Rejoignez-nous

Le Club Sport

Voile: Alan Roura vise un top ten dès dimanche à la Route du Rhum

Publié

,

le

© Christophe Breschi / La Fabrique Sailing Team

Le navigateur genevois veut tout donner lors de la Route du Rhum qui débute dimanche (14h) en Bretagne pour se terminer aux Caraïbes. L’occasion aussi de découvrir les subtilités de la navigation en haute mer en compagnie d’un spécialiste de premier plan: Benjamin Delaloye.

Six jours pour traverser l’Atlantique entre Saint-Malo en Bretagne et Point-à-Pitre en Guadeloupe (3543 miles nautique, soit 6562 km): tel est le temps à réaliser pour remporter la onzième édition, un véritable sprint comparé au Vendée Globe, course autour du Monde, dont le record est de 74 jours. Pour sa deuxième participation, Alan Roura se rend compte qu’il aura fort à faire pour monter sur le podium mais il veut faire oublier les mésaventure de la précédente édition. Il nous a fait part de ses sentiments à l’avant-veille du départ de la course.
Pour éclairer notre lanterne, Benjamin Delaloye, professionnel (moniteur notamment) dans le monde de la voile était l’invité de Sébastien Telley dans le Club Sports sur Radio Lac vendredi soir. Présentation des catégories de bateau où les plus rapides devraient réaliser des temps canons…

Benjamin Delaloye Professionnel de la voile

 

 

Dans la catégorie IMOCA, Alan Roura a des objectifs élevés, avec une intention bien arrêtée: faire oublier son échec de la dixième édition voilà quatre ans. Ayant pris le départ dans la class 40, il a été contraint à l’abandon à cause de multiples avaries.

Benjamin Delaloye Professionnel de la voile

 

 

Mais pour réussir sa Route du Rhum, le navigateur genevois devra trouver la bonne… route, tout en assurant la sécurité de son voilier…

Benjamin Delaloye Professionnel de la voile

 

 

 

 

Retrouvez les impressions d’Alan Roura avec l’éclairage de Benjamin Delaloye dans son intégralité.

Benjamin Delaloye Professionnel de la voile

 

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Club Sport

Alan Roura: « Très content! Ca a été une course difficile »

Publié

le

Alan Roura lors de son arrivée à Pointe-a-Pitre. Crédit photo: Alan Roura / La Fabrique

Une septième place dans la classe IMOCA ! Un temps de  15 jours, 2 heures, 25 minutes, 37 secondes ! Mais surtout une avance de seulement 4 minutes et 43 secondes d’avance sur la 8e place occupée par Stéphane Le Diraison ! Il s’agit là du bilan d’Alan Roura pour cette 40e Route du Rhum. 

Interrogé hier soir peu après son arrivée, le Genevois était heureux de sa performance.

Alan Roura 7e de la Route du Rhum

L’objectif d’Alan Roura était de terminer dans le top 10 de la compétition. Avec cette belle 7e place, le Genevois a donc pleinement atteint son but.

Alan Roura 7e de la Route du Rhum

 

« Pour un premier test, vu les conditions, c’est très correct »

Satisfaction supplémentaire, le bateau du Genevois est arrivé en bon état en Guadeloupe.

Alan Roura 7e de la Route du Rhum

 

Sur les différentes vacations, Alan Roura a toujours le sourire, également sur les vidéos qu’il a mis en ligne durant son périple. A-t-il eu constamment le moral ou était-ce que pour les médias, le Genevois est catégorique

Alan Roura 7e de la Route du Rhum

 

Après ses 15 jours de compétition, le Genevois compte bien désormais prendre quelques jours de repos.

Alan Roura 7e de la Route du Rhum

 

Présent dans le studio de Radio Lac pour effectuer un ultime pointage sur cette Route du Rhum, Benjamin Delaloye, moniteur de voile au Club Nautique de Versoix, et habitué des régates sur le Léman est revenu sur le parcours d’Alan Roura et également sur la pénalité d’Alex Thompson. Ecoutez l’extrait en intégralité:

Benjamin Delaloye Professionnel dans le monde de la voile

@SebTelley

Continuer la lecture

Le Club Sport

Tanguy Nef: « Je ne m’en rends pas encore forcément compte »

Publié

le

En ski alpin, Tanguy Nef (22 ans le 19 novembre) a réalisé une superbe performance dimanche lors du slalom spécial de Levi, où il participait pour la première fois à une manche de la Coupe du monde. Terminant au 15e rang au terme de la première manche, le skieur parti avec le dossard 40 a encore amélioré son rang lors du second run terminant à la 11e place du classement général.

Avec ces résultats, quels sentiments ont traversé le skieur lors de ses deux arrivées, la réponse du Genevois.

Tanguy Nef 11e du slalom de Lévi

 

Si Tanguy Nef a ressenti autant d’émotions au terme de la 1ère manche c’est qu’il n’a pas eu un parcours de vie comme les autres, le Genevois a choisi de très vite partir de Genève pour aller à Brigue avant de s’envoler pour les Etats-Unis où il poursuit ces études. 

Tanguy Nef Skieur alpin genevois

 

Avec ce parcours, il est donc facile d’imaginer qu’a aucun moment, Tanguy Nef n’imaginerait finir 11e lors de son premier départ en Coupe du monde. Un résultat dont il ne se rend pas encore compte. 

Tanguy Nef 22 ans, le 19 novembre

 

Le Genevois, n’avait que 21 ans lors du slalom de Lévi, il en a eu 22 le lendemain et est encore en étude aux Etats-Unis. Et même s’il venait à continuer de s’illustrer sur les pistes de la Coupe du monde, il n’en oublierait pas pour autant ses études.

Tanguy Nef Membre du cadre B de Swiss Ski

Si tout se passe bien, le Genevois devrait prendre part au prochain slalom de la Coupe du monde prévu le 9 décembre prochain à Val d’Isère (F)! Nul doute que Radio Lac prendra de ses nouvelles. 

Revoir la première manche du skieur genevois:

@SebTelley

Continuer la lecture

Le Club Sport

Boxe anglaise: Ornella Domini battue, mais avide de revanche

Publié

le

Battu par Ewa Piatkowska, la détentrice de la ceinture mondiale des superwelters (version WBC), la sociétaire du boxing club genevoise est de retour après un combat historique en Pologne. 

Le combat historique livré samedi à Gliwice restera gravé dans la mémoire d’Ornella Domini!  Un événement historique dans la mesure où jamais un/une représentant(e) helvétique n’avait combattu pour une ceinture planétaire auprès de la fédération WBC, l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses du noble art. Malgré la défaite, aux points à l’unanimité des trois juges, la Genevoise est ravi d’avoir défié la championne du monde la Polonaise Ewa Piatkowska devant une dizaine de milliers de spectateurs acquis à sa cause.

Invitée du Club Sport, Ornella Domini était dans les studios de Radio Lac mardi soir. Elle avait encore des étoiles plein les yeux…

Ornella Domini Challenger pour le titre mondial WBC

 

Une revanche pour Ornella Domini?

Ornella Domini envisage déjà une revanche face à la même adversaire. Un combat qui pourrait se dérouler au Forum de Fribourg début février.

Ornella Domini Challenger pour le titre mondial WBC

 

Continuer la lecture

Le Club Sport

Boxe anglaise: un énorme défi pour Ornella Domini

Publié

le

Grande première pour la boxe en Suisse : la Genevoise s’apprête à livrer un combat pour le titre mondial version WBC…

Ornella Domini va remonter sur le ring pour défier la Polonaise Ewa Piatkowska samedi à Gliwice. Couronne planétaire en jeu dans la catégorie des superwelters autrement dit les moins des 69 kg version WBC, c’est l’une des fédérations internationales les plus prestigieuses dans le monde parfois nébuleux du noble art professionnel, l’une des plus anciennes en tous cas. Quoiqu’il en soit, l’opportunité de briguer un titre mondial s’est présentée voilà trois semaines. La sociétaire du boxing club genevois et son entraîneur-promoteur Samir Hotić ont saisi la balle au bond. Ancienne championne d’Europe, Ornella Domini va vivre un grand moment dans sa carrière.

Ornella Domini Boxing Club Genevois

 

Un combat aussi important nécessite une préparation particulière… Ornella Domini s’est rendue en Algérie pour cela, elle y a passé une semaine. Une préparation plus intensive que d’habitude, d’autant plus nécessaire qu’elle monte d’une catégorie. Elle va passer des welters moins de 66 kg aux super-welters, les moins de 69 kg. Boxer contre une adversaire plus lourde : qu’est-ce que ça change au niveau du combat ?

Samir Hotic Entraîneur et promoteur

 

Ewa la Tigresse

Quant à l’adversaire polonaise d’Ornella Domini. elle a douze combats à son actif, parmi lesquelles une seule défaite. Surnommé la Tigresse, est détentrice de la ceinture mondiale super-welters version WBC. Une ceinture victorieusement défendue aux dépens de la Suédoise Maria Lindberg, c’était le 25 mai dernier. La Genevoise de 29 ans nous parle du combat auquel elle s’attend. 

Ornella Domini Boxing Club Genevois

 

L’aspect tactique sera déterminant pour l’issue du combat. Le coach de la Genevoise a mis au point une stratégie adaptée au défi de demain, pour ce combat Malgré son allonge et sa force de frappe, Ewa Piatkowska a ses points faibles que nous dévoile Samir Hotic.

Samir Hotic Entraîneur et promoteur

 

 

Un contexte pas forcément favorable pour ce combat qui se déroule samedi soir en Pologne entre Ewa Piatkowska entre Ornella Domini, qui, quel que ce soit le résultat aura vécu une expérience unique.

Continuer la lecture

Emissions

Football Leaks: « Certains grands clubs veulent la grande part du gateau »

Publié

le

C’est l’affaire du moment dans le monde du football, les Football Leaks continuent de révéler différentes informations concernant la FIFA, l’UEFA ainsi que leurs membres et leurs implications. Lundi, c’est Patrick Oberli, membre de la cellule enquête de Tamedia qui nous annonçait que les révélations ne font que commencer.

Mardi, l’Association des Ligues européennes de football, l’EPFL, a répété son opposition à la création d’une “Super Ligue européenne fermée”. Une ligue sur laquelle se pencheraient plusieurs grands clubs européens selon les Football Leaks. La Swiss Football League, membre de l’EPFL, est bien sur opposée à cette ligue européenne fermée pour laquelle aucune équipe suisse ne serait conviée. Est-ce la seule raison ? La question a été posée à Claudius Schäfer, directeur général de la Swiss Football League.

Claudius Schäfer CEO de la Swiss Football League

 

Dans cette Super Ligue européenne, le principal attrait est bien sûr le gain d’argent. Avoir une ligue fermée, sans système de promotion/relégation permettrait aux équipes d’être sures de gagner de l’argent sur le long terme. Je le disais avant, aucune équipe suisse n’est conviée à cette ligue. Cela signifie-t-il qu’il n’y a pas d’argent dans le football suisse, la réponse de Claudius Schäfer.

Claudius Schäfer CEO de la Swiss Football League

 

La Swiss Football League et l’association des ligues sont donc opposés à cette Super Ligue mais comment réagit la SFL en tant que telle, la réponse du directeur général

Claudius Schäfer CEO de la Swiss Football League

On le répète: nous ne sommes qu’au début des Football Leaks.

@SebTelley

Continuer la lecture