Rejoignez-nous

Suisse

Aucun joueur ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

,

le

Lors du prochain tirage vendredi, 138 millions de francs seront en jeu (image d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions mardi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 9, 19, 21, 32 et 36, ainsi que les étoiles 3 et 4.

Lors du prochain tirage vendredi, 138 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Une quarantaine de militaires infectés par des norovirus à Isone TI

Publié

le

Une quarantaine de militaires rattachés aux Forces spéciales de l'armée basées à Isone (TI) ont été infectés par des novovirus. Ils sont actuellement séparés du reste de la troupe pour éviter toute propagation (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Quarante-deux recrues des Forces spéciales de l'armée basées à Isone (TI) ont été infectées par des norovirus, indique le DDPS mercredi. Les militaires touchés par ces infections gastro-intestinales ont été séparés du reste de la troupe pour éviter toute propagation.

Les recrues infectées sont prises en charge par du personnel médical spécialisé, précise le Département fédéral de la défense (DDPS) dans un communiqué. La maladie dure jusqu'à 72 heures et disparaît ensuite d'elle-même, indique-t-il encore.

Les norovirus sont très contagieux, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ils causent de multiples cas de maladie partout où des personnes cohabitent dans un espace restreint, comme c'est notamment le cas dans les casernes, les foyers, les hôpitaux et les jardins d'enfants par exemple. Ils provoquent des vomissements et de fortes diarrhées.

Il n'existe aucun médicament ni vaccin préventif. Les infections dues à des norovirus sont principalement observées durant l'hiver, soit de novembre à mars.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Le National dit non au droit de vote à 16 ans

Publié

le

L'introduction du droit de vote à 16 ans divise le Parlement depuis plusieurs années (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

La Suisse ne doit pas introduire le droit de vote à 16 ans. Le sujet divise le Parlement depuis plusieurs années. Le National a décidé mercredi, par 106 voix contre 84, de classer une initiative parlementaire en ce sens.

L'introduction du droit de vote à 16 ans entrerait en contradiction avec les droits et devoirs civils et pénaux prévus pour les citoyens et citoyennes suisses à partir de 18 ans, a argué Piero Marchesi (UDC/TI) pour la commission. Et d'estimer qu'il est problématique de définir des âges différents pour le droit de vote et le droit d’éligibilité.

Les jeunes sont les plus impactés par les décisions prises aujourd'hui, a opposé Nadine Masshardt (PS/BE). Ils sont prêts à participer à la vie politique du moment qu'on les autorise. Elle a été entendue par la gauche, le PVL et une partie du Centre.

Lors des votes précédents, l'introduction du droit de vote à 16 ans avait passé la rampe de justesse, grâce à l'ancienne composition du Conseil national.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Politique

Les déclarations de non-réexportation doivent rester obligatoires

Publié

le

Le National a refusé mercredi de lever l'obligation des déclarations de non-réexportation (archives). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Les pays auxquels la Suisse livre du matériel de guerre devront continuer à signer une déclaration de non-réexportation. Le National a refusé mercredi par 130 voix contre 56 une motion de Thomas Rechsteiner (Centre/AI), qui voulait permettre de lever ces déclarations.

La motionnaire initiale, l'ancienne députée Ida Glanzmann-Hunkeler (Centre/LU), estimait dans son texte que la mesure permettrait d'accroître la marge de manoeuvre du Conseil fédéral en matière de politique étrangère et de sécurité. Elle trouvait cela "particulièrement utile en situation exceptionnelle, comme celle que nous vivons actuellement avec la guerre en Ukraine".

Le Conseil fédéral était opposé. En tant qu'Etat neutre, la Suisse est tenue de respecter des droits et des devoirs, en vertu de la Convention de La Haye.

Lever l'obligation de déclaration de non-réexportation du matériel de guerre serait contraire au droit international. La mesure contreviendrait aussi au principe de l'égalité de traitement, si l'objectif est de permettre de livrer des armes à une partie au conflit.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Embellie pour les perspectives économiques en Suisse

Publié

le

Parmis les 39 observateurs, la majorité table sur une probable baisse des taux d'intérêts à 1,5% pour le mois de juin. (KEYSTONE / MICHAEL BUHOLZER) (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Les perspectives à court terme de la conjoncture helvétique rassurent les analystes interrogés dans le cadre de la publication de l'indicateur UBS-CFA. Les experts s'attendent à une reprise de l'économie suisse au cours des six prochains mois.

A 10,2 points, l'indice UBS-CFA affiche une progression de 29,7 points sur un mois, indique le compte-rendu périodique paru mercredi. Il s'agit de la première hausse de l'indicateur depuis deux ans.

Les auteurs de l'étude considère la récente volatilité du franc suisse comme un point d'interrogation quant à la politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS). "En cas d'appréciation, une grande majorité d'analystes s'attendent à une intervention de la BNS."

Parmis les 39 observateurs, la majorité table sur une probable baisse des taux d'intérêts à 1,5% pour le mois de juin.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Affaiblissement de la construction en Suisse fin 2023

Publié

le

Pour 2024, en raison des coûts de construction et des taux d'intérêt plus élevés, la faîtière s'attend à un recul de 0,5% des revenus au premier trimestre. (KEYSTONE/Gaetan Bally) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La construction en Suisse a vu son chiffre d'affaires reculer au quatrième trimestre 2023 mais avancer sur l'ensemble de l'année. L'exercice 2024 s'annonce être décisif vu la grande incertitude conjoncturelle, note mercredi la Société suisse des Entrepreneurs (SSE).

D'octobre à décembre, le chiffre d'affaires a reculé de 1,1% à 6,1 milliards, tout comme les entrées de commande en baisse de 2,8% à 5,3 milliards.

De janvier à décembre, les recettes ont grappillé 0,7% au niveau nominal à 23,3 milliards de francs. Le renchérissement s'élevant à 1,6%, il en résulte un recul effectif de 0,9%, fait remarquer la SSE. Les entrées de commande ont de leur côté baissé de 4% à 22,7 milliards.

Concernant l'emploi, le taux de chômage dans la construction reste stable à 3,4%. La pénurie de main-d'oeuvre qualifiée pousserait les entreprises à conserver leurs employés.

Pour 2024, en raison des coûts de construction et des taux d'intérêt plus élevés, la faîtière s'attend à un recul de 0,5% des revenus au premier trimestre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture