Rejoignez-nous

Suisse Romande

Lausanne: un an de fêtes pour les 750 ans de l'église St-François

Publié

,

le

L'église St-Francois, au coeur de Lausanne, fête cette année son 750e anniversaire. (© Keystone/LAURENT GILLIERON)

L'église St-François au coeur de Lausanne fête cette année ses 750 ans. Pour marquer cet anniversaire, une soixantaine d'événements artistiques s'égraineront durant toute l'année, au rythme de quatre à cinq par mois. Une grande fête est prévue le 8 octobre.

A l'occasion des 750 ans de son édification par des moines franciscains, c'est un programme attractif, intergénérationnel et interculturel qui a été concocté afin de marquer ce jubilé dans l'esprit de la population lausannoise, a dit mercredi devant la presse Myriam Gex-Fabry, cheffe de projets et responsable programmation à la Ville de Lausanne.

Dès jeudi et jusqu'au 31 décembre, concerts classiques et contemporains, spectacles de danses, contes, expositions, visites, conférences et dégustations de mets animeront ce "plus ancien lieu et bâtiment religieux de Lausanne", comme l'a rappelé le municipal David Payot, aussi président de l'Association du 750e anniversaire. Pour cette année de festivités, la Ville a surtout misé sur des acteurs de la vie culturelle lausannoise.

Facettes cachées à découvrir

"Les 750 ans de St-François seront l'occasion de mettre en valeur un bâtiment historique, emblématique de l'architecture et de l'urbanisme de Lausanne, mais aussi les dimensions culturelles, spirituelles et sociales des événements que l'association de l'Esprit Sainf y cultive depuis plus de dix ans", a dit M. Payot.

Dès jeudi, des concerts classiques interprétés par le Ch½ur Faller, l'Académie vocale de Suisse Romande, l'Ensemble vocal de Lausanne ou encore l'Orchestre de Chambre de Lausanne résonneront dans l'église sise sur la place du même nom au centre-ville. Le Sinfonietta de Lausanne dévoilera pour sa part les secrets de la création du chef-d'½uvre de Prokofiev "Roméo et Juliette", composé en 1935.

Les particularités architecturales et acoustiques du bâtiment offriront une expérience inédite aux spectateurs, ont encore souligné les organisateurs. Des lieux habituellement fermés de l'église St-François comme sa tour, ses cloches et son horloge antique seront exceptionnellement ouverts au grand public et permettront de découvrir des facettes habituellement cachées du monument, ajoutent-ils.

Une grande journée de fête est agendée pour le 8 octobre avec un village médiéval autour du monument et de nombreuses animations artistiques et culturelles pour petits et grands.

Au fil du temps et de l'histoire

L'histoire de l'église St-François débute en 1258 lorsque des moines franciscains - appelés aussi les Cordeliers et disciples de Saint-François d'Assise - s'installent à Lausanne. Ils bénéficient alors de nombreux dons pour la construction de leur église et du couvent attenant.

A cette époque, l'église n'est pas située au c½ur de la ville comme aujourd'hui, mais à sa bordure sud, le long du mur d'enceinte de Lausanne. De l'édifice primitif des années 1270, elle conserve encore le plan général, les dimensions, une partie du gros ½uvre de la nef et surtout le ch½ur. En 1272, elle est prête à accueillir les premières sépultures des grands seigneurs et des bourgeois lausannois. C'est cette "date de naissance" qui fera d'ailleurs foi.

Vers l'an 1368, un incendie dévaste Lausanne et en particulier l'église St-François et sa charpente en bois. La reconstruction dure plusieurs années. Vers 1400, dérogeant à leur règle de simplicité, les Franciscains construisent le clocher de plan carré, d'une hauteur de 56 mètres, avec quatre échauguettes inspirées par celles de la cathédrale. Pierres taillées et toit voûté remplacent la charpente boisée.

Ce qu'il reste encore intact de l'esprit franciscain de l'église, c'est sa chaire originelle, sauvée de l'incendie et la plus ancienne chaire franciscaine encore visible en Suisse, selon Jean-François Ramelet, pasteur des lieux. Dès la Réforme de 1536, l'église devient la propriété de la Ville et sera utilisée comme église paroissiale du culte protestant. Elle est classée "monument historique" en 1900, inaugurant dès lors un siècle de chantiers de rénovation.

www.750esf.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Rock Oz: 35'000 spectateurs pour les adieux aux arènes

Publié

le

Rock Oz'Arènes ne retrouvera pas ses arènes avant 2027. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Rock Oz'Arènes a dit au revoir dimanche soir aux arènes d'Avenches (VD). Quelque 35'000 spectateurs ont participé, cinq jours durant, à la 30e édition du festival, la dernière avant la rénovation de l'amphithéâtre romain.

Les travaux dureront au moins cinq ans. Pendant ce temps, Rock Oz migrera dans un nouveau lieu, qui sera dévoilé prochainement.

Pour ses adieux, le festival a vécu une édition "remplie d'émotion, de joie et de résilience", affirment dimanche les organisateurs dans un communiqué. Ils ajoutent avoir vécu "des montagnes russes émotionnelles", en référence notamment à l'annulation de dernière minute de Placebo pour des raisons familiales.

Trouver un remplaçant à la tête d'affiche de la soirée du samedi, à trois jours du concert, paraissait "irréalisable", affirment les organisateurs. Ils ont pourtant pu dégoter l'auteur-compositeur irlandais Michael Patrick Kelly.

Si ce remplacement a suscité certaines critiques des festivaliers sur les réseaux sociaux, les organisateurs assurent que les spectateurs ont été "captivés et conquis" par ce concert qu'ils n'attendaient pas. "Les arènes sont restées pleines à craquer avec un public hypnotisé durant une heure et demie", racontent-ils dans leur communiqué.

Annonce en septembre

Parmi les autres temps forts de cette 30e édition, le festival cite notamment les concerts de GIMS, Worry Blast, Status Quo, Louane ou encore Robin Schulz lors de la soirée électro du vendredi. La manifestation s'est achevée dimanche avec une soirée 100% suisse avec, entre autres, Stephan Eicher et l'humoriste Yann Lambiel.

En attendant de retrouver les arènes, a priori en 2027, Rock Oz devrait revenir l'an prochain sur un autre site, pas forcément à Avenches. "Plusieurs projets sont en discussion et en attente d'autorisation", soulignent les organisateurs. Ils ajoutent que de "belles nouvelles" pourraient être annoncées en septembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Lausanne: un homme "perturbé" reste plusieurs heures sur un toit

Publié

le

La police a négocié pendant plusieurs heures pour faire descendre un homme retranché sur un toit à Lausanne (photo d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La police lausannoise a dû intervenir dimanche en fin de matinée lorsqu'un homme s'est retranché sur le toit d'un bâtiment de l'avenue de Sévelin. Ce quadragénaire, "perturbé" selon le communiqué de la police, a lancé des pierres sur les agents qui tentaient de l'approcher.

Après plusieurs heures de négociation, soit vers 16h15, l'homme est finalement descendu du toit et a tenté de prendre la fuite. Il a été interpellé par des membres de police-secours et du groupe d'intervention. Il a été conduit dans un établissement hospitalier, précise le communiqué.

Deux policiers ont été légèrement blessés et plusieurs véhicules stationnés ont été endommagés par les jets de pierres. Le Ministère public a ouvert une instruction pénale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a empoché le jackpot samedi soir au Swiss Loto. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 7, 15, 18, 23, 32 et 41 . Le numéro chance était le 3, le rePLAY le 5 et le Joker le 017860.

Lors du prochain tirage samedi, 13,5 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Une septuagénaire décède sur l'A9

Publié

le

Une Vaudoise de 76 ans est décédée vendredi en fin de journée lors d'un accident sur l'autoroute entre Chexbres et Vennes (photo d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Une personne a perdu la vie et quatre autres ont été blessées vendredi en fin de journée sur l'A9 entre Chexbres et Lausanne-Vennes. Une collision dans le tunnel de Chauderon est à l'origine de l'accident.

A l'entrée du tunnel, vendredi vers 17h30, une voiture a heurté la glissière de sécurité, avant d'être percutée par un fourgon qui la suivait, relate samedi la police vaudoise dans un communiqué.

Une des passagères de la voiture impliquée, une Vaudoise de 76 ans, est décédée sur les lieux de l'accident. Les trois autres occupants de la voiture, blessés et en état de choc, ont été transportés en ambulance au CHUV ainsi que le conducteur du fourgon également en état de choc. Leurs jours ne sont pas en danger.

L'autoroute a dû être fermée et les véhicules se trouvant sur la chaussée montagne ont été évacués. Cette situation a provoqué d'importantes perturbations du trafic dans la région ainsi qu'un bouchon de plusieurs kilomètres sur l'autoroute entre Vevey et Lausanne. Le trafic a pu être rétabli samedi vers 03h30.

Le Ministère public a ouvert une instruction pénale afin d'établir les circonstances exactes de cet accident, ajoute la police vaudoise, qui lance un appel à témoins.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Un festival buskers à Morges (VD)

Publié

le

Les musiques du monde seront à l'honneur au centre-ville de Morges pour la première édition de son festival buskers (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Nouveau venu parmi les festivals vaudois de l'été, BuskersAMorges se déroule de mercredi à samedi. La manifestation met à l'honneur les musiques du monde avec quinze groupes et une cinquantaine d'artistes venus d'Amérique latine, d'Afrique, du Japon ou encore d'Irlande et de Suisse.

Outre la musique, des contes et des spectacles de danse ou de cirque seront proposés dans les rues de Morges de 17h00 à minuit. A l'instar des autres festivals buskers, l'accès aux spectacles est gratuit, le public étant invité à contribuer au chapeau des artistes.

La majorité des artistes seront présents durant les quatre jours du festival. Ils se produiront à plusieurs reprises dans les six endroits prévus au centre-ville.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture