Rejoignez-nous

Hockey

Ajoie, battu, mais passe son examen d'entrée

Publié

,

le

L'Autrichien de Bienne, Fabio Hofer inscrit le 2-0 face à Tim Wolf. (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Au terme d'un match enlevé, Bienne n'a pas permis à Ajoie de fêter son retour en National League avec une victoire. Les Seelandais se sont imposés 3-1 à Porrentruy devant plus de 3300 spectateurs.

Les Jurassiens ont livré un match plein. Le public a pu vibrer dans une partie où le palet passait d'un but à l'autre. Les joueurs d'Antti Törmanen ont dominé dans la possession du puck, mais ils se sont heurtés à un Tim Wolf, parfaitement à la hauteur de sa nouvelle catégorie de jeu.

Hazen (26 minutes) et Devos (28) ont été largement employés par Gary Sheehan mais les Seelandais ont su parfaitement limiter le rayonnement des deux Québécois. Les Ajoulots ont pu entretenir l'espoir après la réduction du score par Eigenmann à la fin de la deuxième période. Finalement, les Biennois ont pu faire la différence dans le but sur leur deuxième but inscrit en infériorité numérique de la soirée après l'ouverture du score par Gaëtan Haas.

Fribourg Gottéron a réussi le bon coup de la soirée avec un succès 6-3 sur la glace du CP Berne. Un doublé de Killian Mottet, deux assists du portier Reto Berra, bien des éléments ont souri aux Fribourgeois. Pourtant, ils se sont fait quelques frayeurs. Ils sont sortis avec un avantage flatteur de 2-0 au terme du premier tiers-temps avec une réussite de Desharnais après seulement 43'' de jeu. Berne est revenu au cours de la deuxième période, mais un but précieux de DiDomenico après 15'' au début de la dernière période a placé Gottéron sur les rails du succès.

Descloux à son affaire

Pour Genève-Servette, ce premier déplacement au Hallenstadion fut loin de ressembler à leurs dernières visites à l'occasion des demi-finales des play-off où les Genevois s'étaient imposés à deux reprises. Les Zurichois ont repris des couleurs (4-2). Avec Malgin, engagé la veille, ils ont largement dominé les débats même s'ils ont dû attendre d'avoir passé la mi-match pour ouvrir le score en supériorité numérique par Simon Bodenmann (32e). Auparavant, les Servettiens n'avaient pas exploité une double pénalité mineure infligée à Andrighetto pour une canne haute au visage de Pouliot.

Malgré un Gauthier Descloux à son affaire, les joueurs de Rikard Grönborg ont doublé la mise 44'' après la réussite de Bodenmann, sur un puck dévié qui a surpris le portier genevois. Puis juste avant la deuxième pause, le capitaine Geering exploitait parfaitement un contre initié par une perte de puck des joueurs d'Emond. La réduction du score de Pouliot à 5 contre 4 n'a pas inversé le cours de la partie. Un autogoal malheureux de Tömmernes a scellé le sort des Genevois. Le but du Finlandais Filppula à 4 contre 4 a montré que le Finlandais avait encore toutes ses jambes.

Zoug a étrenné son titre devant son public avec un succès 5-2 face à Davos. Les champions de Suisse ont pris un double avantage au cours de la première période par Suri et Martschini.

Note:

complété

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey sur glace

Genève-Servette: Hartikainen et Manninen rempilent

Publié

le

(KEYSTONE/Anthony Anex)
Le Genève-Servette HC annonce la reconduction du contrat pour la saison 2024/2025 de ses deux attaquants finlandais Teemu Hartikainen (33 ansI et Sakari Manninen (32 ans). 
Réuni à Genève l’an dernier, ce duo a pris sa part dans la conquête de la Ligue des Champions. Brillants sur la scène européenne, Teemu Hartikainen et Sakari Manninen ont livré une saison plus laborieuse en National League avec une élimination au premier tour des play-in face à Bienne qui a sanctionné un rendement offensif moindre.

Continuer la lecture

Hockey

Le Lausanne HC élimine Fribourg-Gottéron

Publié

le

Damien Riat (au centre) félicité par Jiri Sekac et Lawrence Pilut après avoir signé le 2-1 pour le LHC. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Le Lausanne HC disputera la première finale de National League de son histoire ! A Fribourg, les Lions ont aligné une quatrième victoire de rang (4-2) pour éliminer les Dragons.

Fribourg-Gottéron avait pourtant entamé ce cinquième acte comme il n'avait pas su le faire jusqu'à présent dans cette série: en ouvrant le score. A la 3e minute de jeu, Killian Mottet a soulagé les supporters fribourgeois en reprenant victorieusement un service précis de Julien Sprunger.

Mais ce soulagement s'est rapidement transformé en inquiétude, puis en désarroi, lorsque les Lions sont revenus des vestiaires avec une fougue que les Fribourgeois n'ont pas su contenir. Après un essai d'Andrea Glauser renvoyé par le poteau (21e), Lawrence Pilut a égalisé d'un tir de la ligne bleue (22e).

Le but de l'espoir

Le momentum dans son camp, le LHC en a profité pour prendre les devants par l'intermédiaire de Damien Riat, qui a placé sa reprise au-dessus de la jambière de Reto Berra (32e). A la toute fin d'un jeu de puissance, le portier fribourgeois s'est ensuite laissé surprendre près de son poteau par Jiri Sekac (41e), qui a poussé les locaux au bord du gouffre.

Ces derniers ont tout tenté dans l'ultime période pour prolonger l'aventure. Marcus Sörensen a bien marqué le but de l'espoir en supériorité numérique (49e), mais Sekac a scellé la qualification des Lausannois dans la cage vide (59e).

Pour Gottéron cette sortie de route laisse un goût amer. Elle coïncide également avec la fin de la carrière d'Andreï Bykov, qui n'apportera pas de premier titre de champion de Suisse à Fribourg.

Lausanne disputera de son côté la première finale de son histoire. Elle débutera mardi 16 avril à Zurich, contre une équipe encore invaincue depuis le début des play-off.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Trois pucks de finale pour le Lausanne HC

Publié

le

Le Lausaanne HC à une victoire de la première finale de son histoire. (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

A domicile, Lausanne a remporté le 4e acte des demi-finales des play-off. Un succès 3-1 sur Fribourg qui permet aux Vaudois de mener 3-1 dans la série.

Les joueurs de Geoff Ward auront donc trois pucks de finale. Ce serait une première pour le club vaudois dont la meilleure performance reste une défaite 4-1 en demi-finale contre Zoug en 2019. Et c'est peut-être aussi pour cela que les Lausannois en sont là aujourd'hui. En ayant déjà réussi à faire mieux que dans toute leur histoire, ils évoluent avec moins de pression que Fribourg.

Mais ce troisième succès fut long à se dessiner. Le premier but de la rencontre est tombé à la 39e. Bien servi par Ken Jäger, Tim Bozon a trouvé Michael Raffl pour une ouverture du score qui a libéré une patinoire qui avait certainement l'impression de revivre l'acte II et l'acte III avec deux équipes dos à dos après quarante minutes.

Buteur lors du septième match en quart de finale contre Davos, décisif mercredi dernier avec un but en infériorité numérique et samedi avec la passe sur le 2-0 de Théo Rochette, Michael Raffl se pose pour l'heure en facteur X au sein du LHC. L'Autrichien de 35 ans est revenu de blessure le 12 janvier et son impact dans le collectif lausannois n'est plus à démontrer. Quelques secondes après son but, Raffl aurait même pu doubler la mise et mettre un immense coup derrière les casques fribourgeois.

Au lieu de cela, c'est Gottéron qui a pu égaliser à la 43e. D'un superbe effort, Chris DiDomenico a battu Connor Hughes et relancé totalement les actions fribourgeoises. Enfin c'est ce que l'on aurait pu penser si le LHC n'avait pas repris l'avantage près de cinq minutes plus tard par Tim Bozon, d'un tir qui a laissé pantois Berra. Une fois encore, c'est la troisième ligne vaudoise qui a fait la différence.

Les Dragons ont livré un match dans la veine de celui de samedi. Moins ennuyés par Lausanne, les hommes de Dubé ont encore eu des soucis de concrétisation ou de malchance, comme à la 24e lorsque Julien Sprunger a attrapé le poteau. Et finalement les Vaudois, très bons dans la gestion de la fin de match, ont pu clore les débats dans la cage vide grâce à Rochette.

Le cinquième duel se tiendra mercredi soir à Fribourg avec un Gottéron au pied du mur.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Les Lions dévorent Zoug

Publié

le

Rien à faire pour l'instant contre Sven Andrighetto et Zurich. (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

Les Zurich Lions disputeront la finale des play-off. Comme face à Bienne au tour précédent, les Lions n’ont eu besoin que de quatre matches pour éliminer Zoug.

Zurich a remporté 2-0 l’Acte IV sur la glace zougoise pour un huit sur huit assez extraordinaire depuis le début de ces séries finales. La meilleure équipe de la saison régulière a marqué par Derek Grant à la 22e dans un angle très fermé et par Denis Malgin à la 34e sur une séquence à cinq contre quatre. Sans un Leonardo Genoni dans un bon soir dans la cage averse, l’addition aurait été bien plus lourde.

Parfaitement protégés par leur gardien Simon Hrubec et portés par la verve de Malgin et de Sven Andrighetto, les Lions dégagent une très grande impression. En finale, l’avantage de la glace et de la fraîcheur leur offre, semble-t-il, une immense marge sur son futur adversaire.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Une demi-finale pratiquement déjà jouée

Publié

le

Rudolfs Balcers congratulé après son but qui a permis à Zurich de mener 3-1. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Les ZSC Lions ne sont plus qu’à un succès d’une qualification pour la finale des play-off. Les hommes de Marc Crawford mènent 3-0 dans leur série face à Zoug après leur victoire 4-2 à domicile.

II n'aura fallu que 1'31'' pour qu'un centre de Juho Lammikko, dévié dans son propre but par Livio Stalder, permette aux Zurichois de prendre les devants. Au passage, le "Z" aura su profiter d'une pénalité sifflée à Brian O'Neill après... 12 secondes de jeu.

Quasi parfaits en défense, les Zurichois ont doublé la mise sur une rupture de Christian Marti (25e), avant de manquer plusieurs possibilités de tuer tout suspense et de voir Zoug réduire son retard, contre le cours du jeu (38e). Si elle a mis un terme à 117'40'' sans but, la réussite de Niklas Hansson a vite été contrebalancée par le goal de Rudolfs Balcers (40e).

En fin de partie (58e) Zoug est parvenu à revenir à 2-3, via une réussite de Fabrice Herzog, à 6 contre 5. Sans remettre en discussion l'issue finale de la partie, Vinzenz Rohrer et Juho Lammikko marquant dans la cage vide aux 59e et 60e minutes...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture