lancée dans l'espace le 14 avril 2023 à bord d'une fusée Ariane 5 depuis le centre spatial européen de Kourou, en Guyane française. Après son arrivée à proximité de Jupiter prévue en juillet 2031, la sonde doit notamment rechercher des traces de vie sous les surfaces glacées des lunes de Jupiter Europe, Ganymède et Callisto.

Economie de carburant

"Dès le lancement, tout s'est déroulé comme prévu", a indiqué à Keystone-ATS Peter Wurz, directeur de l'Institut de physique de l'Université de Berne. Sous sa direction, un appareil de mesure a été développé et construit pour la mission "Juice".

La sonde a suivi la bonne trajectoire et a ainsi économisé du carburant qui avait été prévu pour d'éventuelles corrections. "Ce carburant pourra être utilisé plus tard pour la science", selon le Pr Wurz.

L'utilisation exacte de ce carburant supplémentaire est actuellement en discussion. Il est possible qu'il y ait plus de survols des lunes de Jupiter ou qu'il y ait un survol plus rapproché de Ganymède.

Lors de la mise en service de la sonde, tout ne s'est toutefois pas déroulé comme prévu. Une antenne-radar de seize mètres de long, baptisée "Rime", qui avait été repliée pour le lancement, ne s'est pas déployée correctement.

"Cela nous a donné des maux de ventre pendant quelques jours", relève Peter Wurz. Grâce à un procédé complexe, au cours duquel la sonde a été tournée vers le soleil pour la réchauffer, les scientifiques y sont tout de même parvenus.

En un an, "Juice" a parcouru 951'650'000 kilomètres, soit plus de 2,5 millions de kilomètres par jour. Mais la sonde n'a effectué que 12% de son chemin, car elle fait des détours. Afin d'utiliser le moins d'énergie possible pour son trajet, elle tourne d'abord plusieurs fois autour du Soleil et prend ainsi de l'élan.

Institutions suisses impliquées

Outre la recherche de traces de vie, la mission "Juice" doit aussi contribuer de manière générale à la compréhension de la formation de Jupiter. Comme la géante gazeuse est la plus ancienne planète de notre système solaire, la compréhension de sa formation est considérée comme importante pour les connaissances sur l'origine de la Terre.

L'histoire serait conservée dans la glace des lunes de Jupiter. Concrètement, les scientifiques vont étudier leur composition chimique. "Juice" ne se posera pas sur les lunes glacées pour prélever directement des échantillons, mais se contentera de les survoler.

En Suisse, l'Université de Berne, l'Institut Paul Scherrer (PSI) et le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) participent à la mission de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Super League: Grasshopper sous pression

Publié

le

Marco Schällibaum: un premier match avec GC ce soir contre Lugano (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Marco Schällibaum prendra place pour la première fois ce soir dès 18h30 sur le banc de Grasshopper lors de la 32e journée de Super League. Il affrontera Lugano, club qu'il a dirigé par le passé.

GC (11e/30 points), qui reste sur une série de deux points pris en sept matches, est sous pression. Mais affronter Lugano (3e/53 pts) ne constitue pas une tâche facile: les Tessinois suivent une tendance très favorable avec six succès et un nul. Ils sont assurés de figurer du bon côté de la barre après la 33e journée.

A 18h30 aussi, le Lausanne-Sport (8e/37 pts) accueillera le FC Zurich (4e/48 pts). Les Vaudois voudront confirmer leurs récents bons résultats contre un FCZ qui est bien placé pour lui aussi basculer dans le Championship Group.

La soirée sera conclue par la rencontre entre Saint-Gall (6e/44 pts) et Yverdon (9e/37 pts). L'enjeu sera surtout important pour les Brodeurs, qui n'ont qu'un point d'avance sur Lucerne dans la lutte pour la 6e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Publié

le

La loterie transnationale Euro Millions est proposée dans douze pays européens, dont la Suisse. (© Keystone/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 2, 3, 12, 16 et 45 ainsi que les étoiles 2 et 11.

Lors du prochain tirage mardi, 103 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/euromillions

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Année 2023 prospère pour les banques cantonales

Publié

le

Les banques cantonales tirent deux tiers de leurs revenus des opérations d'intérêts, tirant profit de la hausse des taux l'an dernier (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Les 24 banques cantonales ont totalisé un bénéfice cumulé de 4,3 milliards de francs l'an dernier, en hausse de 19%, grâce aux opérations d'intérêt dans un contexte de remontée des taux.

Les distributions aux cantons et aux communes s'élèvent à quelque 2,1 milliards de francs, selon le rapport de l'Union des banques cantonales suisses publié vendredi. Cela représente environ 240 francs par habitant.

Les 24 établissements "ont fait face avec brio aux événements liés au Credit Suisse, à la volatilité des marchés boursiers et aux défis géopolitiques, et signent ainsi un très bon exercice financier", d'après le communiqué.

Les opérations d'intérêts représentent toujours la source de revenus la plus solide des banques cantonales, avec une part de deux tiers. Au 31 décembre 2023, les opérations d'intérêts ont affiché un résultat net cumulé de 7,6 milliards de francs, soit une progression d'un quart sur un an. Au premier semestre, "la politique monétaire et la hausse rapide de la courbe des rendements ont largement soutenu ce segment". Pour la première fois depuis huit ans, le taux directeur était à nouveau en territoire positif pendant la totalité de l'exercice.

Les autres sources de revenus ont également connu une évolution positive. Le résultat des opérations de commissions et des prestations de service a progressé de 1,4 à 2,7 milliards. Celui des opérations de négoce a gagné 4,8% à environ 1,1 milliard. Au total, les produits s'élèvent à 11,7 milliards de francs (+16,2%).

Hausse des effectifs

La bonne marche des affaires s'est reflétée dans les effectifs avec la création de 873 nouveaux emplois. Fin 2023, les banques cantonales employaient au total 20'306 personnes équivalents temps plein. Les charges d'exploitation ont affiché une hausse limitée à 7% (357 millions).

Le "très bon résultat opérationnel" de 5,6 milliards de francs, qui a bondi de 30,2%, a permis de renforcer encore la couverture des risques et de constituer des réserves supplémentaires de 960,1 millions de francs pour les risques bancaires généraux.

Le montant total de l'actif a stagné par rapport à l'exercice précédent (-0,3%). Au vu de la bonne performance d'acquisition dans le segment des prêts à la clientèle (+4,3 %), cela tient en premier lieu à la réduction des liquidités. Fin 2023, le total des prêts s'élevait à 536,7 milliards de francs, dont 479 milliards de francs de créances couvertes par des hypothèques (+4,4 %).

Du côté du passif, les engagements à l'égard de la clientèle ont légèrement diminué, sous l'influence des arbitrages dans les solutions de placement et des transferts dans les activités hors bilan. Ils ont reculé à 457,7 milliards de francs (-0,9%). Les fonds de la clientèle couvrent environ 85,3% des prêts.

Au 31 décembre 2023, les banques ont renforcé leur capitalisation, avec des fonds propres (fonds propres de base, net tier 1) à 59,9 milliards de francs (+6,1%). "Toutes les banques cantonales dépassent nettement le seuil réglementaire" avec des ratios de fonds propres pondérés situés entre 16,5% et 25,7%. La moyenne des ratios de fonds propres non pondérés s'élève à 7,8 %.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Sport

Les cantons préparent l'introduction de billets personnalisés contre les hooligans

Publié

le

Pour la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le billet personnalisé constitue un instrument supplémentaire important dans la poursuite des auteurs d'infractions. (© KEYSTONE/ALEXANDRA WEY)

Pour contrer la violence des supporters, les cantons veulent introduire des billets personnalisés par le biais d'une révision du "Concordat sur le hooliganisme". La Conférence des directeurs des départements cantonaux a décidé vendredi de lancer le projet.

Pour la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP), le billet personnalisé constitue un instrument supplémentaire important dans la poursuite des auteurs d'infractions.

Pour l'introduction "non volontaire" de billets personnalisés pour les manifestations sportives, une révision du "Concordat sur le hooliganisme" est nécessaire. La CCDJP a donné le mandat d'élaborer une proposition dans ce sens.

Mais ce sont finalement les autorités chargées de délivrer les autorisations qui décideront de l'introduction effective de billets personnalisés, même sur la base d'un concordat révisé. La CCDJP est en outre toujours prête à discuter de nouvelles propositions visant à prévenir la violence, lit-on dans le communiqué.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture