Rejoignez-nous

Actualité

Puissantes explosions à Beyrouth: 100 morts et 4000 blessés

Publié

,

le

Deux puissantes explosions successives ont secoué Beyrouth. (©KEYSTONE/EPA/WAEL HAMZEH)

Dans les ruines fumantes du port de Beyrouth, au milieu des immeubles éventrés, les secouristes tentaient mercredi de retrouver des victimes. La veille deux énormes explosions ont fait au moins 100 morts et des milliers de blessés.

La capitale libanaise, déclarée ville "sinistrée", s'est réveillée sous le choc, après ces explosions d'une telle puissance qu'elles ont été enregistrées par les capteurs de l'institut américain de géophysique (USGS) comme un séisme de magnitude 3,3.

Dans l'épicentre de l'explosion, dont le souffle a été ressenti jusque sur l'île de Chypre, à plus de 200 kilomètres de là, le paysage reste apocalyptique: les conteneurs ressemblent à des boîtes de conserve tordues, les voitures sont calcinées, le sol jonché de valises et de papiers provenant des bureaux avoisinants, soufflés par l'explosion.

Milliers de blessés

Même des Casques bleus ont été grièvement blessés à bord d'un navire amarré dans le port, selon la mission de l'ONU au Liban. Des secouristes, épaulés par des agents de sécurité, ont cherché toute la nuit des survivants ou des morts coincés sous les décombres.

Pour l'heure, le dernier bilan de la Croix Rouge est d'au moins 100 morts et près de 4000 blessés, mais il pourrait s'alourdir dans la journée. Les hôpitaux de la capitale, déjà confrontés à la pandémie de Covid-19, sont saturés.

Des employés de plusieurs ambassades européennes ont été blessés. L'ambassadrice suisse à Beyrouth a été légèrement blessé et hospitalisée, a indiqué mardi le Département des affaires étrangères (DFAE). Il a précisé que le reste du personnel de l'ambassade est en bonne santé.

Jour de deuil national

Le Premier ministre Hassan Diab a décrété mercredi jour de deuil national et a promis que les responsables devraient "rendre des comptes". Le gouvernement pointe du doigt une cargaison de nitrate d'ammonium stockée "sans mesures de précaution" sur le port.

"Il est inadmissible qu'une cargaison de nitrate d'ammonium, estimée à 2750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution. C'est inacceptable et nous ne pouvons pas nous taire", a déclaré le Premier ministre devant le Conseil supérieur de défense, selon des propos rapportés par un porte-parole en conférence de presse.

Le nitrate d'ammonium, substance qui entre dans la composition de certains engrais mais aussi d'explosifs, est un sel blanc et inodore utilisé comme base de nombreux engrais azotés sous forme de granulés, et a causé plusieurs accidents industriels dont l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, dans le sud-ouest de la France, en 2001.

Envoi d'aide par Paris

De nombreux pays ont présenter leurs condoléances et proposé de l'aide au Liban, notamment la France qui envoie mercredi plusieurs tonnes de matériel sanitaire. Le président Emmanuel Macron a annoncé sur Twitter l'envoi d'un détachement de la sécurité civile et de "plusieurs tonnes de matériel sanitaire" à Beyrouth.

Les Etats-Unis ont également proposé leur aide, ainsi que l'Allemagne, qui compte des membres du personnel de son ambassade à Beyrouth parmi les blessés. Même Israël a proposé mardi soir "une aide humanitaire et médicale" à son voisin libanais, avec lequel il est techniquement toujours en guerre.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a quant à elle exprimé via Twitter sa "plus profonde sympathie au peuple libanais et aux autorités, mais surtout aux blessés et aux familles des victimes".

"Comme une bombe atomique"

Mardi, une première explosion a été entendue à Beyrouth, agglomération de quelque deux millions d'habitants, suivie d'une autre, très puissante, qui avait provoqué un gigantesque champignon dans le ciel. Les immeubles avaient tremblé et les vitres avaient été brisées à des kilomètres à la ronde.

Dans les rues de Beyrouth, des soldats avaient évacué des habitants abasourdis, certains couverts de sang, T-shirt autour du crâne pour panser leurs blessures, tandis que des habitants cherchaient désespérément leurs proches manquant à l'appel.

"C'était comme une bombe atomique. J'ai tout vu (dans ma vie), mais rien de tel", a témoigné Makrouhie Yerganian, un professeur à la retraite qui vit depuis plus de 60 ans en face du port.

Ce drame survient alors que le Liban connaît sa pire crise économique depuis des décennies, marquée par une dépréciation monétaire inédite, une hyperinflation, des licenciements massifs et des restrictions bancaires drastiques.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

CinéTransat se poursuit pendant un mois

Publié

le

La 15e édition de CinéTransat se poursuit à la Perle du Lac, à Genève, jusqu'au 18 août, avec 18 soirées de gratuites et en plein air. Les projections ont lieu à la tombée de la nuit, du jeudi au dimanche soir (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La manifestation CinéTransat a retrouvé le parc de la Perle du Lac, à Genève, le 11 juillet. Cette 15e édition propose encore 18 soirées de gratuites et en plein air, jusqu'au 18 août. Les projections ont lieu à la tombée de la nuit, du jeudi au dimanche soir.

Alors que la Lake Parade fera danser les amateurs de musiques électroniques sur la rive gauche, CinéTransat programme samedi une soirée "choréoké" avec des vidéoclips. Et pour clore cette deuxième semaine, "Chef", de Jon Favreau, sera à l'affiche.

Jeudi, le film "Hit the Road" emmènera le public en voyage en Iran. Suivront notamment "Le Cinquième élément", de Luc Besson, une soirée courts-métrages, "Melancholia", de Lars von Trier, ou encore "La Mort aux trousses", d'Alfred Hitchcock. La manifestation estivale se terminera en musique avec "Mamma Mia", de Phyllida Lloyd.

Les spectateurs commencent souvent leur soirée de cinéma en pique-niquant sur l'herbe. Les projections sont annulées en cas de pluie ou de fort vent. Une soirée permettant de voir un des films annulés en raison de la météo aura lieu le 15 août.

www.cinetransat.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Vacances en Espagne pour des joueurs de l'équipe suisse de football

Publié

le

Plusieurs joueurs suisses de foot de léquipe suisse passent leurs vacances en Espagne, comme l'entraîneur Murat Yakin. (© KEYSTONE/dpa/Federico Gambarini)

Plusieurs joueurs de l'équipe nationale suisse de football passent leurs vacances d'été en Espagne. Noah Okafor et Ruben Vargas ont choisi Ibiza, apprend-on dans un post Instagram de Noah Okafor.

Dan Ndoye est lui aussi à Ibiza. "Profite simplement", a écrit le joueur de 23 ans de Bologne sur Instagram. L'entraîneur de l'équipe nationale Murat Yakin s'est lui aussi rendu au pays du nouveau champion d'Europe de football - également aux Baléares. Murat Yakin a décidé de passer ses vacances à Majorque avec sa femme et ses deux filles.

D'autres joueurs de l'équipe nationale de football se détendent également au bord de la mer : Silvan Widmer séjourne avec sa famille sur la côte adriatique italienne. Le goal Gregor Kobel, Fabian Rieder, Ardon Jashari, Manuel Akanji ou Zeki Amdouni se reposent également au bord de l'eau, sans toutefois révéler où exactement. Le "Blick" a été le premier à en parler.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Zermatt : chute mortelle au Zumsteinspitze

Publié

le

Le Strahlhorn 4190 m depuis la Weissmieshuette dans la première lumière du matin. Les montagnes de gauche à droite : Signalkuppe, Zumsteinspitze, Fluchthorn, Dufourspitze, Nordend et Strahlhorn. (© Keystone/Ludwig Weh)

Deux alpinistes ont chuté au Zumsteinspitze à Zermatt vendredi. L'un d'eux a été mortellement blessé. Le deuxième alpiniste, un Suisse âgé de 30 ans, a été grièvement blessé.

L'identification formelle de la personne décédée est en cours, a indiqué samedi matin la police valaisanne dans un communiqué.

Une tierce personne a signalé vers 8h30 la chute de deux alpinistes qui étaient en train de pratiquer l’ascension du Zumsteinspitze. Les deux personnes encordées ont fait une chute d'environ 300 mètres à une altitude de 4500 mètres pour des raisons encore inconnues,

Hélicoptère sollicité

Les secours, immédiatement alertés, n'ont pu que constater le décès de l'un des alpinistes. La deuxième victime, grièvement blessée, a été transportée par un hélicoptère d'Air Zermatt à l'hôpital de l'Île à Berne.

Le Ministère public a ouvert une instruction en collaboration avec la police cantonale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Une centaine de Suisses ont le même diagnostic que Céline Dion

Publié

le

La chanteuse Céline Dion fin juin lors d'une projection du documentaire "Je suis : Céline Dion" (archives). (© KEYSTONE/AP/Evan Agostini)

Une maladie peu connue a été mise en lumière par un documentaire sur Céline Dion. Selon un expert, le fait qu'une personne célèbre comme la chanteuse soit atteinte du syndrome de la personne raide est une aubaine pour la centaine de personnes concernées en Suisse.

"Une personne célèbre qui fait son coming-out est la meilleure chose qui puisse arriver pour une maladie rare", a indiqué Stephan Rüegg, médecin-chef à l'Hôpital universitaire de Bâle et spécialiste du syndrome de la personne raide, à Keystone-ATS.

"Une seule personne peut faire bouger les choses de manière incroyable", renchérit Bettina Balint, de l'Hôpital universitaire de Zurich, présidente de la Taskforce sur les maladies du spectre de la personne raide à la Société internationale des troubles du mouvement.

Le syndrome de la personne raide (SPR) est une maladie auto-immune. Le système immunitaire du corps attaque une enzyme qui joue un rôle décisif dans la tension et le relâchement des muscles. Lorsqu'elle disparaît, le système nerveux s'affole: en cas de stress notamment, les muscles se contractent en un éclair et deviennent raides comme du bois.

Les émotions, qu'elles soient positives ou négatives, ou les stimuli acoustiques peuvent également rendre les muscles subitement raides, avec des conséquences dramatiques. Dans le documentaire, Céline Dion parle de côtes brisées par la tension musculaire.

Pas de chiffres officiels

Le SPR est une maladie extrêmement rare. Il n'existe pas de chiffres officiels sur le nombre de personnes atteintes. Stephan Rüegg estime leur nombre entre 80 et 100 dans toute la Suisse.

Dans la littérature spécialisée, la fréquence du syndrome est estimée à un niveau encore plus bas: une personne sur un million serait touchée. Les experts estiment toutefois que ce chiffre est nettement sous-estimé.

Le SPR est incurable. Les symptômes s'aggravent avec le temps. En règle générale, les raideurs musculaires commencent dans le tronc et l'abdomen, mais peuvent ensuite s'étendre aux muscles de tout le corps.

Selon le Pr Rüegg, les symptômes peuvent certes être contrôlés à l'aide de médicaments. Les patients prennent par exemple du Valium pour détendre les muscles. Et les médecins essaient de tenir en échec les anticorps responsables des attaques contre l'enzyme de contrôle de la tension musculaire à l'aide de différents médicaments. La progression de la maladie peut ainsi être ralentie.

Retour sur scène?

Souvent, le SPR n'est diagnostiqué que lorsque les personnes concernées ont déjà un long chemin de croix derrière elles. C'est le cas de Céline Dion. La chanteuse a ressenti les premiers symptômes en 2008. Elle a été diagnostiquée plus de dix ans après.

"Il faut en moyenne six à sept ans pour que les patients atteints du syndrome de la personne raide reçoivent le bon diagnostic", note la professeure Balint. Le fait de faire connaître la maladie pourrait permettre de raccourcir cette durée.

Malgré la gravité de la maladie, la chanteuse se dit convaincue de pouvoir bientôt remonter sur scène. "Je suis plutôt sceptique", commente le Pr Rüegg. Se produire sur scène pendant plusieurs heures dans une situation très émotionnelle et excitante, représente un grand défi, souligne-t-il.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Environnement

Les fraises souffrent du temps humide

Publié

le

Beaucoup de fruits ont souffert du temps humide de cette année, en particulier les fraises. (Photo d'archives) (© KEYSTONE/DPA/PATRICK PLEUL)

Le temps humide de cette année a également fait du tort aux fraises suisses. A la mi-juillet, leur récolte était inférieure de 5% à celle du même mois de l'année précédente. Mais un retour franc de l'été pourrait encore compenser une partie de cette baisse.

"Les températures estivales et les journées ensoleillées actuelles contribuent à la bonne qualité des baies. Nos producteurs récolteront probablement des fraises jusqu'à fin septembre, mais en culture protégée et non plus en plein champ", a déclaré Chantale Meyer, de la Fruit-Union Suisse, à l'agence de presse Keystone-ATS. Ce n'est qu'une fois la récolte terminée que l'on pourra évaluer l'influence réelle du temps humide.

Selon Chantale Meyer, les fraises de plein champ ont particulièrement souffert des fortes pluies, mais les effets varient selon les régions et les exploitations. Au niveau national, la situation s'équilibre quelque peu. Une protection efficace des cultures est en tout cas "décisive" pour l'arboriculture suisse.

Toutes les cultures et toutes les espèces fruitières ne sont donc pas touchées de la même manière, et il existe des différences parfois considérables selon la région ou le type de culture. La Fruit-Union ne dispose pas encore d'estimations de récolte pour les fruits à pépins.

Il existe encore de nombreux facteurs d'influence jusqu'à la récolte, qui aura lieu dans deux à trois mois, a déclaré Mme Meyer. Pour les pruneaux, elle s'attend toutefois à une très bonne récolte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture