Rejoignez-nous

Actualité

Soleil et tradition dans le Var

Publié

,

le

Département du Var

Cette année et pour la première fois de leur histoire, les Automnales accueillent un invité d’honneur : le Département du Var.

Au programme : découverte du patrimoine, du savoir-faire, mais également des produits du terroir. En somme, une visite culturelle s’étalant sur plus de 1200m2, magnifiquement arborée, et décorée de nombreux éléments de charme de la région. Naturellement intrigués, nous sommes partis à la rencontre des différents protagonistes.

De l’iode en moins, du goût en plus

Nous débutons notre visite en nous dirigeant vers le bar. Et pas n’importe lequel. Il s’agit du bar à huîtres de Tamaris. Une variété produite à La Seyne-sur-Mer, dont les spécificités gustatives nous sont largement vantées. Ni une, ni deux, elles se retrouvent en bouche. Un vrai régal pour les amateurs, une découverte insolite pour les autres.

Des spécificités donnent un caractère particulier à ces huîtres : elles sont davantage charnues, bénéficient de notes de noisettes, mais surtout, on les sent bien moins salée que ses autres cousines méditerranéennes. Ceci s’explique en grande partie par deux raisons : d’une part l’absence de marée, qui lui permet d’être immergée tout au long de l’année, et qui, par conséquent lui permet de continuer à se nourrir, et d’autre part la température plus élevée de l’eau, offrant davantage de nourriture. La séance dégustation prenant doucement fin, nous décidons de poursuivre notre visite en nous approchant des oliviers.

Les AutomnalesBenjamin Smadja déguste les huîtres de Tamaris
Huîtres de Tamaris

Le bar à huîtres de Tamaris

Fruité vert, fruité mûr, fruité noir

Ils ornent le stand de part et d’autre et nous feraient presque penser que la période estivale n’a pas encore touché à sa fin. Nous nous approchons donc de l’oliveraie et nous retrouvons en compagnie d’une spécialiste en oléiculture qui nous apprend que l’olive est également l’un des produits incontournables du Département. Nous nous lançons donc dans notre deuxième session dégustation de la journée.

Bien que pour le commun des mortels il n’en existe qu’une seule, l’huile d’olive est en réalité segmentée en trois grandes catégories : les « fruité vert », dont les olives sont peu mûres et transformées le jour de la récolte, les « fruité mûr », avec les olives plus mûres, mais également transformées le jour de la récolte, et enfin les « fruité noir », dont les olives ont été récoltées mûres et fermentées entre 5 et 10 jours. Il existe ensuite d’innombrables sous-catégories aux arômes riches et variés. On nous explique par ailleurs que les méthodes de transformation sont, pour la plupart, effectuées « à l’ancienne » à l’aide de moulins datant pour certains du XVIIIème siècle. Et c’est sur ces dernières paroles que nous poursuivons notre exploration, en direction d’immenses tournesols qui fleurissent le stand.

Les AutomnalesLes huiles d'olives du Var goûtées par Benjamin Smadja
Oliviers

Les oliviers surplombent le stand 

Des fleurs à perte de vue

Le Département du Var représente aujourd’hui 70% de la production française de fleurs coupées. Rien que ça ! Et c’est grâce aux 570 exploitations horticoles présentes dans la région que ce chiffre astronomique a pu être atteint. On nous apprend par ailleurs que vous êtes invités, sous l’œil avisé de deux Meilleurs Ouvriers de France dans le domaine, à apprendre à confectionner de somptueux bouquets par vos propres soins, que vous pourrez naturellement ramener à la maison. Pivoines, anémones, roses, lisianthus, hortensias, les fleurs du Sud n’auront plus de secrets pour vous.

Fleurs coupées Var

Les fleurs coupées du Var

Rosé, entre expérimentations et exportations

Avant-dernière étape de notre parcours, nous nous retrouvons à présent sur le pavillon dédié aux vins rosés. Une magnifique « fontaine de bouteilles » domine l’espace. Nous rencontrons les propriétaires des lieux qui, pour entrer en matière, sont évidemment fiers de nous informer que le Var est le premier producteur de vin rosé au monde. Mais ce n’est pas tout. Une partie de leur secret réside dans le Centre de recherche et d’expérimentation sur le vin rosé, établi dans la commune de Vidauban. Un outil unique au monde imaginé par les vignerons eux-mêmes, et apportant l’expertise nécessaire afin de maintenir leur statut de leader incontesté des vins rosés.

Les AutomnalesDégustation du rosé du Var par Benjamin Smadja
Vin rosé

Le sublime mur de bouteilles

Dépaysement garanti

Enfin, à seulement une heure d’avion de Genève, on nous fait rapidement prendre conscience que le Département du Var a encore de quoi nous surprendre. On nous mentionnera particulièrement la plongée sous-marine, dont la région en est un des berceaux européens. De par leur riche diversité, les fonds marins sont aujourd’hui explorés aussi bien par les novices que par les plus aguerris. Un aquarium géant a également été installé sur le stand à cet égard, afin de pouvoir observer différentes espèces animales présentes dans l’écosystème de la région. Et c’est donc aux côtés de nombreux curieux que nous concluons notre visite chez l’hôte d’honneur de cette 11ème édition des Automnales.

Plongée aquarium Var

Faune et flore de Méditerranée

Retrouvez le Département du Var aux Automnales (stand S15) jusqu'au dimanche 17 novembre.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Un jeu de massacre

Publié

le

La joie des Carougeois après le but qui leur a donné la victoire. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Les trois meilleures équipes du pays ont bu la tasse lors des 1/8 de finale de la Coupe de Suisse. Comme le FC Zurich la veille à Yverdon, le FC Bâle et les Young Boys sont allés au tapis.

A Carouge face au... 11e de la Promotion League, le FC Bâle a concédé sa première défaite de la saison sur le plan national. Le leader de la Super League s'est incliné 1-0 sur une réussite de la tête du latéral Romain Kursner à la 52e minute. Ce même Kurser fut le héros de la soirée avec son sauvetage sur la ligne quelques instants après son but pour repousser une tête d'Eray Cömmert.

Le choix de Patrick Rahmen de procéder à un large turnover ne fut pas vraiment judicieux. Les Rhénans n'ont, en effet, jamais vraiment pris l'ascendant. L'introduction à la 68e d'Arthur Cabral fut, ainsi, sans doute trop tardive.

Au Cornaredo, les Young ont vécu une bien sombre soirée. Battus 2-1 sur des réussites du Slovène Zan Celar (21e) et de l'Algérien Mohamed Amoura (83e), les Bernois ont dû déplorer les blessures de David Von Ballmoos et de Wilfried Kanga. Von Ballmoos s'est blessé à l'épaule en détournant un... penalty de Reto Ziegler à la 13e minute frappé, il est vrai, d'une rare violence. La question de savoir si le gardien pourra jouer samedi contre le FC Zurich et trois jours plus tard à Villarreal est, bien sûr, ouverte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Lors du prochain tirage samedi, 4 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande (archives). (© KEYSTONE/THOMAS DELLEY)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto mercredi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 4, 16, 18, 32, 33 et 39. Le numéro chance était le 3, le rePLAY le 1 et le Joker le 777698.

Lors du prochain tirage samedi, 4 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Décathlon rappelle des équipements de plongée

Publié

le

Décathlon rappelle ces équipements de plongée de la marque SUBEA en raison d'un risque de fuite d'oxygène. (© Bureau fédéral de la consommation)

Décathlon rappelle trois équipements de plongée de la marque SUBEA en raison d'une possible fuite d'oxygène. Les clients recevront soit un remboursement du prix d'achat soit un produit de remplacement.

Les produits concernés sont le manomètre de plongée Finimètre SCD 300 bar, portant la référence 8397258 et le numéro d'article 2354572; la console de plongée avec manomètre et profondimètre SCD (Référence produit: 8485008, numéro d'article: 2532535). Et le pack détendeur de plongée SCD 500 DIN 300 avec piston compensé octopus finimétrique (Référence produit: 8399225, numéro d'article: 2364401).

Seuls ces produits achetés entre le 1er janvier 2020 et le 31 juillet 2021 sont concernés, précise le Bureau fédéral de la consommation dans son communiqué mercredi. Les propriétaires de ces équipements sont appelés à cesser de les utiliser.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Environ 80% de la population porte des lunettes ou des lentilles

Publié

le

En Suisse, 80% des personnes ont besoin de lunettes ou de lentilles de contact (image d'illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Toujours plus de personnes en Suisse ont besoin de lunettes ou de lentilles de contact. Cette part a encore augmenté au cours des quatre dernières années, a indiqué mercredi Optique Suisse, l'association d'optométrie et d'optique.

Aujourd'hui, quatre personnes sur cinq ont recours à une aide visuelle. En 2017, date de la dernière enquête, un quart de la population âgée de 16 à 74 ans se débrouillait encore sans lunettes ou lentilles de contact. L'association énumère plusieurs raisons: le vieillissement de la population et le travail toujours plus fréquent devant des écrans d'ordinateur.

Les enfants et adolescents sont aussi plus nombreux à recevoir des lunettes ou des lentilles qu'il y a 20 ans. Dans le groupe d'âge des 16 à 24 ans, ils étaient encore 55% à se passer de cet accessoire en 2001 contre seulement 30% aujourd'hui.

Optique Suisse réalise cette enquête tous les quatre ans depuis 1977. L'institut GfK a interrogé pour cette enquête 1002 personnes en Suisse alémanique et en Suisse romande du 9 au 20 septembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Plus de places pour les vélos dans les trains dès 2022

Publié

le

Les CFF offriront plus de places pour les vélos dans les trains dès 2022 (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Les CFF développent leur offre pour les cyclistes. Dès 2022 et jusqu'en 2025, plus de 400 places supplémentaires pour vélos seront créées dans les trains grandes lignes. Le système de réservation sera lui amélioré en 2023.

Depuis les nouvelles conditions de réservation sur le réseau IC en mars, 169'000 réservations ont été effectuées, indiquent les CFF mercredi. La compagnie ferroviaire s'attend à ce que la demande continue d'augmenter.

Dès la prochaine saison des deux-roues, davantage d'espace pour les vélos sera proposé sur les trains circulant à travers le Lötschberg en direction du Valais. Il y aura sept à neuf places supplémentaires dans certains trains très prisés des cyclistes. D'autres offres seront améliorées comme des capacités à bord des trains de nuit pour Amsterdam et Berlin.

L'obligation de réserver sur les grandes lignes a suscité les critiques de plusieurs organisations. Les CFF vont toutefois maintenir ce système tant que la demande de places de vélos sera supérieure à l'offre durant le week-end. Toutefois, le système de réservation doit être amélioré et un nouveau sera mis en place pour la saison 2023.

Mesures urgentes, selon l'ATE et Pro Velo

L'Association Transports et Environnement (ATE) et Pro Velo saluent un pas dans la bonne direction. Mais elles souhaiteraient davantage d'efforts pour augmenter les capacités pour les vélos dans les trains. Le mauvais temps de l'été 2021 a entraîné une baisse de la demande et "contribué à rendre les problèmes moins évidents cette année".

Concernant l'application pour la réservation, les deux associations la jugent compliquée et propre à décourager de nombreux clients. Elles ont reçu de nombreux retours négatifs. Les CFF doivent donc mettre "les bouchées doubles" pour fournir à la clientèle des moyens techniques à la hauteur, selon la conseillère nationale Delphine Klopfenstein Broggini (Verts/GE), vice-présidente de Pro Velo, citée dans le communiqué.

Cette année, les CFF ont vendu 7% de cartes journalières vélos et 6% de passeports vélos de plus que l’année précédente. Le dimanche 18 juillet 2021 a constitué une journée record avec un total de 2537 réservations.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture