Rejoignez-nous

Actualité

Où pourra-t-on passer ses vacances d'été?

Publié

,

le

Alors que la Suisse va ouvrir ses frontières avec ses voisins, sauf l'Italie, le 15 juin prochain, la question du lieu où passer ses vacances d'été s'invite dans tous les foyers. Le Conseil Fédéral, lui, multiplie les appels pour que les citoyens helvétiques passent leurs vacances en Suisse. 

"Et toi tu vas aller où en vacances cette année?" Cette question est sur toutes les lèvres depuis quelques semaines. La pandémie de Covid-19 qui secoue le monde a drastiquement changé le panorama de la population suisse vis-à-vis des vacances d'été. Alors que la Suisse va ouvrir ses frontières avec la France, l'Allemagne et l'Autriche le 15 juin prochain, le Conseil Fédéral, lui, multiplie les appels pour que les citoyens helvétiques passent leurs vacances dans leur pays.

La cherté suisse, un inconvénient

Si l'initiative de vouloir que les citoyens suisses passent leurs vacances dans leur pays est louable afin de relancer un secteur touristique moribond, un argument de poids pourrait faire pencher la balance du côté des vacances à l'étranger. En effet, la cherté de la Suisse en comparaison avec ses voisins européens pourrait peser lourd dans la décision finale de la population helvétique. La question se pose alors de savoir s'il y aura de bons prix pour les Suisses qui passeront leurs vacances dans le pays. Véronique Kanel, porte-parole pour la Suisse romande pour Suisse Tourisme.

Véronique KanelPorte-parole pour la Suisse Romande de Suisse Tourisme

 

Un Suisse sur cinq resterait en Suisse

Malgré les nombreux appels du Conseil Fédéral pour inciter les Suisses à rester dans leur pays pour les vacances, la tendance semble être tout autre. Selon un sondage Tamedia paru aujourd'hui dans la presse, seul un Suisse sur cinq projette des vacances dans son pays. Des résultats qui ne semblent pas inquiéter Véronique Kanel, puisque si l'ouverture des frontières va faire partir des Suisses, elle va également amener des touristes.

Véronique KanelPorte-parole pour la Suisse Romande de Suisse Tourisme

 

Quid des week-end prolongés?

Avec l’Ascension et Pentecôte, ces prochaines semaines, l'idée de partir en week-end prolongé pourrait tenter de nombreux citoyens suisses. Une situation qui pourrait pousser de nombreuses personnes à profiter de ces congés et à partir quelques jours en Suisse. Mais avec la crise sanitaire due au Covid-19 et les règles sanitaires à respecter, dans quelles conditions les Suisses pourront-ils partir en week-end prolongé? Véronique Kanel.

Véronique KanelPorte-parole pour la Suisse Romande de Suisse Tourisme

 

Avec ATS et MH

1 commentaire

1 commentaire

  1. Oliver gerne

    18 mai 2020 à 16 h 58 min

    Et bien les vacances de cette année c'est l'Italie et plus particulièrement Florence ! Nous laissons Moudon à Bersset avec un immense plaisir !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Une hausse des loyers serait "désastreuse", selon Caritas

Publié

le

Les épiceries Caritas ont enregistré durant les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires 40% supérieur à celui de la même période de 2022 (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La hausse du taux d'intérêt de référence, qui va entraîner une augmentation des loyers, est une "nouvelle désastreuse pour les plus pauvres", alerte Caritas. Elle s'ajoute à l'inflation et à une forte augmentation des primes d'assurance maladie, rappelle-t-elle.

Pour une famille de quatre personnes avec deux jeunes enfants dont le loyer précédent était de 1800 francs, le surcoût sera de "136 francs par mois rien que pour le logement", déclare Andreas Lustenberger, membre de la direction de Caritas dans un entretien diffusé vendredi dans les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia.

A cela s'ajoutent la hausse des prix des denrées alimentaires et la forte augmentation des primes d'assurance maladie, ajoute-t-il, pointant, pour ces dernières, une nouvelle hausse importante qui se dessine pour l'année prochaine. "On peut parler d'une crise multiple pour les personnes à bas revenus".

"Cela ne peut plus être supporté"

La pandémie de Covid-19 avait déjà montré qu'un cinquième des Suisses n'avaient pas 2500 francs d'épargne, poursuit M. Lustenberger. "Maintenant, nous sommes quelques crises plus loin et cela ne peut plus être supporté".

Les épiceries Caritas ont enregistré durant les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires 40% supérieur à celui de la même période de 2022, note le responsable. Il conseille aux locataires de vérifier si une augmentation de loyer est justifiée.

Caritas propose à court terme "des prestations complémentaires pour les personnes en situation précaire", poursuit M. Lustenberger, mais à moyen terme, le monde politique "devrait veiller à ce qu'il y ait plus de logements abordables".

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Economie

Une nouvelle présidente pour l'association régionale

Publié

le

Corinne Ingold, la syndique de Villeneuve, est la nouvelle présidente de l’association intercantonale Chablais Région. (© )

La syndique de Villeneuve Corinne Ingold est la nouvelle présidente de l'association de communes Chablais Région. Les délégués des 28 communes l'ont élue pour deux ans lors de leur assemblée jeudi à Ollon (VD) pour succéder à Xavier Lavanchy, président de St-Maurice (VS).

En présence de la conseillère d’Etat vaudoise en charge del’économie, de l’innovation, de l’emploi et du patrimoine Isabelle Moret, les délégués ont fait le point sur leurs projets en cours, en particulier dans les deux domaines de la mobilité et de l'économie. L'association veut rendre le Chablais plus fort et plus visible entre les deux capitales que sont Sion et Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Alain Berset rencontre Volodymyr Zelensky en Moldavie

Publié

le

Alain Berset a pu échanger une vingtaine de minutes avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky en marge du Sommet européen à Bulboaca, en Moldavie. (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Le président de la Confédération Alain Berset s'est entretenu jeudi avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans le cadre du sommet de la Communauté politique européenne en Moldavie. La rencontre a duré un peu plus de 25 minutes.

"Nous avons parlé de tous les domaines dans lesquels la Suisse est active", dans lesquels elle peut jouer un rôle, a déclaré Alain Berset aux journalistes suisses après le sommet. C'est vraiment l'occasion de parler de sujets très concrets: la question des avoirs bloqués, de ce qui se passe sur le terrain, le rôle de la Suisse dans le déminage et dans toute la question du soutien humanitaire, a-t-il précisé à l'émission Forum de la RTS.

Le président de la Confédération a également abordé avec son homologue le sujet des exportations de matériel de guerre et des 25 chars de combat Leopard 2 de l'armée. La semaine dernière, le Conseil fédéral a donné son feu vert pour les mettre hors-service. La revente au constructeur allemand devient ainsi possible.

Mais M. Zelensky sait que le Parlement doit encore donner son accord, a précisé M. Berset. "Je crois que la position et le rôle de la Suisse sont très bien compris par les Ukrainiens", a souligné le président de la Confédération sur la RTS. "On a montré depuis le début que nous sommes engagés derrière l'Ukraine, mais avec notre savoir-faire spécifique".

En mars, M. Berset s'était déjà entretenu une fois avec le président ukrainien par vidéo. Celui-ci l'avait alors invité à se rendre en Ukraine. "Je suis bien entendu prêt à me rendre en Ukraine à tout moment". Mais cela doit avoir un sens. Il faut maintenant voir comment la situation évolue.

"C'est très important de montrer notre grande unité ainsi que notre solidarité des pays européens vis-à-vis de l'Ukraine mais aussi de sa voisine la Moldavie", a encore dit Alain Berset à Forum.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Actualité

Tremblez, Lausan'noir nous fait lire des polars tout le week-end

Publié

le

La cathédrale de Lausanne et la ville de Lausanne avec le lac Léman en arrière-plan photographie dans la nuit le dimanche, 21 aout 2022 a Lausanne . (KEYSTONE/Gaetan Bally)
Après l'annulation de plusieurs éditions, le festival Lausan'noir est de retour. Même pas peur ! , pour Benjamin Smadja et Elsa Duperray.

 

Rencontres avec des auteurs, dédicaces, débats et autres animations sont au programme du 2 au 4 juin au Théâtre 2.21 à Lausanne. Le Prix du polar romand sera remis en ouverture.

Le festival vise à valoriser la scène littéraire et éditoriale du polar en Suisse romande, qui est particulièrement dynamique depuis quelques années, relève mardi un communiqué. Une quarantaine d'auteurs seront présents cette année, dont Nicolas Feuz, Joseph Incardona, Marlène Charine ou encore Laurence Voïta.

En marge des rencontres et dédicaces, les organisateurs proposent des animations en tous genres, comme la visite d'un salon Sherlock Holmes pour découvrir la vie de Conan Doyle en Suisse ou encore l'impression quotidienne de la Gazette du crime sur une presse historique. Il sera aussi possible de déambuler sur les traces de Traclette, l'Arsène Lupin lausannois, ou de l'inspecteur Perrin, en compagnie de son auteur l'ancien journaliste Michel Bory.

Durant le festival, six courtes pièces noires seront jouées plusieurs fois par jour. Ces pièces de théâtre sont les lauréates d'un concours d'écriture lancé par l'espace mont-blanc. Pour sa part, la Cinémathèque suisse proposera en mai et en juin des programmations consacrées à Sherlock Holmes et à Georges Simenon.

Avec ATS

Continuer la lecture

Suisse

L'humoriste Yann Marguet primé par la société suisse des auteurs

Publié

le

Depuis le début de l'année, Yann Marguet se produit trois fois par semaine à Paris (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

La Société Suisse des Auteurs (SSA) a attribué jeudi les deux prix de l'humour 2023 à Yann Marguet et Jeremy Crausaz. Ces récompenses sont dotées chacune de 10'000 francs.

L'humoriste et chroniqueur radio franco-suisse Yann Marguet, âgé de 38 ans, a reçu le prix SSA de l'humour réservé aux auteurs confirmés qui ont joui d'un "rayonnement significatif" durant l'année écoulée. Dans un communiqué, le jury a notamment salué son "goût assumé pour la langue française (ou romande) qu'il triture et rehausse avec sa gouaille unique et un argot richement cultivé".

Jeremy Crausaz s'est quant à lui vu attribuer le prix "nouveau talent humour" destiné à des humoristes émergents. Le natif de Villeneuve (FR) a lancé en 2022 son deuxième one man show "En mieux". Il a également diffusé son humour sur les ondes, entre autres sur Radio Fribourg et Couleur 3.

Le jury était composé de cinq experts, notamment des directeurs de théâtres, metteurs en scène et journalistes culturels. La proclamation officielle aura lieu le samedi 24 juin au Théâtre Boulimie à Lausanne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture