Rejoignez-nous

Actualité

Satisfaction à Locarno au terme du festival

Publié

,

le

La 72e édition du Festival de Locarno a attiré 157'500 spectateurs, soit 1,2% de plus qu'en 2018. (©KEYSTONE/URS FLUEELER)

Le Festival de Locarno, le premier dirigé par Lili Hinstin, s’est achevé dimanche. « Vitalina Varela » du réalisateur portugais Pedro Costa a reçu le Léopard d’or. Cette 72e édition a attiré 157’500 spectateurs, soit 1,2% de plus qu’en 2018.

L’édition a dépassé les attentes des organisateurs, indique le festival dimanche dans un communiqué. « Je me sens très heureuse et satisfaite de ma première édition », a ajouté Mme Hinstin. La Française, âgée de 42 ans, a succédé à Carlo Chatrian, parti à la Berlinale.

Le jury international présidé par la cinéaste française Catherine Breillat a décerné son prix spécial à « Pa-go » du réalisateur sud-coréen Jung-bum Park. Le Français Damien Manivel remporte le prix de la mise en scène pour « Les enfants d’Isadora », tandis que le prix d’interprétation masculine est remis à Regis Myrupu dans « A Febre » (La fièvre).

Une mention spéciale est décernée pour « Hiruk-Pikuk si al-kisah », du réalisateur indonésien Yosep Anggi Noen et pour « Maternal » de l’Italienne Maura Delpero.

Public conquis par « Camille »

« Camille » du réalisateur français Boris Lojkine remporte le prix du public. Le film narre l’histoire d’une jeune photojournaliste idéaliste qui part en Centrafrique couvrir la guerre civile qui couve.

Le film lauréat du Léopard d’or « Vitalina Varela », nom véritable de l’actrice tenant le rôle principal, raconte l’arrivée à Lisbonne d’une Cap Verdienne ayant perdu son mari. Celle-ci est restée dans son archipel tandis que son mari était parti chercher du travail en Europe. Elle vit 25 années seule, avant de se retrouver à Lisbonne, dans la maison délabrée construite par son mari et qui est désormais la sienne.

Favori

« Vitalina Varela » faisait partie des favoris. Le film, lent, a été tourné presque exclusivement dans l’obscurité. Mme Varela a reçu le prix de la meilleure actrice. Pedro Costa n’est pas un inconnu à Locarno. Le réalisateur âgé de 60 ans a remporté en 2014 un Léopard d’argent dans la catégorie meilleure mise en scène pour « Cavalo Dinheiro ».

Le drame « Pa-go » (La hauteur de la vague) retrace l’histoire de la jeune Yea-eun, qui, apeurée par la mer qui a emporté ses parents, reste sur une île où elle est maltraitée par les habitants de village.

« Les enfants d’Isadora » revient sur l’histoire de la danseuse américaine Isadora Duncan. Après la mort d’un de ses enfants en 1913, elle a composé un solo d’adieu. Un siècle plus tard, quatre femmes font la rencontre de cette danse bouleversante.

Alunissage fictif

Dans « Hiruk-Pikuk si al-kisah » (La science des fictions), Siman découvre des étrangers en train de filmer un alunissage fictif en Indonésie. Il est capturé et se fait couper la langue. En cette année qui marque le 50e anniversaire de la mission Apollo 11, Yosep Anggi Noen revient sur ce moment marquant et imagine qu’il a été mis en scène en Indonésie.

La fiction de Maura Delpero raconte elle l’histoire de Lu et Fati, deux futures mères adolescentes hébergées par un ordre religieux à Buenos Aires. Sœur Paola y arrive pour prononcer ses vœux. Mais la maternité imminente de ces filles la met dans une situation difficile.

La seule production suisse qui participait au concours international n’a rien gagné: « O Fim do Mundo » (La fin du monde), du réalisateur romand Basil Da Cunha, relate l’histoire d’un gang de jeunes dans le bidonville de Reboleira, à Lisbonne. Le quartier est menacé de démolition.

Film suisse sur la Piazza Grande

« Les années fertiles sont terminées » était l’unique film suisse projeté sur la Piazza Grande. Le premier long-métrage de Natascha Beller a cependant été diffusé à minuit, une heure où les rangées de la Piazza Grande sont en général bien éclaircies. Il raconte de façon amusante le désir obsessif d’avoir un enfant d’une femme trentenaire. Le festival a dénombré 59’500 spectateurs sur la Piazza Grande et 98’000 dans les salles.

Le Moving Ahead Award a été décerné vendredi au film « The Giverny document », de l’artiste américain Ja’Tovia M. Gary. Cette section du festival explore les frontières cinématographiques allant des nouvelles formes narratives aux innovations dans le langage cinématographique.

Enfin, le jury de la semaine de la critique a distingué le film documentaire hongrois « A létezés eufóriája » (L’euphorie de l’être ») de Réka Szabó. Le metteur en scène et chorégraphe montre la réalisation d’une danse avec une survivante de l’Holocauste.

Le festival a également rendu homme à Freddy Buache. En mémoire du pionnier de la Cinémathèque suisse, décédé en mai dernier, le festival a projeté la lettre audiovisuelle de Jean-Luc Godard « Lettre à Freddy Buache » de 1982. Pendant près d’un demi-siècle, le Vaudois a dirigé la Cinémathèque suisse avant d’assumer la co-direction du Festival de Locarno de 1967 à 1970.

Source: ATS

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Pollution: circulation différenciée jusqu’à lundi inclus

Publié

le

Après deux jours d’activation du plan de lutte contre la pollution, les autorités ont décidé ce vendredi de prolonger les mesures de circulation différenciée jusqu’à lundi inclus. Les prévisions météo laissent en effet peu d’espoir d’amélioration pour les prochaines 72 heures.

Décrétée à cause d’un épisode de smog, l’interdiction faite aux voitures les plus polluantes de circuler au centre-ville de Genève a été prolongée pour trois jours supplémentaires, jusqu’à lundi prochain inclus, a fait savoir vendredi le Service de l’air, du bruit et des rayonnements non ionisants.

Un système de macarons de différentes couleurs à coller sur le pare-brise, baptisé Stick’Air, permet de classer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions. Seules les voitures munies des vignettes 0, 1, 2, 3 ou 4 peuvent encore rouler au centre de Genève. La mesure est applicable entre 06h00 et 22h00.

Le dispositif anti-smog a été activé la première fois jeudi. L’application du tout nouveau règlement se fait dans un premier temps de manière bienveillante. Aucune amende ne sera infligée pour le moment. Un recours du TCS devant la justice empêche par ailleurs toute verbalisation des contrevenants.

L’autocollant Stick’Air peut être acheté pour le prix de 5 francs dans les garages, les stations-service, à la Fondation des parkings et à l’office cantonal des véhicules. De nombreux points de vente sont toutefois en rupture de stock. Jeudi, seuls 10% des véhicules contrôlés étaient porteurs du macaron.

Continuer la lecture

Actualité

Un rassemblement contre la 5 G à la place des Nations

Publié

le

keystone/ATS

L’installation de la 5 G inquiète à Genève. Un rassemblement a lieu samedi à 14 heures sur la place des Nations. En moins d’un mois, les antennes équipées ont quadruplé, malgré le moratoire.

Au nombre de 28 en décembre dernier, elles ont passé à 120. La puissance de la 5 G va permettre d’entrer dans le monde des objets connectés. Mais son rayonnement inquiète, le Conseiller municipal vert en Ville de Genève et candidat au Conseil administratif Alfonso Gomez. Il est l’un des organisateurs du rassemblement.

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

La technologie 5 G et ses nombreux objets connectés est une catastrophe au niveau écologique selon l’élu.

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

Les manifestants réclament que les autorités  appliquent le principe de précaution. Alfonso Gomez

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

La 5 G n’est pas encore en fonction à Genève, mais il suffirait de peu pour l’activer.

Alfonso Gomez Conseiller municipal vert - Ville de Genève

La manifestation a lieu ce samedi à 14 heures.

 

 

 

Continuer la lecture

Actualité

Six morts dans une fusillade en Allemagne

Publié

le

Six personnes ont été tuées vendredi dans une fusillade à Rot am See, dans le sud-ouest de l'Allemagne. Les victimes seraient toutes de la même famille (photo prétexte). (©KEYSTONE/AP dapd/JOERG SARBACH)

Six personnes ont été tuées vendredi dans une fusillade à Rot am See, dans le sud-ouest de l’Allemagne, selon plusieurs médias. De son côté, la police a annoncé qu’il y avait « vraisemblablement » eu plusieurs morts.

La fusillade, dont l’auteur présumé a été arrêté, s’est produite à la mi-journée dans la région proche de Stuttgart. Plusieurs personnes ont également été blessées, selon la police locale, qui a déployé sur place un important dispositif.

Les victimes sont toutes membres de la même famille, assure le quotidien Bild sur son site internet alors que la police s’est contenté d’indiquer que les personnes impliquées dans la fusillade se connaissaient.

Le tireur présumé est un homme né en 1983, selon Bild. Il a agi seul et il n’y a aucun indice de l’éventuelle existence d’un complice, d’après l’agence de presse allemande dpa.

La fusillade s’est produite vers 12h45 près de la gare de Rot am See, une localité de 5200 habitants proche de la ville de Heidelberg, dans l’Etat régional du Bade-Wurtemberg.

Source: ATS

Continuer la lecture

Tennis

Open d’Australie : Federer arrache la victoire face à Millman

Publié

le

Roger Federer l'a emporté après plus de quatre heures de jeu face au coriace Australien Millman (©KEYSTONE/EPA/LUKAS COCH AUSTRALIA AND NEW ZEALAND OUT)

Roger Federer a souffert avant de venir à bout de John Millman lors d’un match à rebondissements conclu par un super tie break!

Roger Federer s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie au terme d’un match de folie qui a duré quatre et trois minutes face à l’Australien John Millman (ATP 47). Le Bâlois s’est imposé en cinq sets : 4-6 7-6 (7/2) 6-4 4-6 7-6 (10/8) après avoir été mené 8/4 dans le Super tie-break. Dimanche, le troisième joueur du Monde affrontera le Hongrois Marton Fucsovics (ATP 67).

Nouveau miracle helvétique

Comme Stan Wawrinka la veille face à Andreas Seppi, Roger Federer revient de loin lors de son troisième tour de l’Open d’Australie. Victorieux face à Millman, le seul Australien a l’avoir battu ce siècle dans un tournoi du Grand Chelem. Une an et demi après leur rencontre de New York qui s’était déroulée dans des conditions extrêmes en raison de la chaleur et de l’humidité, Roger Federer a longtemps cru épouser à Melbourne le même sort funeste face au « journeyman » de Brisbane.

 

Federer acculé au 5e set

Federer s’est retrouvé dans les cordes dans un cinquième set à couper le souffle. Après avoir perdu son service au troisième jeu, il a immédiatement recollé au score. Ensuite à trois partout, il a dû écarter deux balles de break à 15-40. Mais c’est surtout au Super Tie-Break – le premier de l’histoire à se dérouler sur la Rod Laver Arena – qu’il a joué avec le feu ! Mené 8/4, le Bâlois s’est adjugé les six derniers points de cette partie pour remporter un centième simple dans le cadre de l’Open d’Australie. Même si elle ne lui offre pas un septième titre, cette victoire restera comme l’une des plus belles et comme la plus improbable.

 

« Rodg' » dominé dans l’échange

Lâché par son coup droit – il a commis 48 fautes directes avec son arme fatale -, Federer a – le plus souvent – été dominé dans l’échange par un adversaire certainement au bénéfice d’une meilleur condition physique. Mais Millman ne s’est pas montré à son avantage sur le plan mental. A 8/5 sur son service dans le Super tie-break, l’Australien a commis deux erreurs grossières, l’une en revers et l’autre en coup droit, pour permettre à Roger Federer de sortir enfin la tête de l’eau. Revenu en vie par on ne sait quel miracle, le Bâlois a gagné les deux points suivants sur son engagement pour se procurer une balle de match qu’il remportait sur un coup droit gagnant grâce à son sens de l’anticipation. Mais c’est surtout sa résilience qui lui a permis de remporter la victoire même s’il a avoué juste après la rencontre qu’il pensait que tout était fini pour lui à 8/4.

Reste à savoir comment il a fallu fait pour garder son calme dans une situation aussi inconfortable et se dire que c’est encore possible.

Roger Federer 3e joueur mondial

 

Face à Fucsovics en 8e de finale

Dimanche, Roger Federer retrouvera comme il y a deux ans au même stade de la compétition Márton Fucsovics (ATP 67). Vainqueur du Geneva Open voilà un an et demi,il n’a perdu qu’un set depuis le début du tournoi. « Bourreau » en quatre manches au premier tour de Denis Shapovalov (n°13), il a ensuite battu 6-4 6-4 6-3 le prodige Jannik Sinner (ATP 82) et 6-1 6-1 6-4 l’Américain Tommy Paul (ATP 80). On peut affirmer sans se tromper que le Hongrois joue à Melbourne le tennis de sa vie.

Continuer la lecture

Actualité

La reconstruction au programme pour les côtes espagnoles

Publié

le

A Cambrils, près de Salou en Espagne, la tempête Gloria a quitté le littoral depuis jeudi, mais comme après chaque événement météo de ce genre, il faut désormais reconstruire le littoral et faire les réparations nécessaires.

Nous avons reçu des nouvelles d’un Jurassien établi à Cambrils, une ville moyenne à une centaine de kilomètres au sud de Barcelone. Comme beaucoup de Suisses pour qui cette destination de vacances est prisée, le constat est difficile. Beaucoup d’infrastructures ont été détruites et les routes en bord de mer sont majoritairement recouvertes de sable.

Une des places appréciée par les habitants en été pour les jeux et animations est invisible, en train d’être nettoyée par un tracteur.

Le soleil est de retour dans la région en ce vendredi matin, mais les traces du passage de Gloria sont bien visibles.

Crédits photos: Bernard « chico » Fluckiger

Continuer la lecture