Rejoignez-nous

Sport

Football: Servette et le Lausanne-Sport marquent les esprits

Publié

,

le

La victoire de Servette sur Vaduz a suivi de près les deux buts de l'ancien meneur grenat Maxime Dominguez (à droite) avec le Lausanne-Sport face à Winterthour (Jean-Luc Aubœuf, Oneclick-photo/archives).

Vainqueur de Vaduz (4-1), Servette a remporté sa sixième victoire de suite. Le Lausanne-Sport a renoué avec le succès face à l’ancien co-leader Winterthour (5-1).

Sur les rives du Léman, on n’a pas fait les choses à moitié. Du moins pas en ce dernier samedi de novembre. Et surtout pas à deux semaines du derby qui devrait une fois de plus revêtir des allures de choc au sommet. Était-ce l’urgent besoin de points pour les blancs et bleus ou la volonté de confirmer pour les grenats? En tous cas, les joueurs d’Alain Geiger comme ceux de Giorgio Contini ont répondu présents.

La soirée des premières

Les deux rivaux lémaniques en ont tous deux profité pour signer une grande première. Quatre buts en championnat pour la première fois de la saison côté servettien. Côté lausannois, ce sont à la fois Maxime Dominguez et Lucas Pos qui se sont mis en évidence. L’ancien meneur de jeu du SFC a marqué pour la première fois deux buts en l’espace de 90 minutes sous les couleurs du LS. Le défenseur du Team Vaud a fait trembler les filets pour la première fois de sa carrière en Ligue Nationale (SFL) face Winterthour (5-1). Titularisé pour la première fois en Challenge League samedi avec le club de la capitale vaudoise, le défenseur de 20 ans a marqué deux buts de la tête à chaque fois sur des centres de Stjepan Kukuruzovic. Renaud de Vargas a rencontré l’heureux buteur juste après la partie…

Lucas Pos Défenseur du Lausanne-Sport

 

Ce net succès lausannois a précédé de peu le succès grenat sur les joueurs de la Principauté. Les joueurs d’Alain Geiger ayant remporté une sixième victoire consécutive face à Vaduz (4-1). Pour la première fois cette saison, ils ont fait trembler les filets adverses à quatre reprises, avec notamment deux réussites du Néerlandais Alex Schalk (une première pour lui aussi).  Alliant la solidité défensive à l’efficacité offensive, ils font plaisir à leurs supporters. Un plaisir que ressent également leur coach!

Alain Geiger Entraîneur du Servette FC

 

Une verve offensive qui promet avant la deuxième confrontation directe de la saison entre Lausannois et Servettiens le 8 décembre à la Pontaise: le compte à rebours a déjà commencé!

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Radio Lac en direct du 58e concours hippique international

Publié

le

Cette année encore, Radio Lac était partenaire du Concours Hippique International qui s’est tenu le week-end dernier.

Le prix Radio Lac

Pour la première fois en 2018, nous étions les fières partenaires du Prix Radio Lac, une épreuve de saut qui a eu lieu le jeudi 6 décembre à 10h45 et qui a été remporté Edwin Smits. Vous pouvez retrouver son interview avec notre journaliste Sebastien Telley par ici.

Radio Lac en direct du CHI 2018

Retour en image sur notre présence lors du 58e concours hippique international. Pendant 4 jours, nos émissions se sont déroulées en direct du CHI et nous avons reçu à notre antenne de nombreux acteurs de ce concours international.

Continuer la lecture

Sport

CHI de Genève: l’Allemand Marcus Ehning s’adjuge le Rolex Grand Prix, Steve Guerdat deuxième

Publié

le

La piste de Palexpo lors de la première manche

Le 58e Concours hippique de Genève (CHI) s’est conclu avec le succès de l’Allemand Marcus Ehning sur Prêt a tout lors du Rolex Grand Prix de dimanche. Steve Guerdat, seul Suisse qualifié pour le barrage, termine à la 2e place avec 45 centièmes de retard sur l’Allemand.

Marcus Ehning, champion olympique en 2000 à Sydney, a savouré sa victoire. Lui qui n’avait pas de pression de concourir à Genève. « Steve est un bon ami, tu dois rester concentrer tout le temps avec lui. Je passais avant lui au barrage et la foule n’a pas pu hurlé contre moi », a déclaré le vainqueur du jour.

Reste qu’il est heureux d’avoir remporter ce parcours incroyable

« Mon barrage s’est très bien déroulé »

Après son beau succès de vendredi soir lors de la 18e finale du Top 10, Steve Guerdat l’avait dit: son objectif de l’année était le Rolex Grand Prix de ce dimanche à Palexpo. Deuxième à 45 centièmes de Marcus Ening, le Jurassien ne ressent toutefois aucune déception:

Steve Guerdat 2e du Rolex Grand Prix

 

Le passage du Jurassien ne souffre d’aucune erreur particulière. Steve Guerdat lui-même reconnait que sa deuxième manche s’est « presque trop bien passé »:

Steve Guerdat 2e du Rolex Grand Prix

 

Le CHI de Genève touche à sa fin. Pour Bianca et Alamo, deux de la première équipe de chevaux de Steve Guerdat, l’heure est maintenant aux vacances mais pas pour le cavalier.

Steve Guerdat 2e du Rolex Grand Prix

 

Car même si la place de numéro 1 mondial, occupée par le Néerlandais Harrie Smolders, 5e ce dimanche, est maintenant accessible pour le Jurassien, hors de question de chambouler tout le programme de ses montures

Steve Guerdat 2e du Rolex Grand Prix

 

Enfin, comme Steve Guerdat l’a dit lors de la remise des prix, l’année prochaine il sera à nouveau présent dans le public genevois.

Un public qui aura souffert lors du premier passage de Steve Guerdat: le Jurassien n’a terminé qu’à un petit dixième (74 secondes 90) du temps accordé, en cas de dépassement des 75 secondes il n’aurait pas pu prendre part au barrage.

A noter que l’Anglais Scott Brash, seul cavalier à avoir réussi le doublé « Rolex Top 10 IJRC + Rolex Grand Prix » – c’était en 2014 – à Genève a pris part pour la dernière fois à un concours avec sa jument Ursula XII, qui sera mise à la retraite après de nombreux sacres avec l’Anglais.

Sébastien Telley

Continuer la lecture

Actualité

Football: Servette tient à le Lausanne-Sport à distance

Publié

le

L'attaquant lausannois Andi Zeqiri égalise à la 78e minute. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le match nul suffit au Servette FC pour garder son avance au classement sur le Lausanne-Sport.

Malgré l’ouverture du score de Koro Kone, le Servette FC n’a pas assommé la Challenge League. Contraints au nul à Lausanne (1-1), les joueurs d’Alain Geiger n’ont pas cueilli un huitième succès de rang. Ce résultat leur suffit cependant pour garder sept longueurs d’avance sur les joueurs de la capitale vaudoise.

Ce résultat est équitable. Les Vaudois méritent mille fois ce point du nul acquis grâce à une réussite du joker Andi Zeqiri à la 78e. L’international M21 a su prendre la profondeur quelques secondes après son introduction pour inscrire un but qui vaut de l’or. Il permet aux Vaudois de coucher sur leurs positions au soir de cette dix-septième journée. Ils restent à sept points du Servette FC, un écart que l’on peut juger « raisonnable » surtout si l’on sait que le Lausanne-Sport a les moyens de se renforcer considérablement lors du mercato d’hiver.

Des regrets grenats

Les Servettiens peuvent nourrir certains regrets. Même si elle a été, au début des deux mi-temps, poussée dans ses derniers retranchements, la formation d’Alain Geiger aurait pu classer l’affaire, c’est-à-dire prendre les trois points de la victoire pour faire un pas décisif vers la promotion en Super League. Après le 1-0 de Koné à la 35e minute, une tête imparable sur un centre parfait de Miroslav Stevanovic, les Grenats ont eu des occasions pour « tuer » le match. On pense à cette tête d’Alexandre Alphonse sur la transversale après un nouveau centre en or de Stevanovic (39e), et à ses frappes de Sébastien Wüthrich (70e) et de Katriot Imeri (73e). Toutefois, les performances en demi-teinte d’un Wüthrich et d’un Timothée Cognat ont finalement pesé sur l’issue de la rencontre.

Dans le camp lausannois, Giorgio Contini a eu le bon réflexe de lancer Zeqiri dans la bataille. Mais attendre aussi longtemps pour introduire un tel talent relève presque de la faute professionnelle. Son introduction a, en effet, métamorphosé une équipe qui était en passe de perdre toutes ses illusions dans ce championnat qu’elle a abordé, faut-il le rappeler, avec l’étiquette du grandissime favori.

Source:  ATS/Keystone

 

 

 

Continuer la lecture

Sport

Jimmy: « J’ai commencé avant de savoir ce qu’était le hockey »

Publié

le

Au Genève-Servette, Aurélien « Jimmy » Omer est presque aussi connu que Chris McSorley. En 16 saisons avec le club Grenat, le chef matériel a presque tout vécu. Ce soir, il participait à son 1000ème match officiel dans sa carrière, un sacré cap. 

Il y’a 16 ans, « Jimmy » rejoignait le Genève-Servette Hockey Club comme chef matériel. Depuis, Genève lui a tout donné. Une femme, des enfants, une carrière. Il est presque devenu une star aux Vernets. Son franc-parlé et ses blagues font de lui une personnalité très sympathique à côtoyer. Ce vendredi, lors du match contre Lausanne, « Jimmy » a fêté son 1000ème match professionnel en carrière. Un cap gigantesque dans le monde du hockey. Mais au fond, si tout le monde connait « Jimmy » même au delà de la Versoix, personne ne sait qui il est vraiment. Rencontre avec celui qui est devenu aussi incontournable qu’indispensable au Genève-Servette.

 

Aurélien Jimmy Omer Chef Matériel du Genève-Servette

 

Geff Scarantino

 

 

Continuer la lecture

Sport

CHI de Genève: Steve Guerdat remporte la 18e finale du Top 10 Rolex IJRC

Publié

le

Steve Guerdat lors de son arrivée sur la piste genevoise après la victoire

Une première manche sans prendre trop de risque, un deuxième parcours de feu. C’est ce qui a permis à Steve Guerdat de remporter sur Alamo, sa deuxième victoire leur de la finale du Top 10 Rolex IJRC après son succès en 2010, alors sur Jalisca Solier.

Seul cavalier à avoir bouclé la deuxième manche en moins de 40 secondes, Steve Guerdat a dû attendre le passage de 5 cavaliers avant d’être sacré vainqueur. Un laps de temps qui a semblé interminable pour le Jurassien.

Steve Guerdat Vainqueur du Top 10 Rolex

(Alban, cité par Steve Guerdat, n’est autre qu’Alban Poudret, directeur sportif du CHI)

Cette victoire, Steve Guerdat la doit à Alamo, sa monture qui a réalisé deux manches parfaites, un choix de cheval opéré il y a quelques semaines déjà.

Steve Guerdat Vainqueur du Top 10 Rolex

 

« Alamo en a sous la caisse »

La deuxième manche du Suisse fut tout simplement canon, Steve Guerdat a reveillé le public de Palexpo lors d’un sprint incroyable entre les obstacles 9 et 11. Une prestation encore une fois due à Alamo.

Steve Guerdat Vainqueur du Top 10 Rolex

 

C’est la deuxième fois que Steve Guerdat remporte la prestigieuse finale après celle de 2010. Huit ans qui séparent les deux titres, que le Suisse refuse de comparer

Steve Guerdat Vainqueur du Top 10 Rolex

 

« Dimanche va pas être tranquille du tout »

Si Steve Guerdat devait résumer sa performance avec un seul mot, il utiliserait le terme « bonheur ». Non seulement pour lui mais aussi pour toute son équipe.

Steve Guerdat Vainqueur du Top 10 Rolex

 

L’objectif avoué de Steve Guerdat pour ce 58e Concours hippique international de Genève est le Grand Prix Rolex de dimanche. Et ce n’est parce qu’il est victorieux en ce vendredi que dimanche sera plus aisé pour lui.

Steve Guerdat Vainqueur du Top 10 Rolex

 

En bonus, l’ambiance dans Palexpo lors de l’annonce du vainqueur:

Le public de Palexpo Au 58e CHI de Genève

 

Revoir la deuxième manche de Steve Guerdat (en opaque):

En superposition avec son dauphin Henrik Von Eckermann

 

@SebTelley

Continuer la lecture