Rejoignez-nous

Actualité

Serge Dal Busco s'explique devant la justice

Publié

,

le

Le conseiller d'Etat genevois Serge Dal Busco a été entendu vendredi par la justice sur un don de 10'000 francs reçu de la part du groupe hôtelier Manotel (archives). (©KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Convoqué vendredi par la justice genevoise, le conseiller d'Etat Serge Dal Busco s'est expliqué sur le don de 10'000 francs reçu de la part du groupe hôtelier Manotel. Il réfute tout lien entre l'éclatement de l'affaire Maudet et la restitution ultérieure de ce don.

Assisté d'un avocat, l'élu PDC a répondu pendant deux heures aux questions du Ministère public. Il était convoqué en tant que personne à donner des renseignements dans le cadre du volet Manotel lié à l'affaire Maudet. Paul Muller, directeur de ce groupe hôtelier, était convoqué en tant que témoin.

Dans un entretien accordé à Keystone-ATS et à la Tribune de Genève juste après son audition, le conseiller d'Etat a précisé la chronologie et le contexte qui l'ont amené à accepter un don sur son compte privé et à le restituer par la suite. Fin février 2018, Paul Muller, qu'il connaît via la Fédération des entreprises romandes, lui fait savoir qu'il veut soutenir financièrement sa campagne.

"Je n'ai jamais fait appel à des fonds extérieur pour financer mes campagnes. C'est la première fois qu'on m'approchait de la sorte", a précisé M.Dal Busco, qui était alors en campagne pour sa réélection au Conseil d'Etat. Cette première approche reste sans suites, étant donné que M.Dal Busco lui signifie que les dons sont à adresser à son parti, ce que M.Muller ne souhaite pas faire.

Euphorie

Bien placé après le premier tour du 15 avril 2018, M.Dal Busco ne compte pas faire de grosse campagne avant le deuxième tour du 6 mai. A ce moment, le parti a fait savoir qu'il avait besoin d'argent pour la suite des échéances électorales. Paul Muller réitère sa proposition à M.Dal Busco, soit un soutien individuel.

"Dans l'euphorie, j'ai accepté dans le but de reverser ce don à mon parti", a ajouté M.Dal Busco. Il pose comme condition la traçabilité de l'opération et la conformité aux règles fiscales. Un versement de 10'000 francs tombe sur le compte privé de M.Dal Busco le 23 avril. "Ca m'est ensuite sorti de la tête", a précisé le conseiller d'Etat.

Troublé

Jusqu'à ses vacances au début juillet, Serge Dal Busco évoque le surrégime lié à l'organisation du nouveau Conseil d'Etat et à la gestion de son nouveau département. Mi-août, il s'attaque à ses affaires personnelles, rassemble ses justificatifs pour les impôts et constate à ce moment que le don ne vient pas directement de Paul Muller, mais du groupe hôtelier Manotel.

"Je suis alors troublé", a-t-il expliqué. En effet, il ne connaît pas les autres administrateurs du groupe hôtelier. Il s'inquiète aussi d'apparaître à tort comme donateur du PDC s'il verse la somme au parti. Autre préoccupation de M.Dal Busco: Paul Muller voulait le soutenir individuellement.

"La seule solution de ce triple dilemme était de restituer l'argent à Paul Muller", selon M.Dal Busco. Il prend cette décision fin août, soit juste avant que n'éclate l'affaire Maudet. Pris dans le tumulte qui a suivi, il effectuera finalement le versement le 18 septembre.

Risque d'interférence

"Il y a eu des maladresses et des erreurs d'appréciation", reconnaît le conseiller d'Etat qui plaide la bonne foi. Interrogé sur son silence par rapport à sa convocation par la justice reçue fin juin, il explique n'avoir pas voulu amener d'éléments qui auraient pu interférer dans la procédure touchant Pierre Maudet.

L'affaire Maudet a éclaté il y a une année avec la mise en prévention du conseiller d'Etat PLR pour acceptation d'un avantage en lien avec son voyage à Abu Dhabi en 2015. Selon les investigations du Ministère public genevois, dont l'enquête est toujours en cours, le groupe hôtelier Manotel a soutenu financièrement deux associations de soutien à Pierre Maudet. Cet élément est susceptible de constituer l'acceptation d'un avantage.

Source : ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse Romande

Une septuagénaire décède sur l'A9

Publié

le

Une Vaudoise de 76 ans est décédée vendredi en fin de journée lors d'un accident sur l'autoroute entre Chexbres et Vennes (photo d'illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Une personne a perdu la vie et quatre autres ont été blessées vendredi en fin de journée sur l'A9 entre Chexbres et Lausanne-Vennes. Une collision dans le tunnel de Chauderon est à l'origine de l'accident.

A l'entrée du tunnel, vendredi vers 17h30, une voiture a heurté la glissière de sécurité, avant d'être percutée par un fourgon qui la suivait, relate samedi la police vaudoise dans un communiqué.

Une des passagères de la voiture impliquée, une Vaudoise de 76 ans, est décédée sur les lieux de l'accident. Les trois autres occupants de la voiture, blessés et en état de choc, ont été transportés en ambulance au CHUV ainsi que le conducteur du fourgon également en état de choc. Leurs jours ne sont pas en danger.

L'autoroute a dû être fermée et les véhicules se trouvant sur la chaussée montagne ont été évacués. Cette situation a provoqué d'importantes perturbations du trafic dans la région ainsi qu'un bouchon de plusieurs kilomètres sur l'autoroute entre Vevey et Lausanne. Le trafic a pu être rétabli samedi vers 03h30.

Le Ministère public a ouvert une instruction pénale afin d'établir les circonstances exactes de cet accident, ajoute la police vaudoise, qui lance un appel à témoins.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Un festival buskers à Morges (VD)

Publié

le

Les musiques du monde seront à l'honneur au centre-ville de Morges pour la première édition de son festival buskers (photo d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Nouveau venu parmi les festivals vaudois de l'été, BuskersAMorges se déroule de mercredi à samedi. La manifestation met à l'honneur les musiques du monde avec quinze groupes et une cinquantaine d'artistes venus d'Amérique latine, d'Afrique, du Japon ou encore d'Irlande et de Suisse.

Outre la musique, des contes et des spectacles de danse ou de cirque seront proposés dans les rues de Morges de 17h00 à minuit. A l'instar des autres festivals buskers, l'accès aux spectacles est gratuit, le public étant invité à contribuer au chapeau des artistes.

La majorité des artistes seront présents durant les quatre jours du festival. Ils se produiront à plusieurs reprises dans les six endroits prévus au centre-ville.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Brûler du bois est mauvais pour le climat, dit un météorologue

Publié

le

Lorsque le bois est brûlé, le CO2 capturé par l'arbre est relâché dans l'atmosphère (archives). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Un météorologue alémanique s'insurge contre la recommandation d'acheter du bois de chauffage pour l'hiver afin de faire face à la crise énergétique. Selon lui, les pellets de bois sont aussi nocifs pour le climat que le charbon, le gaz ou le pétrole.

Interrogé dans les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia, Jörg Kachelmann relève que les substances nocives émises s'accumulent dans l'air en hiver. "Le fait que l'on mente aux gens pour qu'ils croient à toutes ces bêtises de propriétaires forestiers, qui mettent notre avenir en péril, est très mortifiant", lance-t-il.

Le météorologue rappelle qu'il existe de nombreuses alternatives au bois, comme l'énergie solaire, les pompes à chaleur ou la géothermie. Mais le gouvernement n'a rien fait pour aller dans ce sens, ajoute-t-il. "La protection de la population a été oubliée à un moment donné avec le livret de la protection civile et les médias recopient les mensonges éhontés du lobby du bois, selon lequel, brûler des forêts est bon chez nous mais mauvais en Amazonie".

"Un tel appel est une révélation et une preuve de la manière catastrophique dont un pays a oublié de réfléchir, de se prémunir, de se libérer de ses dépendances", poursuit-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un nouveau millionnaire en Suisse au tirage de l'Euro Millions

Publié

le

Personne n'a décroché le jackpot vendredi à l'Euro millions. Un ou une chanceuse en Suisse a tout de même gagné un peu plus d'un million de francs (archives). (© KEYSTONE/MONIKA FLUECKIGER)

Personne n'a trouvé la bonne combinaison à l'Euro Millions vendredi. Une personne en Suisse a tout de même trouvé cinq bons numéros et une étoile et empoché 1'035'368 francs.

Pour gagner, il fallait jouer les numéros 14, 17, 34, 35 et 42, ainsi que les étoiles 6 et 10. Lors du prochain tirage mardi, 63 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Les bisses aident les arbres forestiers stressés

Publié

le

L'eau qui pénètre naturellement des bisses valaisans dans le sol favorise la vitalité des arbres forestiers à une distance de plusieurs mètres en amont et en aval. (archives) (© KEYSTONE/OLIVIER MAIRE)

Les canaux d'eau traditionnels dans le canton du Valais aident les arbres forestiers soumis au stress de la sécheresse. Un projet de recherche du Fonds national a confirmé l'effet positif de l'eau des bisses qui se diffuse dans le sol forestier.

La conservation des bisses revêt désormais une importance forestière en plus des motivations culturelles et historiques, écologiques, touristiques et paysagères, écrit vendredi la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du territoire (SL-FP). Les arbres et la strate herbacée soumis à un stress extrême dû à la sécheresse et à la chaleur peuvent en profiter.

C'est ce qu'a démontré une étude du Fonds national suisse (PNR 61 Waterchannels) menée il y a quelques années déjà sous la direction de la SL-FP.

Des exemples de cas au Grand Bisse de Lens, au Bisse de Varen et au Bisse de Planige ont montré que l'eau qui pénètre naturellement des canaux d'eau dans le sol favorise la vitalité des arbres forestiers à une distance de plusieurs mètres en amont et en aval des bisses. Cela se voit dans les cernes des arbres et la croissance des aiguilles.

Effet durable

Il a été surprenant de constater que même l'eau du bisse qui pénètre peu dans le sol, mais de manière continue pendant des années, a un effet durable sur la vitalité. En revanche, si cette irrigation passive s'arrête brusquement - à cause d'une mise sous terre ou d'une dérivation de l'eau - cela a un effet négatif sur la vitalité des arbres en peu de temps.

Cet été, cet effet de l'eau des bisses sur les arbres forestiers est évident, surtout là où les tronçons de canaux ouverts alternent avec des parties sèches. Même si cet effet est limité dans l'espace, il est judicieux de laisser à ciel ouvert les plus longs tronçons possibles des canaux parallèles à la pente et situés en forêt.

Les communes, le canton du Valais, la SL-FP, les fonds de loterie et d'autres institutions soutiennent depuis des années les bisses. Dans les années à venir, des réactivations supplémentaires de bisses désaffectés seront toutefois nécessaires, estime la SL-FP.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture