Rejoignez-nous

Suisse Romande

Architectes lausannois désignés pour le nouveau bâtiment de HEC

Publié

,

le

Les conseillers d'Etat Cesla Amarelle et Pascal Broulis entourent le recteur de l'UNIL Frédéric Herman, devant la maquette du futur bâtiment d'HEC. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le bureau lausannois Background Architecture a été retenu pour concevoir le nouveau bâtiment dédié aux Hautes écoles commerciales (HEC) de l'Université de Lausanne (UNIL). L'édifice, devisé à 46 millions de francs, accueillera 1200 étudiants à la rentrée 2028.

Le bureau lausannois, fondé en 2013, est ressorti vainqueur d'un concours d'architecture qui a réuni 43 projets, dont 31 provenant de Suisse et 16 du canton de Vaud. Il a été désigné à l'unanimité des membres du jury, a annoncé son président, l'architecte cantonal Emmanuel Ventura, lundi lors de la cérémonie de remise des prix.

Le nouveau bâtiment sera situé à l'entrée du campus universitaire de Dorigny, en bordure de la route cantonale. Il sera voisin aux bâtiments de l'Internef et de l'Extranef, qui abritent déjà des étudiants en économie mais aussi notamment en droit.

Ce parallélépipède de trois étages comptera trois auditoires (deux de 200 places, un de 120), cinq salles de cours de 50 places chacune ainsi qu'une centaine de bureaux et salles de réunion. S'y ajouteront encore un réfectoire de 150 places et deux cuisines en libre-service.

Egalement présents lundi matin sur le site de l'UNIL, les conseillers d'Etat Cesla Amarelle (formation) et Pascal Broulis (patrimoine bâti) ont rappelé que cette construction était devenue "nécessaire" pour répondre au fort engouement pour les études universitaires. Et particulièrement pour la filière HEC, dont la "dispersion" actuelle sur le campus n'est pas idéale.

Ouverture attendue en 2028

Au sujet du projet lauréat, les deux ministres ont notamment salué son organisation spatiale "compacte et pertinente". Le campus étant déjà dense à cet endroit, le futur bâtiment permettra de "meubler intelligemment l'espace", a dit Pascal Broulis. Pour Cesla Amarelle, le projet se montre également "exemplaire" en matière environnementale. La construction sera par exemple "mixte" avec du bois et du béton recyclé.

De son côté, le recteur de l'UNIL Frédéric Herman a remarqué que le nouveau bâtiment allait apporter de "la modernité au coeur de la partie historique" du campus. Il contribuera aussi, selon lui, au développement "d'un quartier vivant pour et autour des sciences sociales et humaines."

Le projet imaginé par Background Architecture doit désormais être finalisé au sein de l'Etat de Vaud jusqu'à la fin 2023. Outre les traditionnelles phases de demande d'autorisations et d'appel d’offres, le Grand Conseil devra valider le crédit d'ouvrage, vraisemblablement durant le second semestre 2025.

La construction proprement dite pourrait alors débuter au printemps 2026 avec, si tout se passe bien, une ouverture pour la rentrée universitaire 2028.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

Tirabosco à l'honneur à BDFIL: "c'est la récompense d'une pugnacité"

Publié

le

KEYSTONE- SALVATORE DI NOLFI

Le festival consacré à la bande dessinée BDFIL s'ouvre ce lundi à Lausanne. Un Genevois sera mis à l’honneur: Tom Tirabosco.  

Difficile de passer à côté de lui ce printemps, l'artiste Tom Tirabosco est partout.

L’actualité du dessinateur genevois est chargée en ce mois d’avril. Il est tout d’abord l’invité d’honneur du festival BDFIL qui commence ce lundi. L'événement vaudois lui consacre une grande rétrospective intitulée "Monstres et merveilles". Tom Tirabosco présentera également à Lausanne son nouvel ouvrage en avant-première “Terra Animalia”. Sa bande dessinée “L’œil de la forêt” qui lui avait valu le prix du festival de Sierre il y a 20 ans, est rééditée.

Une mise à l'honneur qui vient récompenser une carrière riche. Que se dit Tom Tirabosco lorsqu’il se retourne sur le chemin parcouru?

L'artiste genevois est arrivé à vivre de sa passion. Comment a t-il fait pour se démarquer?

 

Tom Tirabosco est une figure locale reconnue dans le monde de la bande dessinée. Cette particularité lui a permis d'exercer son métier sur le long terme:

Le dessinateur sera présent du 19 au 21 et du 26 au 28 avril pour, entre autres, des séances de dédicaces à BDFIL.

Enfin, sachez qu’une exposition sur de nouvelles œuvres est à découvrir jusqu'au 24 avril à la galerie Tiramisu à Carouge.

Retrouvez l'interview de Tom Tirabosco en intégralité ci-dessous:

Continuer la lecture

Genève

Les clés pour réussir son rangement de printemps

Publié

le

KEYSTONE/Martin Ruetschi

Une conseillère en rangement dévoile quelques astuces pour mieux organiser son intérieur et réussir son rangement de saison. 

Le printemps, c’est la saison du rangement!

Vous allez peut-être profiter du week-end ou de ces vacances pour nettoyer, trier et ranger dans votre maison.

Mais pour être efficace, il faut savoir par quoi commencer. 

La première étape consiste à se préparer au changement de saison. 

Les conseils de Virginie Dor, créatrice de Space Of Mine, société de rangement basée entre Genève et Lausanne:

Virginie DorCréatrice de Space Of Mine

Si vous vous lancez dans un rangement conséquent, ne négligez pas le ménage. Il faut pour cela absolument vider vos placards:

Virginie DorCréatrice de Space Of Mine

Et puis le grand dilemme: que faire des objets ou vêtements dont on ne parvient pas à se débarrasser? Virginie Dor:

Virginie DorCréatrice de Space Of Mine

Enfin pour garder une maison organisée, il faut essayer de faire un rangement régulièrement.

Pour en savoir plus, retrouvez l'intégralité de l'interview de Virginie Dor ci-dessous:

Virginie DorCréatrice de Space Of Mine

Continuer la lecture

Genève

Quels changements pour le Nutri-Score dès le 1er avril?

Publié

le

KEYSTONE Source DPA Byline CHRISTOPHE GATEAU

Le Nutri-Score a été réévalué. A partir du 1er avril, certains produits transformés vont changer de catégories. 

Vous avez peut-être pris l’habitude de le consulter avant d'acheter un produit alimentaire.

Le Nutri-Score va changer à partir du 1er avril prochain. Ce système de notation classe la qualité nutritive des aliments avec des lettres, de A à E et avec des couleurs, de vert foncé à rouge.

En clair, il permet d’identifier rapidement si un produit est bon ou pas pour notre santé. L'algorithme de ce Nutri-Score a donc été recalculé et par conséquent, des produits qui contiennent du sucre, du sel ou des édulcorants seront davantage pénalisés. C’est pourquoi le Coca Zéro va passer par exemple de B à D.

Le détails de ces changements avec Tania Lehmann, la directrice de Fourchette Verte Genève:

Tania LehmannDirectrice de Fourchette Verte Genève

Des changements qui étaient donc nécessaires car certains produits étaient bien notés, alors qu’ils ne le méritaient pas.

Tania LehmannDirectrice de Fourchette Verte Genève

Si le Nutri-Score peut-être un bon indicateur, il faut continuer à lire la liste des ingrédients des produits transformés et garder une certaine forme de bon sens:

Tania LehmannDirectrice de Fourchette Verte Genève

Les huiles changent aussi de catégories. Par exemple l’huile d'olive ou de colza, réputées pour être bonne pour la santé, vont passer de la catégorie C à B. 

Rappelons que le Nutri-Score est un système européen et n’est pas obligatoire. Et qu’il devrait continuer à évoluer. 

Pour en savoir plus, l'interview de  Tania Lehmann en intégralité est à retrouver ci-dessous:

Tania LehmannDirectrice de Fourchette Verte Genève

Continuer la lecture

Culture

JEMA: visite dans les ateliers costumes du Grand Théâtre

Publié

le

Comment fabrique-t-on un costume pour la scène? Vous le découvrirez ce week-end lors des Journées Européennes des Métiers d’Art. Visite dans les coulisses du Grand Théâtre de Genève.

Découvrir les métiers de calligraphe, de graveur ou de décorateur de théâtre.

Voici l'objectif des JEMA, les Journées Européennes des Métiers d’Art qui commencent ce vendredi. Chaque ville a son programme. A Genève, des ateliers sont proposés au Pavillon Sicli ou directement chez certains artisans ainsi que des parcours culturels dans de grandes institutions. C’est le cas du Grand Théâtre qui ouvre ses coulisses au public, vous pourrez voir entre autres comment on fabrique des costumes. Rendez-vous dans son bâtiment rue Sainte-Clotilde.

Reportage:

Reportage JEMA: le Grand Théâtre ouvre ses coulisses

 

Ces métiers attirent-ils les nouvelles générations? Sandra Delpierre, cheffe des ateliers de costumes:

Sandra DelpierreCheffe des ateliers de costumes

Il est aussi possible de visiter les ateliers perruques, accessoires et chapeaux, cuir ou décors.

Infos et inscriptions ici.

Continuer la lecture

Genève

Le Pâtissier de l’année 2023 Gault&Millau sera à Festichoc

Publié

le

© Miriam Theus et Tessa Racioppi / Othmane Khoris

Ce week-end, la grand-messe du chocolat Festichoc revient à Versoix. Rencontre avec un chocolatier qui ira pour la première fois.

Il va faire son tout premier Festichoc: Othmane Khoris a posé ses valises à Genève tout récemment. 

Ce jeune pâtissier est prometteur, il a été désigné par le Gault&Millau "Pâtissier de l’année 2023", rien de ça. 

Originaire de Paris, il a travaillé avec des pointures de son domaine comme Yannick Alléno, il a aussi exercé dans sept pays différents. Après un séjour à Gstaad, à l’hôtel Alpina, Othmane Khoris a ouvert son laboratoire et une boulangerie "La Manufacture" à Plan-les-Ouates. Un autre projet doit voir le jour début avril rue du Rhône. Un lieu hybride entre une pâtisserie de luxe et un restaurant gastronomique où l'on pourra y manger des menus entiers de desserts.

Othmane Khoris aime travailler des produits européens, voire locaux et s’approprier des desserts que tout le monde connaît comme la panna cotta ou le riz au lait.

Concernant la partie chocolat, il est accompagné par son chocolatier: Mathieu Davoine, qui sera lui aussi présent à Versoix.

Comment s’est faite cette rencontre avec Festichoc?:

Othmane KhorisPâtissier

Pour son premier rendez-vous à Festichoc, l’équipe d'Othmane Khoris est dans les starting-blocks:

Othmane KhorisPâtissier

En tout cas le jeune pâtissier ne manque pas d’ambition et son prix Gault&Millau lui permet de voir grand:

Othmane KhorisPâtissier

Toutes les infos sur Festichoc sont à retrouver ici.

 

Continuer la lecture