Rejoignez-nous

Actualité

Réinventer le service à la Nation

Publié

,

le

L’initiative parlementaire déposée par la conseillère nationale genevoise Lisa Mazzone demandant l’annulation des condamnations des objecteurs de conscience vous inspire ?

Totalement, car elle survient au moment où nos voisins français, qui ont suspendu le service militaire obligatoire il y a plus de vingt ans, planchent sur un nouveau Service national universel, le SNU. Ce projet est intéressant dans la mesure où il trouve ses racines dans un constat qu’on peut également réaliser en Suisse : le manque de cohésion nationale, mais aussi de grandes failles dans la culture et l’esprit de groupe, et une méconnaissance avérée des structures juridico-politiques du pays. Trouver de nos jours un adolescent capable de vous dire qui est président du Conseil fédéral est un défi. Alors qu’il fut un temps où n’importe lequel de ses camarades vous donnait la composition du Gouvernement sur le bout des doigts.

A quoi attribuez-vous ce manque de connaissances ?

Les causes en sont multiples. Mais la suppression de l’instruction civique dans le cadre de la scolarité obligatoire a certainement joué un rôle dans la méconnaissance galopante des institutions. Les autorités s’en sont d’ailleurs rendu compte et un peu partout, des cours de citoyenneté ont été aménagés dans le programme. Mais leur contenu est trop disparate pour corriger les carences. D’ailleurs, un candidat à la nationalité suisse, connaît généralement mieux les institutions du pays qu’un jeune Helvète, tout simplement parce que, devant une commission des naturalisations, c’est une exigence incontournable pour obtenir le passeport rouge à croix blanche.

Mais en quoi le projet de Service national universel français pourrait-il servir à la Suisse ?

Le projet que Gabriel Attal, le nouveau secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale et de la jeunesse, est chargé de concrétiser est aussi intéressant que réaliste. La partie obligatoire ne dure que quatre semaines. Les deux premières en internat, dans le but de forger la cohésion dans un cadre de grand brassage social, tout en apprenant les premiers secours et la conduite à tenir en cas de catastrophe, pour ne citer que deux domaines. Les deux semaines suivantes seront consacrées au développement d’un projet dans les domaines de l’environnement, de la culture, de l’aide de la personne, du tutorat scolaire ou de la défense.

L’armée n’est donc pas totalement absente du projet ?

Non, elle mettra d’ailleurs son expertise au service de l’organisation et trouvera sans doute dans ce nouveau type de service des candidats intéressés à faire carrière en son sein ou dans celui de la gendarmerie. Mais ceux-ci, et c’est sans doute un argument de poids en faveur du SNU, auront choisi en toute liberté.

Vous pensez sérieusement qu’un tel chemin pourrait être exploré en Suisse ?

Pourquoi pas, même si, à la différence de la France, nous ne disposons pas d’une véritable armée professionnelle? Les effectifs militaires ont fondu ces vingt dernières années. Et le fameux esprit de cohésion helvétique avec lui. Le dialogue confédéral souffre et les Romands qui s’en vont apprendre l’allemand de l’autre côté de la Sarine sont denrée rare. L’initiative de Lisa Mazzone est certes sympathique et naturelle émanant de la co-présidente de la fédération suisse du service civil, mais j’ai le sentiment qu’elle va alimenter une nouvelle polémique entre partisans et adversaires du service militaire obligatoire. Pourquoi finalement ne pas réinventer le service à la nation en lui donnant une base d’action plus large, susceptible de renforcer les liens dans la population, et avec le pays et ses classes dirigeantes.

Suisse

Personne ne devine la bonne combinaison de l'Euro Millions

Publié

le

Pas de gagnant à l'Euro MIllions vendredi. La cagnotte s'élève à 84 millions de francs. (archives) (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante à l'Euro Millions vendredi soir. Pour gagner, il fallait jouer les numéros 2 9 13 19 et 38, ainsi que les étoiles 2 et 6.

Lors du prochain tirage mardi, 84 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette a fait le job à Nyon

Publié

le

Un match tout en maîtrise pour le Servette FC. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Première équipe de Super League en lice lors des 32es de finale de la Coupe de Suisse, le Servette FC a fait le job. Les Grenat se sont imposés 4-1 à Nyon.

Face à une formation de Promotion League qui a remporté ses deux premiers matches de championnat, le Servette FC a témoigné de l'application voulue. Les joueurs d'Alain Geiger ont plié l'affaire avant la demi-heure grâce à des réussites d'Alexis Antunes (22e) et de Ronny Rodelin (25e). Menés 4-0, les Nyonnais ont sauvé l'honneur par Christian Gomis.

A Nyon, les Genevois ont rappelé par leur investissement que la Coupe de Suisse était bien un véritable objectif de la saison. Une épreuve qu'ils n'ont plus gagnée depuis 2001 et qui leur avait infligé la saison dernière une bien cruelle désillusion à Thoune. Des Thounois qui, pour leur part, se sont également imposés vendredi. La formation de Mauro Lustrinelli a gagné 4-0 à Bulle, néo-promu en Promotion League.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Noam Yaron part à l'assaut de son premier défi ce dimanche

Publié

le

Noam Yaron se lance ce dimanche dans sa folle traversée de 5 lacs en Suisse. Un projet qui se nomme "l'Odyssée des Lacs" et qui va durer une dizaine de jours.

 

Le vaudois est un coutumier de ce type de record.

L’an passé, il avait traversé le lac Léman en longueur, soit 75 km, en un temps record (19 heures, 53 minutes et 7 secondes.) Cette année, il a décidé de changer de format avec 5 lacs.

Ce dimanche, direction Lugano. En toile de fond de ces défis, des messages de préservation des eaux.

A quelques heures de sa première traversée, Noam Yaron est très impatient de se lancer dans le lac tessinois.

Noam YaronL'Odyssée des Lacs

Crédit photo: KEYSTONE Byline SALVATORE DI NOLFI

Continuer la lecture

Sport

Daniel Bigham bat le record de l'heure à Granges

Publié

le

Daniel Bigham (à gauche) en lice avec l'équipe de poursuite de Grande-Bretagne. (© KEYSTONE/AP/John Walton)

Daniel Bigham a battu sur le vélodrome de Granges le record de l'heure. Le Britannique a parcouru 55,548 km.

Agé de 31 ans, Daniel Bigham a effacé des tablettes le Belge Victor Campenaerts, qui avait porté le record à 55,089 km à Aguascalientes au Mexique le 16 avril 2019. "Je me suis senti très bien, je n'ai jamais été aussi bien dans le rythme pendant un record de l'heure. Lors de la première demi-heure, j'étais devant mes prévisions, mais je me sentais bien. J'ai pris du plaisir, ce qui vient de se passer est assez époustouflant" a déclaré Daniel Bigham dans un communiqué d'Ineos Grenadiers, l'équipe où il officie en tant qu'ingénieur de la performance depuis début 2021.

"Nous nous sommes concentrés sur les bases, être compact, bien respirer et avoir une bonne position de tête. Je savais que si je pouvais contrôler ces trois aspects, alors le reste se mettrait naturellement en place: il faut ensuite simplement appuyer sur les pédales le plus fort possible" a-t-il ajouté.

Daniel Bigham avait déjà battu le record de l'heure britannique sur ce même vélodrome soleurois en 2021, parcourant 54,723 km pour effacer Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Une fresque géante de Zep donne de la hauteur à Titeuf

Publié

le

Philippe Chappuis, alias Zep, a conçu le dessin à l'origine de la nouvelle fresque monunmentale qui orne une façade des immeubles du quartier des Palettes à Lancy (GE). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Titeuf et Nadia, les célèbres personnages de Zep, s'affichent sur une fresque géante peinte sur une façade de 50 mètres de haut d'un immeuble de l'Etoile-Palettes à Lancy. Inaugurée vendredi, cette oeuvre monumentale est visible de très loin à la ronde.

Une fresque géante de Zep a été inaugurée vendredi à l’Etoile Palettes, à Lancy. Elle a été réalisée sur un immeuble emblématique du quartier. Haute de 50 mètres, la fresque met en scène Titeuf, le personnage culte du dessinateur genevois.

ZepDessinateur genevois, créateur de Titeuf

 

Cette fresque a été conçue sur place en deux semaines par quatre peintres d'une société spécialisée de Lyon. En amont, un travail très pointu de quadrillage a permis de reproduire fidèlement sur la façade le dessin original de Zep.

Stéphane LorenziniArchitecte à l'origine du projet

 

Dix ans de travaux

L'ensemble Etoile-Palettes a été réalisé en un temps record - en une année - avec des éléments préfabriqués. Les immeubles avaient besoin d'une rénovation complète. Ces travaux d'envergure menés par 2dlc Architectes partenaires ont duré dix ans. La fresque géante est le symbole de ce renouveau. Son coût de 60'000 francs a été pris en charge par le propriétaire de l'immeuble Patrimonium Fondation de placement.

Image positive

"L'objectif était de donner une image positive à ce quartier dont on entend parfois parler en mal", a relevé M.Lorenzini qui a aussi été maire de Lancy. Titeuf et Nadia contribuent à créer la nouvelle identité de cet immeuble auquel les habitants sont très attachés. Des locataires sont là depuis sa construction qui remonte à 1966, a relevé M.Lorenzini.

Beaucoup étaient d'ailleurs présents à l'inauguration de la fresque vendredi. Les plus âgés ont félicité Zep pour cette belle réalisation alors que les plus jeunes ont profité de l'occasion pour obtenir une dédicace personnalisée dans leurs albums de Titeuf.

Rédigé avec ATS

Continuer la lecture